Home ACTUALITE Le Franc CFA vit ses dernières heures : La France sur le point de perdre l’Afrique de l’Ouest…

Le Franc CFA vit ses dernières heures : La France sur le point de perdre l’Afrique de l’Ouest…

Dans une de ses publications, La Dépêche d’Abidjan, a rapporté que le Ghana accueillera, le mercredi 27 novembre 2019, une rencontre de 4 chefs d’Etat de l’espace CEDEAO, dans le cadre de l’accélération du processus de création d’une monnaie unique.

Cette rencontre réunira la « task force présidentielle », composée des présidents Nana Akufo-Addo (Ghana), Muhammadu Buhari (Nigeria), Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire) et Mahamadou Issoufou (Niger). Elle devrait permettre l’adoption d’une nouvelle feuille de route pour la mise en œuvre du programme de la monnaie unique de la communauté, comme il a été recommandé lors de la réunion de Niamey, du 24 octobre 2019.

Autrement dit, ce conclave peut déboucher sur la suppression du franc CFA, ainsi que le demandent depuis des années de nombreux anticolonialistes africains. Une telle résolution pourrait amener la France à perdre un important moyen de pression sur les pays ouest-africains. Notons que cette réunion succède aux séances de travail des 17, 18 et 19 janvier 2019 à Abuja, au cours desquelles plusieurs experts régionaux ont rédigé le document qui sera soumis le mercredi prochain aux quatre chefs d’Etat.

La CEDEAO, qui compte actuellement huit monnaies en son sein, espère la mise en place définitive de sa monnaie unique d’ici à 2020. En septembre dernier, plusieurs centaines de manifestants se sont réunis dans plusieurs villes d’Afrique francophone ainsi qu’en région parisienne, à l’appel du mouvement Urgences panafricanistes, pour dire non au franc CFA, qui, selon eux, « empêche le développement » du continent.

« On ne peut pas se dire souverains et dépendre d’une monnaie comme le franc CFA », avait déclaré à la presse, à Dakar, Simon Kouka, responsable du groupe de société civile sénégalaise « Y’en a marre ! ». « La souveraineté implique d’avoir sa propre monnaie.

 » Monnaie commune pour environ 155 millions d’habitants, le franc CFA est accusé par ses détracteurs de favoriser les intérêts de la France, ex-puissance coloniale, tandis que ses défenseurs soulignent l’importance d’une monnaie commune stable…

Source: LE TEMPS N° 187

23 Comments

  1. Faudrait-il encore et une fois de plus répéter à notre engagé nationaliste Abdoulaye S que la vie du Pauvre compte peu face à la volonté du plus riche surtout quand il dispose de la puissance militaire.
    Il n’y a pas de peuple plus intransigeant que les nippons de l’Empereur Hiro Hito du Japon dirigé par le téméraire Premier Ministre Shinzo Abbé. Mais, lorsque les États Unis d’Amérique voulait les dominer, un jour de l’année 1945, ce sont deux (2) bombes qui furent larguer sur Hiroshima et Nagasaki (pour preuve, jusqu’aujourd’hui existe la grande base militaire américaine sur l’Ile d’Okinawa). Peut-on comparer le Niger à ce puissant peuple vivant (comme pense les conteurs) sur le dos d’une tortue en conséquence qu’un jour, ce géant animal aquatique décide de descendre aux fonds marins pour faire tout naufrager et voir effacer de la carte du monde et ce vaillant pacifiste peuple disparaitre!

    ESSAIE DE COMPRENDRE LA GÉOPOLITIQUE MONDIALE OÙ CES PUISSANCES QUI SE RETROUVE AUX DIFFÉRENTES RENCONTRES DES G20, NE FURENT JAMAIS LÀ POUR PRENDRE DU THÉ OU TRICOTER DES ÉCHARPES. MAIS, BIEN QUE PARAISSANT SUR LES ÉTALES DE FLEUR, ILS S »ENTENDENT BIEN À RÉÉQUILIBRER LES GRANDES MANŒUVRES À PORTER SUR LA DIRECTION DE L’HUMANITÉ.

