Accueil / ACTUALITE / Le Nigeria recouvre 64 millions USD de dettes d’électricité du Bénin et du Niger

Le Nigeria recouvre 64 millions USD de dettes d’électricité du Bénin et du Niger

IMAGE D’ILLUSTRATION

Le Nigéria a récupéré plus de 64,63 millions de dollars de dettes liées à l’approvisionnement en électricité de la République du Bénin et de la République du Niger, a révélé le ministre nigérian de l’Energie, des Travaux Publics et du logement, Babatunde Fashola.

Img : Le Nigeria recouvre 64 millions USD de dettes d’électricité du Bénin et du Niger
Le Nigeria fournit de l’électricité à ces deux pays, conformément à l’accord selon lequel ils ne vont pas endiguer le fleuve Niger qui alimente la centrale hydroélectrique du barrage de Kanji dans le nord du Nigeria.

Fashola a déclaré lundi à la 21ème réunion mensuelle des opérateurs du secteur de l’énergie réunis à Asaba, capitale de l’Etat du Delta, que le Nigerian Bulk Electricity Trader (NBET), travaille sur les modalités de distribution des fonds.

Fashola a déclaré que le gouvernement mettra à disposition un total de 37 milliards de nairas pour répondre aux défis de l’approvisionnement en compteurs pour les clients.

Un journal local, le Vanguard a rapporté mardi que le ministre a révélé que le différend sur le contrat de fourniture de compteurs qui est né depuis 2003, a été réglé par un arrangement approuvé par la justice le jeudi 9 novembre 2017.

« Cela signifie qu’il y aura 37 milliards de nairas disponibles pour la fourniture de compteurs par l’entrepreneur aux compagnies de distribution qui désirent s’associer pour parvenir à un accord indépendant avec l’entrepreneur.

« En attendant que la Commission nigériane de régularisation de l’électricité (NERC) finalise ses règlements , beaucoup de travail préparatoire peut être fait », a-t-il dit.

Dans le domaine de l’électrification rurale, Fashola a indiqué que l’Agence de l’électrification rurale (REA) a fini d’élaborer les lignes directrices pour le fonctionnement du fonds d’électrification rurale qui aidera les groupes vulnérables et les communautés à accéder au financement pour soutenir leur programme de développement de l’électricité.

Selon lui, le Fonds pour l’électrification rurale a été créé par l’article 88 de la loi sur la réforme du secteur de l’électricité (EPSRA) de 2005 pour soutenir et fournir un accès à l’électrification en milieu rural.

« Le fonds fournira une subvention partielle en capital ou une assistance technique aux promoteurs d’énergie rurale, aux ONG ou aux communautés pour investir dans des options, tels que les mini-réseaux hybrides ou les systèmes solaires domestiques pour élargir l’accès du monde rural à l’électricité », a-t-il conclu.

GIK/fss/of/APA

À propos de l'Auteur

Source: Agence de Presse Africaine

À propos Administrateur

5 plusieurs commentaires

  1. Ces trois pays sont reliés à travers l’histoire, la géographie, les coutumes et les cultures. Donc c’est même peuple. Pourquoi ne pas réduire ce coût, vu la situation économique de ces pays c’est vraiment dommage pour l’Afrique. Et c’est mon point de vue à moi. Merci

  2. ….IL N’Y A RIEN ….SANS RIEN!!!

    …ELECTRICITE DE KANDJI …CONTRE BARRAGE DE KANDADJI!!!!???

  3. Il y a beaucoup de non dits. Créez l’électricité, ça fait partie de l’indépendance.

  4. un accord serait pris entre le Nigeria et ces deux pays Niger et Bénin pour leur fournir de l’électricité en contre partie qu’ils n’endiguent pas le fleuve Niger qui alimente la centrale de kainji….dites moi que cela n’est pas vrai!!!!!si c’est le cas, il n’y a aucune différence avec un crime contre l’humanité…

    • Vous ne voyez que du feu dans le pays. Toutes les mauvaises imaginations sont produites pour envisager le pire afin de créer le doute et la confusion.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*