Accueil / ACTUALITE / Lancement officiel de Niger Télécoms La 3G Turbo en mode turbo+++ déjà

Lancement officiel de Niger Télécoms La 3G Turbo en mode turbo+++ déjà

Pour garantir l’Internet haut débit à tous les exploitants et ce, sur l’ensemble du territoire national, la société Niger Télécoms a officiellement lancé hier matin à Niamey son nouveau produit phare, la 3 G Turbo, au Complexe Technologique B de ladite société en présence des membres du gouvernement et de plusieurs invités.

Pour honorer ce grand du lancement, c’est le Premier Ministre,Chef du Gouvernement, Brigi Rafini en personne qui a patronné la cérémonie.

D’emblée, il s’est réjoui de la qualité du personnel et des atouts dont dispose cette société pour être un grand opérateur.  « Nous avons, dit-il, un opérateur qui a effectivement hérité d’un personnel qualifié, performant et des infrastructures et patrimoines assez importants, il reste  la mise en œuvre de ces idées et de ces initiatives pour que Niger Télécoms puisse trouver son chemin, savoir se battre et avoir sa place parmi les premiers investisseurs dans le contexte nigérien, régional et mondial ».

Il  a appelé  le personnel à être uni, solidaire, toujours fort pour se perfectionner et se hisser au niveau requis, car, précise-t-il, dans ce domaine il faut être à jour, performant, être à la pointe afin de relever les défis. « Je sais que ce personnel est méritant et capable de toutes ces performances, c’est notre souhait de  voir progresser Niger Télécoms au plus haut niveau des opérateurs au Niger », avant de souhaiter bon vent à Niger Télécoms.

Pour sa part, le Directeur général de Niger Télécoms, M. Abdou Harouna, Sarkin Yakin Katsina, s’est réjoui de la présence remarquable du Premier Ministre qui prouve de manière incontestable, l’engagement du gouvernement à faire de NIGER TELECOMS une société nationale qui peut contribuer fortement à la croissance économique et à faire du Niger une société numérique inclusive.

Abdou Harouna a rappelé le processus de création de cette société. En effet, c’est le 14 octobre 2015, que le Gouvernement a décidé en Conseil des Ministres, d’autoriser le processus de fusion de SONITEL et de SAHELCOM, pour donner naissance à ce nouvel opérateur, constitué depuis le 28 octobre 2016.

Cette décision avaient comme objectifs, entre autres de disposer d’un seul opérateur public de télécommunications comme dans les autres pays de la sous-région ; mutualiser les ressources techniques, financières et sociales afin d’assurer une gestion optimale et rationnelle des ressources des deux sociétés, gage d’efficacité et de rentabilité;assurer une offre globale de services innovants par l’exploitation des réseaux et la fourniture des services fixes et mobiles de télécommunications ouverts au public.

Malgré un tel héritage et les contraintes inhérentes à tout processus de fusion et de réformes, NIGER TELECOMS, grâce à l’expérience, au dynamisme et à la motivation retrouvée de son personnel, a pu renverser la tendance et porter à son actif.  Ainsi après la nomination du nouveau Directeur Général il y a de cela plus d’un an, la situation de NIGER TELECOMS, héritière de SONITEL et de SAHELCOM, deux sociétés publiques marquées principalement par une situation sociale, technologique et financière préoccupante, mais pas irrémédiablement compromise » a été redressée au grand bonheur de tous.

Aussi, c’est avec une certaine fierté que Le Directeur Général Abdou Harouna a énuméré plusieurs réalisations qui ont été faites, au nombre desquelles :un résultat net opérationnel obtenu en 2017 de 2 milliards 400 millions contre un résultat négatif enregistré ces  dernières années dont 296 millions en fin 2016; le payement de plus de 20 milliards de dette ; l’obtention du financement des investissements de plus de 290 millions de dollars US,  négocié dans le cadre de la mise en œuvre du PDES lors de la tenue de la conférence des bailleurs de fonds à Paris ; l’acquisition de la licence 3G à hauteur de 34 milliards de FCFA.

A ces réalisations Le Dg a ajouté, l’installation et  la mise en service d’un centre d’appels de dernière génération ; l’installation d’une plateforme de SIM registration ; l’augmentation de la bande passante Internet de 1,8 à 5,6 Gigabits/S ; la réduction des tarifs de location de capacité aux opérateurs.