    ……….parfois vous mélangez un peu tout et que vous êtes complaisants avec nos dirigeants qui ds leur écrasante majorité sont des prédateurs. Je dis et je répète qu’on est juste en train de se faire plaisir…changer de monnaie ne changera rien pour le Niger. Ce sera peut être pire………

    NOUS SOMMES UN GROUPE D’INTERVENANTS QUI NOUS RETROUVONS EN LIGNE BOUCLÉE AUX FINS DE DÉBATTRE SINCÈREMENT ET SAGEMENT (sans tenir compte de contre-partie pécuniaire ou de nomination car, jusqu’aujourd’hui, il affirmatif qu’aucun d’entre nous n’a eu à serrer la main de SEM le Président Issoufou Mahamadou ni celle de SE le PM Brigi Rafini ou SEM le PAN Ousseini Tinni encore moins celle d’un des dirigeants africains; mais par exception, Adila Yar Tassaoua a plusieurs fois pris la main du jeune Président français SEM Emmanuel Macron) SUR BEAUCOUP DE SITES AU NIVEAU MONDIAL. NOUS ANALYSONS, DFaudrait-il encore et une fois de plus répéter à notre engagé nationaliste Abdoulaye S que la vie du Pauvre compte peu face à la volonté du plus riche surtout quand il dispose de la puissance militaire.
    Il n’y a pas de peuple plus intransigeant que les nippons de l’Empereur Hiro Hito du Japon dirigé par le téméraire Premier Ministre Shinzo Abbé. Mais, lorsque les États Unis d’Amérique voulait les dominer, un jour de l’année 1945, ce sont deux (2) bombes qui furent larguer sur Hiroshima et Nagasaki (pour preuve, jusqu’aujourd’hui existe la grande base militaire américaine sur l’Ile d’Okinawa). Peut-on comparer le Niger à ce puissant peuple vivant (comme pense les conteurs) sur le dos d’une tortue en conséquence qu’un jour, ce géant animal aquatique décide de descendre aux fonds marins pour faire tout naufrager et voir effacer de la carte du monde et ce vaillant pacifiste peuple disparaitre!

    ESSAIE DE COMPRENDRE LA GÉOPOLITIQUE MONDIALE OÙ CES PUISSANCES QUI SE RETROUVE AUX DIFFÉRENTES RENCONTRES DES G20, NE FURENT JAMAIS LÀ POUR PRENDRE DU THÉ OU TRICOTER DES ÉCHARPES. MAIS, BIEN QUE PARAISSANT SUR LES ÉTALES DE FLEUR, ILS S »ENTENDENT BIEN À RÉÉQUILIBRER LES GRANDES MANŒUVRES À PORTER SUR LA DIRECTION DE L’HUMANITÉ.

    ……….parfois vous mélangez un peu tout et que vous êtes complaisants avec nos dirigeants qui ds leur écrasante majorité sont des prédateurs. Je dis et je répète qu’on est juste en train de se faire plaisir…changer de monnaie ne changera rien pour le Niger. Ce sera peut être pire………

    NOUS SOMMES UN GROUPE D’INTERVENANTS QUI NOUS RETROUVONS EN LIGNE BOUCLÉE AUX FINS DE DÉBATTRE SINCÈREMENT ET SAGEMENT (sans tenir compte de contre-partie pécuniaire ou de nomination car, jusqu’aujourd’hui, il affirmatif qu’aucun d’entre nous n’a eu à serrer la main de SEM le Président Issoufou Mahamadou ni celle de SE le PM Brigi Rafini ou SEM le PAN Ousseini Tinni encore moins celle d’un des dirigeants africains; mais par exception, Adila Yar Tassaoua a plusieurs fois pris la main du jeune Président français SEM Emmanuel Macron) SUR BEAUCOUP DE SITES AU NIVEAU MONDIAL. NOUS ANALYSONS, DÉCORTIQUONS ET SOULIGNONS LES GRANDS TRAITS QUI ARRANGENT NOS DIRIGEANTS AFRICAINS POUR LEUR ATTRIBUER DES NOTES NOUS PERMETTANT DE DIRE CE QUE NOUS DISONS.

