Home ACTUALITE Lancement Officiel des activités de la Haute Autorité de Protection des Données a Caractère Personnel (HAPDP)

Lancement Officiel des activités de la Haute Autorité de Protection des Données a Caractère Personnel (HAPDP)

Les activités de la Haute Autorité de Protection des Données à caractère Personnel (HAPDP) ont été officiellement lancées hier à Niamey, en même temps que l’ouverture de la première session de ladite Institution. La cérémonie a été présidée par Mme Sanady Tchimaden Hadatan, présidente de la HAPDP, sous le haut patronage du Ministre de la Justice, Garde des sceaux, M. Marou Amadou.

La présidente de la HAPDP, Mme Sanady Tchimaden Hadatan, a rappelé le contexte dans lequel cette institution a vu le jour, celui de la protection des droits de l’homme en général et de la vie privée en particulier à travers la protection des données à caractère personnel. La vie privée est exposée de nos jours avec la prolifération des données et la HAPDP a pour mission la protection de ces données qui ont un caractère personnel.

Mme Sanady Tchimaden Hadatana souligné qu’à la fin de cette première session, la HAPDP sera suffisamment outillée pour accomplir sa mission. Pour la bonne conduite des activités de la HAPDP, la collaboration avec les citoyens est nécessaire. A cet égard, a-t-elle indiqué, il est important que chaque citoyen soit conscient de ses droits sur les données et qu’il ne doit pas hésiter à les exercer auprès des responsables de traitement.

Le ministre de la justice, garde des sceaux, M. Marou Amadou a félicité les membres de la HAPDP pour leurs nominations et leur a rappelé l’importance du droit au respect des données personnelles qui est un droit humain fondamental. «Avec le développement croissant des technologies de l’information et de la communication, le droit au respect des données personnelles n’est plus respecté avec des traitements nuisibles dont sont victimes les individus», a-t-il affirmé.

M. Marou Amadou a évoqué les bases juridiques relatives à la protection des données à caractère personnel qui sont la loi n°2017-28 du 03 Mai 2017 modifiée par la loi n°2019-71 du 24 décembre 2019. Le ministre de la Justice a rappelé aux  membres de la HAPDP que l’institution est garante de la protection des données à caractère personnel et leur a demandé de ce fait de ne ménager aucun effort dans la mission qui leur est assignée. La cérémonie a pris fin avec la visite guidée des locaux de la HAPDP, sis au quartier Anikoira (ancien local de la CENI).

Par  Issaka M. Almoubarak

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

L’opposant mauritanien Moustapha Ould Limam Chafi rentre après un long exil

L’opposant et homme politique mauritanien Moustapha Ould Limam Chafi, visé par un mandat d…