Home ACTUALITE La majorité des membres du bureau politique du MNSD Nassara opterait pour un soutien sans faille à Bazoum Mohamed…
ACTUALITE - CONTRIBUTIONS - 4 janvier 2021

La majorité des membres du bureau politique du MNSD Nassara opterait pour un soutien sans faille à Bazoum Mohamed…

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

Après la proclamation officielle des résultats des élections présidentielles et législatives du 27 décembre dernier, les tractations pour le second tour des présidentielles ont débuté au niveau de tous les états-majors des partis politiques.

Ainsi au niveau du MNSD Nassara qui était une des composantes de la majorité présidentielle sortante, nous apprenons que les langues se sont déliées et certains n’ont pas hésité à reprocher aux dirigeants certains actes ou propos attentatoires aux intérêts du parti.

Pour la majorité des membres du bureau politique, le MNSD Nassara est un parti responsable, mu uniquement par les intérêts supérieurs de la nation.
En tant que formation politique qui a dirigé ce pays, l’intérêt du parti, en dépit  des incompréhensions intervenues lors de sa participation à la majorité présidentielle sortante, se trouve dans la consolidation de son alliance avec le PNDS Tarayya en formalisant cette alliance, afin de mieux garantir la stabilité des institutions et la paix sociale.

Ainsi, cette majorité des membres du bureau politique, a tenu une réunion informelle autour du SG du parti pour réaffirmer cette position qui sera défendue au niveau de la réunion du bureau politique prévue cette semaine à Niamey.

 En effet, il ne sert à rien d’aller dans une aventure sans lendemain et être l’otage d’un clan qui ne cherche que la confrontation entre les Nigériens. Si Mahamane Ousmane et compagnie disposaient d’une majorité parlementaire, on pouvait envisager une alliance, mais jeter le Niger dans une cohabitation tumultueuse, genre celle de 1995, nous n’en voulons pas, affirme, notre interlocuteur.

La majorité des membres du bureau politique du MNSD Nassara serait révoltée par la prise en otage du parti par un clan informel  qui n’a pas une grande connaissance du MNSD Nassara.

 C’est pourquoi cette majorité entend faire valoir ses exigences lors de cette réunion du bureau politique après avoir reproché au clan des profiteurs d’avoir rédigé un communiqué de presse incendiaire qui ne reflète nullement l’esprit de sagesse et de conciliation si cher au MNSD Nassara. Il n’est pas de tradition au MNSD Nassara de contester une décision de la justice à plus forte raison de la Cour Constitutionnelle.

Aussi, le communiqué de presse rédigé par le clan et imposé au directeur de campagne du MNSD Nassara ne les engagerait pas, car produit à la hâte et sans concertation, consultation et participation, le tryptique cher au parti.

Respectueux des accords souscrits, certains responsables du MNSD Nassara souhaitent que le parti réaffirme son engagement d’accompagner le candidat du PNDS Tarayya , Bazoum Mohamed pour le second tour des élections présidentielles du 21 février prochain.

Au moment où notre pays fait face aux attaques sournoises et insensées des terroristes, au moment où notre pays amorce son redécollage économique, le MNSD Nassara ne peut se permettre le luxe d’entraîner notre pays dans une cohabitation à l’issue incertaine.

C’est dire que la réunion du bureau politique du MNSD Nassara va certainement clarifier cette position au grand bonheur du Niger et de son peuple qui n’aspire qu’à la paix et à la stabilité.

Par Ibrahim Aghali (Contribution Web)

41 Comments

  1. S’il c’est vrai j’ai qui sûr que notre Niger a vendu a Mangal avec la complicité de Seiny Oumarou et incha Allah ils vont regretté

  2. Si tel est le cas, qu’ils soient alors sûrs que leurs militants voteront le pnds après avoir vehiculé toute cette campagne d’intoxication à leur encontre. Au stade où nous sommes, ce ne serait pas éviden! Sur quels motifs espèrent-ils les convaincre leurs militants à revenir sur cette question?

  3. Si tel est le cas, qu’ils soient sûrs alors que leurs militants voteront le pnds après avoir battu campagne à son encontre au premier tour. Car il n’est pas évident qu’ils puissient réussir à les convaincre sur cette question qui est dejà encrée dans leur tête.

    1. Intérêt supérieur de la nation voudrait avant tout, donner à César ce qui lui appartient ! Comment le MNSD n’a pas empêché à son leader de porter plainte contre la nationalité de Bazoum où même se réunir pour se désolidariser de la position de Seyni.
      Comme vienne nous parler de consolider les liens avec le PNDS me parait irraisonnable.
      Si cela s’avère vrai, je constate que le MNSD n’a point de leader et reste toujours otage des membres de son BEN.
      Cependant je pensais avec le depart de Albadé et du SG Kadri, Seyni n’est plus prisonnier.
      Voila la raison, ils ont contourné Seyni pour corrompre quelques membres de son BEN avec l’argent de MANGAL.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

Cérémonie de lancement officiel du 3e Forum des Mines et du pétrole de la CEDEAO (ECOMOF 2021): Promouvoir les potentialités minières et pétrolières des Etats membres

Lancement officiel, ce matin, au Centre International de Conférences Mahatma Gandhi de Nia…