    ………..Nous ne voulons pas comprendre que nous sommes tout petits. Nous voulons nous prendre pour des grands……..

    CE QUE TU RACONTES LÀ EST DU PUR ORGUEIL, VANITÉ ET OSTENTATION! TU ES ALLÉ À L’ÉCOLE POUR APPRENDRE À LIRE ET À ÉCRIRE JUSQU’À PIANOTER SUR LE CLAVIER D’ORDINATEUR POUR EN DISCUTER. SI TU ES RESTÉ IDIOT ET IGNORANT; CERTES,TU AS MAITRE/MAITRESSE TRÈS NUL QUI NE MÉRITE PAS D’ÊTRE ENSEIGNANT OU ALORS, TU AS MÉPRIS LES COURS ENSEIGNÉS SINON L’ENSEIGNANT A REFUSÉ DE TE DONNER DE BONS ENSEIGNEMENTS. Donc, pour bien saisir ce que nous déballons, il est bon d’articuler nos posts si tu es un vrai régulier sur ce site de Tamtaminfo surnommé « LA VOIX DES SANS VOIX par KOROSSO BABBALLAYA car nous ne sommes complaisants avec personne sauf les probes, honnêtes et et courageux dirigeants qui nous ont semblé être contraint de se comporter comme des prédateurs attitrés mais en réalité, ils ne peuvent que se le faire pour avoir la confiance de ce qui les ont voulu au pouvoir sur nos peuples. Ce n’est là, un PLAIDOYER sur les gestionnaires de nos peuples; mais, sache qu’ils n’ont que ça comme épée de Damoclès suspendu en permanence sur leurs têtes. pour les contraindre à s’exécuter selon la volonté de leurs maitres quand le mauvais serviteurs se voit détrôné de force par un coup d’État militaire (Diori Hamani ou Nafarco Mahamane Ousmane) si la vie de l’intrépide et patriote Président Ibrahim Baré Maïnassara, ne fut enlevée grâce à une 12/7 quand on ne serait pas simplement mais sournoisement dégagé par la voie démocratique LORSQUE LES MAITRES DU MONDE NE DÉCIDÈRENT DE REMPLACER LE BON ET SOUCIEUX DIRIGEANT ENGAGÉ À BIEN SERVIR SON PEUPLE PAR UN TRÈS MAUVAIS SERVITEUR DE LA PATRIE (en fuyant, l’H+ypocrite n’a trouvé meilleur refuge que chez ses anciens maitre qui savent sa qualité à copieusement tromper le peuple nigérien) d’où, nous ne cessons d’appeler la conscience du peuple à SAVOIR LE MEILLEUR ENTRE LES BONS CANDIDATS À UN POSTE, PRÉSIDENTIEL DE LA RÉPUBLIQUE, SOIT-IL; OU, D’OPTER POUR LE MOINS PIRE DE DEUX MAUVAIS. ON NE DEVIENT GRAND QU’EN PASSANT PAR DES ÉTAPES RÉGLEMENTAIRES SUS L’ÉDUCATION ET LA FORMATION DES PLUS AVANCÉS; tel que téter les mamelles maternelles furent appris au nourrissons par sa mère, s’assoir sur ses fesses par ses sœurs et frères ainés, marcher sur ses deux pieds aux « TA’TA-TA’TA » par des oncles, tantes et cousines; aller travailler aux champs et jardins par le père, lire et écrire par un maitre marabout ou enseignant, tirer à l’arc, manœuvrer le sabre, nager, lutter, monter sur le cheval, conduire et protéger le bétail familial contre des fauves au pâturage…sans voler ni tricher; tout ça n’est que d’actes citoyens pour construire une société qui puisse se développer et bâtir une nation sécurisée dans tout monde quel que soit son délire.

    DE PAR CE PASSAGE OUT TU DIS JUSTE,
    ….Malheureusement ce n’est pas dans la monnaie que se trouve la richesse c’est d’ailleurs pourquoi dans le Saint Coran, nous a été interdit de faire de l’argent avec de l’argent/L’USURE. Seul le travail et la connaissance paient. Mais nous rejetons l’un et l:autre.

