Accueil / ACTUALITE / Le Niger supprime les taxes sur les appels internationaux

Le Niger supprime les taxes sur les appels internationaux

Le Parlement du Niger a voté dimanche soir la loi de finances 2018 qui supprime des taxes notamment sur les appels internationaux, estimées à une vingtaine de milliards de francs CFA par an (environ 30 millions d’euros), a indiqué la radio nigérienne.

La loi de finances 2018 qui a été votée par une écrasante majorité des élus « supprime » la taxe sur la terminaison du trafic international entrant (TATTIE), appliquée aux appels internationaux entrants et qui avait rapporté en 2017 une vingtaine de milliards de francs CFA (environ 30 millions d’euros) au fisc nigérien, selon un rapport de la Commission des finances du Parlement lu à la radio.

Hassoumi Massoudou, ministre nigérien des Finances, a déclaré dimanche devant les députés que la TATTIE a entraîné « un rétrécissement en volume et en valeur du rendement des appels internationaux » donc « la perte tendancielle » des recettes fiscales générées par les compagnies de télécoms. En retour, ces compagnies « ont pris des engagements » de « faire des investissements » conséquents pour améliorer la couverture et la qualité de leurs services, a-t-il indiqué.

Bruno Mettling, le patron d’Orange pour l’Afrique a négocié pendant des mois la suppression de cette taxe pour l’ensemble des opérateurs télécoms exerçant au Niger.

« Nous resterons extrêmement vigilants » sur ces engagements dont une première « évaluation » interviendra « dès mars » 2018, a prévenu le ministre des Finances Hassoumi Massoudou. La suppression de la TATTIE, s’inscrit également dans les accords avec la Banque mondiale, qui promet au Niger une « compensation » par « d’importantes aides budgétaires », a-t-il dit.

La renoncement à la TATTIE a été fortement critiqué par des élus de l’opposition et des dirigeants de la société civile, qui dénoncent « un cadeau fiscal injustifié ».

Début octobre, l’Autorité de régulation des télécommunications et de la poste du Niger (ARTP, publique), a infligé plus de 3,5 milliards de francs CFA (5,3 millions d’euros) d’amendes aux quatre compagnies de télécoms actives dans le pays, pour ne pas avoir « amélioré » la couverture et la qualité de leurs services.

En 2016, le Niger comptait 7.700.000 abonnés aux services de téléphonie mobile, pour une population de 19 millions d’habitants. Le taux de pénétration de l’internet est de 19%, selon l’ARTP.

Avec AFP

À propos de l'Auteur

Source: www.voaafrique.com/

À propos Administrateur

26 plusieurs commentaires

  1. LIDO
    Je m’inscris en faux sur ce que tu dis , une aide budgétaire ne finance jamais des actions de développement économique et social, ces actions sont financées par des projets qui eux le font à travers des prêts. La BM ne peut jamais te donner une aide budgétaire pour financer des investissements qui vont te produire une valeur ajoutée,- sinon point de prêt- l’aide budgétaire comme son nom l’indique ne finance que les activités de fonctionnement et de dépannage budgétaire. L’aide budgétaire ne peut pas être régulière et permanente comme la perception de notre taxe sur la téléphonie qui elle est permanente et obligatoire tant que les compagnies de téléphonie continuent d’exercer. Ne brouillons pas les choses aux Nigériens. Si vous ne connaissez pas les rouages de la Finance Internationale , taisez-vous que de dire du n’importe quoi.

  2. a mon humble avis iil faudra que nous songeons a travailler personne ne veut manger a la sueur de son front d/ou recherche de marche juteux changemet ou raliement au parti au pouvoir.le niger malgre ses enormes richesses a trop souffert de la conference nationale a ce jour .aucune amelioration de nos conditions de vie.un exemple le vidange que je faisais ttc a 15000 m/est revenu aujourd/hiui a 20000.la prise en charge de nos drepanocytaires a ete supprimmee un examen de 7000 revient a present a 35000 qu/ill est penible d/etre pauvre dans mon pays.que dieu tout puissant nous guide vers le changement et l/amour du pauvre amine

  3. Bonjour
    Le simple fait que la Banque Mondiale a prit position prouve que ce n’est pas une bonne chose pour notre pays. Cette Banque n’est pas là pour nous développer, c’est tout à fait le contraire. C’est le bras armé des Etats Unis par lequel ils appauvrissent et détruisent nos pays. Faite des recherches sur la dette et vous serez édifié d’avantage. Tous les pays qui ont une bonne stratégie de développement cherchent les voix et moyens pour ce libérer de ces institutions financières ( Banque Mondiale, FMI, BAd ….)

