Home ACTUALITE Le Président de la République Issoufou Mahamadou procède au lancement officiel du redémarrage des travaux de construction du barrage de Kandadji

Le Président de la République Issoufou Mahamadou procède au lancement officiel du redémarrage des travaux de construction du barrage de Kandadji

Le Président de la République, Chef de l’Etat SEM Issoufou Mahamadou a procédé, ce mardi 26 mars 2019 à Kandadji, au sud d’Ayorou, dans la Région de Tillabéry, au lancement officiel du redémarrage des travaux de construction du barrage de Kandadji, sur le fleuve Niger, au pied du Mont Ourba. La cérémonie a eu lieu sur le site de l’ouvrage situé à une dizaine de kilomètres du village de Kandadji. C’était en présence du Président de l’Assemblée Nationale, du Haut Représentant du Président de la République, des Présidents d’Institutions de la République, des Membres du Gouvernement, ceux du Corps diplomatique et de plusieurs autres invités.

En procédant au lancement de ces travaux, le Président de la République s’est réjoui qu’après maintes péripéties, le projet de construction de ce barrage attendu depuis plusieurs décennies se concrétise enfin de façon irréversible grâce à l’adhésion totale des partenaires techniques et financiers du Niger, mais aussi au regard de la compétence technique et de la capacité financière avérée de la nouvelle entreprise adjudicatrice du marché.

Le Président Issoufou Mahamadou a ensuite voulu rappeler les objectifs visés par le Gouvernement en concrétisant ce vieux rêve des Nigériens. Il s’agit notamment, a-t-il énuméré, de disposer de l’énergie électrique en abondance, de permettre une meilleure régénération de l’écosystème, tout en offrant des multiples possibilités d’un développement local durable.

Ce qui est également très important dans la réalisation de cet ouvrage, c’est le pôle de croissance économique qu’il va constituer, notamment par l’irrigation de plusieurs milliers d’hectares, mais aussi en ce qu’il permettra de diviser par dix (10) le coût de l’énergie par rapport au fuel, en plus d’occasionner l’accroissement de la production agricole et celle du cheptel.

En somme, a déclaré le Chef de l’Etat, il s’agit là d’un projet structurant qui va soutenir la croissance de notre pays. Aussi, a-t-il tenu à saluer l’engagement des populations riveraines à accompagner la bonne conduite des travaux, tout en remerciant très fortement les partenaires techniques et financiers du Niger pour l’accompagnement du projet.

Auparavant, le Ministre Directeur de Cabinet du Président de la République et PCA de l’Agence du Barrage de Kandadji, après un bref rappel des différentes péripéties du projet, a indiqué que le Gouvernement de la 7ème République, sur instructions du Président de la République, a décidé de créer toutes les conditions nécessaires à sa réalisation en levant tous les obstacles au démarrage des travaux, comme en témoigne le financement sur fonds propres des travaux préparatoires à hauteur de 7 milliards F CFA.

Il a ensuite donné des précisions sur les caractéristiques du projet désormais exécuté par la China Gezhouba Group Company Ltd (CGGC) dans un délai contractuel de 58 mois après l’interruption des travaux suite à la résiliation du contrat avec l’entreprise russe Zaroubegevodstroï. La CGGC est ainsi chargée des travaux de génie civil, d’équipements hydromécaniques et d’installation électrique générale du barrage hydroélectrique pour un coût global de 150,897 milliards F CFA hors taxes.

Le marché a été approuvé le 28 juin 2018 et un ordre de service a été notifié à l’entreprise pour procéder à son enregistrement et à la mise en place des garanties nécessaires au démarrage des travaux. La remise du site à l’entreprise a été effectuée le 16 août 2018.

La China Gezhouba Group Company Ltd avait été sélectionnée au regard de sa solide expérience en la matière. Elle a, en effet, déjà eu à réaliser des travaux de barrages beaucoup plus importants que ceux de Kandadji et dispose des capacités financière et technique importantes.

Le projet du barrage Kandadji, note-t-on, est financé principalement par l’Agence française de développement (AFD), la Banque africaine de développement (BAD), la Banque islamique de développement (BID), la BADEA, la BIDC, la BOAD, l’OFID, le FADD, le FKDEA, le FSD et la Banque mondiale. Il avait été lancé en 2008 avec un début effectif des travaux en 2011. Son objectif est d’assurer un débit d’étiage sur le fleuve Niger, de garantir l’alimentation en eau potable de l’agglomération de Niamey et de booster la fourniture en électricité de 55%, avec une production annuelle de 629 Gwh. La longueur du barrage sera d’environ 8,8 km et la capacité du réservoir de 1 569 km3.

