Home ACTUALITE La situation socio-économique et sécuritaire du pays exige de chacun d’entre-nous une prise de conscience sérieuse…

La situation socio-économique et sécuritaire du pays exige de chacun d’entre-nous une prise de conscience sérieuse…

Un sursaut national s’avère plus que nécessaire pour permettre au pays de continuer à relever les grands défis qui l’attendent.

En cette veille de la 33 ème conférence au sommet de l’Union Africaine qui se tiendra du 4 au 8 juillet 2019 à Niamey Gnala, la capitale du Niger, les acteurs de la classe politique se devraient de conjuguer leurs efforts d’une part, en vue de réserver un accueil fraternel et chaleureux à nos hôtes de marque conformément à notre hospitalité légendaire très connue à l’extérieur, et d’autre part, ensemble sans distinction d’appartenance politique, nous devrions nous investir avec beaucoup plus de sérieux, avec l’engagement patriotique légendaire, reconnu au nigérien, animé de bonne volonté et du courage, pour faire face aux défis socio-économiques et sécuritaires qui nous assaillent.

À notre grand étonnement certains acteurs politiques, au lieu de participer à la création d’un climat social apaisé et serein, se lancent dans des tenues des meetings d’agitations politiques, comme si la campagne électorale est déjà ouverte, ainsi ils ouvrent d’autres brèches inutiles au lieu de colmater celles déjà existantes et d’autres aussi, voient une opportunité de déposer une motion de censure contre le gouvernement. Une motion de censure difficile à faire passer étant donné la configuration politique actuelle de l’Assemblée Nationale, en effet, la majorité des députés sont acquis à la cause du gouvernement.

Donc la motion de censure n’a aucune chance d’aboutir. Nos acteurs politiques se devraient de se convaincre que l’heure n’est plus aux invectives politiques, mais à la consolidation des acquis en vue de faire face aux grands défis pour le développement économique et social. Nous ne devrions pas perdre de vue que nous sommes observés de part le monde, efforçons-nous donc de donner des bons exemples de l’élégance politique à la génération montante.

Notre cher pays, le Niger a besoin de sa cohésion sociale, de son unité nationale, pour continuer à amorcer son décollage économique en vue d’atteindre le développement économique et social. Un sursaut national s’avère nécessaire afin de continuer à faire face aux grands défis qui nous attendent.

La situation socio-économique et sécuritaire du pays exige de chacun d’entre d’entre-nous un minimum de sacrifice et de tolérance mutuelle. La nouvelle problématique qui nous paraît plus importante et qui se dégage est la suivante :

Le personnel politique nigérien dans son ensemble, est-il disposé à créer les conditions nécessaires acceptables par tous, pour une prise de conscience collective nationale en vue de prendre notre destin commun en main ? À bon entendeur salut !

Par Issoufou Boubacar Kado MAGAGI.

6 Comments

  1. Chercher à pérenniser votre « manger » au près de ces gens c’est mieux pour vous. Vous ne pouvez pas donner des leçons de morale tant que vous n’avez pas la lucidité de reconnaître que ceux sont les dirigeants qui ont œuvré à la dégradation de la cohésion sociale dans ce pays.

  2. Grand frère, il faut reconnaitre qu’il y a cette aberration où des citoyens patriotes amoureux de leur %ère-patrie qui se donnent corps et âme tant avec les armes (nos vaillantes FDS) que par leurs idées (vous, nous et les autres qui interviennent chaque fois en apportant le peu de lumière intellectuelle que notre Créateur Allah (swt) nous en a dotée pour partager les bonnes idées en informant, sensibilisant pour ne pas dire éduquant ceux-là des plus abrutis qui restent insensibles aux problèmes général et global de notre peuple.
    Autrement;
    – Comment peut-on comprendre que des nigériennes et nigériens se peinent à préparer l’accueil de toute l’Afrique où notre pays sera le réflecteur de l’image de tout le continent berceau de l’humanité et Niamey le miroir de de toutes nos capitales; c’est précisément à ce moment crucial que d’autres citoyens aveugles d’esprit s’engagent à déposer une motion de censure aux fins de vouloir le départ du gouvernement patiemment géré par le probe et expérimenté conducteur en Chef de SE le PM Brigi Rafini?

    – Comment admettre que des patriotes citoyens se sacrifient à éteindre des foyers d’incendie allumés tout au tour de notre pays pendant que des antipathiques au nécessaire existentiel de notre population se frottent les mains quand en apprenant qu’ailleurs, des terroristes ont attaqué nos bases militaires en tuant de nombres importants de nos soldats envoyés pour nous protéger quand ce ne sont pas des éléments de Boko Haram ont frappé en qui brûlant des villages, tuant et égorgeant de paisibles citoyens partis travailler dans leurs champs, dans leurs commerces aux marchés ou s’adonner à l’adoration de Dieu Allah (swt) dans les Mosquées et les Églises?

