Home ACTUALITE La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou, présidente de la Fondation Guri vie meilleure noue un partenariat avec les laboratoires GILEAD pour lutter contre les hépatites B et C

La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou, présidente de la Fondation Guri vie meilleure noue un partenariat avec les laboratoires GILEAD pour lutter contre les hépatites B et C

La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou, présidente de la Fondation Guri vie meilleure a reçu hier en audience une délégation des laboratoires pharmaceutiques GILEAD. Cette délégation est conduite par M. Papa Salif Sow, vice président du Program Development and Management Africa/Geneva.


Selon M. Sow, l’objet de cette visite des laboratoires pharmaceutiques GILEAD, est de nouer un partenariat avec le Ministère de la Santé publique du Niger et la Fondation Guri Vie Meilleure de la Première Dame du Niger pour mettre en place un programme de lutte contre les hépatites B et C.

Ce programme servira aux dépistages, à la sensibilisation, à l’éducation des populations, mais surtout permettra de trouver un traitement efficace de l’hépatite B et de l’hépatite C en faveur des populations du Niger.

Nous avons voulu dit-il, dans ce partenariat, offrir au Niger de la formation, un package de formation au personnel de santé pour qu’ils puissent traités de façon efficace les hépatites B et C. Donc, c’est un partenariat que GILEAD veut mettre en place ici au Niger pour réellement la prise en charge des hépatites B et C.

« Pour nous la Première Dame du Niger vraiment est un exemple, elle a fait un plaidoyer retentissant en Ethiopie, devant les autres premières Dames ».

C’est aussi à partir de la bas que l’Union Africaine a été vraiment sensibilisée, nous pensons que nous allons dans le cadre de ce partenariat soutenir la Fondation Guri pour que la première Dame puisse continuer a faire son plaidoyer au niveau des autres Premières Dames mais également au niveau des autres pays de la sous régions et aussi soutenir la Fondation Guri dans le cadre de ses activités au niveau national pour la sensibilisation, le dépistage afin que les hépatites B et C puissent réellement être prises en charge.

Il faut noter que Gilead Sciences est un laboratoire de biotechnologie, spécialisé dans la découverte, le développement et la commercialisation de médicaments innovants dans des aires thérapeutiques insuffisamment pourvues en traitement.

L’objectif de la société est de faire progresser à travers le monde le traitement des patients souffrant de maladies engageant le pronostic vital.

Gilead Sciences dispose d’une politique qualité en matière d’information promotionnelle conformément à la Charte de l’information par démarchage ou prospection visant à la promotion des médicaments et à ce titre, Gilead Sciences dispose d’un certificat de conformité.

Chez Gilead, nous sommes inspirés par l’opportunité de répondre à des besoins médicaux non satisfaits pour les patients vivant avec des maladies potentiellement mortelles dans le monde entier.

Depuis la création de Gilead, les employés ont travaillé ensemble pour contribuer à notre mission de faire progresser les soins aux patients en développant des traitements innovants pour traiter les maladies potentiellement mortelles.

[author ]Tamtaminfo News[/author]

3 Comments

  1. L`initiative est bonne mais ya rien de rpecis dans cet article. combien payerait le citoyen lamda ou pour combien l`Etat du Niger va contribuer dans la prise en charge de ce dispositif et/ou combien serait la reduction pour l ensembleavec la signature de ce partenariat?

    On ne doit pas juste nous balancer des images mais nous fournir un artilce au contenu complet.

  2. Je ne suis pas un fana de ces machins de premiere dame, mais je salue l´initiative visant ces deux pandemies et surtout l´hepatite C qui est une maladie pire que le cancer et dont le traitement est inaccessible meme a la classe moyenne a plus forte raison aux pauvres. Malheureusement, la lecture de l´article m´a laisse sur ma faim, car je ne decelle aucune proposition concrete visant a aider les nigeriens a acceder au traitement de l´hepatite C, en particulier a la nouvelle molecule de traitement qui coutait il y´a 5 ans environ 50 millions de CFA et qui a l´avantage d´etre efficace a 100% sans effets secondaire, contrairement à l´interferon qui coute 250 mille cfa par semaine sur au moins 2 ans sans interruption avec une efficacite de seulement 30% et des effets secondaires mortelles. J´aurai vraiment aime savoir comment l´initiative de Madame peut faciliter l´acces au traitement contre l´hepatite C car beaucoup de vies nigeriennes en dependront.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Drame d’inates : le Président Issoufou écourte sa mission en Égypte…

A la suite du drame survenu à inates où une base militaire des FDS a été attaquée par plus…