Accueil / ACTUALITE / Lancement de la campagne ‘’consommons nigérien ’’ par Dr Lalla Malika Issoufou

Lancement de la campagne ‘’consommons nigérien ’’ par Dr Lalla Malika Issoufou

Le lancement de la campagne « consommons nigérien » a eu lieu ce jeudi 29 novembre 2018 au palais du 29 juillet de Niamey sous la présidence de la première dame et  Présidente de la fondation Tattali Iyali, DR. Lalla Malika Issoufou.  C’était en présence du Premier Ministre Birgi Rafini, des membres du gouvernement, du Président de la Chambre du commerce et d’industrie, Monsieur Moussa Sidi Mohamed, des honorables députés nationaux, et de plusieurs personnalités invitées.

Cette campagne menée à travers un salon d’exposition de produits nationaux vise à valoriser les productions des entreprises nationales et à promouvoir l’entreprenariat en mettant en avant les talents locaux.

En lançant cette campagne la Première dame Lalla Malika a dit que ‘’Consommons nigérien’’ ne doit pas être perçu comme un simple slogan patriotique. ‘’Consommons nigérien’’ ne doit pas aussi être considéré comme un pur effet de mode. ‘’Consommons nigérien’’ se pose, aujourd’hui, comme un impératif pour nous, Nigériens’’.

A cette occasion, la Première dame Lalla Malika a fait l’éloge des productions nationales issues de l’agriculture, de l’élevage, de l’artisanat, et des PME avant de se demander ‘’si nos produits sont appréciés et consommés à l’extérieur, alors pourquoi pas chez nous, au Niger, par nous Nigériens ?’’

Elle a appelé alors les nigériens à ‘’changer nos rapports à nos produits locaux, à changer de mentalité face à nos produits dans la dynamique de la renaissance culturelle telle que prônée par le Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou’’.
‘’Alors, consommons ce que nous produisons, consommons nigérien, pour la santé, pour la fierté et notre unité. C’est sur cet appel à l’action quotidienne à la fois individuelle que collective que je déclare officiellement lancée la campagne « Consommons Nigérien»’’ a-t-elle conclu.

Pour sa part, le président de la chambre de commerce et de l’industrie M. Moussa Sidi Mohamed a rappelé que ‘’depuis les années 2008, la chambre de commerce et d’industrie avait élaboré un Small  Business acte à la nigérienne avec comme objectifs d’amener les secteurs privés à s’impliquer efficacement  dans tous les secteurs d’activités notamment celui des industries extractives dont les mines, le pétrole et les activités connexes.’’

Notons qu’auparavant la Directrice de l’Agence TACT et DEV, et promotrice de ce salon d’exposition, Mme Rabi Arzika et la Directrice générale de Niger Lait SA, Mme Maïda Zeinabou Mamoudzou ont tour à tour pris la parole, pour remercier les participants pour leur présence à cette cérémonie, ou pour porter à l’intention du public le témoignage d’une entreprise nationale qui a réussi dans son domaine.
Cette cérémonie a pris fin  par la signature de l’engagement de la première dame Lalla Malika Issoufou dans cette campagne et une visite guidée dans les stands érigés à cet effet, rappelle-t-on.

