Accueil / ACTUALITE / L’affaire des bébés importés

L’affaire des bébés importés

Bébés nés à la maternité de Lagos, Nigeria. Getty Images/ Bennett Raglin/WireImage

Bébés nés à la maternité de Lagos, Nigeria.
Getty Images/ Bennett Raglin/WireImage

L’affaire des bébés importés prend une autre ampleur que celle que les Nigériens lui donnaient au départ. Après les interminables battages médiatiques faits autour de cette affaire, les autorités concernées ont jugé utile de régler le problème à l’amiable. Entre frère et sœurs musulmans, il ya toujours une sortie de crise.

C’est ainsi que toutes les instructions nécessaires ont été données sur la mise en liberté provisoire de l’épouse de l’ex- président de l’Assemblée Nationale Hama Amadou. L’affaire est certes « politique » comme aiment le dire certains personnes, mais les intrigues judiciaires ont leurs procédures à ne pas confondre aux règlements de comptes politiques. Le juge d’instruction a le temps qu’il lui faut pour faire son travail. Les avocats de la défense ont leur manière à préparer les confrontations avec leurs clients.

Si le juge d’instruction a accordé une liberté provisoire à l’épouse de Hama Amadou, il lui a été notifié l’interdiction de sortie hors de la ville de Niamey. Cette dame qui a passé plusieurs mois en prison aurait dû respecter les consignes de la justice, plutôt que de tenter de sortir de la ville de Niamey. Ce qui surprend dans cette affaire dite « nouvelle arrestation de Madame Hama Amadou Hadiza », c’est que la police l’a arrêtée en compagnie de l’ancien Directeur Général de la SONIBANK, impliqué lui aussi dans le trafic de bébés importés.

Cette sortie a été soigneusement préparée et les intéressés devraient se dire qu’ils couraient un danger en voulant partir hors de Niamey, sachant pertinemment qu’une personne en liberté provisoire n’est pas libre de tous ses mouvements et ne peut sortir du territoire où il réside qu’avec l’accord du juge d’instruction chargé de son dossier. Cette affaire de bébés importés à fait couler beaucoup d’encre et de salive. La tentative de fuite de l’épouse de Hama Amadou et de l’ancien Directeur Général de la SONIBANK n’est qu’un rebondissement dans l’affaire en question.

Chacun est libre d’interpréter l’affaire ou d’amplifier l’information, mais la justice ne fait que son travail. La sanction prévue par la loi en cas de ce genre d’infraction relève de la compétence du juge chargé de l’affaire. Laissons donc la justice faire son travail plutôt que d’abrutir les citoyens avec des « on dit » inutiles qui n’apportent rien d’instructif. Trop parler c’est maladie ! La justice dira la loi en toute indépendance.

À propos de l'Auteur

Source: LE TROISIEME OEIL N° 331 du 7 Janvier 20154

 

À propos Administrateur

15 plusieurs commentaires

  1. c’s tres lamentable l’acharnement contre la famille hama +.je ne suis pas pro-hama mais je trouve cette façon de faire tres degradant et inutile.

  2. honte aux auteurs de bb importés

  3. le 3 oeil ki est milieu ce le symbole de sata
    c journal est pire que satan

  4. ON NE FUIT PAS DEVANT UN HOMME.MAIS QUAND ON SE REND QUE CET HOMME EST UN MONSTRE,IL FAUT LE FUIR.

  5. 1. Après cet attentat, au –delà de toute autre considération, les français nous montrent comment réagissent les GRANDES NATIONS face au défi commun.
    2. On oublie les querelles intestines pour aller à l’essentiel.
    3. Personne n’a insulté Hollande
    4. Personne n’a encore critiqué le gouvernement
    5. Personne n’a applaudi ce qui s’est passé à Charli hebdo
    6. En effet tout est conditionné par l’existence, l’avenir et l’honneur de la « terre des pères » c’est-à-dire la Patrie menacée.
    7. Et comme la patrie est est menacée on doit tout oublier.
    8. En un mot personne ne souhaite des malheurs, des calamités, des catastrophes à la Mère Patrie.
    Vivement que nous nigériens fassions l’emprunt intelligent de tels comportements patriotiques.

