Ne ratez pas
Accueil / ACTUALITE / La Ministre du Plan préside le Conseil des Ministres du G5 Sahel à Washington

La Ministre du Plan préside le Conseil des Ministres du G5 Sahel à Washington

La Ministre du Plan, a présidé la semaine derniere un Conseil des ministres extraordinaire des membres du G5 Sahel en présence du Secrétaire Permanent de cette organisation. La tenue de ce Conseil des Ministres à Washington s’explique par le fait que la plupart des Ministres de tutelle du G5 sont en charge du Développement et en même temps Gouverneurs de la Banque Mondiale et du FMI.

La Ministre du Plan, présidente du Conseil des Ministres du G5 a profité de cette opportunité pour tenir le Conseil en marge des réunions de printemps du FMI et de la Banque mondiale,afin d’être dans le délai pour l’adoption du Programme d’Investissements Prioritaires (PIP) et la tenue de la Table ronde prévue en principe en juin prochain.

A l’ordre du jour de la réunion du Conseil des ministres extraordinaire des membres du G5 Sahel, la présentation et l’adoption de la note conceptuelle et du PIP 2018-2020 ainsi que l’étude de l’état d’avancement de la préparation de la table ronde.

Dans son allocution d’ouverture, la Ministre du Plan a d’abord rappelé que « Lorsque le Niger a pris le témoin au mois de février dernier, le Président en exercice, SEM MAHAMADOU ISSOUFOU, Président de la République du Niger a pris l’engagement de maintenir le flambeau au niveau où le Mali l’avait placé, niveau très haut je dois l’avouer.

Le premier évènement majeur organisé sous la présidence du Niger, a été la Conférence Sahel du 23 février qui a eu un franc succès avec les promesses de financement de la Force conjointe à hauteur de 414 millions d’euros ».
C’est pourquoi, poursuit-elle, «  il nous fallait adopter le document du PIP préparé par le Secrétariat permanent et validé par nos experts nationaux, répondant ainsi aux engagements de nos Chefs d’Etat ainsi qu’aux attentes des vaillantes populations de notre espace ».

Parlant de l’opérationnalisation du volet « développement » du G5 Sahel, la Ministre Aichatou Boulama Kané a insisté sur la nécessité de respecter les recommandations du Sommet du 6 février 2018 par   l’accélération de la préparation de la table ronde de mobilisation du financement du programme d’investissements prioritaires (PIP) , car, dit-elle, « nos Chefs d’Etat nous ont instruit d’organiser l’évènement en fin juin de cette année ».

Après avoir vivement remercié « nos partenaires pour leur accompagnement de notre processus de préparation de la table ronde ainsi que leur appui technique dans la préparation des documents et salué le travail du Secrétariat permanent du G5 Sahel et des Comités nationaux de coordination dans la préparation des documents, ainsi que nos Représentations ici même à Washington pour leur remarquable accompagnement », la Ministre du Plan s’est appesantie sur  « la présente session extraordinaire consacrée à l’examen et adoption du portefeuille de projets retenus pour la première phase du programme d’investissements prioritaires (PIP) couvrant la période 2018-2020 ainsi que de sa note conceptuelle.

Auparavant, dans le mot introductif, le Secrétaire Permanent du G5 Sahel, M. Maman Sidikou a rappelé les objectifs du Programme d’Investissements Prioritaires (PIP) couvrant la période 2018-2020 ainsi que sa note conceptuelle. En effet, le PIP est l’instrument de la mise en œuvre de la Stratégie pour le Développement et la Sécurité (SDS du G5 Sahel.

Il s’articule autour des priorités majeures et constitue un cadre programmatique de référence pour toutes les interventions du G5 Sahel et de ses partenaires techniques et financiers. M. Maman Sidikou a indiqué que le Conseil des Ministres du G5 Sahel tenu à Bamako en juin 2017 a approuvé la dernière version actualisée du PIP qui contient 105 projets pour un montant d’environ 9 milliards d’euros.

Ce Conseil des Ministres a instruit le Secrétariat Permanent de lui soumettre un classement hiérarchisé des projets. Un portefeuille de projets matures devrait en être extrait et présenté à une table ronde des partenaires techniques et financiers. C’est ainsi, toujours, selon le Secrétaire Permanent que les 19 et 20 mars denier, s’est tenue à Nouakchott la 3ème réunion du Comité technique chargé de la préparation de la table ronde, réunion qui a examiné et validé ce portefeuille de projets qui constitue la première phase de mise en œuvre du PIP pour la période 2018.

Il a enfin présenté le document soumis à l’appréciation du Conseil des Ministres qui comporte 64 projets qui s’inscrivent dans les quatre axes stratégiques de la SDS, à savoir la défense et la sécurité ; la gouvernance ; les infrastructures ; la résilience et le développement humain. En conclusion le Secrétaire Permanent a souligné que l’approbation de ce document permettra de stabiliser le portefeuille des projets retenus et de poursuivre sereinement la préparation de la table ronde.

Le Conseil des Ministres a approuvé les différents points inscrits à son ordre du jour.

À propos de l'Auteur

Tamtam Info News

À propos Administrateur

Un commentaire

  1. Vous etes ridicules. A t on une fois vu le conseil des ministres de l’union européenne ou des états unis se tenir à Bamako?

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.