Home ACTUALITE Le Ministre de la Santé publique décidé à mettre fin à l’absentéisme des agents publics
ACTUALITE - CONTRIBUTIONS - 3 mai 2021

Le Ministre de la Santé publique décidé à mettre fin à l’absentéisme des agents publics

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

Comme au bon vieux temps, lorsque l’administration publique assurait tant bien que mal son rôle, et que certains agents avaient une claire conscience de leur responsabilité, le Ministre de la Santé publique, de la Population et des Affaires sociales, Dr Idi Illiassou Mainassara, a décidé de réhabiliter cette belle époque, en mettant les agents de santé face à leurs responsabilités. C’est ainsi, qu’il a mis à profit ce week end pour entreprendre des visites surprises dans certaines unités de soins de la capitale. Le constat est amer.

Le Ministre de la Santé publique, de la Population et des Affaires sociales, Dr Idi Illiassou Mainassara, a entrepris hier, dimanche, 2 Mai 2021, de façon inopinée des visites surprises dans plusieurs centres de santé de Niamey.

Cette tournée a pour but de constater la présence effective des agents de permanence, des gardes, le respect des calendriers de garde , la prise en  charge des urgences, ainsi que la continuité des soins aux malades.
C’est avec une très grande surprise que les agents de santé ont  constaté l’arrivée de la délégation ministérielle.

Au niveau de certaines unités des soins d’urgence que le ministre a visité, comme le cas de L’URGENCE PÉDIATRIQUE DU CENTRE HOSPITALIER RÉGIONAL DE NIAMEY où le médecin pédiatre titulaire est absent de son service malgré l’affectation des 4 médecins spécialistes en pédiatrie au niveau de ce service , le ministre a été clair qu’à partir de ce lundi 3 Mai , les médecins pédiatres titulaires doivent assurer 24H/24 les gardes et permanences aussi bien les jours ouvrables que les jours fériés et sur place, les gardes par procuration ne seront plus acceptées et tolérées. Aussitôt sur le champ, la DRSP  de Niamey qui accompagne le ministre a été instruite de déposer au plus tard, ce  lundi matin sur le bureau du ministre, le planning de travail et surtout celui de garde et permanences de cette unité mais également ceux des CSI et maternités.

Au niveau de  la MATERNITE ISSAKA GAZOBY également,   le service de néonatalogie pédiatrique est assuré par des étudiants en médecine et écoles de santé au moment où les pédiatres titulaires payés par  l’Etat sont soit dans les cliniques privées ou à la maison, le ministre a décrié cet état de fait et a voulu savoir où se trouve la pédiatre qui est sensée assurer la garde du dimanche, après plusieurs minutes d’attente, le ministre aperçoit l’arrivée en catimini de la pédiatre de garde.

Cette situation ne peut plus continuer selon le premier responsable de la santé, des sanctions s’imposent, il a par ailleurs demandé que la garde sur place des pédiatres titulaires commence à l’instant.

Au niveau de L’HOPITAL NATIONAL DE NIAMEY également, le pédiatre titulaire de garde n’est pas sur place au service des urgences pédiatriques, seuls 2 étudiantes en pédiatrie 2e année, submergées par des cas urgents d’enfants malades se battent avec vaillance à prendre en charge les enfants malades.

Des instructions fermes ont été données à l’administrateur de garde pour que cette situation soit réglée ce dimanche. D’autres centres de santé comme  les maternités et CSI des quartiers de Niamey ont reçu la visite surprise du Ministre.

Ces visites de ce dimanche 2 Mai 2021 ont pris fins aux environs de 15H45 et reprendront les prochains jours. Le ministre a promis de poursuivre ce genre des visites inopinées de jour comme de nuit et des réponses appropriées seront apportées à tout manquement par rapport à la continuité du service public.

[CORRESPONDANCE PARTICULIEURE]

3 Comments

  1. Alhamdoulillahi, qu’Allah facilite à ce ministre son travail et l’aide à aller jusqu’au bout et que les autres ministres fasse école et n’attendent plus les instructions du chef du gouvernement ou du président de la république,  » Nous serons tous à la barre au tribunal d’Allah pour nos responsabilités « 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

Région de Tahoua : invasion d’Affala et Kao par des criquets pèlerins

Alors que la campagne agricole s’annonçait prometteuse, depuis une dizaine de jours, les l…