Ce projet nécessite le déplacement des populations, soit environ 58 000 personnes dont 8 000 déjà déplacées dans le cadre du Plan d’Actions de Réinstallation (PAR 1).

Quant à la représentante des PTF, la Directrice Générale de la BAD pour l’Afrique de l’Ouest, Mme Marie Laure Akin-Olugbade, elle a assuré les autorités nigériennes de leur détermination à faire aboutir ce projet important qui va radicalement changer le vécu de plus de 10 millions d’habitants. Après avoir loué la qualité des relationes entre le Niger et ses partenaires, la responsable de la BAD a laissé entendre que cette cérémonie a une portée historique en même temps qu’elle révèle la passion et la qualité du Président Issoufou Mahamadou à relever tous les défis du développement du Niger.

Au nom des ressortissants de la zone du projet, l’ancien Ministre Almoustapha Soumaila a pris la parole pour traduire la reconnaissance des populations riveraines du barrage au Président de la République pour son engagement et sa persévérance à faire aboutir le projet.

Notons que sur la route de Kandadji, de Karma à Dessa, en passant par Sorbon, Sansané, Sakoira, Diambala, Namari Goungou, etc. le Chef de l’Etat a reçu un accueil chaleureux des populations, sorties massivement pour lui exprimer des remerciements pour toutes les réalisations tangibles du Programme de la Renaissance.

Par La Presidence de la Republique

5 Comments

  1. Vous avez tout dit dans ce texte sauf l’essentiel en travaux de génie civil, la date de notification de l’ordre de service pour l’entreprise.

    D’où ma question: l’O.S a été notifié quand?

  2. Zaki si tout les rois puissants de ce monde sont tombés c’est parce qu’ils s’ auto témoigne en gérant les royaumes seules + les Rois deviennent Roi du jour au jour en laissant différents taches à leur sujet conformément à ceux qui est à leur portée mentale .
    De façon irréversible grâce à l’adhésion totale = l’Union fait la force et surtout que cette fois si le chiffre $tratégique ou « nombre entier externe  » est témoin du redémarrage de l’équation du barrage de kandadji sous la directive de votre plume.
    Selons nous c’est impossible de croire que un pays à fleuve qui ne se sèchera jamais comptabilise des soifs humaine$ alors qu’ il suffit que les sages Nigériens en collaboration av€c la communauté international optent une promotion multiple + variés des entreprises de création de barrages + forages en Afrique afin que la société noir dans son ensemble retrouve ses moeurs qui en sommes : la solidarité + production + élevage + économie – sécheresse .

    Le dominant politique de la 7eme République du Niger ainsi que tout les administrateurs + civiles + coopérateurs ayants une bonne moralité à l’égard du genre humain + la renaissance du foot moderne mondiale qui exclut uniquement la couleur rouge du game , soyez sans crainte nous allons réorganiser la nature de l’horizon du Berceau de l’humanité de tel sorte que tout les géographies + civilisations concerné$ trouvent leurs compte sans que les groupes empty ne ressentent en eux l’ avancé du désert = protection $ociale voir naturell€ ou garantie du cycle d’exploitation hydraulique .
    NB: le genre humain doit se sentir capable sur les terrains d’honneurs du moment que les coups bas grigriologiques des supporteurs n’en finissent pas mais comprenons en sommes que l’immunité réside dans la croyance , la foi + la confiance en soi .

  3. Apres avoir sborde le barrage de Kandadji car simplement negocie par Tandja Mamadou dont le nom ne devrait pas etre associe a ce succes, apres avoir jete des milliards d’argent public dans des rails inutiles et une centrale a mazout tout aussi inutile juste pour enrichir ses copains, apres avoir endette le pays et scelle des accords scelerats qui compromettent son avenir, issoufou mahamdou certainement accable par sa conscience multiplie les gestes de comedie que ses chiffons de papier appele journaux glorifient avec des titres sulfureux du genre lancement officiel de ceci ou de cela. Lol, c’est vraiment a mourir de rire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Des Caméras Partout À Niamey !

Encore un buzz mettant en scène des cas de vols filmés ! A peine une dizaine de jours aprè…