Accueil / ACTUALITE / Le 24 juillet prochain sera prononcé le délibéré du procès des acteurs de la société civile

Le 24 juillet prochain sera prononcé le délibéré du procès des acteurs de la société civile

Mr. Ali Idrissa
Représentant des OSC au CA de l’ITIE International durant la declaration.

Le procès d’une vingtaine de personnes dont les trois (3) figures emblématiques des acteurs de la société civile  a eu lieu hier, au tribunal de grande instance hors classe de Niamey. Durant toute la journée, jusqu’à vers minuit, les principaux accusés ont tour à tour passé devant le juge avant de laisser la place aux plaidoiries.

Ainsi, après plus de 15h d’horloge de plaidoirie, le ministère public à requis des peines allant de 1 à 3 ans d’emprisonnement, tandis que la défense a plaidé pour un relaxe des prévenus.

Le juge a mis sa décision en délibéré pour le mardi 24 juillet prochain.

Pour rappel, les acteurs de la société civile qui ont engagé un bras de fer avec le gouvernement ont été arrêtés et gardés depuis le 25 mars 2018.  Ils sont poursuivis pour « participation à une manifestation interdite et destruction des biens » dans le cadre de la contestation de certaines mesures contenues dans la loi de finances 2018.

Plusieurs centaines de personnes ont fait le déplacement du tribunal afin de soutenir moralement les prévenus au Tribunal de grande instance hors classe de Niamey qui était sous haute surveillance sécuritaire.

À propos de l'Auteur

Namalka Bozari (Web Contributeur) Tamtam Info News

À propos Administrateur

28 plusieurs commentaires

  1. Attention, attention
    Après les Morou qui ont fait partir Tandja dans l’intérêt des puissances étrangères moyennant certains postes juteux, aujourd’hui d’autres organisations de notre société civilo-politique veulent rééditer l’exploit : trahir une fois encore la nation nigérienne dans l’intérêt des puissances étrangères.
    Ainsi des clans de notre société civilo-politique s’organisent en front pour ceci et front pour cela ; l’objectif reste le même : déstabiliser le pouvoir et nous ramener, une fois encore, en arrière.
    Tous les nigériens sont avertis:
    Nous devons tout faire pour empêcher la répétition de l’histoire….
    Allah protège notre pays des actions des traitres à la patrie et des antinationaux. Ameeeeeen!!!!!!!!

  2. Il est évident que le 24 juillet 2018, pour de cette  » Société civile  » , si ses « Empereurs élus démocratiquement à vie » sont libérés , même en étant condamnés avec sursis, la Justice nigérienne est parfaite, par contre, s’ils sont condamnés, Issoufou les garde injustement en prison.
    Après, se disant musulmans, sans avoir peur de ALLAH, dans l’un ou l’autre cas, elle va insulter le Président de la République « Père et mère » , à la Télé, en disant qu’Il n’y a pas de démocratie au Niger.
    C’est tout simplement formidable !!!
    les Nigériens, ceux des dignes, disent : « ça fait mal de constater que les tiens sont NULS…….

  3. 1. Depuis que les Morou ont montré qu’on peut déstabiliser un pouvoir et avoir des postes juteux dans un gouvernement, les acteurs de notre société civilo-politique s’affolent.
    2. En effet ceux qui ont contribué, avec l’aide des puissances étrangères à faire partir TANDJA ont été bien récompensés ça donne des idées
    3. Ceux qui ont brisé l’élan de TANDJA dans l’œuvre de construction nationale ont été bien servis et ça aiguise des appétits.
    4. Ceux qui, avec l’aide de la France de Sarkozy ont empêché la réalisation du barrage de Kandadji ont occupé des postes comme la présidence de l’Assemblée Nationale puis le Ministère de la justice.
    5. Tout en se disant société civile il est désormais possible de passer par des raccourcis pour avoir sa part dans le partage du gâteau avec les hommes politiques.
    6. Aujourd’hui on entend plus ceux qui, sous couvert de la lutte pour la restauration de la démocratie ont empêché notre pays de renforcer son indépendance énergétique à travers l’exploitation du charbon de Salkadalma,
    7. Ceux qui étaient aux USA quelques jours avant que le commandant étoilé ne tire en plein jour et en plein conseil des Ministre sur notre palais présidentiel ne nous parlent plus de la société civile ni de restauration de la démocratie
    8. Aujourd’hui ce sont d’autres organisations de notre société civilo-politique qui veulent rééditer l’exploit : trahir la nation nigérienne dans l’intérêt des puissances étrangères.
    9. Ainsi chaque clan de notre société civilo-politique s’organise en front pour ceci et front pour cela ; l’objectif reste le même : déstabiliser le pouvoir et nous ramener, une fois encore, en arrière.