    – Pendant que le pouvoir public à travers le vaillant Ministre de la Défense Nationale Kalla Moutari, se donne des coups dans la tête pour voir ses RAMBOS en finir avec toute menace de notre sécurité et cherchant vaille que vaille à éteindre tous les foyers d’incendie allumés de toute part autour de notre pays alors, c’est l’occasion aux malveillants citoyens de verser de l’huile dans le feu afin que le mal perdure. Vous avez raison qu’il faille unir nos forces et nos puissances pour maitriser et mettre hors d’état de nuire – en dénonçant – tous les malfrats et autres supposés nuisibles citoyens quitte à les ficher aux services de la Police Nationale.
    Il n’y a pas de nom à quoi que ce soit, pour tolérer à ces sapeurs-pompiers pyromanes, droit et liberté soient-ils, de percer la coque du navire qui nous transporte en haute mer sous des tempêtes et des ouragans. Je vous tire révérencieusement le chapeau en vous donnant raison quant à la situation socio-économique et sécuritaire du pays qui exige de chacun d’entre nous, une prise de conscience sérieuse. Mais, sachant que le serpent est une créature extrêmement dangereuse et puissamment très mortel; c’est à chacun et à nous tous qu’il urge de savoir commencer par couper la tête à ce serpent car certains d’entre nos politiciens ont montré leur capacité de nuisance à notre Niger et à toute la population de ce pays. Les sapeurs-pompiers-pyromanes doivent être mis sous les soins intensifs des services psychiatriques pour permettre aux autres des moins extrémistes, de s’éveiller avant qu’ils ne soient tous endoctrinés par cette malveillante pensée des hypocrites. Aux bons entendeurs, salut!

  3. IKM shut up !

    Tu arrêtes de nous faire la morale comme si tu es désigné gardien de la probité et de l’éthique.

    Tu verras que la fête passera et laissera le sot avec ses dettes !

  4. « Le personnel politique nigérien dans son ensemble, est-il disposé à créer les conditions nécessaires acceptables par tous, pour une prise de conscience collective nationale en vue de prendre notre destin commun en main ? »

    Assurément non, puisque seule une partie de la classe politique est disposée à cela. Or, il faut être deux pour s’entendre sur quelque chose. En effet, l’opposition au Niger (pas seulement l’actuelle, mais de manière générale) s’évertue toujours à peindre en noir les actions du gouvernement, aussi positives soient-elles. Pour un opposant nigérien, il faut toujours mettre la honte sur les gouvernants, et tant pis si cela se déteint sur l’image du pays qui s’en trouve éclaboussée. Notre pays souffre du désamour de ses enfants, car toute notion de patriotisme y a totalement disparu. Développer quelque chose que l’on n’aime pas est une arithmétique impossible. Même les gouvernants actuels qui souffrent le martyr des critiques toujours plus acerbes de leurs adversaires se comporteraient exactement de la même manière s’ils se retrouvaient à l’opposition. Ne l’ont-ils déjà pas démontré à suffisance, avant d’être aux commandes du pays? Comment donc, dans ces conditions, s’étonner (voire s’offusquer) d’être régulièrement la lanterne rouge du classement des nations du monde en termes d’IDH? Soyons réalistes.

  5. Bonjour,
    Tout comme depuis huit ans, ils ont tenté de remettre en cause les institutions de la république, tout comme depuis huit ans, ils ont échoué dans les différentes tentatives de troubles à l’ordre publique, tout comme depuis huit ans, leurs multiples mensonges, n’ont porté aucun bon résultat, tout comme depuis huit ans, ils pataugent dans leur terrible turpitude, encore une fois, et honteusement, ils ont échoué dans la motion de censure mort- née. Actuellement ils agonisent dans leurs derniers soupirs, pendant que le Niger est élu au Conseil de Sécurité, l’Union Européenne octroie 53 milliards, d’aide budgétaire, la BAD 13 milliards, l’Inde 8 milliards, la Présidence de la CDEAO, et la Conférence de l’UA est là. Le NIGER avance, avance et réussira sans eux.
    C’EST LA HONTE BUE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Pose de la première pierre, pour la construction du Pipeline Niger-Bénin par le Président de la République Issoufou Mahamadou…

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Issoufou Mahamadou  a lancé officielle…