    NOUS AVIONS ET NE CESSONS DE LE RÉITÉRER EN IMPRIMANT DANS LA TÊTE DE CHACUNE ET CHACUN DE NOS CONCITOYENNES ET CONCITOYENS, RESTÉS AU PAYS OU PARTIS PÂTURER À LA DIASPORA; QU’APRÈS LE SAINT CORAN (Parole d’Allah – swt), LE NOBLE FILS DE NOBLES ARABES, LE PROPHÈTE MOHAMED (rsaws) A BIEN DIT DANS UN HADITH => « ALLER PARTOUT AU MONDE POUR CHERCHER LE SAVOIR, MÊME EN CHINE ». Aujourd’hui, la vaillante République de Chine qui a commencé par maitriser le SAVOIR avant de contenir la science et la technologie, cet Empire du Milieu fait trembler toute puissance mondiale qui ose l’affronter sur tous les plans! Il reste au peuple chinois de croire à l’Unique et Absolu Dieu Tout -puissant pour échafauder le pouvoir mondial à condition qu’il ne s’élève pas comme l’a été PHARAON que sont entrain de devenir certaines puissances qui décident de la destinée de l’humanité. Tandis qu’il faut avir les connaissances nécessaires pour exécuter du bon travail; évitons les faux diplômes pour accéder à des postes de travail ou de fonctions car ça fausse tout du Hadith dit et nous engage de travers au Niger toujours depuis plus d’une décennie, resté le permanent gardien de la queue d’IDH => EFFET COLLATÉRAL DES ACTES LIÉS AUX FAUX DIPLÔMES, FAUSSES FACTURES AUX PRESSÉS D’OCCUPER DE HAUTS POSTES DE FONCTION OU S’ENRICHIR ILLÉGALEMENT; CE DEPUIS BIEN AVANT L’AVÈNEMENT DE LA 7ème RÉPUBLIQUE DIGNEMENT DIRIGÉ PAR SEM LE PRÉSIDENT ISSOUFOU MAHAMADOU ASSISTÉ DE SE LE PM BRIGI RAFINI QU’ACCOMPAGNE SEM LE PAN OUSSEINI TINNI.

    TRAVAILLE, TRAVAILLONS, TRAVAILLEZ, PRENONS DE LA PEINE, C’EST LE FONDS QUI MANQUE LE MOINS; CAR, SEUL LE TRAVAIL BIEN FAIT PAIE ET LIBÈRE L’HOMME DE LA DOMINATION, DU JOUG DE LA SERVITUDE ET L’ASSUJETTISSEMENT quand BEN OMAR MOHAMED l’eut réitéré lors d’une rencontre de travail près du respectable et respecté SADOU SOLOKÉ Gouverneur de la Région d’Agadès de SA le SUltan de l’Aïr. Il faut donc nous comprendre en cessant de dire « PARFOIS, NOUS SOMMES COMPLAISANTS AVEC NOS DIRIGEANTS POUR MÉLANGER UN PEU TOUT ». SI L’ON N’EST PAS AVEC SES PARENTS, AVEC QUI DOIT-ON RESTER; SI LA TERRE NE RESTE PAS AVEC LE SOLEIL, AVEC QUEL AUTRE ASTRE DOIT-ELLE S’AMARRER POUR ORBITER SOUS UNE RÉVOLUTION PACIFIQUE AFIN QUE NOUS LES HUMAINS PUISSIONS VIVRE ET EXISTER DURABLEMENT? Sois plus sage que…

  2. Abdoulaye S qui, en ce 30 novembre 2019 à 19 h 56 min, répondit à NABAYAOGO Adama en disant:
    « …Là Guinée a refusé le CFA dès le début de l’indépendance. Est-elle plus riche ? Non. Le Mali a quitté le CFA puis l’a réintégré… Parce que bien sûr ça ne donnait rien… Ce qui rend un pays riche c’est son économie, son industrie, le niveau de formation de sa main d’œuvre… »

