Accueil / ACTUALITE / Le Président Issoufou Mahamadou, Champion de l’Union Africaine pour la Zone de Libre-Echange Continentale (ZLEC) présente son Rapport : « C’est l’unité de l’Afrique qui permettra de sauver notre continent et qui permettra à nos peuples de jouir pleinement de leur richesse »

Le Président Issoufou Mahamadou, Champion de l’Union Africaine pour la Zone de Libre-Echange Continentale (ZLEC) présente son Rapport : « C’est l’unité de l’Afrique qui permettra de sauver notre continent et qui permettra à nos peuples de jouir pleinement de leur richesse »

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Issoufou Mahamadou, Champion de l’UA pour la ZLEC a présenté son Rapport à la 30ème Session Ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine (UA).


Après avoir minutieusement présenté étape par étape le processus d’élaboration de ce Rapport, le Chef de l’Etat s’est longuement appesanti sur l’Accord portant création de la ZLEC africaine qui permettra de changer la donne pour l’Afrique et le peuple africain. En effet, selon lui, « C’est un accord qui aura un impact économique considérable et positif sur nos populations et le continent en général.

Grâce à cela, nous créons un marché unique qui stimulera l’industrialisation, la diversification économique et le commerce. Ce sera également un instrument qui va nous rassembler et nous permettre d’élaborer un agenda commun pour que « l’Afrique parle d’une seule voix et agisse à l’unisson, tout en misant sur nos points forts dans le cadre de nos engagements commerciaux et diplomatiques avec le reste du monde ».

Pour être forts à l’étranger, nous devons d’abord être forts chez nous. Nos réalisations économiques à l’échelle nationale constituent l’un des éléments qui vont nous permettre de générer cette force tant désirée.

Par conséquent, la signature, la ratification puis la mise en œuvre de l’Accord par nous tous sont fortement recommandées.
Excellences, je voudrais, à ce sujet, vous prier instamment de commencer à élaborer des stratégies au niveau national pour la signature et la ratification de l’Accord et de ses Protocoles.

Ce sera une réussite historique et significative si nous devenons tous des membres fondateurs de la ZLEC Africaine.

Excellences, je vous prie également, humblement mais avec ferveur, d’exhorter vos ministres respectifs du Commerce à considérer la ZLEC Africaine comme leur priorité absolue. Ils doivent, à cet égard, assister à toutes les réunions des ministres du Commerce de l’Union Africaine.

Les trois prochains mois seront consacrés à instruire vos ministres du Commerce respectifs pour qu’ils entreprennent des activités de sensibilisation à l’échelle nationale afin que tous les ressortissants des pays africains soient pleinement conscients des efforts déployés pour établir la Zone de Libre-Échange Continentale. Cela permettra, à nouveau, de faciliter une ratification plus rapide de l’instrument juridique de la ZLEC dès sa signature ».

Néanmoins dans ce monde globalisé, qui en dépit des accords multilatéraux de l’OMC, certaines grandes puissances se replient d’abord sur elles mêmes, le Président a réaffirmé que « compte tenu du peu de progrès réalisés dans les négociations commerciales multilatérales au niveau mondial, nous devons mettre davantage l’accent sur le renforcement de notre intégration économique et, la Zone de Libre-Échange Continentale Africaine qui est la seule institution qui nous permettra d’avancer dans cette direction.

L’absence manifeste de consensus sur de nombreuses questions lors de la 11ème Conférence Ministérielle de l’Organisation Mondiale du Commerce qui s’est tenue en Argentine le mois dernier est un signal clair que nous devons rechercher plus d’opportunités commerciales au-delà du système commercial multilatéral. Pour cela, nous devons déployer des efforts concertés pour faire de la ZLEC Africaine, une réalité ».

Pour le Président Issoufou :
« Ce que les Africains n’arrivent pas à obtenir dans le système commercial multilatéral peut l’être grâce à la ZLEC Africaine, car c’est une plate-forme qui offre d’énormes opportunités.

b. La ZLEC nous donnera également l’occasion de formuler et de renforcer nos positions panafricaines lors des négociations entre l’Afrique et le reste du monde.

c. La transformation économique des économies africaines grâce à l’industrialisation stimulera la compétitivité et placera ainsi notre économie intégrée dans une position plus forte pour accroître sa part dans les flux commerciaux mondiaux.

d. L’expansion de la production et du commerce dans le cadre de la ZLEC Africaine permettra d’augmenter en retour, les possibilités d’emploi pour nos jeunes, ce qui limitera leur migration et leur exposition aux dangers de la traite des êtres humains et de l’esclavage moderne.

