Home ACTUALITE Le Président de la République prend part au Sommet Russie-Afrique, a Sotchi (Russie) : des perspectives d’une coopération plus renforcée entre la Russie et l’Afrique…

Le Président de la République prend part au Sommet Russie-Afrique, a Sotchi (Russie) : des perspectives d’une coopération plus renforcée entre la Russie et l’Afrique…

Les travaux du forum économique Afrique-Russie ont débuté, hier mercredi 23 octobre 2019 à Sotchi, une ville russe située au sud de Moscou, en présence du Président de la République, Chef de l’Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, ainsi que plus d’une quarantaine d’autres dirigeants du continent africain. L’ouverture de ce premier Forum Russie-Afrique a été co-présidée par les Président russe, SE. Vladimir Poutine, et le Président en exercice de l’Union Africaine, SEM. Abdel Fatah Al-Sissi.

Ce Sommet, qui durera deux jours, porte sur trois axes fondamentaux, à savoir le développement des relations économiques, la création des projets de développement et la coopération dans les domaines humains et sociaux. C’est autour de ces trois axes que s’articuleront les perspectives de coopération entre la Russie et l’Afrique dans les domaines de l’investissement, de l’industrie, des échanges commerciaux, de l’habitat, des sciences et technologies, de l’enseignement, de l’information, des infrastructures, des technologies nucléaires, de l’autonomie économique africaine ainsi que la coopération bilatérale dans le domaine de l’industrie du diamant, du climat des affaires, de la transformation numérique, des ressources minières, de l’agriculture, des normes de santé et de la contribution de la jeunesse africaine et russe au développement durable.

Comme nous l’apprend l’agence de presse russe, Tass, dans son discours d’ouverture des travaux, le Président de la République de Russie, a énuméré, devant les dirigeants et représentants du continent, quelques ambitions de son pays et la stratégie de coopération entre les deux parties. Moscou, a-t-il indiqué, entend s’appuyer notamment sur le secteur commercial pour propulser les liens de partenariat avec les pays d’Afrique.

A ce titre, il a promis de doubler dans les cinq ans les échanges commerciaux. « Nous exportons actuellement pour 25 milliards de dollars de nourriture, ce qui est plus que ce que nous exportons en armes qui représentent 15 milliards. Et nous sommes capables d’au minimum de doubler ces échanges dans les quatre à cinq prochaines années », a-t-il déclaré.

La Russie espère surtout tirer le meilleur profit de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), récemment lancée par les pays africains pour revitaliser leurs relations économiques et commerciales avec le continent. Aussi,  ce Sommet de Sotchi devrait-il aboutira à la signature de plusieurs accords commerciaux, d’investissement et de coopération dans des secteurs comme  l’énergie, la santé, l’agriculture, les mines, le tourisme,  et les médias.

D’autre part, tenant compte des difficultés auxquelles font face les pays du continent, et dans le souci de renforcer sa présence en Afrique, Vladimir Poutine a annoncé que son pays avait annulé des dettes avoisinant à 20 milliards de dollars.

Il a ajouté que la Russie souhaite placer sa collaboration avec l’Afrique sous le signe d’une aide sans contrainte, en référence aux nombreuses conditions fixées par les puissances occidentales dans le cadre de l’octroi de leur aide au continent. « Nous voyons comment certains pays occidentaux ont recours à la pression, à l’intimidation et au chantage contre des gouvernements souverains africains », avait confié le chef d’Etat lors d’un entretien accordé à l’agence de presse Tass.

Car le président Poutine, « ils utilisent de telles méthodes pour tenter de se redonner une influence et une domination perdues dans leurs anciennes colonies sous une nouvelle forme et ainsi pouvoir en tirer le maximum de profits en exploitant le continent ».

En plus du volet de la coopération économique et de politique étrangère, ce sommet se penchera également sur les « technologies nucléaires au service du développement de l’Afrique » et sur les « minerais africains au profit des peuples d’Afrique ».