Aujourd’hui affirme-t-il, NIGER TELECOMS, est incontestablement un opérateur global de télécommunications, un réseau des réseaux constitué d’un réseau fixe filaire ;un réseau à fibre optique de plus de 4000km sur toute l’étendue du territoire national ;un réseau mobile GSM 2G et 3G ;un réseau IP large bande avec 5,6 Gigabits/S de bande passante ; un réseau de génie civil de plus de 400 km répartis dans les grandes agglomérations du pays ;un réseau de distribution large constitué de plus de 43 agences commerciales.

Au cours de cette année 2018, l’ambition de NIGER TELECOMS, selon son Directeur Général, est entre autres : la densification et l’extension de son réseau mobile GSM à travers tout le pays ; l’extension du backbone national en fibre optique pour faire du Niger le pays qui dispose du plus grand réseau fibre optique de la sous-région ;l a construction d’un Datacenter sécurisé de grande capacité ; la construction d’un bâtiment imposant devant abriter son siège social sis au rond-point ENAM ; l’augmentation de la bande passante de 5,6 à 10 Gigabits/S.

Les clients qui ont déjà essayé hier le nouveau produit Niger Télécoms sont globalement très satisfaits de ce souffle nouveau.

Pour rappel, NIGER TELECOMS, opérateur national fixe/ Mobile/ Internet, créée suite à la fusion de SONITEL SA et SAHELCOM SA, est une société anonyme d’Etat au capital de 23 400 000 000 Francs CFA, constituée le 28 octobre 2016. Le capital social de NIGER TELECOMS est détenu à 100% des actions par l’Etat du Niger. Elle a son siège social sis Boulevard Mali Béro, immatriculée au Registre du Commerce et du Crédit Mobilier sous le numéro RCCM-NI-NIA-2016-B-2949 et enregistrée au registre fiscal sous numéro 40177/R

En créant NIGER TELECOMS, le Gouvernement de la 7ème République poursuit les objectifs ci-après : disposer d’un seul opérateur public de télécommunications comme dans les autres pays de la sous-région ; mutualiser les ressources techniques, financières et sociales afin d’assurer une gestion optimale et rationnelle des ressources des deux sociétés, gage d’efficacité et de rentabilité; assurer une offre globale de services innovants par l’exploitation des réseaux et la fourniture des services fixes et mobiles de télécommunications ouverts au public.

La société NIGER TELECOMS est placée sous la tutelle technique du Ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique et sous la tutelle financière du Ministère des Finances. Elle dispose d’un Conseil d’Administration composé de sept (7) membres nommés par arrêté du Ministre en charge des télécommunications pour un mandat de trois (3) ans renouvelable. Le Président du Conseil d’administration et le Directeur général sont nommés par décret pris en conseil des Ministres. Le personnel est représenté au conseil d’administration par un membre élu.

TELECOMS est organisée en sept (07) directions centrales qui sont : Direction des Ressources Humaines et des Affaires Juridiques, (ii) la Direction Financière et Comptable, (iii) la Direction Supply Chain, (iv) la Direction Technique, (v) la Direction Commerciale, (vi) la Direction de l’Interconnexion et (vii) la Direction Clientèle et Fidélisation. NIGER TELECOMS dispose également de huit Directions Régionales dont les responsables ont rang de Manager.

La société NIGER TELECOMS est dirigée par Monsieur ABDOU HAROUNA, Directeur

Général nommé par Décret N 2016-653/PRN/MPT/EN du 1er décembre 2016. L’effectif global de NIGER TELECOMS au 1er avril 2018 est de 1081 agents, toutes catégories confondues.

La société NIGER TELECOMS a pour mission d’établir et exploiter tous les réseaux de télécommunications; offrir au public tous les services de télécommunications ; assurer l’interconnexion de ces réseaux avec les autres réseaux nationaux et internationaux ouverts au public; fournir tous les autres services, installations, équipements terminaux, réseaux de télécommunications ; exploiter toute concession, licence ou délégation de service public se rapportant aux télécommunications ou à des activités complémentaires ou connexes etc.

À propos de l'Auteur

Tamtam Info News

À propos Administrateur

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*