    Bien qu’à la fin, tu as donné de certaines clartés à ton commentaire, il importe que tu te détrompe en conjuguant ton verbe avec ceux de tes frères africains dans leur Afrique mille fois martyrisés par ceux-là qui ne cessent d’emprunter la stratégie des polythéistes du Koreich lorsqu’ils voulurent tuer le Saint Prophète Mohamed (rsaws) Messager Envoyé d’Allah (swt) pour guider l’humanité sur le droit chemin.
    Rappelons-nous, rappelez-vous et rappelle-toi cher Abdoulaye S, n’eut été l’inspiration divine qui recommanda à l’Envoyé d’Allah (swt) d’ordonner à son cousin Ali Ibn Abi Thalleb de passer la nuit sur son lit à sa place pendant qu’il quitta nuitamment la Mecque pour le Hijr/Hégire en compagnie de son fidèle ami Aboubakr As Sadiq et se réfugier à la Médine; CES POLYTHÉISTES ADORATEURS DES IDOLES DU KOREICH QUI SE SONT COALISÉS, AURAIENT RÉUSSI À ÉTOUFFER LA RELIGION DE LA PAIX DANS L’ŒUF ET TUER SON PROPAGATEUR AFIN QU’ON NE PUISSE ACCUSER QUI QUE CE SOIT, DU MEURTRE (ce qui arriva au Regretté Feu-Président Saddam comme au guide libyen; et, qu’a aussi failli connaitre la RCI des Bagbo, ADO et Konan B…).
    Aujourd’hui, nous sommes dans un monde d’intolérance et de violence parce qu’il n’y a plus personne qui puisse dire vertement la VÉRITÉ À CES GRANDS QUI S’APPUIENT SUR LES FAIBLES POUR SE LEVER ET ÉCRASENT LES PLUS PAUVRES POUR AVANCER ». Il faut que cette expression soit imprimée dans la tête de tout et toute personne qui se sait injustement maintenu dans la pauvreté et la misère, sans droit de vivre et exister dignement sur cette Terre d’héritage à toute l’humanité.
    N’eut été la peur, la violence et l’ignominie qui s’y commettent de par les hommes sans foi ni loi qui se croient au-dessus de la Loi universelle, croyez-vous que le rhinocéros ou le simple bœuf peut se laisser tuer par l’infime et infâme être humain? Que n’a-t-on pas appris de la 2nde guerre mondiale où les africains furent traités comme la chaire à canon pour faire gagner toutes les batailles en faveurs de ceux-là qui ont canardé à baïonnette, tous les survivants au camp militaire de Thiaroyes/Dakar/Sénégal parce qu’ils réclament de les tenir aux mêmes pieds d’égalité que leurs pairs de la métropole et transporter chacun dans sa terre d’origine?
    JUSQU’AUJOURD’HUI, CETTE POLITIQUE DE LA PEAU DE CITRON PRESSÉ, CONTINUE SUR NOS CHEFS D’ÉTATS ET DE GOUVERNEMENTS MANIPULÉS COMME DES MARIONNETTES PAR LES ANCIENS MAITRES COLONIAUX QUI LES UTILISENT EN SERVILES SERVITEURS BERGERS-GARDIENS DE NOS PEUPLES MAINTENUS DANS DES ENCLOS POUR FAIRE LE SALE BOULOT SUR LEURS FRÈRES AFRICAINS PENDANT QUE LEURS RICHESSES SONT EXPROPRIÉES, EXPLOITÉES ET EXPORTÉES AILLEURS (nos pays partagés en 1884 à Berlin après l’abolition du pur esclavagisme) TOUT EN LES EMPÊCHANT D’ALLER AU PÂTURAGE (situation des subsahariens bloqués et maltraités au Maghreb pour les empêcher de traverser la Méditerranée). Réfléchissons et traitons la question de notre monnaie unique « ÉCO »avec méthode et intelligence car, Abdoulaye S n’eut pas compris la Grandeur de vision du Regretté Feu Président Ahmed Sékou Touré de la Guinée Conakry à qui, son frère Kwamé N’Kurma retira son chapeau pour lui faire des révérences respectueuses; POSEZ-EN LA QUESTION À A. DAN SAKO compagnon encore vivant du Feu Président Léopoold Sédar Senghor du Sénégal QUI VOUS EN DIRA PLUS.
    Allez dans les grandes bibliothèques ou acheter les meilleurs ouvrages de l’africanité de nos peuples pour vous cultiver autrement, rares sont les groupes médiatiques qui puissent vomir des vérités sur les conditions d’existence de l’Afrique et des africains; car, aujourd’hui encore, « LE CONTINENT BERCEAU DE L’HUMANITÉ ET SES PEUPLES D’ORIGINE, SONT SOUS UNE TROISIÈME COLONISATION SUIVANT CETTE ANALOGIE DES COLONISATIONS APRÈS BERLIN DE 1884 ». C’est regrettable que les africains lisent peu les livres pour prétendre tout connaitre avec nos intellos plus ou moins pragmatiques toujours prompts comme nos