Home ACTUALITE La consommation du Café est-elle bénéfique ou préjudiciable pour la santé ?

La consommation du Café est-elle bénéfique ou préjudiciable pour la santé ?

L’Afrique n’est pas que le berceau de l’humanité ou de la civilisation universelle ! Le continent noir est aussi  à l’ origine de beaucoup de choses dont entre autre : le café, patrimoine culturel et immatériel de l’humanité (UNESCO). 

Boisson énergisante et stimulante d’origine éthiopienne, le café est la deuxième boisson la plus consommée dans le monde après l’eau grâce à son goût inégalable et son odeur envoutante qui améliore notre état d’esprit pour bien commencer une journée.

Une des substances les plus cultivées (plus de 70 pays dont le Brésil et la Colombie comme principaux pays producteurs) et prisées dans beaucoup de cultures  et régions  à climat tropicalisé de par le monde entier particulièrement en Afrique, en Amérique et l’Asie.  

Obtenue à partir des graines torréfiées de diverses variétés de caféier, de l’arbuste caféier, du genre Coffea, il fait partie des trois principales boissons contenant de la caféine les plus consommées dans le monde, avec le thé et le maté. Son composé principal la caféine est une drogue psychotrope ou psychoactif qui agit au niveau du système nerveux humain. Divers théories et études d’éminents chercheurs vantent les vertus et propriétés thérapeutiques à dose raisonnable de la consommation de celle-ci sur la santé des populations et sa capacité à retarder l’apparition de maladies dégénératives. Diverses études mettent en exergues ses vertus nutritionnelles pour le corps tel que la vitamine B2, la vitamine B5, le potassium, le magnésium, le manganèse et la niacine par exemple.

 Des effets anti inflammatoires, énergisants, antioxydants, thermogéniques, diminue le risque de développé des maladies cardiovasculaires et augmentation de  la résistance vasculaire ont été mises a découverts. Le café joue aussi un rôle important dans la prévention de la maladie de Parkinson (les risques seraient réduits de 30 à 60%), contre la maladie d’Alzheimer (réduirait jusqu’à 65% les risques de contracter cette maladie dégénérative) première cause de démence, maladie qui affectent en général les personnes de 65 ans et plus, et actuellement, sans cure connue.

Il aurait également un effet préventif sur deux cancers, le cancer colorectal et celui du foie, respectivement 3eme et 4eme cancers les plus mortels. Une consommation régulière diminuerait de 40% le risque de contracter un cancer du foie, et 15% de souffrir d’un cancer colorectal ou encore du cancer de la peau chez la femme. 

Durant la réunion annuelle de l’Association Européenne pour l´Étude de la Diabète 2018 avec comme siège à Berlin, des spécialistes du monde entier ont échangé et révisé les dernières recherches sur le thème. 

De ce conclave ressort l’importante conclusion selon laquelle « la consommation du café diminue le risque de développer le diabète type 2 ». Des études prospectives avec un total de 1.185 .210 participants ont été passées au peigne fin par ces spécialistes.  À cette importante rencontre, le professeur Kjeld Hermansen explique que prendre 3 à 4 tasses par jour, aussi de la forme caféiné ou décaféiné éviterait cette altération endocrinologue qui réduirait les risques de 25% (entre 23 et 50% selon d’autres sources). 

Les experts concordent et affirment qu’il stimule la vigilance et atténue la sensation de fatigue en améliorant l’état animique, optimise la concentration et les réflexes, et améliore la vision ; la mémoire et les fonctions cognitives en général. 

Les pouvoirs du café ne s’arrêtent pas là. Pauvre en calories, la caféine qu’il contient accélère le fonctionnement du métabolisme de base, amplifiant alors la combustion des graisses.  C’est d’ailleurs l’une des seules substances naturelles dont les effets brûles-graisses ont été prouvés, comme pour d’autres aliments. Idéal pour perdre du poids en augmentant les efforts et dépenses énergétique.

Augmente le niveau de l’adrénaline et améliore substantiellement le rendement physique et mental chez les sportifs, étudiant etc.

Selon une investigation de l’Ecole de Santé Publique de l’Université de Harvard de Boston, révèle qu’une consommation modérée du café diminue environ de 50% le taux de suicide ; pendant que des chercheurs de la Société Américaine pour la Nutrition confirment que celle-ci a un énorme effet contre la possibilité de souffrir le cancer du côlon.

Cependant, beaucoup pensent qu’il s’agit d’une boisson dangereuse pour la santé, ce qui peut s’avérer être vrai. C’est à fortes doses uniquement et chez les consommateurs abusifs que les méfaits du café se révèlent. En augmentant par exemple les risques d’accidents cardiovasculaires et autres troubles neurologiques en cas de surconsommation. Les chercheurs et spécialistes, de manière quasi unanime insistent sur les effets hautement préjudiciables résultants d’une consommation abusive du café qui peut conduire à des troubles du sommeil, risque de prématurité chez les femmes enceintes. Il est conseillé de ne pas outre passer plus de 4 tasses ou 350 à 420 mg de caféine par jour.  

