Home ACTUALITE L’ARTICLE 47 DE LA CONSTITUTION : UN AUTRE CHEVAL DE TROIE DES ADVERSAIRES DE BAZOUM ?

L’ARTICLE 47 DE LA CONSTITUTION : UN AUTRE CHEVAL DE TROIE DES ADVERSAIRES DE BAZOUM ?

Depuis quelques semaines, des boutefeux et pourfendeurs de Bazoum Mohamed, candidat investi du PNDS-Tarayya polluent le débat politique avec une intoxication digne de la mythologie grecque. Après les infox comme le deal scellé entre le Général Salou et le président Issoufou et bien d’autres litanies de ce genre, la fakenews à l’ordre du jour qui frise le ridicule c’est bel et bien cette vaine tentative de vouloir mettre en doute la nationalité de l’actuelle ministre de l’intérieur, président du PNDS,  plusieurs fois membre du gouvernement et député à l’Assemblée nationale.

Tandja Mamadou se gausserait de cette supercherie, lui qui fut la première victime de la même allégation et par les mêmes pyromanes.  Une fois en difficulté ces démocrates de circonstances mettent en avant les antivaleurs et menacent le vivre-ensemble avec des relents divisionnistes et tribalistes dans l’optique d’une rente politique.  Après le cas Tandja, ils viennent encore de franchir le Rubicond de l’intolérance en politique. Sinon comment admettre tout le temps qu’ils faisaient de la politique avec Bazoum tantôt comme allié tantôt comme adversaire depuis une trentaine d’années, ils n’ont jamais insinué qu’il n’est pas nigérien ?

A bien d’égards, cette manœuvre ressemble à un cheval de Troie. En effet, dans la mytologie grecque nous renseigne Wikipédia, l’épisode du cheval de Troie est un événement décisif de la guerre de Troie. A l’initiative d’Ulysse, des guerriers grecs réussissent à pénétrer dans Troie, assiégée en vain depuis dix ans, en se cachant dans un grand cheval de bois, harnaché d’or, offert aux Troyens. Cette ruse de guerre entraine la chute de la ville et permet le dénouement de la guerre’’.

En informatique, ‘’un cheval de troie (Trojan horse en anglais) est un type de logiciel malveillant, qui ne doit pas être confondu avec les virus ou autres parasites. Le cheval de Troie est un logiciel en apparence légitime, mais qui contient une fonctionnalité malveillante. Le rôle du cheval de Troie est de faire entrer ce parasite sur l’ordinateur et de l’y installer à l’insu de l’utilisateur’’.

Dans la mythologie grecque comme en informatique, le cheval de Troie est inhérent à la ruse, à la malveillance pour atteindre un but. Pour mieux comprendre la supercherie des promoteurs de cette intoxication, il importe de comprendre le mode opératoire de l’infox ou fakenews. En effet, « Les fake news (informations fallacieuses, infox ou fausses nouvelles, sont des informations délibérément fausses (la langue anglaise différencie false, que l’on traduit par « faux » et qui sous-entend la notion d’erreur, et fake, qui signifie « truqué » et sous-entend l’intention d’induire en erreur) émanant d’un ou plusieurs individus (par le biais de médias non institutionnels, tels les blogs ou les réseaux sociaux), d’un ou de plusieurs médias ».

C’est ainsi que les infox ou fakenews ‘’participent à des tentatives de désinformation, que ce soit via les médias traditionnels ou via les médias sociaux, avec l’intention d’induire en erreur dans le but d’obtenir un avantage financier ou politique. Les articles de fake news emploient souvent des titres accrocheurs ou des informations entièrement fabriquées en vue d’augmenter le nombre de lecteurs et de partages en ligne’’.