  4. En un mot:
    – les entreprises de téléphonie installées au Niger refusent même de payer ce qu’elles doivent à l’Etat
    – certains nigériens aident ces entreprises dans leur stratégie de domination pour gruger notre pays
    – ces entreprises trouvent dans la plus haute administration des nigériens qui leur facilitent la tâche
    – les fils du Niger travaillant dans ce secteur n’ont pas été toujours capables de défendre la MÈRE Patrie dans cette véritable guerre économique que se livrent les nations du monde en particulier dans ce secteur.
    Une question et une seule: aujourd’hui que font les 1000 employés de Nigertélécom pour relever le défi auquel notre pays reste confronté dans le secteur des NTIC?
    Vous avez dit pauvre Niger?????

    • c’est vraiment très simple; boycottons les compagnies de téléphonie étrangères comme orange,airtel et moov et elles veront de quoi le nigériens est capable et surtout fier de sa patrie

  5. En général, les aides budgétaires sont destinées pour l’agriculture, l’éducation, la santé et la protection sociale dont la plupart de ces aides sont sous forme de dons. Mais au Niger, cette aide est utilisée pour payer une partie du salaire des fonctionnaires. Si Tanja a tenu bon pendant 10 ans, c’est grâce à ces aides budgétaires qui pleuvaient régulièrement dans le trésor national grâce au travail acharné de son Ministre des Finances. Alors, entre ces taxes TATTIE qui ne vont surement pas être payées à temps et dont les pauvres ne verront certainement pas la couleur et une aide budgétaire dont le montant total est déposé directement dans le trésor national, le choix appartient aux nigériens. Il est bon de s’informer pour vraiment comprendre comment nos pays jonglent pour s’en sortir.

    • Sachez simplement qu’un pays qui aspire au développement ne peut renoncer à une taxe pour une temporaire et hypothétique aide budgétaire.
      Et puis je trouve curieux qu’on donne à un pays des aides budgétaires pour l’encourager à renoncer à prélever des taxes.
      Si maintenant, comme vous le dites nous ne sommes pas capables de collecter cette taxe c’est une autre histoire.
      Maintenant, avec l’aide ce certains nigériens cupides les sociétés étrangères de téléphonie ont remporté une victoire dans combat qu’elles mènent depuis un certain temps.

      • Haba Kouma

        Pour ton information, je ne travaille pas dans la téléphonie, j’ai simplement partager mon savoir sur ce qu’est une aide budgétaire et ce que le Niger en fait. Et le choix appartient aux nigériens d’accepter ou de refuser. As-tu un problème avec ça ? N’est tu pas content de recevoir cette information de ma part ?

  6. Dans la lutte pour exister il y a toujours des perdants et des gagnants. Malheureusement nous sommes parmi les perdants parce que:
    – nous sommes inorganisés
    – nous nous livrons à une stratégie individuelle de survie qui fait que nous ignorons les intérêts supérieurs de notre pays.
    Et pour toutes ces raisons nous avons encore perdu. Trêve de spéculations, nous n’avons que nos yeux pour pleurer.
    Qu’ALLAH protège notre pays de nos médiocrités et de notre cupidité. Amin .

  7. Dans la lutte pour exister il y a toujours des perdants et des gagnants. Malheureusement nous sommes parmi les perdants parce que:
    – nous sommes inorganisés
    – nous nous livrons à une stratégie individuelle de survie qui fait que nous ignorons les intérêts supérieurs de notre pays.
    Et pour toutes ces raisons nous avons encore perdu. Trêve de spéculations, nous n’avons que nos yeux pour pleurer.

  8. Moi je crois que c’est un gros mensonge que nous a débité le Ministre, comme il sait que nous n’avons pas les moyens de vérifier les promesses faites par la BM. C’est une aberration de renoncer à un droit inaliénable , sûr et certain et s’accrocher à une hypothétique promesse assortie toujours des conditions draconiennes. Les Haoussa appellent ça  » Saki Sa Kama Tozo ». C’est vraiment de l’amateurisme au sommet et le tout coiffé par des mensonges au peuple et des relents de corruption (comme d’habitude) de grande envergure avec les multinationales de télécommunication.

  9. Si cette histoire n’a rien de louche, si vraiment c’est un acte de politique économique souverain, pris dans les intérêts supérieurs de notre pays pourquoi nous promettre des compensation?
    En réalité les enjeux sont très importants.
    Ces puissantes entreprises ont pris soin de se frayer le chemin, pendant plusieurs années pour faire aboutir les principales revendications.
    Qu’AALLAH protège notre pays de nos médiocrités et de notre cupidité. Ameeeen !

