Home ACTUALITE La DGI assène un uppercut à Orange Niger…

La DGI assène un uppercut à Orange Niger…

Depuis avant hier après-midi, passe en boucle sur les réseaux sociaux et sur certains médias, ce communiqué d’Orange Niger : « Chers clients, suite à un différend fiscal, nos bureaux à Niamey, notre service client et la boutique orange au carrefour Mali Béro ont été fermés pour des raisons indépendantes de notre volonté. Des dispositions sont prises pour ré-ouvrir nos locaux dans les meilleurs délais ».

Orange Niger fermé pour non paiement d’impôt ? La nouvelle s’est répandue rapidement à Niamey et chacun y est parti de son latin. Ce sont des mauvais payeurs, affirment certains, non, ils sont arrogants et se croient en terrain conquis martèlent d’autres.

A tamtaminfo, nous privilégions les faits, rien que les faits, c’est pourquoi nous nous sommes approchés des services des spécialistes de la fiscalité pour savoir ce qui est véritablement reproché à Orange Niger.

Il semblerait d’après notre source, qu’Orange Niger, c’est le système de l’arnaque de tous les côtés, le client grugé et la DGI pour laquelle on prétend prélever certains impôts ne voit rien que dalle.

Ainsi rien qu’en matière de TVA, à chaque fois que le client achète du crédit à Orange Niger, celle-ci est automatiquement prélevée, mais là ou le bât blesse, ce que  cet argent qui doit être reversé à la DGI prend une autre direction.

Il ne s’agit pas que de la TVA, plusieurs autres impôts et taxes connaissent la même procédure et les vérificateurs de la DGI auraient découvert des combines à la Madof, toujours selon notre source.

Nous n’allons pas entrer dans les détails de cette enquête minutieuse pour ne pas gêner la procédure ; mais sachez simplement qu’en dépit de cette vaste campagne de communication, à la limite mensongère engagée par Orange Niger contre les services des impôts du Niger, beaucoup de multinationales se croient tout permis dans ce pays.

Aussi, dans un premier temps, nous allons vous livrer toute la procédure suivie par les impôts pour aboutir à cette fermeture des locaux d’Orange Niger. 

Actuellement, d’après le recoupement de nos informations, la Direction Générale des Impôts (DGI), sur instructions fermes du Ministre des Finances, a fait de la mobilisation des ressources internes, la priorité de ses priorités. Et pour atteindre les objectifs à elle, fixé par la hiérarchie, elle a décidé de frapper fort et sans ménagement.

En effet, pas de répit, ni de tergiversations contre les mauvais payeurs ou les récalcitrants. Il n’y a plus de parapluie, ni d’arrangements alambiqués, l’impôt dû sera recouvré par tous les moyens de droit.

La Direction chargée des grandes entreprises et toutes les autres directions et services des impôts sur instructions fermes de la Direction Générale des Impôts ont entrepris une vaste campagne de recouvrement forcé et les résultats sont édifiants.

Pour nous arrêter dans un premier temps au cas spécifique d’Orange Niger, il convient de souligner, d’après nos sources, que tous les patrons des compagnies de la téléphonie cellulaire, qui ont bénéficié par le passé, de certains passes droits, (les fameux Gandou Gate que nous avons relatés et qui ont occupé les Une de certains journaux de la place)  sont en train de payer  à l’Etat son dû, au nom de la justice fiscale.

Ainsi, après les multiples sommations des services des impôts, toutes les sociétés se sont approchées des services fiscaux pour trouver un terrain d’entente à l’exception d’une seule compagnie récalcitrante qui fait de la résistance dans le paiement de ses impôts. Il s’agit de la société Orange Niger qui doit à l’Etat un peu plus de 22 milliards de francs CFA d’impôts.

Il semblerait que les responsables de Orange Niger refuseraient tout contact avec les responsables des impôts. Certaines sources nous évoquent même le terme de narguer les  agents des impôts  dans l’exercice de leur noble mission, car, Orange Niger disposerait de relais pour  régler son affaire au plus haut sommet de l’Etat.  Orange préférerait  saisir  la Présidence de la République que de traiter avec les agents des impôts.