 Pour le cas qui nous concerne, on n’a pas besoin d’un dessin pour comprendre que cette velléité de dénigrer la nationalité de Bazoum  remplit tous ces critères définissant les fakenews. Une infox fabriquée de toutes pièces, les promoteurs de cette intoxication ne se soucient guère de convaincre. Leur objectif c’est semer le doute au sein de l’opinion publique ou même les militants du parti au pouvoir dans l’espoir de provoquer un cataclysme qui pourrait servir la cause perdue de leur commanditaire.  C’est pourquoi en lisant ceux qui voudraient apporter de l’eau à ce moulin, ils ne se gênent pas de conjecturer en prouvant eux-mêmes au lecteur qu’il s’agit d’une stérile spéculation. Du bidonnage à la limite, comme on dit dans le jargon.

Mais ces coupeurs de cheveux en quatre initiateurs de ce funeste projet se rappellent-ils seulement de ce que ‘’l’ivoirité’’ a couté à la Côte d’Ivoire ?  Une guerre civile et ce beau pays plongé dans la chienlit qui résiste encore  à toute tentative de réconciliation. C’est apparemment ce que recherchent quelques-uns pour notre pays, jaloux qu’ils sont de voir ce pays mis sur les rails par d’autres nigériens là où ils ont échoué. C’est triste d’ériger des contre valeurs au rang des principes politiques. Il a bien raison ce leader du PNDS qui nous a confié que les adversaires de Bazoum le craignent pour sa rigueur, sa compétence et son intégrité. Et justement , s’attaquer à la nationalité de cet homme qui a contribué à la gloire de notre processus démocratique prouve à suffisance que ses détracteurs n’ont  aucune alternative crédible à lui opposer en dehors des ressentiments et des arguments de bas étages. Connaissant la rigueur dans les principes de ce brillant philosophe politique, nul doute qu’il se gardera de répondre à ce coup de sabot de ceux qui ramènent le débat politique en dessous de la ceinture. Bazoum dira très certainement que ce serait faire honneur à ces individus malveillants en mal d’inspiration.

Nous ne cessons de rappeler aux uns et aux autres que la politique n’est pas une fin en soi et qu’au Niger ce qui nous unit est de très loin plus important que ce qui nous divise. Cet acte de désespoir préjudiciable à l’unité nationale rend plus actuelle cette réaction d’une ponte du PNDS contactée par nos soins au moment où l’opposition politique faisait de la surenchère  sur un éventuel départ ou non du président Issoufou à la fin de son dernier mandat : ‘’Au PNDS, on travaille. Nous ne sommes pas dans une vision étriquée qui réduit le monde à l’horizon 2021. Nous nous projetons le plus loin possible dans l’optique de voir ce que nous pouvons faire pour notre pays dans 50, 70 ou 100 prochaines années’’, nous a averti cet homme du sérail. Il est certes permis de rêver, dit-on. Mais en politique les manœuvres à elles seules ne suffisent pas. Il faut être en ordre de bataille. Ce que l’Opposition actuelle et notamment sa branche la plus représentative semble  perdre de vue. Au PNDS et alliés on semble dire aux opposants continuer vos spéculations stériles, les élections arriveront. Et la mésaventure de la cigale et  la fourmi risque de se rééditer. A bon entendeur, salut !

Par Tiemago Bizo (Nigerinter)

19 Comments

  1. La question nest pas de savoir si Bazoum est eligible ou pas mais si il a le bon sens, le calme et la sagesse de gouverner le niger dans l’interet des nigeriens dabord sans exclusion ni discrimination, exactement ce que issoufou mahamadou a echoue a faire.

  2. Des individus comme nostradamus, apatrides et tous ceux qui les ressemblent sont des personnes incultes, irresponsables, haineux qui à défaut de contribuer positivement à la construction de leur pays, se cachent derrière des pseudonymes pour cracher leur venin.
    Mr Bazoum à choisi d’être candidat, c’est son plein droit en tant que nigerien, il a un projet pour son pays, c’est également son droit, le peuple nigerien aura le loisir de le confronter dans les urnes avec les autres candidats qui se presenteront contre lui.
    Il est temps que les Nigeriens sortent de leur posture médiévale et élèvent le niveau du débat politique tout en préservant la paix et l’harmonie sociale.
    En cela les futures générations du Niger trouveront un sujet d’espérer un jour compter parmi les pays qui gagnent à la grande honte de tous les Nostradamus et autres oiseaux de mauvaise augure.
    Que Dieu bénisse le Niger.

