Home ACTUALITE Le Premier Ministre Ouhoumoudou Mahamadou sur les sites des centrales électriques de Goudel et Gorou Banda : S’assurer de la disponibilité de l’énergie électrique pour les populations
ACTUALITE - Economie - 17 mai 2021

Le Premier Ministre Ouhoumoudou Mahamadou sur les sites des centrales électriques de Goudel et Gorou Banda : S’assurer de la disponibilité de l’énergie électrique pour les populations

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

Le Premier Ministre et Chef du Gouvernement nigérien, M. Ouhoumoudou Mahamadou, a visité, ce samedi 15 Mai 2021, les centrales électriques de Goudel et Gorou Banda, dans la périphérie de la capitale Niamey.

C’était en compagnie du Ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables, M. Mahamane Sani Mahamadou, du Directeur de Cabinet du Premier Ministre, M. Mara Boubacar, du Directeur Général de la Société Nigérienne d’Electricité (NIGELEC), M. Halid Alhassane, et plusieurs hauts cadres de ces trois entités administratives.

Cette visite du Premier Ministre sur les installations électriques de la NIGELEC fait suite à la forte perturbation intervenue les 12 et 13 Mai 2021 alors que les ménages nigériens fêtaient l’Aïd El-Fitr. Il s’agissait pour le Chef du Gouvernement nigérien de se rendre compte de la situation sur le terrain.

De la Salle des machines à celle de contrôle, en passant par les postes-sources de ces Centrales électriques, le Premier Ministre Ouhoumoudou Mahamadou a reçu d’amples explications sur le fonctionnement de ces deux installations, qui sont parmi les meilleures de la sous-région.

En effet, selon le Directeur d’exploitation de la NIGELEC, le schéma d’alimentation de la Ville de Niamey en énergie électrique présente trois sources (les deux centrales et la ligne 132 kV venant du Nigeria) totalisant une puissance de près de 250 MW dont 200 disponibles en période de forte charge (3 mois), sur lesquels 190 MW ont été injectés au cours de cette période de forte chaleur, alors que la puissance minimale de l’année est de 53 MW.

Cette énergie est ainsi dispatchée sur le réseau électrique à travers quatre (4) postes-sources via 36 départs. C’est lorsqu’une des trois sources ne fonctionne pas qu’elle entraîne l’affaiblissement des autres et donc des perturbations dont le rétablissement obéit à un processus technique qui prend 2 à 3 heures de temps.

A la suite de ces explications, le Directeur Général de la NIGELEC a rassuré le Premier Ministre que la société continuera à assurer sa mission au mieux de ses capacités. Bien plus, en terme de perspectives, la NIGELEC a prévu des actions pour améliorer la capacité de la production et la stabilité du système, notamment des projets de construction de centrales solaires, le renforcement et l’extension du réseau existant, ou encore la finalisation du barrage Kandadji, l’automatisation des différents postes, etc.

Aussi, le Premier Ministre a-t-il tenu à saluer ces bonnes perspectives, encourageant les responsables de la NIGELEC à persévérer pour satisfaire sa clientèle.

Pour sa part, le Ministre en charge de l’Energie a d’abord tenu à rappeler que la capacité de production de puissance électrique de la ville de Niamey est passée de quelque 20 MW en 2011 à près de 170 MW avec l’installation des deux centrales électriques de Gorou Banda et Goudel, « cela afin satisfaire les demandes en énergie des populations ».

M. Mahamane Sani Mahamadou a ensuite indiqué que « le Programme de Renaissance Acte III du Président de la République Mohamed Bazoum entend continuer sur cette lancée et créer les conditions de notre autosuffisance énergétique », grâce notamment aux nombreux projets en cours de réalisation et qui visent à améliorer les capacités de production et d’approvisionnement de toutes les régions du Niger.

« Les perspectives sont donc bonnes et nous pensons que les conditions seront bientôt réunies pour que le Niger devienne à terme exportateur d’énergie », a souligné le Ministre en charge de l’Energie, qui se réjouit du fait que « nos équipes travaillent d’arrache-pied pour s’assurer que les populations aient suffisamment accès à l’énergie ».

Par ANP

Check Also

POINT DE PRESSE DE LA HALCIA : LES 234 MILLIARDS QUE LES PREDATEURS DES DENIERS PUBLICS NE VEULENT PAS RESTITUER A L’ETAT

Suite à sa vaste opération portant sur le contrôle des recettes internes de l’Etat, la Hau…