Home ACTUALITE Lancement hier du 7ème Plan de Réponse Humanitaire : Un besoin de financement de 271 millions de dollars

Lancement hier du 7ème Plan de Réponse Humanitaire : Un besoin de financement de 271 millions de dollars

Le Premier ministre, Chef du gouvernement SE Brigi Rafini a procédé, hier matin dans la salle de Banquet de la Primature, au lancement du 7ème Plan de Réponse Humanitaire. C’était au cours d’une cérémonie qui a enregistré la présence des membres du gouvernement, du Coordinateur du Système des Nations Unies au Niger M. Fodé NDiaye ainsi que des représentants du corps diplomatique au Niger et des invités.

Le Plan de Réponse Humanitaire consiste à formuler un plaidoyer visant à mobiliser des ressources appropriées en vue de répondre efficacement aux questions humanitaires au Niger.

« Le Plan de Réponse Humanitaire, cadre de planification, de plaidoyer et de mobilisation des ressources en faveur de nos populations que vous avez mis en place prouve à suffisance tout l’intérêt que vous accordez aux populations les plus vulnérables de notre pays » a déclaré SE Brigi Rafini.

D’après les statistiques officielles, 1,9 million de personnes ont besoin d’une assistance humanitaire en matière de sécurité alimentaire, de nutrition, de santé, de l’eau, d’hygiène et d’assainissement, de protection, des abris, de biens non alimentaires, et d’éducation au Niger. Parmi ces personnes, les organisations humanitaires ont ciblées 1,5 million d’individus à travers le Plan de Réponse Humanitaire.

A cet effet, le financement de ce plan estimé à 271 millions de dollars comporte 120 projets soumis par 9 agences des Nations Unies et 25 ONG. Rappelons que dans le cadre du Plan de Réponse Humanitaire 2016, une somme de quelque 316 millions de dollars a été requise. Dans son mot introductif, M. Fodé N’diaye a indiqué qu’en 2016, le Niger a bénéficié d’un fort niveau de plaidoyer sur des questions importantes marqué par les visites des hautes autorités onusiennes, de l’Union Européenne, de la Banque Mondiale ou d’autres pays.

Malgré les résultats atteints et l’amélioration de la situation humanitaire, les besoins restent importants. C’est pourquoi dit-il, cette innovation majeure a été introduite dans l’élaboration des besoins et la planification de la réponse au Niger. Par ailleurs, il a précisé que les secteurs qui englobent le plus grand nombre de personnes ciblées sont la nutrition avec un million de personnes ; l’eau, l’hygiène et l’assainissement avec 791.000 personnes ; la sécurité alimentaire avec 650.000 personnes ; et la santé avec 561.000 personnes. Selon le Coordonnateur Humanitaire Fodé N’diaye, pour réaliser toutes ces actions indispensables, la communauté humanitaire a besoin de 271 millions de dollars US, soit 136 milliards de FCFA dont 14 millions de dollars US ou 70 milliards de FCFA pour la seule région de Diffa.

« C’est pour cela que nous en appelons à la générosité de vous tous ici présents, et à la manifestation de la solidarité entre tous les acteurs pour qu’ensemble, nous allégions davantage les souffrances des populations vulnérables de ce pays » a-t-il martelé. En outre, il a suggéré qu’il s’avère nécessaire de mobiliser les ressources à temps, dans le cadre du plan lui-même, afin que les projets prévus puissent être rapidement mis en œuvre et avoir un impact réel, pour non seulement sauver des vies mais aussi restaurer l’espoir en renforçant la résilience. Il a également réaffirmé leur détermination en tant que communauté humanitaire à continuer à accompagner le gouvernement du Niger dans ses efforts pour apporter l’assistance nécessaire aux populations dans le besoin.

Pour leur part, le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation, des Affaires coutumières et religieuses M. Bazoum Mohamed et le ministre de l’Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes ont réaffirmé l’engagement du gouvernement à s’investir davantage pour une meilleure action humanitaire au Niger conformément aux engagements pris par le Président de la République visant à améliorer les conditions de vie des couches vulnérables, et de concert avec les partenaires du Niger.

Quant au Chef de la Délégation de l’Union Européenne au Niger, il a exprimé la disponibilité de son institution à continuer son soutien aux actions des autorités nigériennes en vue d’une prise en charge appropriée des questions humanitaires au Niger. Pour sa part l’ambassadrice des Etats Unis au Niger, a également réaffirmé la disponibilité de son pays à œuvrer pour une bonne action humanitaire au Niger.

[author ]Laouali Souleymane(onep)[/author]

7 Comments

  1. Une chose est sûre les fonds mobilisés n’iront pas aux légitime ayants droits mais serviront sans nul doute qu’à enrichir une poignée d’individus autour de la mouvance présidentielle

  2. Encore une autre forme d’arnaque à grande échelle. Si vous gérez loyalement nos maigres ressource vous n’aurez pas à tendre la main. Ou sont les recettes tirées de l’uranium du pétrole les entrées douanière les prêt eximbank….comtinuez avec 1 gouvernement de partage et à nommer des hauts représentants.
    Dieu ouvre les portes de la pauvreté a ceux qui excellent dans la mendicité.
    Un peuple peut prospérer dans la mécréante mais pas dans l’injustice

  3. Si le Gov avait mobilisé l’argent dépensé dans les manifestations comme la lutte et la fete du 18 décembre et ressources financières dilapidées avec la mise en place du Haut Représentant de la République et son Cabinet, on aurait fait des economies au profit des populations que le Gov dit se soucier.

  4. …AHA LA MENDICITE OU L’ASSISTANAT PERMANENT DE TOUT UN PAYS…

    …NOUS SOMMES DES HOMMES ET DES FEMMES QUI DOIVENT ETRE CAPABLES DE SOUTENIR 1,9 MILLIONS DE NIGERIEN (NE)S VULNERABLES ….

    SINON, NOUS NE POUVONS PAS CONTINUER A NOUS COMPARER AUX AUTRES NATIONS! PAYS!…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Drame d’inates : le Président Issoufou écourte sa mission en Égypte…

A la suite du drame survenu à inates où une base militaire des FDS a été attaquée par plus…