    1. Voila un pique-assiette qui piquotte dans le creux de la main des guristes qui se tompe de cible. Nostradamus n’a pas dicte l’article 47 de la Constitution et je me fiche royalement de savoir que x ou y est eligible ou pas. La constitution doit etre impersonnelle et doit s’appliquer a tous a la lettre. Cette reaction du leche cul des guristes traduit sans aucun doute son desarroi et sa frustration face au debat inevitable sur cet article qui empoisonne sa miserable existance.

    2. Art. 47-Le Président de la République est élu au suffrage universel, libre, direct, égal et secret pour un mandat de cinq (5) ans, renouvelable une (1) seule fois.En aucun cas, nul ne peut exercer plus de deux (2) mandats présidentiels ou proroger le mandat pour quelque motif que ce soit.Sont éligibles à la Présidence de la République, les Nigériens des deux (2) sexes, de nationalité d’origine, âgés de trente-cinq (35) ans au moins au jour du dépôt du dossier, jouissant de leurs droits civils et politiques.Nul n’est éligible à la Présidence de la République s’il ne jouit d’un bon état de santé physique et mental, ainsi que d’une bonne moralité attestée par les services compétents.La loi précise les conditions d’éligibilité, de présentation des candidatures, de déroulement du scrutin, de dépouillement et de proclamation des résultats.La Cour constitutionnelle contrôle la régularité de ces opérations et en proclame les résultats définitifs

  3. lls ne sont pas parano tandja sa mère est mauritanienne, ça va ! C vrai !
    Quant a bazoum son père est libyen sa mère est touareg sa c même pas à discuter !
    Il n’y a que Mahamadou Issoufou qui est 100 pour 100 nigérien ! Et c le seule qui a fait quelque chose du pays ! On ne peut pas laisser le Niger être diriger par un étranger !
    Vous avez que c la france qui gère le truc biométrique ! Ça c pas du tous rassurant !
    Pourtant le journaliste malien il est née au Niger , mais par ce il est ministre de l’intérieur , il l’a virer du Niger par ce que son Père n’est pas nigérien bon ben bazoum aussi son père n’est pas nigérien ! Il y’a des vielles personne qui sont prêt à témoigner !
    L’opposition pourrait utiliser l’argument comme quoi , son père n’est pas d’origine nigérienne !

    Il faudrait aller voir ce que dit la constitution nigérienne a propos des candidat , si quelqu’un de père non originaire du Niger peut se présenter comme candidat ou pas, a moin qu’il trafic la constitution , aller vérifier quand même pour apaisé les esprits…

    1. Avec une CC aux ordres, inutile de regarder du cote de la constitution pour regler la question. Seul le rapport de force entre les nigeriens et le systeme malfaisant en place peut decider de l’eligibilite ou non du candidat du systeme.

  4. Dans tous les cas, au Nigern dès qu’on devient candidat, il y’a des problèmes et cet article est partiel en disant que c’est avec Tandja que ces jérémiades ont commencé, mais non c’est depuis Diori hamani et ça aconcerné Diori, Mamane Ousmane, Tandja, Issoufou et aujourd’hui, Bazoum qui ont été traités respectivement de Malien, Tchadien, Burkinabé et Libyen.
    Même Baaré a été traité de métis Burkinabo-nigérien. Le débat n’est pas de contester mais d’explique l’histoire comme Tandja en tant que grand homme l’a fait et c’est le seul qui avoulu en parler parce qu’il a été attaqué par son propre camp (les Moumouni Djermakoye…). Il a expliqué en effet comment un Tandja peut il bien être un vrai nigérien en puisant dans le fonds de l’histoire. Les autres ont été attaqué par leurs adversaires accablés par leur montée en puissance et Bazoum; inch Allah sera élu comme Diori, Ousmane, Tandja et Isouufou ont été choisis.