Cette conception de lobbying de certains « égarés » de la République est surannée. C’est une époque définitivement révolue et la DGI dispose de tous les moyens légaux pour faire entrer l’Etat dans ses droits.

C’est pourquoi, au niveau des impôts, nous indique notre source, la sérénité est de mise, car le Contentieux de l’Etat qui, à une certaine époque spoliait les intérêts de l’Etat pour satisfaire « les amis » des multinationales, n’existe plus dans sa forme puante. En lieu et place a surgit une Agence judiciaire logée au Ministère des Finances, dirigée par un Magistrat à la retraite reconnu pour sa probité et son intégrité.
Et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle, face à l’arrogance et au mépris de Orange Niger, comme il fallait s’y attendre, les services des impôts ont fait procéder à la fermeture des bureaux de Orange Niger conformément à la réglementation en vigueur.

Nous apprenons que les responsables et agents des impôts sont décidés à résister à tout chantage d’où qu’il vienne. Surtout qu’ils ont le soutien ferme et inconditionnel du ministre des Finances, Hassoumi Massaoudou, un homme à poigne, qui a décidé de sévir contre ce genre de chantage qui frise la moquerie et qui banalise la République.

L’impôt est perçu au nom de la République pour faire face aux problèmes des citoyens de la République. Et chaque contribuable devra s’y conformer.

A suivre, comment en est on arrivé là ?

[author ]Namalka Bozari (Web Contributeur) Tamtam Info News[/author]

39 Comments

  1. Massaoudou est notre héro, il y a que lui pour tenir tête à ces français la. Vraiment la DGI, tout nos encouragements. On est derrière vous. Maintenez il reste les autres opérateurs. Tout celui qui fait résistance sortez le du Niger

  2. Comme on l’a vu au moment où les gens demandaient de réduire la taille du gouvernement compte tenu de la rareté des ressources, des proches du pouvoir disaient que ledit gouvernement ne pourra pas être réduit pour ne pas casser leur alliance donc je me dis cette fois ci aussi ORANGE peut ne payer cette somme et continue ses activité étant une entreprise française, le régime sait à qui il a affaire. Et je suis convaincu que lui qui pas pu alléger la souffrance des nigériens au nom une prétendue alliance ne peut tenir tête à Orange.

  3. Questions :
    1. Où est notre société nationale à savoir Niger Télécom dans toute cette histoire?
    2. Que font les nigériens qui y travaillent pour mériter l’espoir placé en eux ?
    3. Sont-ils à la hauteur de la concurrence?
    4. Que font –ils pour valoriser tous ces milliards investis par l’État?
    5. Que nous rapporte la fibre optique dont l’installation a coûté des milliards à notre pays ?
    6. Si NT n’arrive pas à dégager du profit pour renflouer le trésor public qui va rembourser les dettes ?
    7. Que fait chacun des nigériens travaillant à NT pour mériter son salaire?
    8. Combien de nigériens utilisent le 93?
    9. Que fait la direction de NT pour être à la hauteur des enjeux?
    10. Que fait la direction de NT (en termes d’efficacité et de fiabilité du réseau) pour nous rendre fiers de consommer nigérien ?
    11. Est-il normal, est-il acceptable que nous continuer à consommer les produits des autres entreprises qui nous grugent et grugent notre
    pays ?
    12. A quand donc le nationalisme économique ?
    13. Si NT dans sa forme actuelle n’arrive pas à affronter la concurrence pourquoi ne pas penser à sa privatisation partielle ?

  4. Bonjour les internautes,nous demandons à la DGI de sévir aussi dans les autres sociétés de téléphonie.Tous nos encouragements pour faire rentré l’État dans ses droits.Les nigériens ont assez souffert de ses sociétés,elles passent tout leur temps à nous arnaquer.Bravo la DGI

  5. N’oublier pas que orange doit ajouté des primes d’amendes pour faute de non déclaration de ses ressources car le système fiscal du Niger est purement déclaratif. DGI faite rehausser l’économie du pays tout en favorisant les nouvelles PMI / PME . Les anciens s’enrichissent sur le dos du territoire. La corruption doit finir au Niger de gré ou de force.
    Alors que dire de la transparence des receveurs de l’impôt dans l’exercice de leurs fonctions?