    10. Aujourd’hui il appartient aux nigériens qui aiment réellement le Niger le Niger d’empêcher la répétition de l’histoire et l’éternel recommencement…..
    Qu’ALLAH protège notre pays de nos médiocrités et de nos zizanies . Ameeeeen:

  4. Les sociétés civiles ont été inventées pour être les champions des tâches que les gouvernements africains ne peuvent pas accomplir et être présentes dans les endroits où les administrations sont absentes. Le rôle d’une société civile et de mobilier, aider, sensibiliser et participer au développement des communautés tout en travaillant en étroite collaboration avec les parlementaires dans le domaine : de la sécurité alimentaire, l’éducation, la santé, la bonne gouvernance et on peut ajouter le dernier bébé qui est la paix et la sécurité et de s’assurer que ces communautés aussi comprennent leur rôle. Combien de fois cette société civile a show off à l’Assemblée Nationale ? est-ce que les parlementaires les consultent ? Y a-t-il une communication entre ces deux groupes ? Les membres de l’Assemblée Nationale ne rencontrent que les membres du gouvernement et la société civile passe son temps à faire des déclarations incendiaires et à casser les biens publiques et privés, y compris le mur de l’Assemblée Nationale de la République du Niger.

    Les seules sociétés civiles qui ont du crédit auprès de ceux-là même qui financent sont celles de la République Démocratique du Congo et du Sénégal. Celle du Niger a la bonne réputation de faire trop de politique à la place du développement. Les sociétés civiles n’existent que de nom en ce moment. Leurs financiers ont trouvé d’autres stars qui sont plus visibles : les premières dames africaines. We like them or not, ces femmes font de leurs mieux pour assister au développement communautaire.

    Nos sociétés civiles qui n’ont pas pu faire marcher leur bébé, mais continuent à souffler sur des braises en organisant « a Midnight March » dans un pays qui est dans une zone de turbulence, veulent précipiter la chute et la destruction totale du Niger. Ce que beaucoup attendent impatiemment.

    Je ne dis pas de garder ces hommes en prison, mais qu’ils essayent de nous épargner de cette catastrophe. Ils ne font pas du mal au Président et à son Gouvernement, ils font du mal à leur peuple. Malgré la pauvreté, le Niger est un des pays africains, où il fera bon vivre s’il y a la paix et la sécurité. Nous avons de l’espace, que beaucoup de pays n’ont pas.

  5. A un moment donné notre société civile mettait 500 000 personnes dans les rues. Pourquoi?
    – parce que son combat prenait en charge les revendications réellement sociales
    – parce qu’ à l’époque notre société civile se distinguait des partis politiques
    – parce qu’à l’époque notre société civile n’était déchirée par la guerre des chefs
    Aujourd’hui cette société civile n’a plus la même crédibilité aux yeux des nigériens. Pourquoi?
    – parce qu’elle ne se distingue plus des partis politiques .
    – parce que les nigériens voient les acteurs de la société civile s’allier avec les hommes politiques pour déstabiliser un régime et se percher au pouvoir (cas des Morou)
    – parce que la société civile n’incarne plus, ne porte plus les revendications sociales. Les nigériens ne sentent plus concernés par les combats de la société civile.

  6. 1. Par exemple le rôle de la société civile devrait être de pallier les insuffisances de l’Etat. Par exemple elle doit protéger les consommateurs que nous sommes face aux actions néfastes des entreprises de téléphonie qui nous volent nos crédits.
    2. Si on dit que l’Etat est défaillant sur un point, on intervient pour corriger cette défaillance de l’Etat.
    3. C’est ça le vrai rôle de la société civile dans un pays démocratique
    4. Par exemple notre société civile devait appeler le consommateur à boycotter les services de toute entreprise de téléphonie qui vole ses clients.
    5. Sensibles qu’elles sont à la baisse de leur bénéfice ces sociétés allaient vite se plier à nos exigences au grand bonheur des consommateurs que nous sommes.
    6. Et là le rôle positif de notre société civile serait plus perceptible par les citoyens.
    7. Malheureusement notre société civile fait plus de politique que les vraies actions de la société civile.
    8. Elle tend à devenir une société politique est c’est dommage.