  5. mais on dirait que vous ne vous rappeller de rien.Bazoum l’a dit lui meme a la tele qu’il n’est pas d’origine nigerienne ,maintenant à discuterr sur l’impotance d’etre nigerien ou pas pour pretendre a gouverner le pays d’accord.sinon tout le reste est un faux debat.il serait difficile que bazoum soutienne mieux les interets de la lybie à ceux niger.

  6. Et, surtout l’important c’est de ne pas oublier que nous sommes tous tenus d’aller vers la mondialisation dans un Nouvel Ordre Mondial que nos deux extrêmes d’âge, ces grands Maitres des deux puissances mondiales érigent en opposition cachée (l’un novateur venu en Indépendant au pouvoir pour la démocratie citoyenne et l’autre très conservateur des anciennes méthodes de domination par la peur ou la force) pour conduire la masse populaire à FAIRE SON CHOIX du navire spatial qui nous embarquerait dans ce voyage vers l’incertitude (cas libyen, vénézuélien, soudanais où de ces intrépides visionnaires algériens). Donc, sachons, sachez qu’on le veuille ou non, que l’on soit conservateur ou novateur; le Règne de la Bête approche à pas de géant pour ne s’arrêter qu’aux portes de la fin des temps. LE MONDE EST PLUTÔT PÉRI-INFORMATIQUE QU’HUMAIN POUR NE S’ATTENDRE À VOIR TOUT SE PASSER SELON LA LOGIQUE BIO-NATURELLE. Quand vous n’aurez plus de salaires payés sous forme des signaux binaires (électroniques) par des machines pendant que l’argent physique aura disparu de la circulation et jugés au tribunal informatique par des capteurs installés jusqu’aux portes de vos chambres intimes, nous disons aux idiots et autres culturellement bornés qui veulent rester non-partants, salut!

  7. Il n’y a que des intellectuellement myopes qui croient qu’on est pourritures saleté et tous les noms d’oiseau de GURI parce qu’on va à l’encontre de leurs pensées. Tel l’était le fuyard qui abuse du pouvoir que le sage Baba Tandja Mamadou lui a conféré, quand il ne voit que des ennemis qui parle mal de ses attitudes dans la gestion du pouvoir alors qu’il n’a d’arme pour se faire prévaloir qu’en portant plainte contre X ou fait arrêter Y d’avoir déplumé ses forfaitures socioéconomiques.
    Finalement, tout le monde connait le sort à lui réservé par l’histoire. Étant donné que les dix doigt de nos deux mains ne sont pas de même format, nous ne considérons la moindre insulte de la part des ignards bornés dont le seul but c’est d’être promu pour détruire au lieu de construire.
    Traitez nous de tout ce que vous voulez, mais nous sn’irons jamais du coté de ceux qui ne font rien de bon pour s’acoquiner autour des marmites pleines qu’ils vidèrent pour eux et leurs seules mornes familles.
    À bon entendeur, salut!

  8. Il faut être en ordre de bataille = la bataille + affrontement est un monde d’ignorant = les sages ne sont aptes que pour la légitime défense + solidarité .
    Pablo scoba la jeunesse consciente du Niger n’est pas cette haine obscure et destructrice digne de la mythologie grec mais plutôt cette race humaine de la positivité – tentative vivant uniquement selon la soumission de plein gré à la volonté de Dieu donc il ne faut jamais vous mettre en tête que nous sommes des menaces politiques pour nos semblables du moment qu’on se cherche durement + dignement sans jamais remettre en cause votre futur règne Présidentiel puisque vous êtes citoyens Nigérien approuvé par le peuple Nigérien.
    En effet , de certains bouches nous avons appris qu’un tripalium de la peine stratégique tant à embrasser nos Georges sans savoir le pourquoi ? est ce pour nos tendres visites de quête professionnel à la grande cour Nigérienne ? ou pour notre parlotte dans les débats politiques ? Dieu seule sait .
    Puisque nous réaffirmons que nous connaissons la loi et la respectons s’il y’a quelque chose qu’on nous reproche concernant les valeurs stratégiques moraux + internes les forces de l’ordre se doivent de nous interpellé par les canaux d’appel téléphonique pour que nous rendons légalement devant justices + terrains de l’autorité : si nous sommes fautifs nous assumeront nos peines de mort sans quiétude , si nous sommes des innocents – terroristes on nous laisse vivre librement comme tout le monde au nom de la charte des droits de l’homme .