À propos de l'Auteur

Source: Agence Nigérienne de Presse

À propos Administrateur

13 plusieurs commentaires

  1. BATASSAYÉ JIKAN AGGO

    Gazéré tout comme Nostradamus; essayez d’être lucides. Depuis son élection a la tête de notre pays, SEM le Président Issoufou n’a jamais une seule fois passer ses vacances ailleurs qu’au Niger près des siens à Dandadji où il mange les mêmes plats et boit la même eau avec eux pendant que la plupart de ses voyages à l’étranger sont des missions de travail aux comptes du peuples nigériens, la sous-région ouest-africaine, de l’Afrique et du monde entier tel qu’à l’Assemblée Générale des Nations-Unies et autres. Au-delà de tous ces points, DITES-NOUS QUI AU MONDE SE SUFFIT À PART ALLAH (swt)? N’avez-vous pas été initiés à téter les mamelles de mamans avant de les saisir vous-mêmes pour satisfaire vos besoins nourriciers? Avez-vous directement appris à marcher sur vos pieds sans l’assistance d’un grand frère, une grande sœur ou un (e) ami (e) de la famille venu (e) voir vos parents? Réfléchissez un peu pour comprendre que seuls les créatures non dotés de faculté pour réfléchir, sont assister par leur Créateur (Allah – swt) pour directement saisir les mamelles dont même le chamelet sans s’abaisser ou se remonter, prend les jarrets de sa mère alors qu’elle ne lui en a point montrer ou expliquer là où ça se trouve sur son corps. L’on dit en affichant aux parois des services: « FAINÉANTS ET OISIFS, NE DÉRANGEZ PAS CEUX QUI TRAVAILLENT ». Avec des gens comme vous, le pays et ses vaillants hommes ne peuvent avancer car, de vos inerties et inepties intellectuelles, vous empêchez ceux qui réfléchissent pour avancer. Notre Président de la République n’a aucun temps pour vous lire ou vous écouter. Laissez-le s’occuper des grands problèmes que les vôtres ont provoqués à notre patrie que le Gouvernement de SE le PM Brigi Rafini cherche à redresser. N’est-ce pas vos pères et ancêtres qui, peureux et craintifs de la force et puissance des missionnaires de la métropole, ont signé des pactes sans aucun sens de responsabilité sociale avec les 1ers colons qui vous ont confié le pouvoir aux aurores de nos indépendances aux fins de leur servir de gardiens de nos richesses naturelles et humaines? Si vous l’ignorez, demandez à votre strapontin d’historien s’il peut vous expliquer quand, comment, où et pourquoi le Moro Naba ait pu surfacer vos chefs pour arracher la construction du prolongement de chemin de fer Cotonou-Parakou-Dosso qui aboutirait au Terminus dont les bâtiments de la gare existent encore près du Grand Hôtel de Niamey? Vous ignorez jusqu’à la réunion de Niamey en 1932 entre l’imposant Moro Naba, le Chef de canton de Dori et de Karma qui n’ont pas argumenté intelligemment pour que soit, notre chemin ferroviaire qui aura relié Niamey à Ouaga et Kakan au Mali pour aller jusqu’en Guinée Conakry. Don Allah (swt), sachez que la bonne maman Aminata Takoubakoye a fait équiper le Centre National d’Informatique afin de tout d’un internaute que l’on peut facilement talonner pour le saisir par le duvet et trainer devant les tribunaux en cas de faute grave. De nos jours, rien ne passe inaperçu à la machine dont le Prophète Mohamed (rsaws) avait prédit du règne de la Bête parlante vers la fin des temps, qui vous payera vos salaires sans jamais voir sa physionomie. Quand Feu Capitaine Thomas Sankara disait à ses pairs au Sommet de l’OUA (UA) qu’il n’y était pas venu pour un défilé de mode en montrant sa tenue faite à base de coton burkinabé, tissé au Burkina, cousu au Burkina par des burkinabés; il lui a fallu le temps de mettre tout ça au point avant de s’affirmer. Pourquoi l’avion ou la voiture qui l’a embarqué de l’aéroport pour son hôtel, is not made in Burkina? Certes, s’il n’a pas connu le crapuleux assassinat de son frère – tel Caïn 1er né d’Adam et Eve qui tua son frère Abel; peut-être qu’aujourd’hui avec l’assistance technique de ce peuple sincère (les chinois), les burkinabés auraient roulé dans leur propre voiture au de la simplement considéré R5 française ou voleraient dans l’avion made by the burkinabés! En attendant, arrêtez de décourager les grandes entreprises telle que la « CAMPAGNE CONSOMMONS NIGÉRIEN » que vient de lancer l’infatigable Dr Lalla Malika Issoufou. Par ailleurs, je t’apprends qu’aucun de mes amis ou leurs compagnes, n’eut une seule fois saisi la gracieuse main de SEM le Président Issoufou Mahamadou son époux, encore moins la sienne. ILS NOUS PLAISENT PARCE QU4ILS SONT VÉRITABLEMENT SINCÈRES AVEC LE PEUPLE NIGÉRIEN car, le St Prophète Mohamed (rsaws) a dit: « N’AIME QUICONQUE QUE POUR L’AMOUR D’ALLAH (swt), TA FEMME SOIT-ELLE ». Si tu aimes quelqu’un (e) pour sa richesse, sa beauté ou sa royauté; cet amour cesse avec le retrait de cette raison d’aimer quand Dieu la reprend. La 1ère guéguerre entre Adam et Eve au Paradis Céleste, c’est quand Ibliss l’eut induite en erreur et qu’elle veuille faire goutter le fruit interdit dans son jardin d’Éden entre les jambes, alors défendu par le Créateur qui leur ordonna de patienter jusqu’à la maturité pour y avoir droit; le sage Adam refusa. Ensuite elle rencontra Ibliss qui la conseilla de se parer des plus belles fleurs du Paradis pour une beauté éphémère d’où, l’origine de son passage de la belle jeunesse à la vieillesse tout comme de nous autres, sa descendance; telles la jolie fleur matinale qui se fane et flétrit le soir. Si c’est la richesse ou le pouvoir qui te font aimer quelqu’un (e), sache que cet amour s’échappera avec sa cause. Mais c’est d’Allah et pour Allah (swt) qu’est né l’amour d’une personne, il ne peut disparaitre à quelle que ce soit la cause car c’est Dieu Lui-même qui y veille. Allez-y voir la devanture de la résidence du fuyard autrefois bien gardée où même un taxi n’ose s’arrêter sans recevoir des injonctions et menaces. Aujourd’hui, tous ceux qui l’ont aimé à cause du pouvoir qui lui échappé, se sont déserté au point qu’un ne se sente plus inquiété en pénétrant dans ce groupement de châteaux. Méfiez-vous des clinquants de ce monde qui ne profitent qu’aux insensés. N’en déplaise aux détracteurs, CONSOMMONS NIGÉRIEN SERA UN FRANC SUCCÈS AU NIGER, DANS QUELQUES ANNÉES, Incha Allah.