  7. TROIS FIGURES EMBLÉMATIQUES DE LA SOCIÉTÉ CIVILE? C’EST TROP DIRE ET ÉLOGIEUX. PLUTÔT DIRE TROIS MERCENAIRES POLITIQUE DE LA SOCIÉTÉ CIVILE

  8. LE RESPECT DES LOI ET REGLEMENT DONT NOUS NOUS SOMMES DOTES ET LA SEULE CHOSE QUI VAILLE. QUI TRANSGRESSE SES LOIS ET REGLEMENT DOIT ETRE LOURDEMENT SANCTIONNE. SINON LIBERE LES AUTRES PRISONNIERS. NUL NE AU DESSUS DE LA LOI, NOUS NAISSONS LIBRE ET EGAUX DANS CE PAYS.

  9. en réalité, ces acteurs dits de la société civile ne sont que des opportunistes.
    on est fatigué des troubles à répétition.
    tout régime qui arrive par voie démocratique doit être soutenu jusqu’à la fin de son mandant. quitte à le sanctionner à termes.

    question: que font au juste la dite société civile? pour moi rien. mon avis.

    • Ces « opportunistes » ont été utilisés en leur temps pour faire plier Tanja. Morou en sait quelque chose.
      « tout régime qui arrive par voie démocratique doit être soutenu jusqu’à la fin de son mandant. quitte à le sanctionner à termes. »?????????
      Et si ce régime commet des impairs, dérape? Le but donc de la la démocratie selon vous est de regarder béatement, bêtement le régime démocratiquement élu jusqu’à la fin de son mandat? Les citoyens responsables en démocratie ne sont pas des vaches mâchant de l’herbe et regardant passer le train mais des acteurs de la vie de la cité.
      Excusez moi mais c’est du n’importe quoi cette phrase: « tout régime qui arrive par voie démocratique doit être soutenu jusqu’à la fin de son mandant. quitte à le sanctionner à termes. »?????????

      • 1. C’est vrai qu’on ne doit pas soutenir bêtement un régime parce que démocratiquement élu.
        2. Toutefois les battus doivent attendre les prochaines échéances électorales
        3. Le rôle d’une opposition est donc de critiquer ce qui est mal fait et de reconnaître, de temps à autre ce qui est bien fait.
        4. Or chez nous tout est peint en noire.
        5. Tout ce que fait le pouvoir est forcément mauvais.
        6. Ce n’est ça le rôle d’une opposition responsable.
        7. L’opposition responsable fait des critiques constructives pour faire avancer les choses.
        8. Malheureusement dans notre pays l’opposition fait la politique de la terre brûlée
        9. Malheureusement dans notre pays il n’y a aucun répit au pouvoir, jusqu’à prochaines élections
        10. Malheureusement dans notre pays l’opposition ne souhaite que l’échec du pouvoir
        11. Oubliant que c’est le Niger qui échoue.
        12. Malheureusement dans notre pays certains opposants souhaitent tous les malheurs à notre pays pensant que seule une multiplication des malheurs peut leur permettre de prendre le pouvoir d’Etat.
        Vous avez dit pauvre Niger?

        NB Vous avez bien fait de citer le cas de Morou au temps de Tandja. Il disait que nous n’avons pas besoin du développement mais de la démocratie.

        • Monsieur « Pauvre Niger », vous confondez SOCIETE CIVILE et OPPOSITION;

          • Vous avez raison.
            Mais c’est plutôt la société civile qui joue le jeu et le rôle de l »opposition.
            C’est donc la société civile qui se confond avec l’opposition.
            C’est malheureusement c’est comme ça.

    • 1. Par exemple leur rôle devrait être de protéger les consommateurs que nous sommes face aux actions néfastes des entreprises de téléphonie qui nous volent nos crédits.
      2. Si on dit que l’Etat est défaillant sur un point, on intervient pour corriger cette défaillance de l’Etat.
      3. C’est ça le vrai rôle de la société civile dans un pays démocratique
      4. Par exemple notre société civile devait appeler le consommateur à boycotter les services de toute entreprise de téléphonie qui vole ses clients.
      5. Sensibles qu’elles sont à la baisse de leur bénéfice ces sociétés allaient vite se plier à nos exigences au grand bonheur des consommateurs que nous sommes.
      6. Et là le rôle positif de notre société civile serait plus perceptible par les citoyens.
      7. Malheureusement notre société civile fait plus de politique que les vraies actions de la société civile.
      8. Elle tend à devenir une société politique est c’est dommage.