historiens, à nous déverser ce qui nous maintint toujours sous l’effet de l’hypnose occidentale. ALHAMDU LILLAH! AVEC LES INCOMPRIS NOUVEAUX DIRIGEANTS OCCIDENTAUX TELS PAPY DONALD TRUMP ET LE JEUNE EMMANUEL MACRON; L’ARC-EN-CIEL MONDIAL CHANGE DE COULEURS. Malgré tout, le mieux pour les affricains, c’est de croire à l’engagement sobre et noble de certains Chefs d’Etats africains qui ne cessent de méditer pour voir comment laisser une Afrique véritablement libre et indépendante au profit des générations futures qui soient conscientes, travailleuses et responsables de son destin. Pour y arriver, il faut beaucoup d’éducation, de formation et de sensibilisation. En attendant d’atteindre ce cap où les gens ne cherchent que des gains faciles quand, pour travailler dans ton pays africain, l’on te demande d’abord qui t’a coopté alors qu’en France, o te demande ton diplôme et qu’aux États-Unis d’Amérique, il te suffit de savoir faire ce que tu sais faire; RETENEZ CES INFOS CUEILLIES À CHAUD QUAND CERTAINS MILIEUX OCCIDENTAUX, L’ON PENSE QU’UN NOUVEAU PARTAGE DE L’AFRIQUE, S’OPÈRE comme le pense le Journal britannique « The Economist » dans sa livraison de 8 Mars 2019 qui parlait d’une troisième Ruée vers l’Afrique pendant que nous perdons nos têtes dans des polémiques inutiles au lieu de bien voir les choses en face et y faire face à la réalité.
    Selon cet hebdomadaire se servant de notre passé, en évoquant la conquête coloniale lit notre présent et par similitude pour présager l’avenir de l’Afrique, après la colonisation du XIXème Siècle et la Guerre d’influence qui a eu lieu pendant la Guerre froide avec l’ex-URSS qui soutenait les marxistes pendant que les États-Unis qui installaient des despotes compatibles avec le capitalisme; la 3ème Ruée vers l’Afrique est bien à l’œuvre. S’il y a ruée vers l’Afrique, c’est parce qu’hier comme aujourd’hui, le Continent Berceau de l’Humanité regorge d’énormes richesses du sol et du sous-sol; mais aussi parce qu’il représente un débouché économique de plus d’un milliard (1.000.000.000)de consommateurs.
    Comme d’habitude, toutes les puissances impérialistes attendent maintenant leur part du gros Gâteau-Afrique. Aux anciennes puissances européennes qui s’étaient autrefois partagé l’Afrique en 1884 à Berlin, se ajoutées des puissances américaines et asiatiques. Hier, avant l’installation définitive des puissances coloniales, il y a eu la pacification sous prétexte de l’intervention militaire et l’usage de la violence pour assoir l’autorité coloniale et mettre fin aux guerres tribales souvent créées, entretenues par l’envahisseur qui voulait s’y installer et s’y fixer pour l’occupation.
    Aujourd’hui, la guerre contre le terrorisme est une raison d’intervenir militairement et pacifier le continent africain. LES GUERRES CONTRE LE TERRORISME, SONT-ELLES CRÉÉES ET ENTRETENUES PAR LES ENVAHISSEURS COMME PAR LE PASSÉ, se demande l’hebdomadaire britannique qui n’eut pas trouvé de réponse; mais des faits troublant qui font la similitude par parallélisme de forme QUAND ON CONNAIT LA MOBILITÉ DES TROUPES TERRORISTES SOUS L’ŒIL VIGILENT DES RADARS, DRONES ET DES SERVICES DE RENSEIGNEMENTS OCCIDENTAUX QUAND LA PRESENCE MILITAIRE OCCIDENTALE NE PUISSENT EMPÊCHER QUE DES AFRICAINS(hommes, femmes et enfants) EN MEURENT CHAQUE JOUR SOUS LES COUPS PORTÉS DES TERRORISTES (quelque fois à quelques encablures des bases militaires étrangères). Rappelons-nous des conventions franco-britanniques du 5 AOÛT 1890 ET 14 JUIN 1898 sur le Niger, délimitant les zones d’influence pour chacune de ces deux puissances sur les territoires à elles obtenus du partage de Berlin en 1884. Aujourd’hui, d’autres puissances attendent-elles leurs parts du gâteau? NE NOUS EN VOULEZ PAS POUR AVOIR RAPPELER CE QUE L’HEBDOMADAIRE BRITANNIQUE « THE ECONOMIST » A DÉJÀ FAIT PUBLIQUEMENT CONNAITRE AU MONDE.
