Home ACTUALITE Lancement des travaux de réhabilitation du tronçon routier Zinder –Tanout

Lancement des travaux de réhabilitation du tronçon routier Zinder –Tanout

« Chaque fois que je viens à Zinder, je ne viens jamais pas les mains vides ; je viens pour lancer ou pour inaugurer un chantier », déclare le Président de la République

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Issoufou Mahamadou, a présidé hier, à Zinder, la cérémonie solennelle de lancement des travaux de réhabilitation du tronçon routier Zinder-Tanout sur une distante de 138 km.  Ce sont plus de 30 milliards de FCFA qui ont été prévus pour l’exécution des travaux financés par le Fonds Européen de Développement.

Après les cérémonies d’accueil riches en couleur, le Chef de l’Etat  qu’accompagnent  le haut Représentant du Président de la République, l’Ambassadeur, Chef de la Délégation de l’Union Européenne au Niger, plusieurs membres du Gouvernement et responsables des Institutions  de la République, s’est rendu à Kagna Garin Daoudou, à environ 17 km au Nord de la Ville où il a présidé les activités de lancement des travaux de réhabilitation de la route Zinder –Tanout Il faut noter que les travaux seront exécutés en lots : le premier lot sera exécuté par l’Entreprise SOGEA SATOM et le second lot par l’Entreprise EGBTP.

Plusieurs chants ont été produits en l’honneur du Chef de l’Etat pour avoir accompli efficacement et patiemment de gigantesques réalisations nomment les points d’eau modernes, la construction des infrastructures éducatives,  sanitaires  et routières  et les travaux de voirie notamment  au profit  des communautés de base de la région et  des habitants de la deuxième ville du Niger. C’est ainsi que les jeunes filles du Groupe musical Kamna ont dédié une chanson au Programme de Renaissance. Ce chant vivement acclamé par le public, retrace toutes les promesses réalisées par le Président  de la République à l’échelle  régionale. 

Le Président Issoufou Mahamadou a déclaré à la presse à l’issue de la cérémonie, ‘’Je dois dire que je suis très impressionné par l’accueil exceptionnel qui nous a été réservé par les populations de Zinder, je les en remercie. Je voudrais aussi les remercier pour les appréciations  qu’elles ont porté à travers leur porte–parole sur les réalisations du Programme de Renaissance faites en leur faveur, depuis maintenant huit ans.

Je les remercie également pour avoir constaté que, depuis huit ans, chaque fois que je viens à Zinder, je ne viens jamais pas les mains vides ; je viens pour lancer ou pour inaugurer un chantier. Ce fut le cas de la route Zinder–Guidimouni, ce fut le cas de la route Zinder –Magaria-Frontière avec le Nigeria, ce fut le cas avec le projet d’alimentation en eau des populations de Zinder, le marché Dollé, les travaux de modernisation de la Ville à travers Zinder Saboua, c’est le cas aujourd’hui  avec le lancement de ce projet structurant de la route Zinder–Tanout, un tronçon  extrêmement important, un élément de la transsaharienne qui doit relier Alger à Lagos. D’autres tronçons sont en cours de réalisation avec le tronçon Arlit avec la frontière Algérienne.

Une fois réalisé, ce tronçon va booster les échanges économiques entre l’Afrique du Nord et l’Afrique au sud du Sahara et cela va faire en sorte que Zinder  retrouve son statut historique de carrefour commercial. C’est donc un investissement important pour le développement économique pour les populations de Zinder en particulier  plus d’emplois pour les jeunes.

Ce projet, nous le réalisons avec le soutien de l’Union Européenne que je remercie pour tout ce qu’elle fait aux côtés du Niger. L’Union Européenne est notre premier partenaire au développement. Avec cette institution, nous avons plusieurs secteurs prioritaires pour le Niger avec les infrastructures, l’illustration est faite avec cette route et les autres axes notamment financés, dont la route Zinder–Guidimouni, Zinder-Magaria-Frontière avec le Nigeria et Balléyara–Filingué.

