Accueil / ACTUALITE / LE CAS MAIKOUL ZODI

LE CAS MAIKOUL ZODI

Mr. Maikoul Zodi.

L’on apprend que Maikoul Zodi, recruté depuis 2014, touche son salaire d’enseignant sans travailler. C’est de bonne guerre pour ceux – là qui sont réfractaires aux contradictions et qui pensent que la 7 ème République consacre la fin de l’histoire.


Lorsque un arrêté du ministère de la fonction publique consacre le recrutement d’un agent, son ministère de tutelle prend un arrêté pour l’affecter. L’avis de l’agent n’est par requis pour cette affectation, on lui notifie juste l’arrêté d’affectation. Une fois affecté si l’agent ne prend pas service et que la procédure est respectée, Il est en abandon de poste et donc suspendu de ses fonctions. Selon la loi 2007 – 26 du 23 juillet 2007, la situation du fonctionnaire suspendu en vue de comparaître devant un conseil de discipline pour faute professionnelle doit être définitivement réglée dans un délai de cinq (5) mois, à compter du jour où la décision de suspension a pris effet.

La procédure disciplinaire étant clairement définie (articles 119 à 128), il faut se poser les questions suivantes :
– est ce que Maikoul Zodi a été affecté et où est son arrêté d’affectation?

– s’il a été affecté et qu’il est en situation d’abandon de poste pourquoi ne lui a t- on pas appliqué la loi régissant son statut?

Ce qui est sûr et certain l’affectation ne relève pas de la responsabilité de l’agent.

À propos de l'Auteur

Elhadji Idi Abdou (Contribution FB)

À propos Administrateur

13 plusieurs commentaires

  1. C’est vraiment au Niger seulement que des acteurs de la société civile sont devenu maître en matière d’entretenir la confusion.
    Elh Idi Abdou pourquoi vous ne vous posez pas la question de savoir, comment quelqu’un qui n’a jamais pris service arrive à toucher un salaire?
    Quel est le service qui a établi son certificat de service et son état de payement?
    ce sont là des questions sur lesquelles la justice doit impérativement se pencher pour assainir l’administration Publique et le cas de ce délinquant est juste une belle opportunité pour mieux faire.

    c’est vraiment pas sérieux ce que vous faites, il n’y ‘a pas de super nigériens, chacun doit rendre compte quant la justice le lui demande et faire la lumière sur cette affaire permettra au trésor public de dénicher tous ses milliers d’emplois fictifs dans la fonction publique.Maykoul; ne doit pas être seul à payer; mais il doit s’assumer .

  2. Ma compréhension ZODI a certes triché pendant tout ce temps , mais où étaient tous ces agents de l’état ; de la fonction publique , le ministère des finances , son ministère de tutelle ???
    Aussi les gens malsains qui au fond d’eux savent pertinemment qu’ils gaffent de grâce taisez vous je veux dire éloignez vous de micro !!!

  3. Il n’y a aucun Ministère, je précise bien aucun Ministère dans lequel des cas comme celui-ci ne se trouvent pas. De mon point de vue, la faute incombe à l’administration qui doit maîtriser l’effectif de ses agents (Ministère par Ministère), savoir si tous les agents sont à leur poste de travail et prendre les sanctions prévues par les textes en vigueur.
    Aujourd’hui dans certains ministères si vous revenez des études, vous pouvez attendre 2, 3 ans sans être affecté.
    A la dernière opération de billetage, on a vu plusieurs agents, perdus de vue pendant longtemps, venir toucher leurs salaires dans leurs ministères. Où est-ce qu’ils étaient avant? Où est-ce qu’ils sont maintenant?

  4. Souvenez-vous du debat sur les noms du pere de Mahamdou Issoufou que nous avions trouve tous tres loin de ce qui est ecrit sur ses documents. Tantot cést Issa, tantot c´est un autre. Donc, si la justice boiteuse de mahamdou issoufou veut rester juste et objective, qu´elle fouille de son cote egalement car il y´a manifestement du FAUX et USAGE DE FAUX du meme type chez issoufou.

    HALCIA DOIT NTERROGER LE PRESIDENT

  5. C’est pathétique ce que tu prétend défendre Idi. C’est tout simplement malhonnête de prendre des salaires pour un travail qu’on a pas fait et qu’on ne cherche pas à faire. Le monsieur devrait en citoyen honnête réclamer son affectation. Malheureusement, les acteurs de la société civile nigérienne sont trop malhonnête et c’est dommage que Idi chercher à blanchir son camarade.

  6. Pourquoi,s’il est de bonne foi,il ne réclame pas son affectation ? Il prend de salaire sans travailler. Si il sait qu’il est sale pourquoi faire trop de bruits.

  7. Sara da sassaka ba su hana gamji tofo.

  8. depuis tout ce temps c’est maintenant on s’aperçoit qu’il ne travaille pas?donc il y’a combien De maikoul à la présidence,primature et autres services où on a des emplois fictifs

  9. C’est vraiment au Niger seulement que des acteurs de la societe civile sont devenu maître en matiere d’entretenir la confusion.
    Elh Idi Abdou pourquoi vous vous posez pas la question de savoir, comment quelqu’un qui n’ajamis pris service arrive à toucher un salaire?
    Quelle est le service qui etablie sont etat de payement?
    ce sont là des questions auquelle la justice doit imperativement se pencher pour assainir l’administration Publique et le cas de ce delinquent est juste une belle oportunité pour mieux faire.

    c’est vraiment pas serieux ce que vous faites, il nya pas de super nigeriens, chacun doit render compte quant la justice le lui demande et faire la lumière sur cette affaire permetra au tresor public de denicher tous ses millers d’emplois fictifs dans la function publique.

  10. toute affaire devient politique au Niger,

  11. le pauvre gêne GURI SYSTEM comme BABA ALPHA, ils vont régler son compte.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*