    • Va te soigner pauvre debile mental.

      • BATASSAYÉ JIKAN AGGO

        Tout celui qui va à l’encontre de tes idées, est un débile? Sache que le philosophe Tolstoï a dit: « LE FOU N’EST PAS UN FOU; MAIS, C’EST CELUI QUI N’A PAS SU S’ADAPTER À L’ENVIRONNEMENT SOCIAL QUI L’ENTOURE ». Quand en démocratie, c’est la volonté de la majorité populaire qui l’emporte et qu’après toute élection américaine, le dogmatisme politique de ce vaillant peuple lui impose d’assumer la loi des urnes pour THE WINNER TAKE ALL » => LE VAINQUEUR PREND TOUS LES GRANDS ET LES SIMPLES ÉLECTEURS => et, DEMEURE LE PRÉSIDENT DE TOUS LES AMÉRICAINS avec le seul baromètre de son patriotisme et civilité, LES ÉLECTIONS DE MI-MANDAT aux fins lui accorder le plein pouvoir pour finir sa législature aisément ou se faire coincé au pied du mur de son opposition qui l’empêcherait d’agir à sa guise. Savais-tu ça? Hélas! « LAVER LA TÊTE AU SINGE, C’EST GASPILLER DU SAVON ». Des va-nus-pieds à bas niveau intellectuel de ta clique ne peuvent saisir et comprendre de tels enseignements pour vous conformer aux lois et principes de la gouvernance démocratique. Quand tu crois que celui qui s’habille en haillons et mange sur le dépotoir, est un débile; il te rétorquera plutôt c’est toi qui est débile. Il faut alors que vous deux, vous vous adressiez à d’autres pour déterminer le vrai débile. En notre cas toi et moi, sûrement, nos amis (es) lecteurs (trices) en lignes sauront facilement nous situer. Qu’Allah (swt) ramène l’égaré d’entre nous, sur le bon chemin des sincères citoyens patriotes.