L’Union Européenne intervient également dans la réalisation de l’Initiative 3N  en matière de sécurité alimentaire, de la gouvernance de la sécurité au Niger, dans les secteurs sociaux de base, à savoir l’éducation et la santé. Cette institution est un partenaire stratégique pour le Niger, le plus important bailleur de fonds dans notre coopération avec les partenaires techniques et financiers.

Je profite de l‘occasion pour demander à la Représentante de l‘Union Européenne de transmettre tous nos remerciements aux Autorités de l’Union Européenne pour la solidarité et le soutien apportés au Niger  et à son peuple.

Je suis tout à fait satisfait de la cérémonie qui vient de se dérouler et j’espère qu’on va revenir dans quelques mois avec l’Union Européenne pour inaugurer ce projet, ce chantier qui aura été réalisé dans les délais prescrits, conformément aux contrats’’.

Auparavant, le Gouverneur de Zinder, M. Issa Moussa a indiqué que les populations de la région ne tarissent pas d’éloges  à l’endroit du Président de la République pour avoir consenti des investissements structurants au bénéfice des populations de la région. L’année 2018 a dit, a été bénéfique pour la région et la Ville de Zinder qui a été dotée d’infrastructures  modernes  dans plusieurs domaines  à l’occasion des festivités  marquant le 60 ème anniversaire de la proclamation de la République. « Le  nom du Président Issoufou Mahamadou est associé au règlement, dans la durée, de l’épineuse question d’approvisionnement en eau des populations de la Ville de Zinder (à partir du champ de captage de Ganaram) ou bien encore au nouveau Boulevard  reliant le rond point Total et la grande mosquée Laouali Balla ».

Pour le gouverneur Issa Moussa, « la réhabilitation de la route Zinder –Tanout, constitue un grand motif de satisfaction pour les populations de la région qui souffrent depuis plusieurs années de l’état de dégradation de ce tronçon, pourtant si important pour l’économie de la région. En effet, il a été recensé 70 citernes accidentées  et des dizaines de véhicules  irrécupérables du fait du mauvais état de ce tronçon routier qui constitue un passage obligé des marchandises en direction d’Agadez. 450 véhicules fréquentent quotidiennement ce tronçon en partance pour l’Algérie et la Libye ainsi que 8 Compagnies de transport de voyageurs. Ce trafic, représente plus de 3 Milliards de chiffres d’affaires par jour. C’est pourquoi, les populations de la région ont réitéré, par la voix du gouverneur,  leur gratitude au Chef de l’Etat pour son sens élevé de patriotisme.

Le gouverneur de Zinder a annoncé que le Président de la République a été désigné par les auditeurs de la Radio ANFANI Zinder comme étant ‘’l’homme de l‘année 2018’’ pour avoir  œuvré  en faveur des  communautés  en installant dans les villes et villages plusieurs infrastructures pour améliorer leurs conditions et cadre de vie. En outre, le 25 décembre dernier, les autorités administratives et coutumières, les différentes couches socioprofessionnelles de Zinder ont rendu public une déclaration où un témoignage de satisfaction a été décerné au Président de la République pour avoir initié l’installation de grandes infrastructures dans divers domaines au profit des populations de la région de Zinder.

En Réponse, le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses, M. Bazoum Mohamed a exprimé, au nom du Président de la République, sa satisfaction à l’endroit de ces différentes organisations qui ont exprimé leur profonde pensée sur la qualité des ouvrages  réalisées à l’échelle régionale dans le cadre du Programme de Renaissance, initié par le Chef de l’Etat et à l’occasion de la fête récente du 18 décembre dénommé Zinder Saboua. Il  leur a  rendu un vibrant hommage pour cette marque  d’honneur et de sympathie à l’endroit du Président de la République.