  10. « La suppression de la TATTIE, s’inscrit également dans les accords avec la Banque mondiale, qui promet au Niger une « compensation » par « d’importantes aides budgétaires », a-t-il dit ».
    En langage clair la BM demande à notre pays de prendre des mesures qui favorisent les compagnies privées et la banque mondiale va vous donner des compensations.
    – Avez-vous compris quelque chose dans cette absurdité?
    – C’est quoi ces importantes aides budgétaires?
    – Sur combien d’années allons recevoir ces » importantes aides budgétaires » de la BM?
    – Pourquoi renoncer à des taxes qui reviennent à notre pays et nous contenter d’une compensation temporaire et conjoncturelle?
    – A Quel jeu joue la BM?
    A -ton oublié que cette même Banque mondiale avait tout fait pour empêcher à l’Etat du Niger de mettre la fibre optique sur le territoire national? A l’époque la BM soutenait Airtel pour la pose ce cette infrastructure. .
    Il a fallu toute la persévérance de Labo Bouché pour permettre à notre pays de poser la fibre optique… que les opérateurs privés refusent de louer pour ne pas verser de l’argent dans notre trésor national/

  11. il faut tout de même que les gens comprennent quelque chose, nous ne sommes pas seulement derniers de la planète en IDH mais nous sommes aussi derniers en domaine de telecom et NTIC dans ce monde….si vraiment cette taxe est supprimée en contre partie pour améliorer ce domaine telecom et NTIC, facteur important pour booster notre économie et créer des nouveaux emplois tant mieux….il faudrait que l’Etat suit de prés et surtout se fasse accompagner par ces opérateurs qui maitrisent les nouvelles technologies de l’information dans des projets qui pourraient vraiment impacter la vie des nigériens…il y a plein d’exemples et à l’État de tirer parti de ce partenariat…il n’y a pas que payer des taxes mais aussi savoir profiter de plein de choses qu’a son partenaire…c’est tout…..l’État pouvait négocier avec tous ces opérateurs de connecter toutes les universités du Niger entre elles et améliorer des échanges d’expériences et connaissances entre elles, de participer à la création des nouvelles filières en divers domaines numériques, de participer à multiplier la pose des câbles optiques pour assurer un service meilleur car il est très médiocre actuellement (souvent pour envoyer de l’argent à l’extérieur par une banque de la place, si par malheur, le câble optique est coupé, tu peux faire plus d’1 semaine d’aller/retour avant de réussir à l’envoyer ..), il y a plein de projets que l’État doit saisir l’opportinuité et se faire accompagner par ces opérateurs….à mon avis, c’est plus que courir derrière des nouvelles taxes !!!

    • On peut faire tout ce que vous avez dit et « courir derrière les taxes » qui permettront à l’Etat du Niger d’accroitre ses moyens d’action.
      Moi je suis curieux de connaître le montant de ces « importantes aides budgétaires » que nous promet la BM. Et sur combien d’années? Nous ne devons pas nous permettre de supprimer une taxe qu’on reçoit chaque année pour percevoir des subventions budgétaires sur une seule année.

      • oui je sais mais très souvent nous nigériens, nous nous aventurons sur des sujets dont forcement nous n’avons aucune maitrise…il est claire que ces sociétés privées viennent chez nous pour gagner de l’argent en contre partie nous offrir leurs services….mais cette TATTIE, elle est une taxe inventée de toute pièce par le Niger, elle est unique dans son genre et existe qu’au Niger….ces opérateurs payent déjà leurs taxes standards conformément à la loi et payent des amendes si des irrégularités liés aux services qu’ils fournissent sont détectés, l’ARTP s’est bien doté des moyens humains et techniques pour les traquer tous les jours……lorsque l’État leur a imposé cette nouvelle taxe, ils ont trouvé une excuse comme le pays est dernier une fois de plus du monde dans ce domaine, pour dire qu’ils ne pourront plus être à mesure de financer correctement pour un meilleur développement dans ce secteur et la banque mondiale qui a aussi une mission d’accompagner les pays derniers dans ce domaine a voulu certainement trouvé une alternative….rappelez vous 19% seulement de taux de penetration d’internet au Niger et c’est bien grâce à ces opérateurs privés même ce faible taux…nous les traitons de voleurs et autres mais imaginez un peu si le Niger n’avait pas libéralisé ce secteur, on aurait pas aujourd’hui la 3G++, le payement mobile, internet fixe haut débit etc…en tout cas ce n’est pas sur sahel com et sonitel (Niger Telecom actuel) qu’il faut compter car le résultat est bien la, ils sont derrière tous les opérateurs privés…..et à ce jour Niger Telecom ne nous propose meme pas la 3G, payement mobile etc…

        prenons un exemple dans un autre domaine comme la Nigelec et bien le calvaire que nous vivons actuellement est parce que justement ce secteur reste encore aux mains d’une société bien que nigérienne mais qui s’en fou de la qualité du service qu’elle offre, nous payons tous les mois nos factures mais pour quel genre de service??? nous les connaissons tous……jamais au grand jamais les sociétés civiles dénoncent cela et nous savons tous ce que nous vivons avec cette société Nigelec….