    Nous n’avons que prévenir nos concitoyens de savoir agir avec méthode et intelligence en laissant nos vaillants décideurs, décider de la bonne direction à suivre pour arriver au cap de bonne espérance au profit de nos peuples car, NOUS AVONS EU LA DIVINE CHANCE D’ÊTRE BIEN DIRIGES PAR DE VISIONNAIRES HOMMES CLAIRVOYANTS ET MÉTICULEUX QUI SAVENT CHOISIR LA MEILLEURE ENTRE DEUX BONNES CHOSES OU D’OPTER POUR LA MOINS PIRE DE DEUX MAUVAISES POUR NOTRE DÉVELOPPEMENT DURABLE DANS DES ESPACES FLEURIS ET OMBRAGÉS DE LA PAIX tels SEM le Président Issoufou Mahamadou du Niger, ses pairs Macky Sall du Sénégal, Idriss Déby Ithno du Tchad, Miuhamadiu Buhari du Nigéria, Akoffu Nanan Addo du Ghana, Faure N’Yassingbé du Togo et, même l’indécis Président Alassane Dramane Ouattara de la RCI qui, par la finesse de son flair, se trouve capable de placer la balle au point précis pour le tir du pénalty et le but de la victoire africaine. Soyons confiants avec ces européens d’aujourd’hui dans ce monde qui se globalise pour plus d’humanisme et meilleurs que leurs ainés du temps de la Société des Nations où la vie humaine ne fut meilleure que l’aquatique ou à la jungle quand LES GRANDS MANGENT LES PETITS.
    Hier, comme dans la Jungle où le Maitre-Lion verse ses urines sur les troncs d’arbre pour marquer son territoire ; les puissances étrangères signèrent des conventions avec les dirigeants africains enclins à leur volonté pour garder leurs zones d’influence tel qu’au Niger avec les deux conventions dites de 1890 et 1898 quand, de l’indépendance politique accordée aux africains, de par le Protectorat, le dirigeant doit vouer une totale soumission à ses protecteurs pour qu’il puisse bien défendre et protéger les intérêts des puissances étrangères dans ce pays jeunement indépendant.
    Aujourd’hui, les Chefs d’Etats africains signent des conventions avec des puissances étrangères pour installer des bases militaires sur le continent afin de protéger les intérêts de leurs pays face aux terroristes.
    Les nouvelles puissances émergentes autrefois anciennes colonies, comme la Chine, l’Inde… semblent avoir choisi la voie économique d’investissement; tandis que les vieilles puissances européenne habituées à la répression pour avoir conquis les terres africaines au 19ème siècle par la violente avant de les dominer par la force, risquent de décliner sous le choc démocratique. Rappelons pour l’histoire des missions coloniales en Afrique Occidentale Française (AOF):
    Les voies d’expéditions Fourreau-Lamy, Voulet-Chanoine et Gentil devant converger autour du Lac Tchad pour combattre Rabat et mettre fin à l’esclavage. Aujourd’hui, Boko Haram d’Aboubacar Chékaou sont là (peut-être prévus pour défendre le territoire marqué avant le terme programmé) au nom du terrorisme que l’on combat.
    – La voie Fourreau-Lamy d’aujourd’hui évita l’Algérie, passa par la Libye qu’elle désintègre, sema le chaos dans le Sahara et traversa le Niger pour atteindre le Tchad d’Idriss Déby Ithno et le Cameroun.
    – La voie Voulet-Chanoine alluma des foyers de conflits socialement incendiaires au Mali, Burkina Faso, Niger pour atteindre le Lac Tchad toujours au Tchad.
    – La Voie Gentil déclencha de guerres dans l’Oubangui-Chari (RCA) avec des fumées en RDC pour arriver toujours au Tchad.
    Cela définit tout de la troisième ruée où toutes les puissances présentes en Afrique ne sont là que pour défendre leurs intérêts par la militarisation des espaces à occuper par la force ou la voie pacifique. Donc, laissons nos dirigeants choisir la bonne voie qui puisse nous emmener au bon port quand SEM le Président toujours prêt à passer le témoin à son successeur élu du Peuple par le Peuple et pour le Peuple. C’est donc à nous d’élire celui qui puisse être l’un des meilleures élèves du Mécanicien-Réparateur des morceaux de la Paix brisée; car, pour devenir réparateur, il fallait passer par l’école d’un formateur où apprendre et connaitre les connaissances de la mécanique du moteur du bus qui nous transporte pour voyager en toute sécurité vers notre développement global.