    • Même si le régime en question ne respecte des lois et règlements du pays ????? Lutte contre l’impunité sous toutes ses formes par exemple.

  10. Déclarations incendiaires, discours de haine sous couvert de la lutte pour les libertés mais comment sortir de l’ornière du sous développement.
    Car on ne mange pas la démocratie.
    La liberté peut-elle exister de manière durable sans développement économique.
    A quand l’essentiel c’est à dire se mettre ensemble pour sortir de l’indignité, de la mendicité, de la pauvreté.
    Ok mais à quand le développement?
    A quand la sauvegarde de notre dignité en tant que peuple?
    A quand la mobilisation de toutes nos énergies pour le développement?

    • Iram le Bla bla-teur

      Haba Kouma, veuillez ne pas « noyer le poisson » sous couvert de grands discours exacts mais généraux. En l’occurrence, les choses sont claires: on a le droit de s’exprimer dans les limites de la loi. On peut passer toute la journée à s’exprimer dans les limites de la loi (ex: le monsieur de la devanture de la BIA Niamey). Mais on ne peut claironner partout qu’on est démocrate, qu’on fait la promotion de la bonne gouvernance et emprisonner des personnes au motif évoqué par les autorités. Bref comme les autorités d’hier, d’avant hier, d’aujourd’hui et probablement de demain, les décideurs africains sont presque tous faux: on copie les grands principes de l’occident: éthique, bonne gouvernance, liberté..On pond de gros pavés textuels (constitution, règles d’éthique et de déontologie…) mais on agit autremen en dictateurs déguisés.
      Si le problème est la loi des finances 2018, pourquoi ne pas organiser un débat contradictoire télévisé argumenté entre Nouhou Arzika, Ali Idrissa et Tchangari avec le jeune homme ministre du budget, Hassoumi le ministre des finances, les responsables français qui les ont inspirés (j’imagine qu’ils n’oseront jamais augmenté de 100% l’électricité en France qui est basée sur l’uranium du Niger) et d’autres? Mais j’imagine qu’au Niger, le « très grand » Hassoumi ne peut pas s’asseoir avec des « gens qui ne représentent rien ». Je ne suis partisan de qui que ce soit, mais en la circonstance, le pouvoir est tout faux.
      D’ailleurs, j’espère que personne ne payera la taxe sur les panneaux solaires. Je regrette de ne pas en posséder, autrement je ne payerai aucun centime à qui que ce soit quitte à croupir en prison. Son excellence peut venir avec la garde présidentielle, je préfèrerai mourir que payer une taxe permanente sur les panneaux solaires. Au fait est ce que les Hassoumi, le jeune ministre du budget, leurs inspirateurs français payent une taxe solaire pour profiter de ses rayons indispensables pour synthétiser la vitamine D entres autres?

      • 1. Donc pour vous parler de la nécessité de développement économique de notre pays « c’est noyer le poisson » , « c’est faire des discours exacts mais généraux »
        2. Donc pour vous parler de la nécessité de sauvegarder notre dignité en tant que peuple « c’est noyer le poisson », « c’est faire des discours exacts mais généraux »
        3. Donc pour vous parler de la nécessité de la mobilisation des énergies pour sortir de l’ornière de développement « c’est noyer le poisson », « c’est faire des discours exacts mais généraux »
        4. Donc pour vous parler de la nécessité de sortir de cette situation de la mendicité « c’est noyer le poisson » , « c’est faire des discours exacts mais généraux »
        5. Finalement pour vous l’important est ailleurs
        6. Pour vous l’important c’est la zizanie, ce sont les insultes, ce sont les accusations vraies ou fausses.
        7. L’important pour vous c’est passer notre temps à accuser les autres (les français) d’être responsables de nos malheurs
        8. Quant aux débats que vous demandez je ne pense pas qu’il existe au monde un seul pays où on fait autant débats qu’au Niger. C’est peut-être pour cela que nous fermons la marche de l’humanité sur le chemin du progrès.
        9. Nous utilisons nos énergies à nous autodétruire au lieu de chercher à avancer.
        10. Nous passons tout notre temps à palabrer à nous chamailler au lieu de chercher à mieux nous organiser pour nous prendre en charge.
        11. Je m’arrête là pour ne pas « noyer le poisson » et pour ne pas faire des « discours exacts mais généraux » ..
        12. Place donc aux discours faux mais pointus.
        13. Une question et une seule : à quand donc la mobilisation de toutes nos énergies pour le développement et pour la sauvegarde de notre dignité en tant que peuple?