        moi je dis juste qu’il y a des opportunités réelles à tirer avec ces sociétés privées de telecom hautement à la pointe de technologie et nous ne devrions pas nous contenter que des taxes qu’ils nous doivent mais bien plus que ça…..

        ces soit disant acteurs de la société civiles qui sortent raconter leur vie par rapport à cette taxe me font pitié vraiment…dans leurs interviews qu’ils accordent, ils n’ont aucun autre argument que de traiter ces opérateurs de voleurs…c’est grotesque et c’est trop facile…..
        quand nos enfants ne vont à l’école que 2/5, est ce que vous dénoncé cela???mais au fait on a compris votre jeu, vous sortez faire du bruit par rapport à cette taxe et espérer que ces sociétés privées vous contactent et vous corrompent à vous taire…on a compris votre jeu…..pathétique…société civile ou société d’intérêt personnel

        • Je ne m’aventure pas sur un sujet dont je n’ai pas la maitrise. Sur cette question je sais de quoi je parle.
          Je vois que les intérêts de mon pays
          Et redis ceci:
          « Moi je suis curieux de connaître le montant de ces « importantes aides budgétaires » que nous promet la BM. Et sur combien d’années? Nous ne devons pas nous permettre de supprimer une taxe qu’on reçoit chaque année pour percevoir des subventions budgétaires sur une seule année. »

          • cette taxe a été je pense perçue par l’État qu’une seule fois (2015), des 2016, ils ont fait face à ce blocus…ils ont tellement mis des gros moyens financiers pour collecter cette taxe et à la fin ils se sont vu dresser devant eux ce choix difficile…faire payer cette taxe par ces compagnies et donc sacrifier la croissance de ce domaine puisque ces entreprises allaient moins investir de toute évidence ou bien abandonner cette taxe au détriment de cette alternative trouvée entre le Niger, BM et ces compagnies…..les aides budgétaires, on en reçoit de tous les cotés, UE, AFD etc…mais qu’est ce qu’elles nous ramènent toutes ces aides????rien et absolument rien!!!la plupart de temps on apprend des détournements ça et la…les gens construisent des châteaux et autres…

            il y a beaucoup à tirer avec ces compagnie telecom notamment en domaine d’études supérieures dans lequel nous sommes encore derniers…….il faut profiter, ne voyons pas que l’argent, voyons les connaissances techniques dont on a un réel besoin maintenant qu’on peut largement en tirer avec elles….c’est tout ce que je voudrai dire…

            • Vous dites: « ne voyons pas que l’argent voyons les connaissances… ». En lisant cela je ne sais plus s’il rire ou pleurer. ..
              Non monsieur, voyons les deux et l’argent et les connaissances.
              Pourquoi pas? Devons-nous renoncer aux impôts et taxes que nous doivent ces sociétés;
              Combien avez -vous reçu pour écrire de telles énormités?
              Allons nous continuer à pourchasser les vendeuses de galettes pour les obliger à payer les taxes et laisser (tranquilles) les entreprises qui font, chez nous, des milliards de chiffres d’affaires se comporter comme elles veulent?
              Qui parlait encore de pauvre Niger

              • payer ses impôts et taxes est un devoir citoyen…ces femmes qui vendent de la galette continuent à le faire parce qu’il existe un État et ce dernier se maintient avec la participation de tous les citoyens notamment si ces derniers payent leurs impôts et taxes…..même si vous me traitez de corrompu, je dirai toujours cela: cette taxe TATTI est créée de toute pièce au Niger, allez y vérifier dans la sous région si cette taxe existe ou même une taxe dans la même forme…..

                l’ARTP sait très bien les CA de toutes ces compagnies et combien d’impôts et taxes, elles doivent à l’État et du surcroit combien la note des amendes à leur infliger en cas de non respect de leurs cahiers de charges….l’ARTP a mis des millions de francs pour travailler dans ce sens donc arrêtez de voir le mal partout….
                un salarié qui reçoit chaque fin du mois son salaire et une femme qui détient un commerce de vente de nourriture utilisent les memes goudrons pour voyager ou pour se rendre à leurs lieux de traval, ont les meme FDS pour leur securité, pourraient avoir la meme ecole public en commun pour leurs enfants etc….
                alors pourquoi le premier paie son impot comme il est dans un secteur formel et la deuxieme va refuser comme elle est dans un secteur informel….changeons de mentalité….

