Home ACTUALITE Le Chef de l‘Etat préside une réunion du Comité Interministériel de Suivi de l’Indice de Développement Humain

Le Chef de l‘Etat préside une réunion du Comité Interministériel de Suivi de l’Indice de Développement Humain

Le Président  de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a présidé jeudi, 4 octobre 2018, au Palais de la Présidence, une réunion du Comité Interministériel de Suivi de l’Indice de Développement Humain (CI/IDH) au Niger.

Cette réunion intervient après la publication du Rapport IDH 2018  qui classe  le Niger dernier sur 189 pays.

Faisant le point de cette importante rencontre, le Directeur Général de l’Institut National de la  Statistique (INS), M. Alichina Kourguéni a dit que beaucoup de nigériens ont été choqués et interpellés sur ce rang.

Il a souligné que depuis des années, la question de l’IDH est une préoccupation majeure pour le Gouvernement. C’est pourquoi, a-t-il expliqué, le Président de la République a décidé de prendre en charge, lui-même, le dossier de l’IDH.

Un comité interministériel, présidé par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, SEM. Brigi Rafini, a été créé pour assurer le suivi de l’évolution de l’IDH du Niger, a-t-il dit.

Ce comité qui comprend les principaux départements ministériels concernés par cette question, a été chargé par le Président de la République de réfléchir sur les mesures à prendre afin que le rang du Niger soit amélioré de manière substantielle et dans les meilleurs délais, a indiqué le DG de l’INS.

« Le Chef de l’Etat a tenu à donner lui-même les directives à ce comité qui doit lui rendre compte des actions que nous devons faire pour améliorer l’IDH du Niger », a-t-il précisé,  ajoutant que le secrétariat permanent de ce comité a été confié à la Direction Générale de l’INS.

« Nous allons donc faire des rapports sur l’évolution des différentes composantes de l’IDH, suivre de manière régulière toutes les actions que les départements ministériels font », a-t-il dit.

Le Comité interministériel se réunira sur la base de ces rapports et soumettra au Président de la République ses propositions  afin que dans les mois, les années à venir, les nigériens puissent dire qu’ils ont fait beaucoup d’efforts et qu’ils ont beaucoup avancé, a-t-il affirmé.

M. Kourguéni a noté qu’on ne parle pas de ce que le Niger fait en termes d’efforts, précisant qu’au niveau des pays africains, le Niger est l’un des rares pays à avoir fait, depuis la création de l’IDH, plus de 68 pour cent d’efforts.

« La progression de notre IDH est la plus forte de presque tous les pays africains mais le fait de regarder juste le rang fait que nous ne percevons pas les efforts que nous faisons », a-t-il poursuivi.

« Il n’y a pas que la responsabilité du gouvernement, le développement d’un pays c’est aussi la responsabilité de ses citoyens, et il faut que chacun de nous soit interpelé dans ce que nous faisons », a-t-il souligné.

M. Kourguéni a expliqué que l’éducation et la question démographique constituent deux importantes composantes qui plombent l’IDH au Niger.

Quels que soient les efforts que le Gouvernement fait, si chacun de nous en tant que parent, ne maintient pas son enfant à l’école, les efforts du Gouvernement vont rester vains, a-t-il indiqué.

Depuis les années 60, le Niger est un des pays qui a le plus fort taux de croissance démographique, a-t-il noté. .

« Il faut que chacun de nous aussi, en plus des efforts que fait le Gouvernement, s’investisse afin que nous puissions maitriser notre croissance démographique pour l’adapter à nos réalités, à nos ressources», a-t-il encore dit.

Cette rencontre s’est déroulée en présence notamment du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, SEM. Brigi Rafini.

[author ]Source: Presidence de la Republique[/author]

7 Comments

  1. y aura aucun changement
    des cadres en statistiques qui ne savent pas comment créer un fichier sur word.
    comment peuvent ils transmettre des chiffres au PNUD
    arreter la corruption
    recrutez des gens qui ont étudié et compétent
    ils envoient des chiffres de 1989 pour un classement de 2018
    chassez les
    et toute l administration est remplie de cette racaille parout
    c est le vol qui est leur compétence

  2. Pour être honnête envers vous, cette nation mérite qu’on lui donne du respect, le meilleur de nous. Le Niger est notre pays s’il est dernier je suis dernier, tu es dernier,ton enfant est dernier. Soyons des hommes morales avec le sens du devoir et de patriotisme, personne n’est parfait mais nous pouvons faire de notre mieux, d’être compatissant des hommes qui place le dévouement au dessus de l’ambition et l’intégrité au dessus de l’opportunisme, chacun a sa manière d’être utile pour son pays alors cherchons ces manières partout où elle se trouve pour être utile mais pas a vouloir minimiser notre pays qui fait de moi des citoyens.Le Niger est loin d’être dernier c’est une erreur

    1. très correcte mon frère TCHALOUBI, le Niger est loin d’être dernier…..il faudra que ce comité et la directrion INS prènnent avec la plus grande sensibilité le sujet et réunir toutes les informations utiles au PNUD pour en être exploiter au profit du vrai classement de mon cher pays. être dernier classe tous derniers (moi, toi, lui, vous, Mahamadou I, HAMA A. et autres Nigériens), donc travaillons tous ensemble main dans la mainpour rélever les défis.
      Pour ma conviction, je suis très convaincu que le Niger n’est pas dernier, c’est archi faux…..INS et autres instutitions n’ont pas garantient les infos utiles aux indicateurs IDH que travaille le PNUD.

      1. Donc INS cette mission est la votre, soit de la trahir regretté ou de l’accomplir pour l’honneur de notre cher pays le Niger

  3. Je ne sais plus si je dois rire pleurer. On connait bien le problème aussi bien que la solution idéale mais on pédale toujours en sens inverse… Drôles de décideurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

À propos de l’arrêt N°06/CC/MC du 28 juillet 2020

Cette démarche de l’assemblée nationale est inopportune . Il semblerait que tous les…