Ce Sommet offre une excellente opportunité pour le renforcement de la coopération entre la Russie et l’Afrique afin d’assurer le développement durable et la stabilité le continent. Pour le cas précis de notre pays, ce forum constitue une bonne opportunité pour insuffler une nouvelle dynamique aux liens de coopération bilatérale. Déjà, en septembre dernier, à l’occasion de la visite effectuée à Moscou par le ministre en charge des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Kalla Ankourao, le Niger et la Russie se sont inscrits dans une dynamique de renforcement de leurs liens de coopération avec le Niger.

C’est ainsi que les deux pays ont pris l’engagement de coopérer davantage dans les secteurs tels que l’énergie, les mines, les infrastructures, la sécurité. Il est fort à parier que cette coopération va davantage se renforcer à travers notamment, la réouverture de l’ambassade du Niger à Moscou en Russie  d’ici 2020, et la tenue de ce sommet de Sotchi.

Il faut noter qu’en marge du forum Russie-Afrique, le Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, qui est accompagné au cours de ce déplacement de la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou Mahamadou, a pris part à un déjeuner de travail sur la coopération entre l’Afrique et la Russie, en présence de plusieurs Chefs d’État africains ainsi que du Président russe, SEM Vladimir Poutine.

 Par Assane Soumana (ONEP)

2 Comments

  1. LIRE:

    …C’EST À CETTE VISION D’UN MONDE NOUVEAU QUI SE DESSINE QUE LES SOLDATS LIBRES, LES SOLDATS DE LA LIBERTÉ ET LEURS => T É M É R A I R E S <= COMPAGNES, SE SONT ENGAGÉS DE SOUTENIR LA POLITIQUE DE SEM LE PRÉSIDENT ISSOUFOU MAHAMADOU ACCOMPAGNÉ DE L’HOMME BLEU DU DÉSERT, LE TRANQUILLE NINJA BLANC DE L’AÏR, SE LE PM BRIGI RAFINI; CE, DÈS LA NAISSANCE DE LA 7èmme RÉPUBLIQUE AU NIGER; ET, SANS RIEN DEMANDER EN RETOUR..

  2. Depuis un certain temps, les Soldats Libres, les Soldats de Liberté et leurs intrépides compagnes ne cessent de prendre le devant pour dire aux Journalistes nigériens et les géopoliticiens de bien régler leurs télescopes intellectuels pour mieux comprendre la nouvelle forme de la Marche du Monde afin de profiter du lest à nous lâcher à la bride qui nous retenait sous la domination néocolonialiste; ce, partant de l’ironie de Papy Donald Trump qui traita nos « PAYS DE MERDE » et l’emmerde que ne cesse de vivre le gouvernement réformateur du Jeune Président Emmanuel Macron de la FRANCE-EN-MARCHE.

    L’on a pris en compte le propos signalétique de Papy Trump sans forcer l’intellect à descendre plus en profondeur pour saisir l’essence de ses mots; alors qu’il savait que les africains n’ont toujours pas écouté les journalistes animateurs de l’émission « Couleur Tropicales » animée quotidiennement par le téméraire CLAUDY SYAR à partir de 22 H temps universel sur la Radio Mondiale RFI avertissant les dirigeants africains en ces termes: « UN ESCLAVE QUI N’ASSUME PAS SA RÉVOLTE, NE MÉRITE PAS QU’ON S’APITOIE SUR SON SORT » quand nous disons « UN PEUPLE DOMINEE QUI NE SE SOUCIE PAS DE SA LIBERTÉ, NE MÉRITE PAS QU’ON S’APITOIE SUR SON SORT » alors que son collègue clame au dominateur « ON MONTE ON DESCEND, TU TOMBES DANS LA RIVIÈRE, ON SE NOIE ENSEMBLE » pour magnifier son attachement à sa situation d’esclave. Voyez-y l’état mental de certains africains qui ne savent d’où ils sont venus, là où ils se trouvent et ignorent dans quelle direction continuer leur voyage dans ce monde en délire. Dès au début de son premier mandat, les personnes averties ont compris l’état d’esprit révolutionnaire en douceur de SEM le Président Issoufou Mahamadou d’où, il trouva mieux de considérer « GURI DEY DEY LOKACI »à assumer le divorce au mariage morganatique avec le fuyard acolyte de l’occident qui, au lieu d’aider son pays à avancer vers son développement, préféra ne jamais vouloir voir son peuple devenu libre. Ainsi, sous cultivé intellectuellement et entouré de vulgaires bornés politiciens scotchés autour de coquilles pleines; le fuyard ne trouvant que des coquilles vides, préféra aller se terrer sous les cieux de ses maitres qui le protégèrent parce que ne voudra jamais voir son peuple libérée des griffes de la domination dans ce monde qui s’est mondialisé et se globalise.

