Ne ratez pas
Accueil / ACTUALITE / LE NIGER VEUT ORGANISER UNE RENCONTRE DES PREMIERES DAMES DE LA CEDEAO EN MARGE DU SOMMET DE L’UNION AFRICAINE EN 2019

LE NIGER VEUT ORGANISER UNE RENCONTRE DES PREMIERES DAMES DE LA CEDEAO EN MARGE DU SOMMET DE L’UNION AFRICAINE EN 2019

La Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a officiellement été saisie par la Première dame du Niger, Dr. Lalla Malika Issoufou, pour  porter techniquement et financièrement, l’organisation d’une rencontre des Premières dames ouest-africaines, en marge du Sommet des chefs d’Etat de l’Union africaine, prévu à Niamey, du 30 juin au 1erjuillet 2019

La Commission de la Cedeao, à travers son département des Affaires sociales et du Genre et sur validation des ministres en charge du Genre des Etats membres, aura à proposer la «Déclaration Solennelle des Premières dames de la Cedeao pour mettre fin au mariage d’enfants dans l’espace Cedeao et pour la scolarisation et le maintien de la jeune fille à l’école».  Cette déclaration sera présentée lors de la rencontre de Niamey et au prochain Sommet des chefs d’Etat et de Gouvernement de la Cedeao.

Cette demande soutenue par plusieurs institutions nationales, régionales et internationales a été adressée lors d’une mission officielle de la Vice-présidente de la Commission de la Cedeao, Mme Finda Koroma,du 19 au 24 janvier 2019 à Niamey au Niger.

 

Cette mission, qui intervient sur invitation de la Première dame du Niger, a permis à la Mme Finda Koroma de prendre également part à la caravane pour le lancement officiel de la campagne de mobilisation sociale sur l’utilisation des services de santé reproductive au Niger.

Cette caravane qui a quitté Niamey le mardi 22 janvier 2019, pour Maradi, ville située à 600 kilomètres, avait pour objectif de promouvoir la demande de services de la santé de la reproduction, en particulier repositionner la planification familiale et lutter contre les violences basées sur le genre ainsi qu’un plaidoyer fort pour la scolarisation et le maintien des filles à l’école.

L’initiative a connu la participation de plusieurs autorités notamment les ministres de la Santé publique, de la Promotion de la femme et de la Protection de l’enfant et celui en charge de l’Enseignement ; des députés de la région, des chefs religieux et traditionnels venus du Nigeria et du Tchad, des réseaux de jeunes, et des partenaires tels que les représentants des ambassades de Luxembourg, de la Belgique, du Danemark, de la  Norvège, de l’Union européenne et du Système des Nations unies.

 

En marge des activités avec la Première dame du Niger, Mme Finda Koroma a eu des rencontres parallèles avec le Premier ministre et chef du gouvernement nigérien ; le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur ; le ministre de la Justice ; le ministre de la Santé ; le ministre de l’Education ; le ministre du Genre et le ministre de l’Intégration africaine du Niger. 

L’audience avec le Premier ministre avait pour objet de discuter avec les autorités nigériennes de l’ouverture prochaine d’une Représentation permanente de la Cedeao au Niger, et d’un Centre national de coordination du mécanisme d’alerte précoce et de réponse rapide au Niger.

Les membres de la mission officielle de la Vice-présidente, composée d’Abdou Gueye et de Mme Nanténé Coulibaly de la direction de l’Alerte précoce, de Mme Salimata Thiam, du Centre de la Cedeao pour le développement du genre et de Boubacar Seyni du Bureau national de la Cedeao au Niger, ont également pu visiter le village SOS Enfants de Niamey et prendre part à l’inauguration du Centre de santé pour le bien-être de la mère et de l’enfant de Maradi.

Source: La Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao)

À propos Administrateur

5 plusieurs commentaires

  1. Cléopâtre pourquoi tant de pessimisme? Ce genre de sommet a toujours été organisé dans le pays qui accueille cet événement de grand envergure,alors pourquoi pas ici chez nous au niger.a vous entendre le niger est incapable de tout faire.svp un peu de respect pour notre pays.

  2. L’agent causale de la lutte contre la discrimination + perte de moralité de la mère de l’humanité ( Femme ) Docteur Malika ISSOUFFOU , votre attention pour la consolidation de la paix + protection sociale + éducative de la jeune fille nigérienne voir Africaine est symbole d’un geste louable pour les patriotes de la terre noir en général . Mme Finda Koroma c’est un honneur pour nous de savoir que le courant fraternel ,religieux etc passe entre nos représentants + représentantes Africains dans un climat d’harmonie , de volonté surtout = union / force .
    Les Premières Dames de la CEDEAO = vous aller pousser comme des grandes fleurs multicolores parmis des petites roses car nos chers dirigeants jardiniers engagés pour une rentabilité du champ Africain dans les années avenir , ne cesseront jamais de vous arroser d’une eau puisé de leur puits Démocratique commun .

    Président du G5 sahel = changement de mentalité politique de Femme + homme pour une Renaissance Niger / Afrique .

    NB : les artistes seront mieux placés pour rendre paisible + ambiante cette rencontre qui aura un impact positif dans nos liens sociaux .

  3. La mission a intervenu suite à l’invitation de la première dame… Merci pour la précision.

  4. Une façon encore de gaspiller les maigres ressources du pays quand on sait les moyens financiers à mobiliser et les cadeaux qu’il faut gracier toutes ces 1ères Dames invitées.
    Pauvre Niger !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.