    La désintégration de la Jamahirya Arabe Libyenne a été pour beaucoup dans la déstabilisation des pays voisins, surtout limitrophes ; à savoir, le Niger, le Tchad, le Cameroun, le Nigeria et tout le Sahel avec ce qu’on connait de la menace terroriste au Mali et Burkina Faso (SEM le Président Issoufou Mahamadou en a fait cas prévisionnel lors d’un Sommet des G20 à Vincennes/Paris).
    LE MONDE A BEAUCOUP ÉVOLUÉ AVEC LA RÉGULATRICE ORGANISATION DES NATIONS-UNIES (ONU). LES PUISSANCES COLONIALES LES PLUS AGRESSIVES ET VIOLENTES SONT AUJOURD’HUI, LES PLUS PERDANTES DANS TOUS LES JEUX GÉOPOLITIQUES MONDIAUX. Tout a été consigné par le Journaliste M.Farmo, quand nous nous devons d’y penser en ouvrant toutes les portes à nos cervelles.

    1. Pour ce qui est des méfaits de la colonisation et des mensonges des occidentaux nous sommes d’accord même si je trouve que parfois vous mélangez un peu tout et que vous êtes complaisants avec nos dirigeants qui ds leur écrasante majorité sont des prédateurs.
      Je dis et je répète qu’on est juste en train de se faire plaisir… On va changer de monnaie mais ça ne changera rien pour le Niger. Ce sera malheureusement peut être pire.
      Nous ne voulons pas comprendre que nous sommes tout petits. Nous voulons nous prendre pour des grands… Notre produit intérieur fait 10 milliards de dollars, celui du Nigeria 370 milliards et celui de la France plus de 2000 milliards de dollars. Je vous redis que la voix du NIGER sera tminuscule car c’est celui qui a l’argent qui a la puissance dans la monnaie. Nous suivrons les décisions des autres.
      Alors pas la peine de croire à la richesse.
      Malheureusement ce n’est pas ds la monnaie que se trouve la richesse c’est d’ailleurs pourquoi ds le Saint Coran on nous interdit de faire de l’argent avec de l’argent.
      Seul le travail et la connaissance paient.
      Mais nous rejetons l’un et l:autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Editorial : Repenser La Sécurité Collective !

On dit souvent qu’à «chacun ses problèmes dans la vie». On pourrait y ajouter aussi qu’à c…