Accueil / ACTUALITE / Le Niger: un pays qui se fait une place sur le devant de la scène internationale

Le Niger: un pays qui se fait une place sur le devant de la scène internationale

Ce samedi 25 Novembre 2017, le Niger a participé, pour la première fois dans l’histoire du pays, à la journée internationale de la culture organisée par la Defence Academy Of The United Kingdom, à Shrivenham, dans le Sud-Ouest de l’Angleterre.

Cet événement s’est tenu de 9:00 du matin jusqu’à 16:00 de l’après-midi réunissant des milliers  de personnes venant du Cameroun, du Canada, du Danemark, du Bahreïn et  du Sénégal pour ne citer que quelques-uns.

Général vice-maréchal de l’air Chris Luck a tenu à remercier les participants lors de son discours d’ouverture.

“J’ai le plaisir de vous souhaiter la bienvenue à la journée internationale. l’événement est un point culminant de l’année collégiale et est accueilli par notre cours avancé de commandement et d’état-major 21 international un certain nombre de nouvelles nations incluant la Barbade, le Cameroun, le Kosovo, le Monténégro et le Niger portant le nombre total de pays représentés à 56.”

“C’est l’occasion pour vous d’en apprendre davantage sur la culture et les coutumes des étudiants internationaux et de leurs familles dans une ambiance conviviale et amusante.”

Les officiers stagiaires et leurs familles sont encouragés à produire des présentoirs, à préparer des boissons et plats traditionnels ou jouer de la musique.

Etaient présents, notre représentant, élève à la Defence Academy du Royaume Uni – dont nous ne pouvons dévoiler le nom – le bureau DARN ( Diaspora Association of Republic of Niger) et les membres de la communauté Nigérienne se sont engagés à la réussite à un présentoir exceptionnel représentant toutes les régions du Niger .

Ils ont présenté un stand mettant en valeur la culture Nigérienne : côté cuisine comme les galettes de farine de blé fari massa et les galettes de haricots kekena,les beignets massa, le couscous dambou, le kilichi, le jus gingembre, citron et menthe fraîche leymou-hari ; et cote art traditionnel comme les batiks, les pagnes, les poufs, les croix d’Agadez, les bijoux, des chaussures et sacs en cuir

L’officier stagiaire a été impressionné de l’engagement  et le patriotisme de la communauté Nigérienne vivant en Angleterre.

Air Vice-Marshal Chris Luck MBE MA MPHIL RAF, a tenu à féliciter personnellement la généreuse contribution des nigériens présents ce jour-la.

Depuis septembre dernier,notre compatriote a débuté un stage militaire d’un an à la Defence Academy du Royaume-Uni.La Defence Academy  du Royaume-Uni est le centre national de stages répondant aux besoin spécifiques du personnel des forces armées britanniques et internationales.

Cette journée est une partie importante, réussie et surtout agréable des collèges successifs du personnel depuis les années 1970.

À propos de l'Auteur

Ousmane Boureima sow

 

À propos Administrateur

3 plusieurs commentaires

  1. Aboubacar Sidikou GADO

    Bravo, les ambassadeurs du Niger!
    Toutes mes félicitations et bon courage à nos chers compatriotes pour cette noble initiative. Je retiens de votre acte les leçons suivantes.
    1. L’esprit d’initiative qui tranche avec les sempiternelles lamentations, les invectives et l’attentisme ambiants chez nous. Vous avez organisé spontanément cette exposition, modeste en apparence mais extraordinaire en réalité.
    2. La visibilité donnée à notre pays, par la mise en valeur de la culture nigérienne dans sa diversité, à travers sa cuisine et son art traditionnel.
    3. Le patriotisme, l’unité nationale, l’esprit d’équipe, le désintéressement manifestes sans lesquels vous n’aurez pas même songé à faire participer le Niger à cette manifestation.
    Chapeau mes chers compatriotes! Je suis sûr que vous n’allez pas vous en arrêter là, que dans cette lancée vous allez ouvrir une boutique ou un restaurant, seuls ou en synergie avec d’autres africains, que vous allez peut être prendre d’autres initiatives. Puisse votre exemple perdurer et inspirer d’autres nigériens! Amen!
    Aboubacar Sidikou GADO

    • Toujours les mêmes vilains articles, rudimentaires mal finis et sans aucune utilité. Même les nigériens ne les utilisent pas dans leurs vies quotidiennes. Ces articles de cuir dégagent une odeur nauséabonde et détestable. Tous les nigériens se précipitent pour les offrir à leurs visiteurs. En réalité, ça les encombre et personne n’a besoin d’articles si peu inspirés.

      La créativité nigérienne est dans état stationnaire car depuis 50 ans ce sont les mêmes produits qui sont en vente.

      • Aboubacar Sidikou GADO

        Aboubacar Sidikou GADO
        Voyons Karl Marx, le Niger a toujours brillé lors des expositions sur l’artisanat. Renseignez-vous par exemple, sur le nombre de trophées du Niger au Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou, qui rassemble des pays de tous les continents.
        Quand quelque part, quelque (s) patriote(s) fait (font) de bonne choses, si minimes soient-elles, reconnaissons-le. Quand les choses ne vont pas pour le mieux, disons-le aussi.
        Or au Niger nous avons tendance à apprécier les choses selon des positions aux deux extrêmes: ou on dit que rien ne va, ou on dit que tout va bien, selon. Très souvent la réalité est entre les deux.
        En toute humilité, je pense que nous ne devons pas verser dans un triomphalisme systématique qui peut être sclérosant. Mais ne versons pas non plus dans l’auto-flagellation qui peut nourrir, involontairement on volontairement, le complexe d’infériorité et le fatalisme.

Répondre à Karl Marx Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*