Home ACTUALITE La Cour de Cassation rejette le pourvoir de Hama Amadou

La Cour de Cassation rejette le pourvoir de Hama Amadou

La Cour de Cassation a rendu son verdict ce matin sur le pourvoir en cassation interjeté par le leader de l’opposition nigerienne.

En clair Hama Amadou doit purger sa peine d’un an sur l’affaire de supposition d’enfants.

Ce rejet vient assombrir l’avenir politique de Hama Amadou.

En effet selon les dispositions actuelles de la loi le candidat naturel du Moden fa Lumana en 2021 ne peut plus être éligible car il n’a plus de casier judiciaire vierge.

Affaire à suivre

[author ]Namalka Bozari (Web contributeur) Tamtaminfo News[/author]

12 Comments

  1. Attention, (re)précision :

    *2006 : affaire des caricatures du Prophète par un journal danois et relayè par Charlie Hebdo qui prend un un procès

    *2015 : attaque de Charlie Hebdo avec les conséquences que l’on sait.

  2. INSHA ALLAHU HAMA SERA CANDIDAT. CEUX QUI SONT ATTEINTS PAR LA MALEDICTION DU PARJURE SERONT-ILS ENCORE LA POUR L’EMPECHER? JE CROIS QUE NON.

    1. peut être candidat pour la prison… pas plus il n’est pas plus nigérien que les autres.
      tout a une fin cher ami… sauf le pouvoir d’Allah.
      l’heure est venu pour Mr Hama de laisser la place a un autre pourquoi pas Soumana Sanada ( jeune, dynamique et beaucoup apprécié par les jeunes).
      KALA SOUROU HAMA.

  3. En 2006 hama amadou était en plein ascension politique au Niger jusqu’au premier Evènement charli hebdo qui avait conduit à une vague de protestation à travers le monde. Je me souviens de l’époque comme si c’était hier. Au Niger c’était une manifestation de plus de 100 000 personnes qui ont déferlés dans les rues pour condamner l’insulte faite à l’égard de notre Prophète Mouhammad Sallallahou aleyhi wa sallam et contre hama. Mais la chose qui avait marqué les esprits à l’époque ça n’était pas les caricatures elles-mêmes, mais l’attitude des autorités de l’époque dont hama amadou était chef du gouvernement. il a en personne interdit les manifestations. Le peuple avait décidé de prendre les choses en main et de sortir manifester quand même, malgré l’interdiction. Si vous vous êtes oublié, certains, eux n’oublieront jamais. J’étais en ce temps, un jeune étudiant. Des émeutes avaient éclaté entre les forces de l’ordre et les manifestants. Des chefs religieux avaient été battus, muselés et emprisonnés. Pire, leurs barbes avaient été rasées de forces. S’en est suivi la chasse aux barbus, et par la suite pendant plus d’une semaine, les gens se rasaient les barbes par peur d’être priver de leur liberté. Sans compter le nombre de femmes voilées qui se sont vues leurs voiles arrachés de force et traînées parterre. Alors pauvres lumanistes, je vous informe que wallahi wallahi wallahi, le calvaire qui attend hama amadou ne fait que commencer. Et il n’y a pas un seul imbécile qui contredira cet épisode de l’histoire de notre pays. Oui hama était charli et continue de l’être. Et hama est bien le gardien de charli au Niger, lui qui a emprisonné et raser les barbes de nos chefs religieux. Demandez à ceux qui avaient été victime de vous raconter l’humiliation qu’ils avaient subie en prison. Allah n’a pas attendu longtemps pour faire payer à hama son comportement odieux, Motion de censure, perte du MNSD et prison, puis affaire bébé importé …
    Et nous mettons hama au défi de sortir sur les ondes de RFI ou sur France24 de déclarer qu’il n’est pas charli.

    1. Je pense que l’attaque de Charlie hebdo a eu lieu le 7 Janvier 2015 donc c’est Issoufou Mahamadou qui était au pouvoir,l’ événement dont vous parliez concerne l’organisation d’un défiler de mode par Alpha di qui a engendré une manifestation de la oumma islamique avec l’arrestation de plusieurs oulémas déportés à Say

        1. Mon cher,Dankassa même si tu es « Dankassa »et que l’autre est un étranger,tu dois mentir sur un évènement connu de tous.mais comme au Niger si les « Dankassa’sont au pouvoir tous les autres sont des « tchekanda »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Déclaration de S.E.M Issoufou Mahamadou Président de La République, Chef De L’Etat, Président du Conseil de Sécurité des Nations Unies pour le mois de septembre 2020

Messieurs les chefs d’État et de Gouvernement, Monsieur le Secrétaire Général des Nations …