Pour sa part, l’Ambassadeur Chef de la Délégation de l’Union Européenne,  Mme Denise Elena Ionete a énuméré les appuis accordés par son Institution au Niger au cours des deux dernières décennies. Ces appuis ont permis la construction de plus de 1000 km de routes bitumées et de plusieurs dizaines de routes rurales. Plus de 210 Milliards de FCFA ont été injectés pour assurer la réalisation de ces infrastructures. Les routes, a-t-elle dit, constituent un facteur primordial de développement et l’Union Européenne va continuer à appuyer le Niger pour développer ses infrastructures routières. La construction de cette route va favoriser les échanges commerciaux au niveau de six pays africains renfermant plus de 400 Millions de personnes.

Denise Elena Ionete a salué l’engagement du Président de la République dans ses efforts de reconstruction du pays à travers notamment le Programme de renaissance.

La Cheffe de la Délégation de l’Union Européenne au Niger a, ensuite, remis les clés du matériel roulant au Ministre de l’Equipement, M. Kadi Abdoulaye, pour les  travaux de réhabilitation de la route Zinder-Tanout. En retour, le ministre Kadi Abdoulaye a saisi l’occasion pour féliciter l’Union Européenne qui est le premier pourvoyeur de ressources pour le développement des infrastructures routières au Niger. Il a ensuite rendu un hommage au Président de la République pour son engagement fort en faveur des sollicitations des populations nigériennes dans tous les domaines. M. Kadi Abdoulaye a rappelé les réalisations accomplies en matière d’infrastructures par le Chef de l’Etat à travers la réhabilitation des tronçons routiers Zinder-Guidimouni-Musari ; Zinder-Magaria, 11 km de voirie à l’occasion de la fête du 18 décembre dans la Ville de Zinder ainsi que plusieurs routes rurales. 

(Source Le Sahel)

