Accueil / ACTUALITE / Le Président de la République a inauguré, hier, la route Tchadoua-Mayahi : Promesse faite, promesse tenue…

Le Président de la République a inauguré, hier, la route Tchadoua-Mayahi : Promesse faite, promesse tenue…

La date du 11 avril 2019 restera à jamais gravée dans la mémoire de la population du département de Mayahi avec l’inauguration de la route bitumée Tchadoua-Mayahi. Le montant des travaux est de 31.804.373.052 FCFA HT, exécutés par l’entreprise EBTP dans le cadre du Partenariat Public privé.

Le Président de la République est venu en personne à Mayahi pour procéder à l’inauguration de ce tronçon, concrétisant ainsi la promesse qu’il a faite aux populations de cette zone. L’accueil à lui réservé était à la hauteur de l’espoir que portaient les populations sur ce tronçon. Hommes, femmes et enfants, vieux et jeunes sont sortis massivement pour témoigner leur gratitude au Chef de l’Etat et être le témoin de cet événement historique.

En effet, ce sont les tous premiers kilomètres de route bitumée qui viennent d’être réalisés et inaugurés dans ce département. Les travaux ainsi réceptionnés comprennent le tronçon principal de cette route d’un linéaire de 53,560 km et les travaux voiries de 7,350 km de voies bitumées et de rues pavées, dans les grandes agglomérations que traverse cette route notamment Tchadoua, Sarkin Haoussa et Mayahi.

Ce projet comporte aussi des mesures environnementales et sociales avec la construction de quatre forages hydrauliques exécutés et rétrocédés aux populations ; la plantation de 2512 arbres au niveau des villages traversés ; 7467 ml de mur de clôture pour écoles riveraines de la route ; 861 ml de murs de clôture pour les centres de santé riverains ; 1033 ml de mur de clôture pour les services techniques à Mayahi ; douze salles de classes et douze latrines scolaires construites dans les écoles.

PRN2

Dans le discours qu’il a prononcé à cette occasion, le ministre de l’Equipement, M. Kadi Abdoulaye a, tout d’abord, tenu à remercier le Président de la République, Chef de l’Etat, SE. Issoufou Mahamadou pour sa présence à cette cérémonie, malgré son calendrier surchargé, preuve de l’intérêt qu’il porte au désenclavement et à l’amélioration des conditions de vie des Nigériens.

«Ceci marque un élan dans la mise en œuvre de l’axe huit du programme de la renaissance acte II» a-t-il précisé. M. Kadi Abdoulaye a rappelé que le président de la République a, dans son discours d’investiture, placé le développement des infrastructures de transport parmi les axes majeurs de son programme économique et social. Pour lui, cette vision a permis de doter le pays d’infrastructures pour assurer la desserte et l’approvisionnement de notre territoire, la réduction du coût du transport.

«Les populations de Tchadoua, de Mayahi et de toutes les régions de notre pays se rappellent du 15 janvier 2016, date de lancement de ce projet » a-t-il dit. Le ministre kadi Abdoulaye a ajouté qu’à travers un avenant, cette entreprise assure les travaux de la voirie de la ville de Tessaoua pour un coût d’environ 9 milliards de FCFA. Il a enfin réaffirmé que le processus de dédommagement des propriétaires des champs traversés par ce chantier est en cours.

Pour sa part, le gouverneur de la région de Maradi, M. Zakari Oumarou, a indiqué que la cérémonie de réception de cette route est la concrétisation de l’engagement du Président de la République, conformément au programme de la renaissance Act II. Pour lui, la route Tchadoua Mayahi est un cadeau supplémentaire pour la population de Maradi afin de lui permettre de jouir de tous les avantages liés à une voie bitumée pour la prospérité de la région dans son ensemble.

M. Zakari Oumarou a saisi cette occasion pour adresser ses vifs remerciements au ministre de l’Equipement pour son attention particulière et ses conseils avisés pour l’aboutissement de ce chantier. Le gouverneur de Maradi a enfin relevé que ce projet est un très bel exemple de partenariat public Privé mis en ouvre par l’Etat du Niger et une entreprise appartenant à un Nigérien.

Le Maire de Mayahi, M Abdou Naino a, quant à lui, transmis les remerciements de la population de Mayahi pour la concrétisation de ce projet qui désenclavera davantage le département.


Par Tiémogo Amadou ANP-ONEP-MARADI

À propos Administrateur

6 plusieurs commentaires

  1. Ce regime malfaisant ignore ignore les mots souffrances des vulnerables. Ce regime malfaisant a tourne le dos aux pauvres nigeriens qui crevent de faim, de maladie, de misere, etc. Raison pourlaquelle ils ont du operer un coup d’etat electoral pour se maintenir au pouvoir. S’enorgueillir d’inaugurer des pistes rurales apres 8 ans de reigne sans partage et 10,000 milliards de cfa dilapides est tout simplement honteux et scandaleux.

  2. la promesse est une dette chez les Hommes honnêtes .L’avocat des causes perdus Nigériennes la confiance en soi + le respect des clauses contractuelles $tratégique qui guide votre esprit fait de vous une promesse politique pour les citoyens vulnérables sans voix et sachez en sommes que nous ne craignons rien pour vous dans la progression renaissance du moment que vous ne violer pas les textes de la démocratie moderne du Berceau de l’humanité qu’elle a perçus de la communauté international rationnel + humaniste de nos jours . Maradi c’est notre capitale économique Mr le Président , tout les clic et clac de l’État + civile en transition ou mode dépotoir se sentent bien labà en rendent concentrique notre black market national de façon exponentiel – red = ce site mérite des voies multiples + larges + souterraine pour des bus scobiennement épineuse programmer en SS ( sans trace ) .
    Nigérien Nigérienne , l’histoire politique de notre teritoire nous a éduquer la bravoure pour sortir du clan empty selon nos actions respectifs mais , elle nous a pas appris que notre force idéologique + richesse se trouve dans notre capacité de s’unir en esprit + amour + consensus pour l’honneur d’une garantie voir témoignage des faits décisif Renai$$ante déployer dans nos moyens de production +transport + industrie + échange coopérative + diplomatie etc……= À nous de savoir ce qui est mieux pour nous = l’émancipation + dotation collective = l’extension massive triplet de la nature + temps de mise en jachère naturelle afin de promettre le renouvellement rapide des valeur$ puisés ou creuser pour une bonne ligné de génération

    La 7eme République promit à la victoire .

  3. Le trafic de drogue est une calamite et une menace grave a l’avenir du Niger.

  4. Au delà de la situation chaotique que vit la population de Diffa,celle du Département de Mayahi vous soit très reconnaissante de lui avoir réalisé leur plus vieux rêve.MERCI POUR LA PROMESSE TENUE.

  5. Mr le Président, on ne peut pas comparer l’inauguration d’une route rurale à la situation dramatique, chaotique que vivent les populations de Diffa. S’il vous plait faites u n tour là-bas pour mesurer l’ampleur du désastre que vivent ces populations dans leur chair. Et tous les déplacements des populations qui sont laissées à elles même. Si vous êtes un fervent croyant, à l’image du calife Oumar, cette situation devrait vous interpeller.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.