Accueil / ACTUALITE / Lancement de la campagne « Merck More Than a Mother » au Niger : La Première Dame Aïssata Issoufou Mahamadou, ambassadrice de la campagne

Lancement de la campagne « Merck More Than a Mother » au Niger : La Première Dame Aïssata Issoufou Mahamadou, ambassadrice de la campagne

 

La première Dame Hadjia Aïssata Issoufou, présidente de la fondation Guri vie meilleure

La première Dame Hadjia Aïssata Issoufou, présidente de la fondation Guri vie meilleure a parrainé, vendredi dernier, au Palais des congrès de Niamey, la cérémonie de lancement officiel de la campagne « Merck More Than a Mother » au Niger. C’était en présence du président du Conseil d’administration de la Fondation Merck, Pr. Frank Stangenberg Haverkamp, de la Directrice exécutive de ladite fondation,  Dr. Racha Kalej, de plusieurs responsables des Institutions de la République, des membres du gouvernement, des députés nationaux, des représentants du corps diplomatique et des organisations internationales, gouvernementales et non gouvernementales.

La campagne « Merck More Than a Mother », vise à soutenir les femmes qui font face à l’infertilité,  en améliorant leur accès à l’information, à l’éducation, aux soins de santé et aux activités génératrices de revenus (AGR).  Dans le discours qu’elle prononcé à cette occasion, la Première Dame Hadjia Aissata Issoufoun, ambassadrice de cette initiative, a indiqué que la campagne a pour objectif de réduire la stigmatisation liée à l’infertilité ; de renfoncer la prise en charge médicale et psychologique des cas et d’accompagner les femmes stériles pour leur autonomisation économique.

La campagne s’articulera sur plusieurs actions dont, la communication, les causeries de groupe, les soins médicaux et l’octroi des financements pour les AGR. Au Niger, cette campagne sera pilotée par la Fondation Guri Vie Meilleure de la première Dame. Cette fondation mène des actions au profit des populations nigériennes en général et des femmes nigériennes les plus nécessiteuses en particulier.

Le partenariat entre la Fondation Guri Vie Meilleure et la Fondation Merck concernera également plusieurs domaines selon la première Dame. « Notre partenariat concernera les axes suivants : le renforcement du système communautaire dans le cadre de la prévention et la prise en charge de l’infertilité ; la mise en œuvre des activités génératrices de revenus dans la cadre de l’autonomisation des femmes qui font  face à l’infertilité, l’appui au ministère de la Santé pour la formation des spécialistes en embryologie, oncologie et diabétologie ; la mise à niveau des plateaux techniques en termes d’équipements appropriés, des structures sanitaires de référence ; la lutte contre les mariages précoces des enfants et la promotion d’un environnement de qualité pour améliorer la santé des populations », a précisé Hadjia Aissata Issoufou. Toutes ces actions visent à générer de bonnes perspectives pour le bien-être des populations nigériennes.

La présidente de la fondation Guri Vie Meilleure s’est engagée à œuvrer aux côtés du gouvernement pour apporter sa contribution dans l’amélioration du bien-être des population à travers la promotion des activités de médiatrices communautaires pour rehausser le taux d’utilisation des services de santé de la reproduction, l’appui en divers équipements et en médicaments aux formatons sanitaires, l’appui à la formation des agents de santé et le plaidoyer pour la prise en compte et/ou le financement de certaines questions sanitaires prioritaires.

Quant au ministre M. Magagi Laouan, assurant l’intérim de son homologue de la Santé Publique, il a souligné que les questions de populations constituent des priorités du Programme de la Renaissance du Niger, qui a pour objectif de réduire le taux d’accroissement annuel intercensitaire de 3,9% en 2012 à 2,5% en 2021. Mais, il a précisé que la question de prise en charge de l’infertilité, qui est d’abord une question d’équité et de droits humains, est au centre des préoccupations du Président de la République, Chef de l’Etat SEM Issoufou Mahamadou.

Pour leur part, le président du Conseil d’administration de la Fondation Merck,  Pr. Frank Stangenberg Haverkamp, et la Directrice exécutive de la dite fondation, Dr. Racha Kalej, ils ont vivement félicité la première Dame pour avoir accepté d’être ambassadrice de cette campagne au Niger. La fondation Merck, ont-ils expliqué, est une structure à but non lucratif.

Après la  signature de l’accord de partenariat entre les deux fondations, les remises de  témoignage officiel de satisfaction à la première Dame par la fondation Merck, et des attestations de formation en oncologie et en prise en charge de la fertilité clinique à 7 médecins nigériens et une photo de famille ont marqué la fin de la cérémonie.

À propos de l'Auteur

Ali Maman (ONEP)

À propos Administrateur

3 plusieurs commentaires

  1. 😋😀 If Merck were more than a …or …. your mother …..is she your teethless Granny?😀😄

    Needless to say TOTO A DIT is …..to lazy to read the article…..😙

    What is about?????😋

    Who came with this more than a ….. Mother stuff ?????

    What is more than a mother …..

    Even though….some scripts state ….. Paradise lied under the feet of your mother …….To said JANNAH lied beneath the feet of a mother ….your mother …….

    Again ….. What is more than a mother ….. MERCK …..who the heck is she ?????????😜😱😵😏

    A summary?????? Someone ……. Anyone?????

Répondre à TOTO A DIT Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.