  9. Un véritable nigérien de souche ancestrale dont les ancêtres paternels furent les fondateurs d’une de nos plus vieilles villes (ville fondée au temps où n’existait aucune autre ville, aucun village ni hameau entre la Capitale de l’Aïr au Niger, appelée Agadès / Gardienne de Sa’h’ra => Porte de Feu ou Sahara et l’historique Kano du très puissant S’R’K’ Sanoussi Lamido au Nigeria); dis-je, ce compatriote ZAKSKAB tient un manuscrit intitulé « POURTANT, NOUS SOMMES TOUS DES MIGRANTS » dont il avait voulu faire éditer au moment où justement les mêmes les boutefeux et pourfendeurs de Bazoum Mohamed, candidat investi du PNDS-Tarayya polluent le débat politique avec une intoxication digne de la mythologie grecque.
    Même au temps où ils distillaient les infox comme étant du deal scellé entre le Général Salou et le Président Issoufou Mahamadou et bien d’autres litanies de ce genre, les fakenews à l’ordre du jour qui frisent le ridicule c’est bel et bien cette vaine tentative de vouloir mettre en doute la nationalité de l’actuelle ministre de l’intérieur, président du PNDS, plusieurs fois membre du gouvernement et député à l’Assemblée nationale. Or, ils oublient que les ancêtres de ce patriote Général de CSRD sont venus du Mali voisin, peu avant l’indépendance de notre pays – le Niger, en Août 1960.
    Savez-vous qu’aux défilés de métiers, les lascars et autres oisifs ne trouvent où se nicher qu’en bousculant les rangs pour s’y insérer? Ces fakenewsers se savent sans véritables souche sociale ni sociétale alors qu’ils ont profité de leurs jeux favoris dans tous les espaces politiques pour s’enraciner aux fins de détruire les bons en écrasant les meilleurs et enterrer vivants tous les excellents et les efficients qui puissent pousser très haut, l’étendard de notre pays au firmament du développement globalement durable d’où, notre permanente position du dernier au marathon de la marche mondiale.
    Nous l’avions dit et le répétons à toute occasion de ce genre où ils essaient de dénaturer la nationalité de SEM le Ministre d’État, Candidat affirmé et confirmé à la Présidentielle de 2021 pour le compte du PNDS Tarayya ; et, Incha Allah (swt), ce digne fils du Niger né à Tesker/Région de Zinder, sera assurément le successeur investi du pouvoir par la très grande majorité des nigériens et nigériens pour s’assoir sur le Prestigieux Fauteuil de la Présidence de notre pays.
    Et, quand Dieu Allah (swt) et l’ensemble de toutes les nations amies conjuguent le même souhait de voir notre pays et son peuple continuer son avancée dans la bonne voie du développement, voie tracée et balisée par SEM le Président Issoufou Mahamadou Na Hadjia Aïssata et Dr Lalla Malika; qui alors peut oser aller au contre courant de l’histoire?
    Les ennemis du peuple aboient comme des chiens; mais qu’ils rappellent de ce dicton disant aux fainéants de les laisser ceux qui travaillent travailler. Pour leur indécence, la caravane ne s’arrêtera pas. Leur mentorat habitué de créer des troubles pour mieux s’insérer dans la file des citoyens responsables dont ils n’en sont pas, leur chef ayant fui, leur reliquat étant en déliquescence ; ces délateurs ne peuvent ralentir la marche patriotiques des sincères filles et fils du Niger.
    Autrement, tel l’a chanté l’intrépide Ala Sarkin Waqa na Faty Niger, nos prières les réduiront en cendre quand ils seront atteint de la myopie intellectuelle + syndrome de déficience mentale + trauma + Sida + …. Jusqu’à ce que la Paix et la Fraternité s’installe et s’instaure dans notre très cher Niger, comme l’a dit le vaillant Ben Omar Mohamed Ministre de l’Emploi – NIGER L’ILOT DE PAIX DANS LA SOUS REGION. Qu’Allah (swt) nous assiste et nous accompagne dans la construction de la superstructure de la Paix et de l’Unité Nationale pour le développement très durable de notre peuple.