11 Comments

  1. « HABBA! JABON GONNI YA ZAMA DOLÉ GA JAMA’AN DA SUKASSAN KOUMYA ». Ce tronçon considéré sur l’Antique Route Transsaharienne et, engagé depuis le temps du feu général Seïni Kountché dansant sur le podium de ses Uranodollars aux années 1982. Mais, quoi de plus que ça quand on manque d’engagement politique! S’il y a un homme qui ne peut oublier ce tronçon de route Zinder->Sabon kafi -> Tanout, c’est bien le sacrifié du fuyard qui, lâchement comme des gosses rués en masse sur un de leurs congénères; le pitoyable et pittoresques Ministre de l’Équipement du moment – Moumouni Yacouba – retomba à son plus bas degré social en s’engageant dans la danse des destructeurs sociaux qui portèrent atteinte à l’honneur de vaillants hommes tel cet autre jeune cadre des PTT, alors Chef d’un Centre des Télécoms en banlieue. LA GÉNÉRATION CONSCIENTE D’AUJOURD’HUI, SAIT QUE NOS AUTORITÉS ACTUELLES DE LA 7ème REP SOUS L’ÉGIDE DE SEM LE PRÉSIDENT ISSOUFOU MAHAMADOU, sont ceux-là mêmes qui fouinent partout dans le pays pour trouver de véritables citoyens à motiver pour en faire des Bâtisseurs de la Nation au lieu de les en détruire. En rappel au malheur de notre frère et ami ZaksKab alors en attente de son remplaçant pour se préparer à 2 semaines de son départ en formation suite à son admission au concours d’IGTT, méditez ce scénario digne des studios hollywoodiens auquel se sont engagés des humanoïdes qui ont engloutis ce pays dans sa léthargie. Ces prétendus aptes à diriger ce pays s’exécutèrent tous ensemble comme des lâches pour ne détruire qu’un seul homme:
    1/ Le 06 Avril 1986, Moumouni Yacouba alors Ministre de l’Équipement, se rendit en visite sur ce tronçon. Le même jour, de retour à Zinder, le Ministre Daouda Diallo alors Ministre de la Communication, arrivé à l’occasion pour présider l’Ouverture du Festival de la Jeunesse Édition 1986 à Zinder, en sa qualité du Ministre cumulant le Département de la Culture.
    2/ Pendant qu’une équipe de CNCI (Société de froid détenant l’exclusivité de maintenance des installations de froids de l’ex-OPT) appartenant à un certain Abdoulaye Abari Dan Bouzoua, travaillait ce 06 Avril, au Central Phonique de Maradi, le Chef du secteur ou Directeur de la Région du moment, sans en informer démobilisa en urgence, une partie de cette équipe à aller en urgence au Centre FH/MUX de Tassawa où ses perfides ennemis ont prétendu que les équipements se chauffaient pour faute de refroidissement ambiant. CE QUI FUT TOTALEMENT FAUX APRÈS LE CONSTAT DE L’ÉQUIPE NUITAMMENT ARRIVÉE DANS UNE HIACE COMMERCIALE 17 PLACES DE PASSAGE POUR ZINDER.
    3/ LE 07 Avril 1986, le Festival de la Jeunesse Édition 1986 fut ouvert à Zinder par le Ministre Daouda Diallo qui devait rentrer à Niamey le 08 Avril quand la même nuit, entre en jeu le Ministre Moumouni Yacouba aussi de retour de sa mission sur ce tronçon. Mais, au lieu de voyager dans sa propre voiture ministérielle, le lâche équipementier préféra libérer son Chauffeur pour faire même voiture dans celle de Daouda Diallo qui, peut-être complice, n’y trouva aucun inconvénient.
    4/ Le 08 Avril 1986 à la sortie de Tassawat pour Maradi, le sadique Équipementier et de l’aveu de son naïf compagnon de route, dit à ce dernier qu’il n’eut jamais vu les matériels de TV quand Daouda Diallo lui répondit possible d’avoir des explications techniques du Chef de centre qui fit démarrer un réémetteur TV et Radio FM pour cette ville (sa ville natale) et la ville de Doutchi on ne sait sous l’appui de qui pour réussir à les faire installer suite à un décret pris en Conseil des Ministres par le Pdt Kountché qui a surpris plus d’un. Par la suite, le lâche équipementier apprit que notre vaillant cadron n’avait que l’appui de son engagement sur tous les plans gérés par le Préfet Dandy. Moumouni Yacouba est de ces individus sadiques qui n’hésitent pas tout pour dégager ceux qui peuvent se dresser sur leur voie balisée.
    5/ A Niamey le 09 Avril 1986, le Ministre Daouda Diallo est chargé d »une mission en Chine à compter du 10 Avril et le lâche Moumouni Yacouba va dire au Pdt Kountché que: « DE PASSAGE À TESSAOUA, ILS Y ONT TROUVÉ ET FAIT ARRÊTÉ DES EXPATRIÉS PRIS EN FLAGRANT DÉLIT DE SABOTAGE DES INSTALLATIONS (ceux sont les réparateurs de froids de la CNCI dite plus haut qui furent considérés d’expatriés saboteurs mis aux arrêts sans droit à la victime de démontrer le contraire.
    6/ Le 10 Avril 1986, l’inhumain et fataliste DirCab signa l’acte N° 089/PCMS pour sa Révocation (arbitraire) pure et simple sans droit/soit dit pour négligence grave dans l’exercice de ses fonctions (point barre, il n’a qu’à aller le dire à qui il veut).
    7/ Disposant de la maison et la voiture de fonction et touchant ses salaires chaque fin de mois jusqu’à son admission au concours d’IGTT affirmée, le 05 Août 1986, le pauvre jeune cadre, au lieu d’aller étudier, s’était trouvé sur les carreaux de chômage sous la menace perpétuelle des antisociaux apatrides. À chacun sa compréhension de la manière dont des milliers de bons cadres et citoyens furent innocemment rasés de leurs fonctions quand les fourbes voulaient cavaler seuls avec leurs sbires les talonnant. Un révoqué depuis le 10 Avril ne peut percevoir en disposant du véhicule de et maison de fonction tout en percevant ses salaires mensuels jusqu’à la fin Août.
    En conclusion, ce tronçon que fait réhabiliter SEM le Président Issoufou Mahamadou, nous a rappelé le malheur vécu par quelqu’un que nous connaissons et aussi, le caractère pragmatique et impatial de ce Grand Homme salvateur de notre peuple. C’est aussi pour demander aux nigériennes et nigériens de sincère citoyenneté à: LEVER HAUTS LEURS BRAS ET REMERCIER ALLAH (swt) POUR NOUS AVOIR PLACÉ SEM LE PRÉSIDENT ISSOUFOU MAHAMMADOU en guide suprême de nitre pays dans l’espoir que son Successeur fasse autant ou mieux que lui au bonheur de notre peuple. Amen!

