Accueil / ACTUALITE / Le coût de l’élaboration du Fichier électoral est de 62 milliards F CFA (CENI)…

Le coût de l’élaboration du Fichier électoral est de 62 milliards F CFA (CENI)…

Le président de la commission électorale nationale indépendante (CENI), Me Issaka Sounna, a annoncé « que Le coût global des activités d’élaboration du fichier électoral biométrique (FEB) est de 62.375.445.442 Francs CFA, le budget global des consultations étant de 87 milliards de FCFA.

Le responsable de la CENI a rendu public ces chiffres vendredi dernier dans une communication présentée à la réunion du Conseil national de Dialogue Politique (CNDP).Selon le président SOUNA cette enveloppe se compose de deux chapitres dont le premier de 42.790.790.625 FCFA est destiné au salaire du personnel d’enrôlement, la logistique, la sensibilisation et l’information, le traitement des données ainsi que la production des documents électoraux. Et le deuxième chapitre de 19.684.645.817 FCFA qui correspond au coût du marché attribué à Gemalto SA, l’opérateur en charge de la confection du fichier électorale biométrique.

la somme de 5.925.393.745 Francs correspondant à l’avance de démarrage soit 30 % du marché a été payée par le Trésor National au profit de GEMALTO SA, qui a confirmé la réception du payement le 5 avril dernier. « Comme vous pouvez le constater, la CENI, soutenue en cela par l’État met tout en œuvre pour maintenir le cap dans la mise en œuvre du processus électoral », a souligné Me Issaka Sounna.

Il a ajouté que « c’est dans cet esprit que le processus de recrutement du personnel d’enrôlement biométrique a été lancé fin janvier 2019 ».
D’après le président de la CENI, le processus d’organisation des prochaines échéances électorales se poursuit normalement avec le soutien de plusieurs partenaires notamment dans l’organisation des audiences foraines destinées à délivrer les actes d’état civil aux populations.

Lors de son intervention au cours de la session, le président de la CENI n’a fait cas d’aucune modification du calendrier électoral. « Le chronogramme électoral est tributaire de la signature du contrat et du démarrage effectif des opérations d’enrôlement » , a rappelé Me Issaka Sounna. Les scrutins sont programmés pour début 2021.

Me Sounna a assuré les partis politiques, qu’en dépit des difficultés inhérentes à toutes les élections, « la CENI dans le cadre de sa mission générale s’active résolument à mettre en œuvre dans les formes et les délais impartis tous ses engagements ».

Toutefois, au regard du temps qui reste notamment pour les élections locales prévues en janvier 2020, ainsi que le délai que prendra la confection du fichier électoral, les inquiétudes sont légitimes sur le respect de ce chronogramme.

Le président de la CENI a par ailleurs estimé qu’il est souhaitable que le dialogue entre les partis politiques, la société civile ainsi que les partenaires internationaux, qui a déjà été initié se poursuive, « afin que soit créé un environnement sociopolitique qui permette l’organisation d’élections apaisées, inclusives, libres et transparentes ». Pour rappel, la CENI est toujours boycottée par l’opposition politique.

Le 5 avril dernier, les partis de l’opposition politique n’ont pas pris part à la session extraordinaire du CNDP à laquelle ont participé les formations de la majorité et les non affiliés.

Par Agence Nigerienne de Presse

À propos Administrateur

5 plusieurs commentaires

  1. Mr Issaka Sounna si nous conseillons la CENI ainsi que tout les dirigeants du Niger de revaloriser les ressources humaines en mettant les cahiers de charges $tratégiqu€ même si calcifié au bon milieu de la table ronde politiquement électorale au Niger c’est juste parce que nous souhaitons un lieu de l’expansion de l’idéologique Renaissance à 100% de l’échelle national = tout es possible quand on y crois et s’investit.
    En effet , vos différentes chapitres concernant les avances 30% + répartition de bien et service des agents influent dans l’élaboration du fichier biométrique scobien unique pour le respect de la démocratie présidentiel avenir de notre teritoire , cadrent parfaitement avec la passation successive et historiquement mandataire du père fondateur de la renaissance Nigérienne ISSOUFFOU MAHAMADOU.
    Néanmoins , chers experts bio$tratégiqu€ penser à écrire un nouveau chapitre destiné à l’effectif complet de la population vulnérable censée de peser la masse des votes + campagnes car s’ils sont victimes de l’épidémie prolétaire ils ne pourront aller voter et ceci pourra remettre en cause les résultats du fichiers biométriques 2021[ calcule comportemental ] = communisme + démocratie = les vaccin pour tous avant de se mettre en route pour l’investiture du targui 2021 = il ne faut pas penser que nous sommes avocat des pauvres , ils méritent leurs modeste mérite même si l’État prendra le soin de sacrifier quelques chiffres tonneaux awa mensuel de notre contribuable en leur faveurs = bouche B (language courant en terre Afriquii..haha )

  2. 42.790.790.625 fcfa, à peu prés 43 milliards de fcfa pour le personnel, pour combien de salariés et combien de temps?

    tout de même c’est beaucoup comme masse salariale!!!

    au Niger même dans les grandes entreprises qui sont implantées dans tout le Niger avec un nombre de salariés de 1 à 1000 employés directes et plusieurs milliers d’emplois indirectes, la masse salariale par mois ne dépasse guère 350 à 400 millions de fcfa, même à 400 millions, on aura une masse salariale annuelle de de 4 milliards 800 millions et sur 2 ans Max 10 milliards de fcfa……

    • Juste pour dire que la moitie de ce budget est destine a la corruption et a l´achat des membres de la CENI et de l´equipe du fichier biometrique.

  3. Toutes les conditions sont entrain necessaires et suffisantes sont entrain d’etre mises en place pour permettre au pharaon issoufou d’avoir son bonus d’au moins 2 ans pour peut etre inaugurer le mythique barrage de kandadji.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.