  2. Consommons nigerien ne doit pas etre juste un slogan. L’exemple doit venir d’en haut. Pour cela, malika est mieux placee pour savoir que ce n’est pas le cas. Quand son mari de president prefere respirer l’air frais de Paris a celui de niamey il est ou le bon example.

    • Quand le president prefere s’adresser aux nigeriens depuis paris sur les medias parisiens et non a niamey ou zinder ou diffa sur les medias nigeriens, il est ou l’exemple. Quand des marches de centaines de milliards de cfa d’argent public sont confies a des entreprises francaises sans aucune clause les obligeant a s’associr a une entreprise nigerienne pour renforcer les capacites de ces dernieres. etc…Arretez ce foutage de gueule, vous etes tres mal place pour secouer la fibre patriotique d’un peuple que vous avez abandonne et dont vous avez sacrifie les interets vitaux au profit d’interets etrangers.

  3. Elle ne croise pas les bras et agit avec une idéologie dominante comme son Homme aussi.  » Le protectionnisme  » est le besoin actuel du pays. Trop de chômage dans un pays de facilité d’opportunité et à secteur industriel majoritairement vierge.

    • Le temps des griots parasites qui vivent au crochet des autres est revolu. Si tu te secouais comme tout le monde pour gagner dignement ta vie, tu saurais que le mari de malika n’a rien fait pour offrir des opportunites a ces nigeriens qui desirent ardemment gagner leur vie en produisant et en consommant nigerien.

