Accueil / ACTUALITE / L’ARTP, une caverne d’Ali Baba

L’ARTP, une caverne d’Ali Baba

L’ARTP, vous connaissez ? C’est l’Agence de Régulation des Télécommunications et de la Poste. De par son statut juridique, l’ARTP est une autorité administrative juridiquement distincte et fonctionnellement indépendante de toute structure assurant la fourniture de réseaux, d’équipements ou de services de télécommunications et de postes ainsi que de toute autre organisation intervenant dans le secteur régulé.

Elle est chargée de la régulation des activités exercées dans les secteurs des télécommunications et des postes sur l’ensemble du territoire national. Elle est donc une agence de régulation, mais pas une entreprise privée, encore moins une œuvre caritative.

Or, actuellement cette agence est devenue une sorte de caverne d’Ali Baba où on jongle avec les deniers publics avec désinvolture.
Tenez, une mission d’inspection générale d’Etat qui a séjourné dans les locaux de cette agence, dont votre serviteur Aghali a parcouru le Rapport, a fait un constat alarmant sur des pratiques mafieuses et indignes d’un Etat de droit.

L’argent public a été assassiné et partagé sans vergogne à tout bois de champs.

Ainsi des marchés non approuvés de plus de 3 milliards de FCFA ont été exécutés ; des avenants fantaisistes de plusieurs dizaines de millions de FCFA, rejetés par la Direction générale du contrôle des marchés publics octroyés, des primes de départ indues de plusieurs dizaines de millions de FCFA, perçues par des personnalités dont des députés et des membres du gouvernement ; des trop perçues de centaines de millions ; des dépenses non règlementaires ; des appuis non compatibles avec les dépenses éligibles de l’ARTP de plusieurs centaines de millions de FCFA octroyés à des institutions de l’Etat, etc, bref l’ARTP est devenue synonyme de gabegie, braderie .

Nous avons en notre possession les noms de tous les indélicats qui ont pioché dans la marmite ARTP, mais pour le moment nous les gardons en attendant le recoupement et la vérification de nos informations.

Sachez tout de même que suivant le chèque BOA N°09481857 du 19 mai 2017, le sieur Tinni Ousseini, ancien membre de l’ARTP a remboursé la somme de 16.150.000 FCFA qui constituait une prime de départ indue.

D’autres députés et membres du Gouvernement dans le même cas que lui n’ont pas encore obtempéré.

La mission d’inspection générale a, après avoir relevé les manquements graves constatés, rappelé que ce qui caractérise les dépenses publiques, c’est la pertinence, l’objectivité et la parcimonie.

En conséquence, les seules opérations à considérer sont celles qui sont réglementaires et qui concourent à la mission assignée. Aux responsables de l’ARTP, la mission a ajouté que la responsabilité du manager est personnelle, quelques soient les suggestions faites ou les pressions subies, celui-ci est en dernier ressort celui qui prend la décision en toute connaissance de cause et en toute légitimité ; c’est en cela que ça l’engage.

Si l’on est prompt à défendre sa qualité et ses droits d’ordonnateur, il faut respecter les principes et règles qui s’y rattachent.

Prochainement, les noms des indélicats et les conclusions du Rapport d’inspection.

À propos de l'Auteur

Ibrahim Aghali (Web contributeur) Tamtaminfo News

À propos Administrateur

11 plusieurs commentaires

  1. Pour sauver notre pays nous faisons confiance à ALLAH notre SEIGNEUR TOUT PUISSANT
    1. IL est Omnipotent
    2. IL est Omniscient
    3. IL est Omniprésent
    4. IL est Unique sans comparaison
    5. IL est Absolu sans relativité
    6. LUI à qui le comment ne sied pas : quand IL veut une chose son commandement consiste à dire sois et c’est
    7. LUI à qui le pourquoi ne sied pas : IL fait sans cause, IL crée à partir du néant
    8. LUI à qui le quand ne sied point ni le où car IL est au dessus du temps et de l’espace

    YA ALLAH, YA ALLAH, YA ALLAH protège notre cher pays. AMEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEN !

  2. Assalamou aleyloum,
    Ci cela est vrais, et la faute commise? Qu’elle sanction pour la faute commise? Vous voyez là ou on a rabaissé notre pays. Tout le monde peut voler il suffit qu’il soit capable de rembourser. Pourquoi ceux qui volent qui sont en prison, on ne leur demande pas de rembourser et de rentrer chez eux. Qu’elle genre de société nous voulons construire?

  3. IL FAUT FOUILLER LE PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE. COMMENT IL AS TROUVE L(ARGENT A REMBOURSSER/.?

  4. LE NIGER EST RICHE MAIS LA COURSE A L’ENRICHISSEMENT ILLICITE FREINE LE DÉVELOPPEMENT DU PAYS. IL FAUT UN RAWLINGS OU SANKARA POUR LE NIGER. LA GUILLOTINE POUR 1 FRANC DÉTOURNE. EN 1 AN LE PAYS VA SE REDRESSER. LA CLASSE POLITIQUE DE 1990 A DATE EST POURRIE.

    • Mon cher Moro, entièrement d’accord avec vous. Le Niger a besoin d’un Rawlings ou d’un ThomSank pour redresser ce pays car il y a trop de voleurs des deniers publics.

  5. Vous n’avez pas dit l’essentiel. Est ce que l’ARTP fait son travail de contrôle. Apparemment non car les nigériens clients des puissantes sociétés de téléphonie sont quotidiennement grugé, truandés.
    L’ARTP ET LA SOCIETE CIVILE REGARDENT AILLEURS;

  6. Pour ce qui est de Tinni, il faut vérifier si le remboursement (facile avec les fonds politiques qu’il empoche) éteint le préjudice initial, tout au moins il reconnaît avoir fraudé sinon pourquoi rembourser. Tout le monde sait que cette ARTP est une vache à lait des gouvernants (en fait c’est l’argent des contribuables nigériens qui font le chiffre d’affaires des compagnies de téléphone), donc cet article n’apporte rien de nouveau même si la répétition peut être pédagogique.

    • Et tu concerner également par cette affaire? Tu sembles ne pas vouloir de révélation. Qui ou quel média a déjà publier la liste au Niger. Aghali parle d’une inspection d’Etat.

  7. je suis sur que vous ferez pas sortir cette liste,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*