Home ACTUALITE La création d’une zone franche industrielle, au Niger pour quel enjeu ?

La création d’une zone franche industrielle, au Niger pour quel enjeu ?

Une zone franche (en anglais free zone) est un espace  géographique  bien déterminé dans  un pays présentant des avantages fiscaux afin de favoriser  l’investissement et le développement d’une bonne  activité économique.

La zone franche industrielle est une zone géographiquement circonscrite dans laquelle les industriels qui produisent pour  l’ exportation n’ont pas à payer de droits de douanes,  des taxes et impôts.

La première zone franche industrielle a été créée au Mexique en1946.
L’ objectif d’une zone franche est la création  d’ un environnement économique favorable à l’émergence d’un climat  des affaires prospères , à la création de la richesse dans un pays .

Au Niger, il est envisagé de la création d’une zone franche industrielle.
Quels sont les avantages et les inconvénients pour notre cher pays ?

En principle générale de la théorie économique , la création d’une zone franche industrielle, si elle est bien conduite permettrait  un  bon développement du tissu industriel  mais l’inconvénient peut être aussi une perte des recettes publiques pour l’État,  et une mise en faillite des entreprises industrielles nationales au profit du capital extérieur , si elle est mal conduite.

Les  entreprises  qui s’y installeraient,  bénéficieraient des  avantages fiscaux qui  leurs permettraient d’être plus compétitives et attractives.
Les inconvénients :

Avec l’avènement de la Zone de Libre Échange Continentale Africaine, la ZLECAF, les entreprises industrielles nationales qui ne se sont pas bien  préparées , qui n’ont pas bénéficié des avantages fiscaux , risqueraient de disparaitre du fait de la concurrence déloyale des narcotrafiquants qui eux ne paient pas les droits de douanes et différents impôts. 

Les avantages :
Les avantages d’une zone  franche industrielle si elle est créée au profit des véritables industries nationales  seront énormes et très profitables à l’économie nationale , elle participe à la création de l’emploi , à la multiplication de la richesse nationale , le pays serait ainsi  un pays émergeant.

Par contre si les véritables entrepreneurs,  honnêtes du  pays,  se laisseraient faire  et mis du côté, les narcotrafiquants de tout bord viendront s’installer dans la zone industrielle franche au détriment des véritables industriels nationaux . Ils tenteront de blanchir leur argent salle . Par conséquent l’économie nationale risquerait d’être pris en  otage par une poignée des  narcotrafiquants, des grands bandits de l’économie , sans fois , ni lois , grâce à la corruption qui sera développer à grande échelle. C’est un couteau à double tranchant, les techniciens ,intellectuels et universitaires nationalistes se devraient de redoubler de vigilance.

La nouvelle problématique qui se pose est la suivante : est-ce que les différents départements ministériels concernés disposeraient-ils  des moyens nécessaires adéquats  en vue de la création d’une zone industrielle franche digne de ce nom profitable à l’économie nationale ?

À bon entendeur salut !

Par Issoufou Boubacar KADO MAGAGI (Contribution Web)

10 Comments

  1. Le protectionisme a pour but de renforcé le climat interne du pays tout en favorisant le portefeuil géographique voir économique du pays .La mauvaise gestions + mal orientation des tissus climatiques de notre fief c’est ce qui fait tomber nos programme stratégiques en réalités

    1. On coule trois entreprises par des redressements fiscaux fantaisistes pour boucher les trous du budget et puis on nous ammonce une zone franche sans impôts… Cherchez la logique…

  2. Au Niger nous avons des intellectuels calés sur toutes les questions socio-économiques. Le seul problème auquel nous ne pouvons pas nous prononcer c’est sur la durabilité de l’action dans le temps. Car dans ce paramètre seront pris en compte : la tentation du gain facile, la ponctualité dans l’action, le choix des hommes intègres pour la conduite de l’opération…..

  3. Avec le voyou de la NIGELEC, une zone franche industrielle sera difficile à implanter.
    Dès le départ, les investisseurs seront effrayés par la manière de faire de la NIGELEC.

  4. L’ idée est géniale ! Mais le manque de nationalisme de certains acteurs, le désir avides de l’argent salle risquerait de faire cramer le projet.

    1. C´est cela le vrai probleme de ce pays. 10 ans d´impunite ont fini par normaliser ce comportement morbide qui va finir par liquider tout dans ce pays.

  5. Le pouvoir politique exécutif nigérien a des très bonnes idées. Mais très défaillant dans la mise en œuvre et la finition d’un projet .

  6. Sans distribution régulière du courant électrique à un prix acceptable il ne pourrait jamais exister un tissu industriel nigérien viable.
    Vous avez raison : D’abord Energie !
    Ensuite Energie !
    Après Energie !
    Les reste viendra tout seul .
    Un pays qui est incapable d’assurer la distribution de l’énergie électrique et de l’eau potable à sa population ne peut asseoir correctement un zone franche industrielle.

Comments are closed.

Check Also

Commémoration De L’armistice : Le Ministre Katambé Promet De Resoudre Les Problèmes Des Anciens Combattants Et Anciens Militaires Relatifs À Leurs Doléances Société…

Il y a de cela exactement un siècle et un an qu’a été signé, à Versailles en France,  l’ar…