  4. Birg Birg Salar Koura et le Vanuatis Batassayé

    Soubahanallah wal Hamdullah! Yâ ayuhalladzina amanu, wa qoulou qawlan sadidat.
    Oh; Doul, Abdoulaye S., mamou, verdatre… pourquoi vous parlez, pour le simple plaisir de parler? Pourquoi vous écrivez sans aucun sens à vos écritures? Pourquoi vous parlez sans aucune oralité d’écoute? C’est marrant et écœurant de vivre comme un dattier qu’une fois les palmes coupées, ne peut plus avancer en produisant d’autres palmes pour donner de fruits. Lisez avec un peu plus d’attention, les 22 Articles au commentaire de Maïgani da idanoun zuccia; ba’da idanoun jiki’ba. Celui qui lit avec les yeux du coeur est mille fois plus intelligent et sage que celui qui lit avec des yeux du corps car il ne prête aucune attention aux de grande portée pour ensuite MÉDITER et AVANCER. Des 22 articles cités, j’ai le 13 => « Sachons qu’un peuple ne peut arracher sa liberté que par son travail acharné ». Comprenez-vous cela de la manière que l’ont comprit les idiots syndicalistes qui ont crient en scandant que « LE DROIT NE SE DONNE PAS MAIS S’ARRACHE »? Allahou Akbar! SE mon Abobadz le PM Brigi Rafini serait d’avis avec moi, je proposerai de vous envoyer tous suivre un petit cour de désinformation des 24 Protocoles des malveillants afin que le Me Zakskab vous fasse un lavage de cerveau car les malveillants vous ont tous endoctrinés au sens négatif de la démocratie et l’État de droits. Vous semblez tous égarés du droit chemin des SAGES CITOYENS QUI ONT COMPRIS QUE LE DROIT S’ARRACHE PAR LE TRAVAIL; MAIS, NON PAS PAR LA FORCE. Dieu Allah (swt) n’a rien caché à l’homme dans le St Coran et le St Prophète est venu complété et détaillé tout aux hommes avec la compilation de ses Hadith et anecdotes afin que les plus savants et sages se dirigent sur le bon chemin. LE DROIT S’ARRACHE NON PAS PAR LA FORCE, MAIS PLUTÔT, PAR LE TRAVAIL. Il est dit qu’il faut tout un grand schéma explicatif pour rendre les tendres, les oreilles des idiots. Ainsi, ils ne peuvent saisir le sens d’un simple verset du Coran. Cela fut démontré à travers toute la vie de combattivité de ce grand Compagnon dont le Prophète Imam des prophètes a dit ce vaillant combattant noir de belle souche royale d’Éthiopie: « SALMANE Al FARADZI est né seul, il marche seul et mourra seul ». Ce qui fut détaillé, démontré et expliqué à ceux qui se donnent la peine de travailler pour acquérir le pouvoir libérateur; car SEUL LE TRAVAIL (non la lutte) DONNE LE SAVOIR ET LE SAVOIR ALIMENTE LE MOTEUR DU POUVOIR POUR SE LIBÉRER. Ainsi, Batassayé Jikan Aggo disait: « LE SAVOIR LIBÉRE L’HOMME DE TOUTE SERVITUDE ». C’en est là l’histoire entière de ce Prince à qui son peuple fondait l’espoir de l’assoir sur le Trône de son père roi vieillissant et mourant, quand Allah (swt) le rappelle à Lui. Mais Allah aimant Salmane Al Faradzi plus que quiconque au monde, lui indiqua la voie de la plus grande et sublime sagesse à suivre. Ainsi, une nuit, il quitta tout pour se mettre sur le chemin de la Foi en s’établissant dans une Synagogue près d’un Rabbin où il a bien appris, compris le Judaïsme, assimilé le contenu entier de la Thora mémorisée par cœur, sur Terre depuis Moïse; escalada la pyramide du savoir pour devenir l’un des sept (7) seuls grands Grands Maitres-Rabbins au monde qui y ont vécu au 7ème degré du Savoir; ce, jusqu’à la venue du Messie Jésus/Issah fils de Marie. Avant le dernier souffle de ce Rabbin, il recommanda Salmane Al Faradzi de se rendre auprès d’un Prêtre dans une église bien indiquée qui lui appris y resta des années; compris la chrétienté dans la Vraie (mais non, la multitude des Bibles falsifiées ) Évangile qu’i a apprise par cœur pour se trouver parmi les seuls douze (12) Grands Prêtres qui ont gravi les 12 marches de la pyramide de la sagesse chrétienne depuis Jésus jusqu’à l’avènement de l’Islam. Aux derniers souffles de ce Prêtre, Salmane Al Faradzi lui demanda auprès de qui le recommanda-t-il. Le sage Prêtre lui dit: « Il n’y a plus aucun savant chrétien auprès duquel te recommander. Maintenant, l’échafaud de l’humanité est venu, il faut te rendre près de lui qui t’apprendra tout de ce Monde d’Ici-bas et l’Au-delà. Le messie a recommandé à tous ses fidèles de s’ajuster en s’alignant sur les pas de Celui qui viendra après lui ». Où et comment reconnaitrai-je l’endroit où le trouver? Le Prêtre lui indiqua une plaine avec des oasis, des palmiers dattiers et des collines tout en décrivant exactement l’image du dernier Prophète Envoyé d’Allah (swt). Sans argent que son engagement, son courage et sa conviction du seul fait que SEUL LE TRAVAIL PAR LE SAVOIR, LIBÈRE l’homme des carcans de la servitude; et voulant aller vers cette terre aux oasis, il se constitua manœuvre-ouvrier d’un caravanier pour lequel il doit travailler pendant un certains temps