  10. La question de l’identite ne s’est jamais posee au Niger depuis que les nigeriens en ont pris la souverainete. Cest avec le regime du PNDS que cette question est revenue sur le tapis. Bazoum et compagnie ne devraient s’en prendre qu’a eux memes pour avoir instrumentalise de facon irresponsable cette fibre du reste tres sensible en Afrique et ce n’est pas en triturant ou en incrustrant des escrocs a la cour constitutionnelle qu’ils vont eluder cette question.

    1. ils ont meme chasse un nigerien, parce qu’il serait d’origine Malienne, honte a toi bazoum, j voudrais bien le jour ou tu seras chasse du Niger comme tu l’as fait a certains.

      1. Si ton pseudo malien était resté tranquille sans bousculer la paix et la tranquillité des nigériennes et nigériens au profit du fuyard aussi malveillant intrus venu d’on-ne-sait où au ventre de son aventurière génitrice qui l’a accidentellement contracté dans un pays voisin et adopté par les humanistes nigériens; crois-tu qu’il sera aussi expressément évacué aux frontières de son pays d’origine? N’oubliez pas les conseils que n’ont cessé de dire les feux Présidents Diori Hamani, Seïni Kountché, Ali Seybou… surtout le Regretté Ibrahim Baré Maïnassara à l’occasion de tous leurs déplacements à l’extérieur quand ils rencontraient les nigériens à l’Étranger: « SOYEZ UNIS, PENSEZ À LA PATRIE-MÈRE, RESPECTEZ LES LOIS, RÈGLEMENTS ET PRINCIPES DE VOS PAYS D’ACCUEIL ».
        – Pourquoi alors devons-nous garder un catalyseur des troubles à la plume et au micro sensés nous diviser pour un intrus fuyard?
        – Peut-on accepter la présence d’individus malintentionnés qui manifestèrent clairement leurs malveillances vis-à-vis de la bonne harmonie au sein de votre famille qu’ils tenaient à diviser pour mieux y régner? N’est-ce pas de panneaux « Arrêt et Coups d’œil interdits » qu’il faille leur placer afin de laisser les membres de cette famille y vivre harmonieusement dans l’amour mutuel?
        Incha Allah (swt), si tout journaliste local ou d’origine étrangère d’un genre de celui-là dont fit cas, ose installer une sœur de la Radio-aux-Milles-Colines das notre pays, ils nous verra sur son site où nous lui tordrons la colonne vertébrale et briserons ses plumes et micros satanistes.
        Tout étranger qui ne se sent pas à l’aise chez nous qu’il trouva en symbiose tel qu’à la mosquée, en rangées parallèles, épaule contre épaule, pied touchant pieds regardant la même direction et tous unis derrière un seul Imam guide de nos prières canoniques; alors, IL N’A QU’À REPARTIR CHEZ LUI OU CONTINUER SA ROUTE POUR D’AUTRES CIEUX DES INCONSCIENTS; T O I A P AT R I D, Y C O M P R I S !!! À bon entendeur, salut!

          1. Tu vois non Mr « Nostradamus » fais remuer n fois ta langue avant de parler à la place publique, parce que tu ne peux prévoir ce que celui d’en face va te répondre. Vous (toi et apatrid), vous ne savez que faire « SANNI-GNAMO » et le commentaire-réponse de la dame ci-haut vous a remis à vos places respectives en vous savonnant à merveilles; et comme tu ne sais plus quoi dire, tu lui dis « d’aller se soigner » alors que c’est plutôt toi qui doit aller te soigner. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

La Soraz veut asphyxier notre pays le pays…

Une grosse pénurie du carburant est observée ces derniers temps au niveau des stations-ser…