    Qu’il le veuille ou pas, notre pays le Niger et les autres du continent sont aujourd’hui gouvernés par des dirigeants réveillés de leur incurie et somnolence. Chacun et tous les dirigeants novateurs sont activement à la recherche des voies et moyens pour sortir l’Afrique, des griffes de la servitude.

    SUFFIT-IL DE SAVOIR QUE HÉGÉMONIE OCCIDENTALE SE RESTRUCTURE POUR SE PLACER DANS LA NOUVELLE MARCHE DU MONDE QUAND ON SAIT QU’AVEC LA FRANCE, C’EST LA DOCILITÉ QUE L’ON VEUT DE TOUT DIRIGEANT AFRICAIN DÉSIGNÉ AU POUVOIR DÉMON-CRATIQUEMENT POUR GOUVERNER SUR SON PEUPLE À MUSELER, EMBASTILLER; OU, EN CAS D’INSOUMISSION ET NON RESPECT DES CONSIGNES DE LA MÉTROPOLE (cas de Diori Hamani ou d’Ibrahim Baré Maïnassara au Niger, Thomas Sankara au – Burkina Faso – pays des hommes Intègres, SUBIR UN COUP FATAL QUI L’EMPORTA AUX FINS DE LE REMPLACER PAR UN UN PLUS DOCILE D’ENTRE LES OPPOSANTS QUI SERAIT PROMPT À SATISFAIRE LES CAPRICES DE SES MAITRES, AU PRIX DU SANG DE SES ORDONNATEURS, SOIT-IL.

    AVEC LA POLITIQUE PUTINISTE; LE PLUS FORT NE DOIT POINT S’APPUYER SUR LE PLUS FAIBLE POUR SE LEVER; ET, ENCORE MOINS VOIR LE PLUS FORT ÉCRASER LE PLUS PAUVRE POUR AVANCER ».
    SEM le Président Vladmir Putine de la Russie, ne passe jamais en regardant la loi de la jungle s’exercer sur les pauvres et les faibles du monde. C’EST À CETTE VISION D’UN MONDE NOUVEAU QUI SE DESSINE QUE LES SOLDATS LIBRES, LES SOLDATS DE LA LIBERTÉ ET LEURS TEMPORAIRES COMPAGNES, SE SONT ENGAGÉS DE SOUTENIR LA POLITIQUE DE SEM LE PRÉSIDENT ISSOUFOU MAHAMADOU ACCOMPAGNÉ DE L’HOMME BLEU DU DÉSERT, LE TRANQUILLE NINJA BLANC DE L’AÏR, SE LE PM BRIGI RAFINI; CE, DÈS LA NAISSANCE DE LA 7èmme RÉPUBLIQUE AU NIGER; ET, SANS RIEN DEMANDER EN RETOUR.

    NOUS SOUHAITONS PLEIN SUCCÈS AU SOMMET RUSSIE-AFRIQUE QUI SE DÉROULE À SOTCHI/RUSSIA.
    Que Dieu assiste les dirigeants humanistes du monde entier. Bon retour parmi nous, Excellence Monsieur le Président Issoufou Mahamadou afin de continuer la bataille pour une Afrique Libre dans une Zone de Libre Échange Continentale Africaine ZLÉCAf et que Dieu accorde longue vie, bonne santé, PAIX dans l’harmonie des africains afin que chaque citoyenne et chaque citoyen de notre Continent Berceau de l’Humanité, ait la chance de toucher, voir les deux face de l’ÉCO et le dépenser dans un espace libre et sécurisé, épanoui et émancipé en plein développement durable. Ameen!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Ligue 2 – France : 12 Africains champions ?

Alors que le Sénégalais Gana Gueye et que le Camerounais Éric-Maxim Choupo-Motin…