pour payer le voyage. Il accepta. Arrivé à l’endroit dit exactement, n’ayant pas encore fini de payer sa dette, son employeur le céda à un autre qui l’employa comme jardinier-arroseur de ses prés jusqu’au règlement du prix restant. Entrain de cueillir les fruits sur un dattier quand un passant s’arrêta pour raconter à son maitre accoudé sous le dattier: « LE NOUVEAU PROPHÈTE ATTENDU, EST ARRIV2 À MÉDINE ». Tant il fut surpris en concentrant son esprit sur la news qu’il venait d’apprendre, Salmane Al Faradzi oublia où il se trouva et lâcha prise pour tomber sur son maître qui le rançonna d’une amende doublant la durée du travail pour payer sa dette. Il tint parole. Après tout, il se rendit auprès du Messager Envoyé d’Allah (swt) auprès de l’humanité tout entière. Il lui apporta des dattes et du miel en aumône car il avait appris de son dernier maitre-Prêtre que le nouveau Prophète et tous les membres de sa maisonnée, ne mangent pas l’aumône. En effet, sans en goutter, le Messager d’Allah (swt) donna tout à ses compagnons. Un autre jour, Salmane Al Faradzi revint avec un panier plein de dattes et le donna en cadeau à l’Envoyé Mohamed (rsaws). Tel le lui a dit son maitre-Prêtre, le Prophète Guide de l’humanité, mange le don. En effet, cette fois, il en prit une quantité qu’il mangea avec fierté et donna l’autre plus grande part aux autres => 2 preuves. Le dernier Messager Envoyé d’Allah ‘swt) porte le sceau de la prophétie comme un grain de beauté au milieu des omoplates légèrement sur le coté droit près du cou. Salman Al Faradzi resta constamment près et partout où va le Messager afin d’observer ce 3ème signe jusqu’au jour où il emmena le jeune Aïcha assister à la course des chameaux. Alors toute petite, il arrangea ses habits en soulevant son manteau (il savait autrement que son compagnon est là pour voir ce signe) et Salmane Al Faradzi tout heureux en saisit l’occasion pour que son corps touche celui du Véridique car son maitre-Prêtre lui a dit que: « TOUT CELUI QUI, PAR AMOUR, COLLE SON CORPS À CELUI DE CE BIEN-AIMÉ D’ALLAH (swt), LE FEU DE L’ENFER NE PEUT LE BRÛLER ».
    Voyez quand, où, comment et pourquoi les hommes se donnent la peine de travailler pour se libérer pendant qu’au Niger, « MAÏ FABRIQUER DAKANSHI » s’arrangea pour n’engager près de lui, que de faux diplômés pour le servir au détriment du peuple et de la nation. Comment voulez-vous qu’on avance? Rappelez-vous de combien d’usines et de sociétés que le probe Feu Premier Président du Niger, Feu Diori Hamani a laissés quand le CMSiste Kountché le débarqua un jour d’un 15 Avril 1974? Tout était parti en fumée depuis que le fuyard et sa clique entrèrent dans la danse du pouvoir du 1er Régime d’Exception. (Sans être sûrs) la Sonara I, l’ancien siège de Lolani en face de l’Assurance Leyma, les bus de transport urbain de la SNTN furent racheter par le fuyard qui les exporta à Ouaga au Burkina où même les convoyeurs et chauffeurs avaient des passeports diplomatiques. Les fonds de Crédit du Niger et la BDRN furent tous dilapidés quand les ténors du pouvoirs invitèrent leurs parents, de pauvres paysans terrés dans les profondeurs des entrailles du monde rural pour recevoir de cadeaux à Niamey. Une fois présents, ils leur firent faire de fausses cartes d’identités (invention du fuyard MAÏ FABRIQUER DAKANSHI), leur ouvre de comptes à la banque à cadenasser et y demandent de gros crédit. Des centaines de millions tirés, ces barons de la clique du fuyard, donne un chèque signé à décompter du compte crédité pour se frotter les mains comme si le don est propre et sain. Quand BDRN et Crédit du Niger furent killed, leurs tombeaux fermés, aucune inspection n’a pu trouver les traces des débiteurs fantômes. Hey, Jama’a! Le Niger-là n’est qu’un homonyme de l’Arbre de Ténéré, profondément enraciné dans les les ^profondeurs de la terre, les destructeurs de la nation ont venté, ventilé, creusé, provoqué tout ouragan pour faire tomber notre patrie; mais c’est Allah (swt) qui y veille pour que son peuple continue d’exister en bonne harmonie grâce au courage et le déterminisme de SEM le Président Issoufou Mahamadou accompagnée de nos intrépides 1ères Dames (Hadjias Aissata et Dr Lalla Malika) et assisté du sage et probe Homme Bleu du désert, le Ninja Blanc de l’Aïr – SE le PM Brigi Rafini avec les sincères hommes et femmes tenants nos différents départements ministériels dans le gouvernement qu’il conduit. Qu’Allah (swt) protège, assure la bonne santé, la longévité, la clairvoyance à toutes les autorités qui nous gouvernent pour mieux nous conduire à l’heureuse destination. Nous soutenons SE le Haut Conseiller du Président, SEM Seïni Omar pour sa sagesse quant à la probité et la fidélité de la parole donnée des Askias afin que son Parti ne se laisse pas berner par le souffle des satanistes.

