Home ACTUALITE Le ministre Kalla Moutari supervise le déroulement de la campagne agricole à Maradi

Le ministre Kalla Moutari supervise le déroulement de la campagne agricole à Maradi

Le ministre de la Défense Nationale, M. Kalla Moutari a effectué une mission de suivie-évaluation de la campagne agro-sylvo pastorale dans la région de Maradi. Tous les 2649 villages agricoles ont effectué leurs semis sur l’ensemble de la région.

Le ministre de la Défense nationale M. Kalla Moutari a effectué une mission de suivie de la campagne agro sylvo pastorale et hydraulique 2018  dans la région de Maradi. Partout où il est passé en compagnie des autorités régionales, il s’est entretenu avec les populations sur plusieurs questions touchant la vie de la Nation.

Il a notamment abordé les activités illicites, les trafics d’armes et de carburant, la scolarisation des jeunes, surtout de la jeune fille, la sécurité, etc.

En ce qui concerne la campagne agricole, son démarrage est intervenu courant 2ème décade du mois  de Mai et reste semblable à celui de l’année passée. En effet, les premières pluies utiles ont été enregistrées dans la 2ème décade du mois de Mai et ont permis d’effectuer des semis humides partiels sur 75 villages dans les départements de Madarounfa (29 villages), le département de Guidan Roumdji (31 villages), Dakoro (4villages) et Mayahi (11 villages).

Les semis se sont poursuivis dans la bande nord du département de Dakoro (Goula et Soly) jusqu’à la 2e décade du mois de juillet.  

La région de Maradi a reçu un important appui en intrants et matériels acquis sur financement de l’Etat et ses partenaires. Lasituation phytosanitaire est relativement calme dans son ensemble. Néanmoins des attaques par endroit sont enregistrées et sont causées par des ennemis tels que : cicadelle, ver de collet, sautereaux dans les localités d’Aguié (Guidan Bakoye, Dan Saga, Dakoro (Bader Goula, Roumbou), Mayahi, Gazaoua.

Cette situation est sous contrôle. Les produits et les appareils de traitement sont disponibles au niveau de tous les départements.

La situation alimentaire quant à elle, est caractériséé en début de campagne (mois de juin) par une hausse des prix des produits vivriers sur l’ensemble de la région. Cette situation tend vers la stabilité voir la baisse des prix grâce aux actions d’atténuation telles que : la DGC, la VCPM et les cash for work dans nos différentes communes.

Quelques  cas d’inondations ont été enregistrés et ont provoqué par endroit des dégâts sur les cultures (16champs inondés avec 329,5ha) dans les départements de Guidan roumdji  et Madarounfa courant 3ème décade de Juin

La situation pastorale est aussi bonne dans la région de Maradi, la santé animale aussi.

En conclusion les 2649 villages et tribus agricoles ont effectué leurs semis sur l’ensemble de la région.                        l’installation de la campagne est devenue définitive à la 2éme décade de juillet.     

La situation phonologique de cultures mil+Sorgho varie de la levée (12%) à la montaison (9%).

Le ministre  Kalla Moutari a bouclé sa mission dans la région de Maradi  par une réunion de synthèse.

Dans l’ensemble la campagne agricole d’hivernage 2018 se déroule très bien dans la région de Maradi.   La répartition des pluies dans le temps et l’espace donne l’espoir d’une bonne campagne agricole

 

3 Comments

  1. Bonjour Tamtam,

    S’il vous plaît, il faut soigner vos écrits, car il y a plein de fautes et ceci n’est pas professionnel. Beaucoup de gens vous lisent. Comment un nigérien peut-il mal écrire ou prononcer le nom d’une localité nigérienne sur le site. C’est pas professionnel svp. Merci d’en tenir compte.

  2. Rien que du bla bla. Qu’est ce que vous aviez fait pour alléger les souffrances de ces populations de la région de Maradi qui ont émigré ici à Ny et qui vivent dans des situations déplorables. Il faut d’abord penser à eux avant d’aller vous balader à l’intérieur du pays et venir raconter des histoires comme quoi l’hivernage se déroule bien, les populations sont satisfaites etc…, rien que des conneries.

  3. Nous voulons qu il supervise les activités de Boko Haram c est cela son domaine car il ya déjà un ministre de l agriculture.
    A moins qu il ne soit en campagne électorale anticipée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Pose de la première pierre, pour la construction du Pipeline Niger-Bénin par le Président de la République Issoufou Mahamadou…

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Issoufou Mahamadou  a lancé officielle…