  6. A tous les nigériens :
    1. Continuez votre démocratie de la zizanie
    2. Continuez votre démocratie d’insultes et de haine
    3. Continuer à faire des marches et des meetings
    4. Continuer à faire des déclarations incendiaires
    5. Continuer à saper les actions de votre pays
    6. Continuer à prendre à témoins l’opinion nationale et mondiale pour tout ce qui adviendra de votre pays
    7. Continuer à vous haïr mutuellement
    8. Pendant ce temps les autres vont en profiter pour vous plonger encore plus dans la pauvreté.
    9. Et vous serez ainsi les meilleurs démocrates des cimetières.
    10. Continuer, oui continuer à oublier l’avenir de vos enfants
    11. Ainsi, votre patrie, la terre de vos ancêtres va continuer à rester la dernière nation du monde en IDH.

    12. Continuer et à bon entendeur…
    Vous avez dit pauvre Niger?

    1. Bonjour,

      Bien sur que l’État pour faire déguerpir Orange, Airtel et Moov. Mais savez vous comment les remplacer ? par qui ?
      Avec des tels bizarreries pensez vous que des investisseurs vont venir investir dans le pays ? Ou bien comptez vous donner le monopole des telecom à la Sonitel (genre Nigelec) ? Vous connaissez bien le resultat non….

      Aucun investisseur serieux ne viendra investir au Niger quand vous changez les lois comme vous voulez et quand vous voulez,

      Aucun investisseur ne viendra investir au Niger quand vous faites deux poids deux mesures vis à vis des sociétés qui exercent dans le pays.

      Pourquoi l’Etat ne fait pas un bilan sur les projets suivants, ces projets ont fait perdre au contribuable plusieurs milliards:
      1. Africard
      2. Wallgate
      3. Barrage de Kandaji
      4. Areva ( 200 Milliards )
      5. Le fameux train de Bolloré
      etc…

  7. C’est vraiment dommage de voir votre façon de révéler des faux informations aux gens qui vous suivent
    C’est une question de taxe
    tu n’es pas informé Sur les terminaisons internationales

        1. Il a donné une information vous l’aviez jugée comme étant fausse. C’est à toi de nous dire pourquoi tu dis qu’elle fausse. En plus taxe ou impôt tu peux l’appeler comme tu veux. Ce qu’il faut retenir, c’est que Orange doit de l’argent à l’État du Niger et elle doit payer.

    1. De kel terminologie vous parlez? J’espère que vous êtes pas Nigérien au pire des cas on pourrait vous considérer comme un ennemi de la république. Payez ou bien quittez notre pays. Voilà c’est aussi simple que ça.

  8. « La DGI assène un uppercut à Orange Niger »…
    1. Attention:
    2. Nous sommes dans un combat difficile, avec des adversaires redoutables disposant des moyens colossaux acquis sur notre dos.
    3. Des adversaires qui ont acquis de mauvaises habitudes de se comporter comme dans un pays conquis.
    4. Des adversaires qui savent diviser pour mieux régner
    5. Des adversaires qui ont déjà appris à nous regarder d’en haut voire à nous mépriser
    6. Des adversaires devant qui nous avons souvent reculé
    7. Des adversaires qui ont souvent fait plier notre Représentation Nationale
    8. Des adversaires qui ont l’habitude de vider leurs comptes bancaires pour ne pas payer de pénalité
    9. Des adversaires qui ont leur entrée dans la plus haute administration de notre pays
    10. Des adversaires qui ont plusieurs fois démontré qu’ils peuvent défier l’Etat.
    Avec de tels adversaires ce n’est pas un uppercut qu’il faut.
    Pour gagner, avec de tels adversaires il faut :
    – Frapper le premier
    – Frapper très fort
    – Et continuer à frapper
    Pour espérer gagner avec de tels adversaires il faut surtout de la solidarité, que tous les citoyens soutiennent les actions de leur Etat.

    1. Commencez par être un citoyen exemplaire en arrêtant de voler les maigres ressources de l’État. Mêmes si les entreprises paient les impôts, ces derniers seront détournés à d’autres fins.

