Accueil / ACTUALITE / Le Président Issoufou à l’avant garde contre la migration clandestine, fléau du moment

Le Président Issoufou à l’avant garde contre la migration clandestine, fléau du moment

 

Le président nigérien a été félicité par le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et le président du Conseil de l’Europe Donald Tusk, pour ses efforts en matière de lutte contre le trafic de migrants, le 15 décembre 2016 à Bruxelles.
© EMMANUEL DUNAND / AFP

Ils sont où ces sceptiques, ces gens qui critiquent uniquement pour critiquer et qui jacassent à chaque fois que le Président de la République va à l’étranger pour défendre les intérêts du Niger Où sont-ils ces donneurs de leçon, qui ne voient que le mauvais côté de chaque chose ?

Où sont-ils lorsque notre offensive diplomatique porte ses fruits au seul profit du peuple nigérien souverain ? Où sont-ils lorsque le Niger gagne ? Sont-ils devenus subitement aveugles ou sourds ?

A vrai dire, depuis quelques temps, une mentalité d’éternels contestataires a pris le devant sur le vrai débat et c’est dommage pour notre pays. Pour l’intérêt du Niger on doit se ressaisir pendant qu’il est temps.

Le Niger qui avance n’a que faire des arguties des incapables.

Je trouve normal qu’un Nigérien salue et encourage lorsque cela marche, mais aussi qu’il critiquer et condamne lorsqu’il constate des dérapages d’où qu’ils viennent.

Aujourd’hui, il faut reconnaitre et saluer le leadership incontesté du Président de la République, Issoufou Mahamadou s’agissant du terrorisme et de la lutte contre la migration clandestine.

Cette forme inhumaine d’exploitation de l’homme par l’homme ; ce commerce abominable d’être humain qu’on jette dans les mers et dont les images sont insoutenables.

Le Président Issoufou s’est engagé et avec lui, l’ensemble des fils et filles de la Nation qui l’ont élu, dans cette lutte contre l’immigration clandestine afin de permettre à l’homme africain , à l’homme tout court, de retrouver sa dignité bafouée, son honneur ternie et piétinée.

Le reste n’est que jacasserie inutile.

À propos de l'Auteur

Namalka Bozari (Contributeur Web) Tamtaminfo News

À propos Administrateur

10 plusieurs commentaires

  1. Mahamadou Issoufou un Africain qui châtie d’autres Africains et pour cela il est fier de recevoir les applaudissements des européens

  2. Les parlotes avec les européens n’empêcheront pas des centaines de milliers de gens qui n’ont rien, (dont beaucoup de nigériens quoiqu’on en dise) de tenter de quitter le continent africain.
    Notre développement est si lent, l’injustice si grande que l’immigration va continuer et se poursuivre longtemps.

  3. La seule et unique lutte contre l immigration est le developpement. C’est seulement quand MI aura developpé le Niger qu’il sera à l’avant garde contre cette migration. Pour l’instant il ne fait que profiter de leur misere si tel que c’est le Niger qui demande toujours à l’Algerie l’expulsion des migrants noirs afin de negocier avec l’europe. Toute chose qui implique de l’argent sur un etre humain est un commerce dangereux. Tout se passe comme si le Niger laisse passer ses migrants (y compris ses propres concitoyens) afin de les recolter par la suite en grand nombre. Je souhaite que j’ai tord mais si c’est pas le cas arreter svp, ce n’est la solution ni pour les migrants ni pour le Niger.

  4. Ce vaurien s’est rendu compte qu’il est totalement inutile sinon nuisible au Niger et a son peuple, voila qu’il se met au service des europeens pour faire le sale boulot a leur place. Apres etre devenu un cancer pour le Niger, il est entrain de devenir une tumeur pour l’afrique et sa jeunesse desoeuvree qui se bat pour sa pitence quotidienne au prix de moult perils.

  5. Nous venons d’être honorés par l’Europe pour le rôle de filtre anti migrants que nous jouons. Autrement dit, nous sommes très efficace pour empêcher les africains d’envahir l’Europe. Honnêtement, je ne crois pas si cela améliore notre image au près de nos frères africains. devons nous en être fiers?

  6. Namalka Bozari
    Par rapport à la migration clandestine, il faut bien relativiser les choses. Les africains qui partent en Europe en passant par le Niger sont certes clandestins en Europe, mais lors de leur passage au Niger, ils ont quel statut. Ce que le Niger doit sincèrement faire, c’est de s’assurer que tous ceux qui traversent son territoire le font de manière régulière, c’est à dire en possession de tous les documents de voyage nécessaires. Maintenant là où ils vont finir leur voyage, je ne pense vraiment pas que ce soit une affaire du Niger.
    Dans cette affaire, le Niger est en train de devenir le gendarme de l’Europe, pourquoi jouer ce sale boulot à des pays qui ne reconnaissent même pas le rôle que l’Afrique a joué dans leur développement à travers la traite négrière et la colonisation.
    En vertu de la libre circulation des personnes et des biens, le Niger ne doit pas empêcher aux africains disposant régulièrement de tous leurs papiers de voyage de traverser le Niger pour aller en Libye, Algérie ou que sais-je encore.
    C’est à l’Europe et à l’Europe seule de contrôler aussi ses frontières pour empêcher les entrées illégales.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*