Accueil / ACTUALITE / Le président Issoufou envisage un redécoupage territorial avant les prochaines élections locales

Le président Issoufou envisage un redécoupage territorial avant les prochaines élections locales

Dans un souci de densifier l’administration territoriale, et conformément à une de ses promesses électorales, le président nigérien Mahamadou Issoufou envisage de procéder à un redécoupage territorial du pays, avant les prochaines élections locales, si possible.

Il a fait cette déclaration lors d’une rencontre au palais de la présidence à Niamey avec les acteurs majeurs du processus de la décentralisation au Niger que sont les gouverneurs des régions, les présidents des conseils régionaux, les maires, les chefs traditionnels), sur le processus engagé de transferts de compétences et de ressources de l’Etat vers les collectivités territoriales.

Le gouvernement nigérien a officiellement procédé mercredi au transfert des compétences et des ressources de l’Etat vers les collectivités territoriales, dans quatre domaines prioritaires, à savoir l’Education, la Santé, l’Eau et l’Environnement.

Issoufou Mahamadou a saisi cette opportunité pour rappeler cette promesse par rapport aux collectivités, celle de procéder à un nouveau découpage territorial du pays « pour densifier l’administration territoriale ».

Il sera mis en place une commission chargée de réfléchir sur la question. Le président Issoufou n’exclut pas que les prochaines élections locales soient organisées sur la base du nouveau découpage.

« Si on arrive à avancer suffisamment vite sur la réflexion relativement au redécoupage, il n’est pas exclu qu’on fasse les prochaines élections locales sur la base du nouveau découpage », a-t-il prévenu.

Ce redécoupage peut aboutir à des regroupements de communes, mais aussi à la création de nouvelles entités communales, en fonction des nécessités, selon le chef de l’Etat.

Avec une superficie de 1.267.000 km2, le Niger compte 8 régions administratives et 267 communes.

À propos de l'Auteur

Source: Xinhua

À propos Administrateur

14 plusieurs commentaires

  1. si ça y va dans l’intérêt de la communauté Nigérienne tant mieux.
    je rappelle que les omelettes ne se font pas sans casser les œufs. autrement dit, y aura des mécontents et le contraire.
    faite une large analyse et qu’il y est moins de mécontents.

  2. Le mieux pour Issoufou, c’est de transferer la capitale du Niger à Dandadji. Ainsi Tahoua n’oubliera jamais son passage à la présidence. On a besoin d’un vrai recensement biométrique et non d’un nouveau découpage électoraliste. En plus il est à la fin de son 2e mandat, qu’il laisse à son successeur le projet, l’état étant une continuité. Promesse électorale. Dites nous ce qu’il promi et qu’il a réalisé ? Le train ?

  3. Dandadji et Illella une région avec dandadji comme chef lieu de région.

  4. Je propose que Niamey et Zinder soient fusionnés en une seule région, de même que Téra et Bilma.

  5. je suis favorable à la situation actuelle il faut seulement renforcer la santé, l’éducation et lutter contre la faim avec des actions concretes . il faut bien gérer ces communes pour créer des richesses et mobiliser les ressources .

  6. moi je suis contre ce redécoupage pour plusieurs raisons:
    – manque de moyens pour faire ce travail, les communes ou les régions créees ne pouront se prendre en charge, pas d’argent …………….un projet difficile pour ce moment
    – remise en cause de l’ordre ancien sans préparation, changement brusque et alors conflit
    – manque d’études objectives et infiltration de la politique politicienne rendant ce redécoupage partisan, un danger sérieux à éviter
    – création des régions ou communes sans critères objectifs ou jumelage des communes rivales historiquement
    – fragilisation des chefferies par une division des administrés et tensions sociales
    – crises au niveau du foncier, l’elevage, pétrole, mines…………et instabilité si c ‘est mal préparé
    conclusion: l’idée de redécoupage en soi n’est pas mauvaise mais pas pour le moment. il faut bien
    étudier la faisabilité et éviter les sentiments d’ordre social et politique pour faire un bon travail qui permet d’éviter ce k j cité ci haut.

  7. Enfin, pour au moins voir la grande ville de Guidan Ider erigée en commune dès les prochaines elections.
    avec l’installation de tout les services de base. Education Santé , Agriculture et environement.

  8. Je souhaite que tous les villages peulh d’Illela, Madaoua et Konni soient erigés en region nommée Fulaka.

  9. Je souhaite que le Président de la République se démarque des visions colonialistes qui avaient créer des entités administratives avec des morceaux ou coupé – collé.
    Je propose les nouvelles régions suivantes:
    – Les départements : Kornaka (nouveau) + Dakoro + Bélbedji + une partie de Mayahi = une région
    – Gouré + Goudoumaria + Mainé Soroa = une région
    – Diffa + N »guimi + N’Gouti + Bosso = une région
    – dépTessaoua + commune Garagoumsa + dép Kantché + commune de Droum + commune de Tsatsoubroum = une région
    – Doungass + Magaria + Droum + Kantché = une région
    mADAOUA + Gidan Roumji + Tsibiri= une région
    – Commune de Tanout + Aderbissinet + une partie de Bélbedji = une région
    – Mirriah + Damagaram Takaya + Zinder = une région
    – Fusionner les communes de Gamou et de Alakoss
    – Fusionner les communes de Takaya et de Moa
    – Fusionner les communes de Alberkaram, de Kanya Wamé et de Dakoussa
    – Fusionner les communes de Matameye, de Tsaouni et une partie de Daouché
    – Fusionner les communes de Yaouri et de Doungou
    – Fusionner les communes de Kantché, de Ichirnawa et une partie de Daouché,
    -Fusionner les communes de Dan Barto et de Kourni
    – Fusionner les communes de N’guelbédi et de Foulatari
    Les défis sont immenses ou bien rénoncer
    Et il faut aussi les chéfferies tradionnelles anéanties par les préjugés ou injustices des colons, elles sont nombreuses, créer des nouvelles provinces pour tout département et en même temps canton.
    Il ne faut pas sceller le sort des millions des nigériens en réfigiant dans quatre mûr, organisez des consultations publiques pour mieux comprendre les réalités socioculturelles et économiques des différentes composantes nigériennes.
    Qui vivra verre
    Dan Allah ne tient pas compte du découpage du colon

  10. la charité bien ordonnée commence par soi même. comme vous, je souhaite que Les départements
    de Nguigmi et ngourti soient érigés en région.

  11. J’exprime le souhait de voir les départements de Doutchi et Tera érigés en Région.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*