Home ACTUALITE La lutte se transforme en pugilat à Tillabéri

La lutte se transforme en pugilat à Tillabéri


La 40 ème édition de la lutte traditionnelle qui se déroule à Tillabéri a dégénéré cet après midi avec l’éclatement de bagarres rangées, de casses, d’un déploiement massif des forces de l’ordre qui ont usé de gaz lacrimogène pour disperser la foule.


En effet, après l’épisode des combats truqués entre Tahoua et Dosso et la sanction infligée à ces deux régions, les lutteurs de Tahoua, selon certains témoins, sous la conduite de Kadadé sont rentrés enragés et saccageant tout sur leur passage.


Ce énième rebondissement dans le sport le plus populaire au Niger appelle à des sanctions exemplaires. Depuis un certain temps, le Ministre des Sports, Kassoum moctar à amené le cafouillage dans le sport nigérien.

Il a mis toutes les fédérations en dessus dessous et la hiérarchie le laisse faire.
Aujourd’hui, un pas a été franchi avec ce qui s’est passé à Tillabéri, la cohésion nationale a été mise à rudes épreuves et Kassoum Moctar devra assumer les conséquences de son inconséquence. Il doit être limogé et poursuivi .

Il y va de l’intérêt supérieur de la Nation.
Nous y reviendrons

Par Garba mairigia (Tamtaminfo News)

10 Comments

  1. Mon avis est qu’il faut encore remodelé notre championnat de lutte traditionnel tout simplement par élimination des rencontres entre les régions. Je propose un championnat avec élimination directe. ca veut dire quoi? Qu’après la sélection des 10 lutteurs de chaque région, que les combats se tiennent uniquement entre lutteurs sans tenir compte de sa provenance. Ainsi les 80 lutteurs sélectionnés seront mis en compétition par un système de tirage de numérotation de 1 à 80. les numéros de 1 à 40 auront comme adversaires ceux de 41 à 80. ainsi 40 lutteurs seront éliminés la première journée, la deuxième journée les 40 invaincus vont se mesurer , ensuite la troisième journée les 20 invaincus ainsi de suite jusqu’à la finale. Essayons d’analyser cette proposition.

  2. Quand ça ne va pas dans un secteur contrôle par un ministre,la logique voudrait k ce dernier endosse la responsabilité ne serait ce k morale et au besoin,être sanctionné.c est simple Kom bonjour.la grosse erreur k commettrait le pnds,est de donner a seyni l organisation de tillabery « tchandalo ».le mnsd va se faire un magot pour renflouer les caisses en vue des élections présidentielles prochaines.je suis sur k massaoudou (ki voit plus loin k son nez,les a vus venir) et épargnera au pnds,une très grosse erreur politique.

  3. Je suis extrêmement déçu de lire cet article sur tamtaminfo. C’est dommage pour ce site de voir de telle ordure d’article. Sinon il faut être aveugle pour ne pas reconnaitre que le ministre de la jeunesse à fait évoluer la lutte cette année. Si des lutteurs et responsables régionaux de lutte se permettent de se rebeller contre une décision de sanction alors même qu’ils ont accepter les règles du jeux; il y a problème de discipline au niveau de ces personnes. Alors arrêter d’accuser bêtement le ministre et soyez un peu plus intelligent en analysant objectivement la situation. Au Niger, si on veut que la lutte évolue il faut de la discipline et le respect des textes. La lutte nigérienne est en déclin bien avant Kassoum car souvenez vous des évènement de Niamey ou pour la première fois il n’y pas eu finale, souvenez des évènements de Maradi ou des lutteurs on attaquer d’autres lutteurs, ou même le cas d’un lutteurs qui poursuivit un arbitre avec un bâton, souvenez des polémiques avec l’ancien président de la fenilutte qui a été rejeté par les fédération régionales…. Donc arrêtons les polémiques et proposons des solutions qui vont permettre d’amener plus haut ce sport sinon les nigériens vont se détourner.

  4. La traditionnelle, sport roi, jadis le ciment de la cohésion et de l’unité nationale devient de nos jours un théâtre de contre-valeurs socio-culturelles. Il serait pour moi absurde d’indexer x ou y, la responsabilité doit être partagée pour qu’ensemble trouver des solutions idoines afin de sauver l’unité nationale chèrement acquise. Sinon supprimer la compétition! Le scénario est dégoutant ces derniers temps!!!

  5. Est-ce de la faute du Ministre Kassoum si les lutteurs de Tahoua se sont comporté en badauds? Est-ce de sa faute si on a enregistré des cas de combats truqués? Gardez donc pour vous votre haîne viscérale contre ce jeune talentueux.

  6. TU DOIS AVOIR UNE DENT CONTRE LE JEUNE KASSOUM SINON OU EST LE RAPPORT AVEC LUI SI LE RÈGLEMENT DE LA LUTTE A ÉTÉ APPLIQUÉ AUX RÉGIONS DE TAHOUA ET DOSSO SUITE A DES COMBATS TRUQUÉS JE DIRAI MÊME TROP TRUQUÉS???

  7. Quand on confie la gestion d’un sport aussi roi que la lutte traditionnelle qui est un ciment de l’unité nationale, à des gens incapables, médiocres, cupides, portés par le bien matériel, on peut que s’attendre à ces genres des résultats minables et choquants .
    Depuis les événements de Zinder , Kassoum Moctar ne devrait pas rester au gouvernement.
    Le fait qu’il continue à semer du désordre à Tillabery en toute impunité, accrédite la thèse qu’il est mission en vue de créer la chienlit à des fins de récupération politique.
    Mais ceux tirent les ficelles à travers Kassoum Moctar, se devraient de faire beaucoup attention. On ne joue pas avec l’unité nationale au Niger.

  8. Depuis quand guri système limoge un allié qui a mal fait son travail????guri système limoge uniquement ceux qui ont décidé de ne plus être leurs alliés…c’est aussi simple que ça….ce ministre pourrait même avoir une promotion ou genre le meilleur ministre de l’année 2018!!! qui sait…

    donc arrêtez de rêver tamtaminfo!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Le chantage éhonté de M. Dominique Aubert DG d’Orange Niger…

Depuis hier circule sur les réseaux sociaux, un document administratif émanant de la polic…