      1. Merci du conseil
        Mais est-ce à dire qu’il ne faut plus payer les impôts dans notre pays jusqu’à l’arrivée de l’incorruptible Mamoudou au pouvoir.
        Quand quelqu’un voit des voleurs partout il doit avoir un problème.

  9. Bonjour
    Le réveil du coma.
    Pendant toutes ces années où il un a eu des cartes plus graves les uns que les autres, où étaient passés nos gouvernants ?!

    combines à la Madof !!!! Qui sera sanctionné au niveau des mafieux de l’Etat ?
    Quand la tête est pourrir, normale qu’Orange se croit en terre conquise

  10. Bonjour
    Le réveil du coma.
    Pendant toutes ces années où il un a eu des cartes plus graves les uns que les autres, où étaient passés nos gouvernants ?!

    combines à la Madof !!!! Qui sera sanctionné au niveau des mafieux de l’Etat ?
    Quand la tête est pourrir, normale qu’Orange se croit en terre conquise

  11. Les grandes armes aux grands combats; et, pour viser et tirer efficacement sur l’impact de la ligne de mire; il faut un excellent SNIPPER tel l’inflexible, indomptable et intrépide « Dardeville » au gabarit du Ministre Masssaoudou dan Hassoumi aux Finances du Niger. Certes, le Niger a connu toutes sortes d’arnaques et d’escroquerie, de par beaucoup d’entre les autorités qui nous ont gouvernés. Mais, sachons qu’avec ce probe fils de probe agent des PTT, son défunt père qu’un ami ayant travaillé en tant que supérieur (jeune technicien chargé des Courants Porteurs et Multiplex ayant travaillé avec lui à Maradi) disant toujours du respectable et respecté défunt, décédé à Birni’n Konni en plein service commandé; « l’OPT du Niger n’a et n’aura jamais un conducteur d’agents au travail comme le vieux Hassoumi dont le digne fils Massaoudou dans les veines duquel, circule le sang de la dignité, la probité et l’honneur pour le travail bien fait. Qu’Allah (swt) vous protège Mr le Ministre H M ainsi que vos sincères agents engagés à servir le Niger.

  12. Malheureusement les nigériens pensent que c’est en tendant l’autre joue qu’ils vont se faire respecter.
    Or il faut
    – une solidarité sans faille dans la défense de nos intérêts (opposition, majorité, société civile, simple citoyen….)
    – éviter de prendre des miettes et oublier les intérêts du pays
    On attend pas d’être au pouvoir pour défendre son pays.

  13. Évitons les actions d’éclats.
    Ayons une grande vision de l’avenir
    A un moment donné, tout s’est passé comme si ces sociétés de téléphonie ont agi pour faire partir tous les dignes fils de ce pays du circuit des télécoms pour faire ce qu’elle veulent.
    1° Mettre leur propre fibre optique
    2° Faire supprimer certains impôts (comme la TATIE)
    3° Permettre l’adoption des textes à leur avantage
    4° Mettre en difficulté les opérateurs nationaux pour leur élimination du marché
    5° Gruger le consommateurs comme elles veulent
    Au-delà de ces actions ponctuelles que faire?

    – iI Faut se ressaisir pour placer nos enfants les plus avertis, les plus patriotes dans le circuit des télécoms. C’est ce que font tous les pays souverains soucieux de protéger leur intérêts.
    – Il faut élaborer une stratégie permettant à notre pays de tirer son épingle du jeu dans un secteur aussi sensible et porteur d’avenir comme les NTI
    – Il faut surtout éviter ses actions d’éclats, des actions ponctuelles sans lendemain
    Les entreprises de téléphonie doivent se dire qu’elles sont dans un pays indépendants. Pour cela nous devons nous montrer plus organisés et plus soucieux de protéger les intérêt supérieurs de la nation.
    A bon entendeur…
    NB: Malheureusement on entend de moins en moins la société civile et l’opposition sur ce combat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Editorial : Pour Une Révolution Des Mentalités !

Depuis son accession à la magistrature suprême du pays en 2011, le Président de la Républi…