      • Mr Iram, dites-vous que nos dirigeants ne paient pas tout ce qu’ils devaient payer. Qui d’entre eux paye par exemple la taxe sur la valeur locative, la taxe foncière de tous leurs patrimoines fonciers mis en location, et ce de Issoufou jusqu’au dernier des princes qui nous gouvernent (députés, ministres, présidents des institutions, maires et autres)?????

  11. 1. Ah la maudite démocratie.
    2. Ah le Niger pauvre pays.
    3. Ah pauvre peuple dont les enfants s’amusent à s’autodétruire
    4. Cela fait 30 ans que ça dure
    5. Cela fait 30 ans qu’on s’insulte à longueur des journées, des journaux,
    6. Cela fait 30 ans qu’on se hait démocratiquement
    7. Cela fait 30 ans que nous fermons la marche de l’humanité vers le progrès.
    8. Et nous continuons à mendier comme si rein n’était.
    9. L’autodestruction continue
    10. Les insultes continuent
    11. Et la descente aux enfers du peuple continue.
    12. Et tout ça démocratiquement
    13. Apparemment nous aimons plus notre démocratie zizanie que notre propre pays.
    14. Apparemment nous aimons plus notre démocratie de la haine que notre propre avenir
    15. Apparemment nous aimons plus notre démocratie destructrice que l’avenir de nos enfants
    16. Apparemment nous aimons plus cette démocratie du nivèlement par le bas que notre propre dignité en tant que peuple.
    17. Demander donc à un nigérien c’est quoi la démocratie ;
    18. Chacun de nous dira : c’est dire ce que l’on pense
    19. Donc pour le Nigérien la démocratie n’est point la recherche des voies pour aller au développement
    20. Non, chez nous la démocratie c’est dire ce qu’on pense.
    21. Même si c’est pour se détruire, détruire les autres et détruire son pays, sa communauté.
    22. Vous dit pauvre Niger ?

  12. cette aile de la société civile pistonèe par l opposition voulait instaurer une mauvaise ambiance dans le pays .je prefere faire du SOUTOURA mais cette opposition saura qu elle est insignifiante incha-Allah.vive et longue vie au President de la republique.

  13. Les trois mercenaires de la société sivile à la solde d’une opposition politique aux abois : très courageux, je suis certains qu’ils iront jusqu’au sacrifice ultime.
    Car:
    1. ils sont tous fous
    2. ils sont tous paranoïaques
    3. ils sont tous mégalomaniaques
    4.ils sont tous arrogants
    5. ils sont tous opportunistes
    6.ils sont tous prébendiers
    7. ils sont tous plus intelligents que toute l’intelligentsia nigérienne
    8. enfin seuls eux connaissent le Niger dans toutes ses profondeurs et ayant maintes fois parcourus les 13 000 villages et hameaux. Et c’est pour cela que depuis leur arrestation le peuple nigérien s’est levé debout comme un seul homme pour se battre et obtenir leur libération

    • Oui mais à quand le développement?
      A quand la sauvegarde de notre dignité en tant que peuple?
      A quand la mobilisation de toutes nos énergies pour le développement?

  14. Allah ya issa guri, que Dieu nous amène un changement positif contre votre régime

    • Au delà de tous ces bruits les débats sont ailleurs…
      Le changement positif suppose l’arrivée d’un régime qui va encore demander aux nigériens de faire le sacrifice pour le développement de leur pays.
      Mais le problème est que les nègres en général et les nigériens en particulier n’aiment pas entendre parler de sacrifice pour développement de leur pays. Ils veulent des facilités et aucun pays ne se développe dans la facilité.

  15. M. LES JUGES DE GURI, N’OUBLIEZ PAS AUSSI LES ISSOUFOU, BAZOUM, MASSOUDOU ET AUTRES POUR LES MEMES CRIMES COMMIS DANS LE PASSE. QUESTION D’EQUITE QUOI !!!…..

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.