Accueil / ACTUALITE / Le Président Issoufou Mahamadou assiste à la Cérémonie officielle d’investiture du Président élu du Burkina Faso : SEM Roch Marc Christian Kaboré, investi Président du Faso

Le Président Issoufou Mahamadou assiste à la Cérémonie officielle d’investiture du Président élu du Burkina Faso : SEM Roch Marc Christian Kaboré, investi Président du Faso

IssoufouEmbarraseKaboreLe Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a regagné Niamey, hier en début de soirée, de retour de Ouagadougou, au Burkina Faso, où il a honoré de sa présence la cérémonie officielle d’investiture du Président élu SEM Roch Marc Christian Kaboré.

A son arrivée à l’Aéroport international de Diori Hamani de Niamey, le Chef de l’Etat a été accueilli à sa descente d’avion par le Premier ministre, Chef du gouvernement, SEM. Brigi Rafini, puis salué par les présidents des Institutions de la République, les membres du gouvernement ainsi que plusieurs personnalités civiles et militaires.
Le nouveau Président de la République du Burkina Faso, élu dès le premier tour de la présidentielle le 29 novembre 2015, SEM Roch Marc Christian Kaboré, a été investi mardi après-midi à Ouagadougou, en présence de neuf Chefs d’Etat africains dont SEM Issoufou Mahamadou.

La cérémonie solennelle de prestation de serment et d’investiture s’est déroulée au palais des Sports de Ouaga 2000, en présence des milliers de burkinabé et de nombreuses personnalités de pays amis parmi lesquelles les Chefs d’Etat du Niger, de Guinée, du Mali, du Ghana, du Gabon, du Togo, du Bénin, de Côte d’Ivoire et du Sénégal.

Marc-Christian-KaborlPlusieurs anciens Chefs d’Etat africains, les responsables de la Transition du Burkina Faso, l’ensemble des candidats à l’élection présidentielle du 29 novembre 2015, les Chefs des Missions Diplomatiques et Consulaires accrédités au Burkina Faso ainsi que les Représentants des Organisations Régionales et Internationales ont également pris part à cette investiture.

Devant le Conseil Consultatif, le nouveau président a prêté serment conformément à l’article 44 de la Constitution burkinabé. Aux termes de cet article, le Président Kaboré a notamment juré de respecter et faire respecter la constitution et les lois de la République du Burkina Faso. Il s’est également engagé à tout mettre en œuvre pour garantir la justice à tous les habitants de son pays.

Par ailleurs, le Grand Chancelier a remis au Président Kaboré le Collier de Grand Maître des Ordres burkinabé. En s’adressant à l’assistance, SEM Kaboré a remercié «le peuple combattant» du Burkina pour la confiance placée en lui, soulignant que «c’est ensemble que nous avons voulu et obtenu le changement» et que «c’est ensemble que nous devons faire du changement voulu, un bien commun». Le Président du Faso a également exprimé sa gratitude à l’ensemble des invités notamment les Chefs d’Etat africains qui ont pris part à cette cérémonie.prn-3

Auparavant, le Président de la Transition du Burkina a indiqué que pour la 3ème fois, le Burkina Faso va avoir un Président civil sur les 9 Chefs d’Etat de son histoire, précisant que « pour la première fois, un Président civil va remettre le pouvoir à un Président civil. »

Le Président Issoufou Mahamadou ovationné

A la fin de la cérémonie, le Président Issoufou Mahamadou, répondant à la presse nationale et internationale, a dit qu’il s’agit là d’un « événement historique non seulement pour le peuple burkinabé mais également pour l’ensemble des peuples de la sous région parce que le Burkina a retrouvé la voie de la démocratie ». « Cela correspond exactement aux aspirations du peuple burkinabé», s’est réjoui le Chef de l’Etat qui a souhaité beaucoup de chance à ce peuple et beaucoup de succès au nouveau Président.

A un journaliste qui lui demandait ce qu’il avait ressenti au moment où le public, présent dans la salle de cérémonie, l’a ovationné, à l’appel de son nom par le Maitre de Cérémonie, le Président Issoufou Mahamadou s’est dit « fortement impressionné » d’entendre la clameur de toutes ces voix qui se sont élevées dans la salle pour l’ovationner.

Le Chef de l’Etat a indiqué qu’il voit en cela « une reconnaissance du rôle qu’on a eu à jouer pour aider le peuple burkinabé à sortir de la situation difficile dans laquelle il se trouvait. »

Il importe de rappeler que le Chef de l’Etat est accompagné, dans ce déplacement, de : M. Bazoum Mohamed, Ministre d’Etat à la Présidence de la République ; M. Omar Hamidou Tchana, ministre d’Etat, ministre des Mines et du Développement Industriel ; M. Mahamadou Ouhoumoudou, Ministre, Directeur de Cabinet du Président de la République ; M. Foumakoye Gado, ministre de l’Energie et du Pétrole ; M. Hassoumi Massoudou, ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses ; Mme Kané Aichatou Boulama, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur ; Mme Bety Aichatou Habibou Oumani, ministre des Enseignements Secondaires; Mme Ousseini Hadizatou Yacouba, Directrice Adjointe de Cabinet du Président de la République ; Mme Habsi Fatouma, Consule Générale du Niger auprès du Burkina Faso ; M. Alhassane Idé, Directeur du Protocole d’Etat à la Présidence de la République.

À propos de l'Auteur

Abdourahmane Alilou, AP/PR

À propos Administrateur

6 plusieurs commentaires

  1. meme le premier manda ce à grasse au mercenaire Salou, et l’égoïsme de monsieur Filingué, sinon toujours opposition,

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.