                • C’est quoi une taxe créée de toute pièce?Quel est ce mépris pour notre pays?
                  Dire que cette taxe n’existe pas dans la sous-région n’est pas un argument car cela revient à dire que nous devons passer notre vie à imiter
                  Pour ce qui est du devoir de payer les impôts je reprends ce que j’ai dit car apparemment vous n’avez pas compris.
                  « Allons nous continuer à pourchasser les vendeuses de galettes pour les obliger à payer les taxes et laisser (tranquilles) les entreprises qui font, chez nous, des milliards de chiffres d’affaires se comporter comme elles veulent? »
                  Ai-je dit que ces femmes ne doivent pas payer les impôts?
                  Vous êtes un très mauvais avocats de la cause que vous défendez à savoir la liberté pour les opérateurs privés de téléphonie de se comporter comme ils veulent dans notre pays..
                  Vous aimez tellement notre pays que vous nous conseiller de ne pas voir l’argent mais les connaissances. Est-ce à dire que nous devons prélever les impôts seulement chez les vendeuses de galettes et laisser vos protéger nous apporter des connaissances?
                  Vous devez être content car vos protégés ont eu ce qu’ils toujours cherché à savoir la suppression de cette taxe.
                  Une question et une seule: si la suppression de cette taxe est si positive pour notre économie pourquoi la BM se voit obligée de nous offrir une compensation?
                  Question subsidiaire: cette compensation s’étalera sur combien d’années?
                  De telles questions sont importantes pour notre pays même si vous nous demandez de pas courir derrière l’argent.

                  • je n’ai jamais dis que ces compagnies doivent se comporter comme elles veulent, d’ailleurs j’ai évoqué plusieurs fois l’ARTP qui est le gendarme dans ce domaine…maintenant pour ce qui est de taxe et impots, il existe un standard uniforme pour ce qui de l’exploitation des réseau telecom dans le monde entier, ces compagnies payent leurs impôts et taxes conformément à la loi et aussi payent des amendes…mais la taxe TATTI était une technique pour récupérer plus d’argent car ils estiment que ces compagnies gagnent plus… comme ils ont voulu faire avec l’histoire de bonus offert par ces compagnies, L’État dit vouloir prendre un pourcentage dessus, ensuite ces compagnies ont décidé simplement d’arrêter les bonus car cela n’allaient pas les arranger…il en est de même pour cette taxe TATTI….on doit pas toujours imiter c’est vrai mais un standard international et ce que font nos voisins doivent nous servir toujours de guide….

                    • Vous n’avez pas répondu à mes questions que je repose:
                      « Si la suppression de cette taxe est si positive pour notre économie pourquoi la BM se voit obligée de nous offrir une compensation?
                      Question subsidiaire: cette compensation s’étalera sur combien d’années? »

                      Comme je l’ai dit les opérateurs ont eu la victoire en se servant des nigériens qui bradent les intérêts de leur pays pour des miettes. Et croyez moi je sais de quoi je parle. Si ces opérateurs ont atteints leur c’est but parce que, comme par hasard, tous ceux qui défendent les intérêts du Niger ont été dégagé du circuit.
                      Et puis ne nous parle pas de standard. Tous les cas du monde mettent leurs règles en tenant compte de leurs intérêts.
                      Les DG de Orange et AIRTEL savent qu’il y a des choses qu’on ne peut pas faire dans certains pays….

  12. Cela fait longtemps que Orange et Airtel étaient derrière la suppression de cette taxe.
    – A-t-on regardé ce qui se passe dans d’autres pays?
    – Peut-on faire ce cadeau à ces compagnies au moment où on demande aux nigériens de serrer la ceinture?
    Autant dire que les compagnies étrangères de téléphonie continuent à faire la loi dans notre pays.
    Malheureusement NigerTélecom qui doit faire la fierté de notre pays dans ce secteur tarde à décoller malgré tous les sacrifices financiers consentis par l’Etat
    Ceux qui y travaillent se contentent de toucher leur gros salaires sans tenir compte des intérêts supérieurs de nation.
    Vous avez dit pauvre Niger?

Répondre à Lido Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*