  6. 1. Après cet attentat, au –delà de toute autre considération, les français nous montrent comment réagissent les GRANDES NATIONS face au défi commun.
    2. On oublie les querelles intestines pour aller à l’essentiel.
    3. Personne n’a insulté Hollande
    4. Personne n’a encore critiqué le gouvernement
    5. Personne n’a applaudi ce qui s’est passé à Charli hebdo
    6. En effet tout est conditionné par l’existence, l’avenir et l’honneur de la « terre des pères » c’est-à-dire la Patrie menacée.
    7. Et comme la patrie est est menacée on doit tout oublier.
    8. En un mot personne ne souhaite des malheurs, des calamités, des catastrophes à la Mère Patrie.
    Vivement que nous nigériens fassions l’emprunt intelligent de tels comportements patriotiques.

  7. Nigerien de la semaine

    Monsieur le journaliste
    a qui Abdou Labo a t-il demandé la permission avant de se rendre a Maradi a sa sortie de prison?
    tu fais honte a tes confreres

  8. Entre nous:
    1. Comment penser un seul instant qu’un vulgaire trafiquant de bébés puisse être un jour à la tête de notre cher pays?
    2. Comment penser un seul instant qu’un homme politique capable fuir si honteusement devant n’importe quelle petite difficulté, puisse nous diriger dans un monde aussi dangereux et incertain?
    3. Comment penser qu’un politicien au crédit de qui on ne peut mettre aucune action positive dans le sens de la construction nationale puisse prétendre à la fonction suprême dans notre pays?
    4. Comment un homme politique qui a passé tout son temps à voler et à investir pour créer des emplois dans d’autres pays, au profit d’autres jeunesses peut-il prétendre avoir notre suffrage pour diriger notre cher pays ?
    5. Surtout comment soutenir un politicien comme hama pour qui la paix, la stabilité et l’avenir du Niger ne signifient rien tant qu’il n’est pas au sommet de l’Etat ?
    C’est à croire que certains de nos compatriotes aiment plus hama amadou, le pyromane et lâche, que le Niger, notre cher pays.
    Vraiment pauvre Niger.

  9. Une affaire criminelle impliquant le trafic d`etre humains ne peut pas se regler à l`amiable memme entre musulmans. Ou alors on discrediterait l`islam encore une fois comme le font les terroristes. La justice de tout pays qui se respecte a besoin de tirer les choses au calir et de sanctionner les personnes impliquèés si elles sont trouvées coupables. Tout arrangement à l`amiable serait un manque de justice et un pietinement de la dignité humaine.

    • Toi-la,en tant que musulman,de quelle preuve disposes-tu pour soutenir la veracite de cette histoire?
      On se tait quand on est pas sur de ce qui sort de la bouche,tel est ce que l’islam nous recommande

    • En islam c’est la preuve qui condamne et non les propos d’autrui. si vous n’avez pas de preuve rechercher la paix et n’accusez personne de diabolique

  10. Bien di le troisième œil il fau toujour denoce ce que vs voyeu injuste laisson a cesar ce qui apartien a cesar com le di a bon entendeur slu

  11. Selon le « Troisième œil », « trop parler c’est maladie », mais en lisant ce qu’écrit ce journal, j’ai envie de dire que ce journal ferait mieux de se débarrasser de son « troisième œil » car à force de croire qu’il voit tout, en fait il ne voit rien, du moins à part quelques paquets de biscuits tendus par le guri system pour faire sa propagande…

    • Dan adar na birni

      Merci GOGOL, et en plus le 3ème œil semble n’écouter que ses intestins car il fait fi des déclarations publiques des avocats des intéressés qui soutiennent qu’aucune interdiction de voyager ne leur a été notifiée lors de leur mise en liberté provisoire. Alors au lieu de faire de la désinformation, vous feriez mieux, pour ne pas être très vite rattrapé par l’histoire, de faire comme la plupart des Nigériens et accepter que cette affaire de bébés importés a une connotation purement politique. Si vous voulez une preuve, approchez ceux qui ont vécu avec A. Labo lors de son séjour forcé à Say. ils vous en diront des vertes et des pas mures.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.