Par Oumarou Issaka Ismael . (Contributeur Web)

4 Comments

  1. ce qui est sûr le café est si impuissant face à la propagation de la maladie qui ne se cache pas même à l’oeil nu <>..Pour nous les team vert de très longue années le café sert à neutraliser complètement les acquis de green fumé afin de permettre l’insertion des doses avenirs propices aux pensée créatives + patience que recommande l’Islam et réguler le cerveau automatiquement ( désintoxication ) c’est d’aileur pourquoi il se déborde pas de la lucidité sinon , beaucoup de nos compatriotes on laché la voie de la rationalité en cour de chemin parce qu’ils ne savent pas comment fonctionne leur mentale = chaque humain est unique en son genre .
    En effet , le besoin de la survivre est une chose innée chez l’ Homme et lorsque ce dernier conscient ou inconscient cherche à se suicider on le regard accomplir ses vœux intime du moment qu’il est le seule savant de ses maux intérieurs + connait le bien ; le mal mais , les jeunes conscients prévenus du mal du monde et ses caprices peuvent vous faire semblent d’être à un pas de succombé face à la tension + défaite dans sa face qu’il laisse apparaitre à l’ego mal intentionné afin que ce dernier s’enfonce dans ses illusions de manipulations prématuré qui le rattraperont à coup sûr s’il ne change de comportement négatif pour celui positif : en réalité au plus profond de nous il n’y a que les vybs de la paix intérieur qui nous anime , le mépris des autres a toujours été ce que nous avons connu de la vie au point que les préjugés des autres nous disent rien + on regards les auteurs des complots sociaux + professionnel en mode carton ou huile sur l’eau puisque rien de ce qu’ils programment qui pussent influencé notre bien être ne passe inaperçu à nos yeux ( on laisse laisse tout dans la main de Dieu sans défier mais surmonté par N manière )
    Notre seul maladie c’est la pauvreté et même sa Dieu merci à compter de cette journée le vent frais souffle plus que bien de notre coté : vous saurez finalement que notre isolement est dû aux manque des moyens préliminaires favorables à la vie de jeune victime d’injustice sociale qui nous convient

  2. Si l’intrépide et infatigable Illiassou Idi Maïnassara Ministre de la Santé Publique en savait, il aurait fait partie un certain Zaks, homme inconnu toujours dans l’ombre des grouillants politiciens; car, le connaissant bien, sans être un spécialiste de la médecine moderne ou de l’alimentaire; il aurait émis de bonnes connaissances traditionnellement ancestrales qui auraient apporté un plus de valeur au conclave de près des 1.185 .210 participants d’où était ressortie l’importante conclusion selon laquelle « la consommation du café diminue le risque de développer le diabète type 2 » quand des études prospectives passées au peigne fin par ces spécialistes en cette importante rencontre, résulte à l’explication du professeur Kjeld Hermansen affirmant que prendre 3 à 4 tasses par jour, aussi de la forme caféiné ou décaféiné éviterait cette altération endocrinologue qui réduirait les risques de 25% (entre 23 et 50% selon d’autres sources). De nos jours où en France, est non pas proposé mais légalisé des ordonnance médicales aux malades diabétiques, neurologiques ou cognitifs afin de réduire leur cas; ce concitoyen Zaks nous a expliqué ce que son grand-père lui en avait traditionnellement appris quant à la marche désignée au dessus de tous les sports adaptés à l’être humain pour maintenir la santé en bonne harmonie avec la nature. Il disait:
    – Aimant l’homme plus que toute autre créature dans l’Univers pour l’avoir désigné son Vicaire sur Terre, Allah (swt) Créateur de la création, Maitre Suprême Plein de Gloire, aurait doté l’être humain des ailes pour voler comme les oiseaux, lui permettre de ramper comme le serpent, d’avancer à quatre pattes comme le chameau ou de trotter comme le Kangourou. Toutes ces pratiques sportives ne convenaient à l’Homme pour son Bien-être et son Mieux-vivre. Le savant et Sage Médecin préféra à ce que l’homme MARCHE sur ses deux pieds afin que tout son corps participe à son développement évolutif. Quant à l’alimentaire ou ce que la médecine moderne raconte sur les moustiques et le paludisme qu’ils charrient comme la deuxième pathologie mortelle à l’humanité (219 Millions de cas par an en Afrique); Zaks savait que les humains contemporains ne sont que des victimes collatérales des moult impiétés des Pharaons de l’Égypte Antique qui provoquèrent le Courroux d’Allah (swt) le Seigneur Glorieux au point de leur montrer qu’il suffit de ses soldats insignifiants (les moustiques) envoyés pour entrer jusque dans leurs chambres intimes afin de les indisposer et anéantir toutes leurs gardes et leurs armées humaines parce qu’ils se croyaient des dieux sur Terre. Descendant des Mâ Gô Rey ou Mâ’Gô’Rî qui, grâce à la plante Gâ’dâ’gué, soignaient le palus au Royaume des Na’Agada et Sô’b’kô’tô’h dans l’empire de Ni’t’jâr/Niger; il est clair que ce Zaks en savait davantage sur ce qu’on dit des piqûres de moustique qui n’en sont pas; mais, plutôt autrement qu’il est seul a détailler aux fins de mieux comprendre la vérité sur ces minuscules insectes qui font autant de ravages que des bombes de destructions massives. C’est donner RAISON ENTIÈRE à Oumarou Issaka Ismaël (Contributeur Web) et auteur de cet Article qui affirme que « L’Afrique n’est pas que le berceau de l’humanité ou de la civilisation universelle ! Le continent noir est aussi à l’ origine de beaucoup de choses dont entre autre : le café, patrimoine culturel et immatériel de l’humanité (UNESCO) » car, c’est en Afrique que seront trouvés les antidotes et autres remèdes à beaucoup de grandes maladies qui font de ravage dans le monde puisque c’est dans ce Continent Berceau de l’Humanité que la nature fait descendre les rayons solaires nécessaires à la vraie, bonne et saine production des vaccins sans fluctuation et effet climatologiques sur les médicaments relativement à la tempérante fabrication dans des laboratoires. Sur cette question, notre concitoyen a aussi des raisons à y faire valoir. Du courage pour la bonne contribution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

À propos de l’arrêt N°06/CC/MC du 28 juillet 2020

Cette démarche de l’assemblée nationale est inopportune . Il semblerait que tous les…