    1. Ce ne sont pas des griots dont Issoufou Mahamdou a besoin, mais des bosseurs, convaincus qui vont l’aider a gouverner le niger comme feu Seyni Kountche l’avait fait en son temps. Kountche est mort depuis 31 ans et ce ne sont pas vos campagnes de denigrement qui vont changer quoique ce soit la nostalgie de son epoque et de son patriotisme. Si issoufou a choisi de baptiser le 3 ieme pont de niamey au nom de SK, c’est que lui meme en garde un estime profond et qu’il aurait bien voulu gouverner comme lui n’eut ete les traitres a sa cause qui sabotent son action la nuit et chantent ses louanges sur tamtaminfo le jour. Suit mon regard.

      1. Dan Allah (swt), beaucoup de textes et interventions de hauts niveau, ne cesse d’appeler chacun et nous tous de veiller à la Sacrée UNITÉ NATIONALE et l’Amour mutuel.Djado Sékou, sache que ce n’est pas par force qu’on reste le plus intelligent. Nous n’avions évoqué le cas regrettable du lâche Ministre Moumouni Yacouba (champion de délation et de Calomnie gratuite) du temps du Gouvernement CMiste de SeIni Kountché pour dite qu’il a existé et existe encore des nigériennes comme de nigériens d’extrêmes sadismes, cupidités et malveillance dans ce pays. Je regrette de constater que tu es l’un de ces dangereux apatrides qui sapent tout pour faire prévaloir leurs idées rétrogrades, soient-elles. Sinon, je n’ai vu ou lu quoi que ce soit dans le commentaire des inaltérables « MmeGaskyaRabagardama & CONSCIENCE DU PEUPLE » où elles eurent fait cas de Kountché a été un des mauvais serviteurs de la nation. Et, SI TU VEUX QU’ON DISCUTE SUR SA GESTION, NOUS AVONS ÉCRITS DES MILLIERS DE PAGES D’OU NOUS PENSONS QU’AUCUN TYPE DE TON ESPECE n’oserait se ganter sur notre ring. Nous ne sommes des griots de SEM le Président Issofou Mahamadou qui a tout les mérites d’être drittiser par tous ceux qui reconnaissent son engagement d’avoir servi, de servir et de toujours vouloir en priant afin que son successeur soit aussi Bosseur-Bâtisseur de notre pays; sinon bien meilleur que lui au bonheur du NIGER NOTRE TERRE AUX MOULT OPPORTUNITÉS. Autrement, tu n’a emmené la question du 3ème Pont que pour semer le doute et la zizanie qui ne constituent en aucune manière, notre tasse de thé.
        Très loin, loin, loin des sourds-muets et aveugles de la série des Moumouni Yacouba évoqué par nos intrépides dames des Soldats Libres et Serviteurs de la Liberté (appelez-nous des griots de qui vous voulez) nous, notre grand souhaits est de connaitre toutes les nigériennes et tous les nigériennes s’abreuver à la source phréatique de l’unité nationale et tous sagement placés en excellents disciples de SEM le Président Na Hadjias Aïssata et Dr Lalla Malika; tel qu’à la Mosquée où les fidèles croyants à Dieu Allah (swt) et de notre cas, des citoyens sincères croyants à l’avenir de notre vaillant peuple motivé par les probes autorités qui nous dirigent AFIN DE NOUS RANGER TOUS DERRIERE UN SEUL IMAM/GUIDE/PRÉSIDENT DE NOS COMMUNAUTÉS EN LIGNES PARALLÈLES, SANS RICHE NI PAUVRE, SANS ROI NI SUJET; PIEDS TOUCHANT PIEDS, ÉPAULES CONTRE ÉPAULES REGARDANT UNE MÊME DIRECTION – LA QIBLA VERS L’HEUREUSE DESTINATION. Si djado sékou a comprit le message des dames posteuses du comment, alors, restons réglos, unis et solidaires tel nous le rappelle notre BELLE HYMNE NATIONALE qu’aime librement chanter l’ami et frère de ZaksKab Dan bagobira; dis-je, SHERIF CHACO qui y puise toute sa quintessence pour la vie.