  5. A nous tous les hérauts de la démocratie
    A nous tous les perroquets des droits de l’homme.
    1. Cessons de ne produire que la zizanie
    2. Cessons de versez de l’huile sur le feu
    3. Arrêtons de tout démolir, de nous haïr, de trahir, de mentir sous prétexte de la lutte démocratique.
    4. Comprenons que la démocratie sans développement est leurre
    5. Sachons que quelqu’un qui n’a pas de quoi manger, de quoi se soigner, de quoi s’éduquer ne peut être véritablement un citoyen à part entière
    6. Sachons que quelqu’un qui n’a pas de quoi manger, de quoi se soigner, de quoi s’éduquer ne peut prétendre à aucune autre liberté
    7. Evitons de passer notre temps à scier la branche sur laquelle nous sommes tous assis
    8. Ne passons pas notre temps à saper les fondements de l’Etat,
    9. Ne passons pas notre temps à affaiblir l’Etat
    10. Sachons qu’aucun développement n’est possible sans un Etat solide susceptible de garantir la sécurité à tous les citoyens
    11. Sachons que la vraie démocratie ce n’est pas celle où chacun dit ce qu’il veut, ce qu’il pense.
    12. Parlons aux nigériens de leurs devoirs envers leur pays au lieu de passer votre temps leur parler leurs droits.
    13. Sachons qu’un peuple ne peut arracher sa liberté que par son travail acharné
    12. Y a-t-il des droits sans devoirs ?
    13. Y a-t-il un pays qui s’est développé sans sacrifice de ses enfants ?
    14. Peut-on éternellement vivre avec l’épargne des autres ?
    15. Arrêtons de rêver de faire des omelettes sans casser des œufs
    16. Arrêtons de rêver de l’enfantement sans douleur
    17. Cessons d’être des mendiants arrogants
    18 Ayons honte du classement de notre pays dans le concert des nations.
    19. Arrêtons nos concours d’échec
    20. Comprenons qu’aucune démocratie durable digne de ce nom ne peut exister dans notre pays sans une amélioration significative des conditions d’existence de nos populations.
    21. Comprenons qu’il n’y a pas de démocratie durable sans développement économique
    22. Cessons le marché, le déversoir pour les produits des autres

  6. J’allais apprécier s’ils étaient habillés en textile nigérien. Regardez autour de Malika de l’homme en vert jusqu’au turban blanc, est-ce nigérien?

  7. Pour consommer nigerien il faut d´abord produire et ce n´est pas avec des slogans creux comme 3N ou autres qu´on va produire pour consommer nigerien.

    • Tu as raison. L’immense majorité des produits que nous achetons viennent de l’étranger parce que nous n’avons fait aucun effort pour développer l’artisanat ou l’industrie.
      Alors acheter nigérien, moi je suis d’accord. Mais quel produit au juste?

    • Justement. Consommer quoi? On aime copier, suivre les tendances. L’histoire du Burkina ne date pas d’aujourd’hui. Derrière bcp de sueur et meme de sang versé pour aboutir à cette conscience patriotique.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.