  2. Que choisir? Nos pays et leur développement ou la démocratie zizanie voulue par l’occident.
    Comme le disent les tunisiens ils ont la démocratie mais pas la dignité.

  3. Le moteur Blandé ainsi que tout les passagers ayants librement décider de s’asseoir tranquillement dans ce bus à l’image de la défense + son Ministre .., sachez que dorénavant vos ennemis vous éviterons puisque vous devenez de plus en plus en union avec votre Créateur , vos amis vous rejoindront ou qu’ils soient partout et toujours .L’homme dominant de la 7eme République du Niger ,toujours au rendez vous avec des actions créatives nouvelles pour des itinéraires multiples + variés dans l’ensemble de notre espace national = La providence divine sera reconnu par votre cerveau dorénavant et c’est elle qui guidera votre foi selons les preuves palpables qu’elle vous offrira = ne tentez personne + travailler ,la protection vient du Maitre lorsqu’on croit réellement en lui .
    L’ Union Européenne quand à elle sachez qu’elle est celle qui figure de panneau routière pour notre fameux voyage vers la Rennaissance + developement avenir du Niger = elle est celle qui oriente , prévoit et joue le rôle de pompier en cas de dépannage des pneus lors des escales successives = elle est la coopération qui malgré que parfois critiqué par des caprices extérieurs qui veulent finalement nous remettre aux mains tachés de sang , ne quittera jamais le Niger pour une raison sociale + solidarité + éducation = nous voulons de la justice et ils sont stricts en ce qui concerne le respect des droits de l’homme à l’échelle mondiale + ils ont le savoir et c’est de sa que les fils du peuple Nigériens ont besoins afin de chasser l’ignorance qui est à l’origine de nos malheurs pour de bon .
    NB : <>

  4. Comme les gilets jaunes pour ne pas dire la societe civile putchiste francaise occupent les rues de paris, issoufou decouvre que le niger ne se limite pas au palais et a l’aeroport diori hamani. Il va au dela et se compose ‘hommes et de femmes qu’il a passe son temps a fuir comme la peste.

    1. kaytcho. cette haine te suivra jusque dans ta tombe.
      Le Président de la République, Chef de l’Etat, Issoufou Mahamadou continuera incha allah à construire des routes, des ponts, des ouvrages hydrauliques, des dispensaires, des hôpitaux, des écoles et que sais je encore! au grand bénéfice de nos compatriotes qui en ont tant besoin.

      Merci Excellence pour tout.

      1. Miserable mercenaire du guri. Va gagner ta vie honorablement comme nous tous au lieu d’etre la a scruter les messages sur tamtaminfo pour etaler ta laideur morale. Pourquoi je hairais issoufou et en quoi les pretendues realisation de ce dernier ont change en quoique ce soit la vie quotidienne des nigeriens sinon qu’a exacerber leur misere.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

COMMUNIQUE DE PRESSE: les Rotary Clubs du Niger s’allient au Niger dans la lutte contre les Hépatites…

La Première Dame du Niger, Hadjia Aissata Issoufou, Marraine de la lutte contre l’Hépatite…