Nous avions fixé un objectif ambitieux et nous sommes à la phase finale du premier cycle des négociations de la ZLEC. Nous devrions tous être fiers de nous-mêmes. Nous sommes au service de nos peuples et de notre continent en général et c’est le début d’une nouvelle ère où nous pourrions faire mieux. Attelons-nous à renouveler notre engagement à réaliser tous les projets de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine.

En ce qui concerne les questions de l’industrialisation et du développement des infrastructures, cause de l’hésitation de certains États, je voudrais rappeler que la ZLEC forme avec les autres plans et programmes de l’Union Africaine, un tout cohérent dans la perspective de renforcer l’intégration régionale et atteindre les objectifs de l’agenda 2063.

Je citerai pour rappel les plans et programmes suivants : le Plan d’action pour le développement industriel accéléré de l’Afrique (AIDA), le programme de développement de l’infrastructure en Afrique (PIDA), le programme détaillé de développement de l’Agriculture en Afrique (PDDAA) ; la vision Minière Africaine (VMA) ; le plan d’action pour l’intensification du commerce intra-africain (BIAT) ».

En conclusion, le Chef de l’Etat s’est appuyé sur cette citation du roi Guezzo : « si tous les enfants du pays venaient, par leurs mains assemblées, boucher les trous de la jarre percée, le pays sera sauvée ». C’est l’unité de l’Afrique qui permettra de sauver notre continent et qui permettra à nos peuples de jouir pleinement de leur richesse ».

Plusieurs Chefs d’Etat ont pris la parole pour relever la bonne qualité du Rapport.

À propos de l'Auteur

Tamtaminfo News

À propos Administrateur

40 plusieurs commentaires

  1. Au même moment ou le Indien concurrence le Nigerienne dans leur pays et le Nigerienne sont obliger de laisse la place a ce derniere car le pauvre commerçants Nigérienne achete chez eux a L ‘inde . et tout les fournisseur Indian ont envoyer leur employer au Niger pour empecher le commercant Nigerienne de produite de leur commerce.

    Au meme moment ou le Indian ont de interpot partout dans le pays et payer moins de taxe et
    d impôt en complicité avec d’autre mal intentionné et enfin envoyer leur bénéfice hors du Niger.
    Ont nous parler d’africanisations du commerce .
    Au moment ou les commerçants cherche a investir ce qui leur reste hors du Niger . car il ya rien qui reste pour le commerçants que de laisse le commerce avant de touts perdre ou quitter le pays car sa ne va pas .
    Ont parler de libre circulation de bien et de personne alors que
    Au même moment au le Nigérienne payer 475 f par bidon de 25 litre au Benin pour transit Niger
    Ces même Nigérienne payer 4500 f par bidon de 25 litre a l’état du Niger pour transit sur Nigeria .
    au moment ou la mise en consommation d’ un bidon de 25 litre cout au Benin 3200f au Niger c’est a 9 600 f par bidon de 25 litre alors que le prix d ‘achat sur commande est de 9 275 f par bidon .
    Pareille pour le riz et pour les autres produit ont parler pas car le Niger a dejat perdue 70% du transit de marchandise vers le Nigeria .

  2. …….., la caravane passe

  3. Des étrangers qui ont participé à cette rencontre nous disent qu’aucun autre pays n’a organisé une rencontre du CAMES qui a autant réussi.
    Soyons fiers pour notre pays.

  4. Qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas notre PR est loin, très loin d’être un individu moyen.

  5. Tous les autres disent que notre président est bien
    L’Afrique entière lui fait confiance
    Mais nous nigériens nous disons le contraire.
    En fait le nigérien est ainsi fait, il n’a jamais été fier de ce qu’il a.

    • j’ai toujours dis haut et fort que notre problème nous les Nigériens , c’est qu’on manque de Nationalisme, le nationalisme n’est rien d’autre que aimer son pays donc aimer les dirigeant que nous avons choisi.
      on ne respect pas nos dirigeants.
      nos dirigeant sont plus respectés a l’extérieur que chez eux.
      nous devons changer cette mentalité et donner la chance a ces dirigeant d’avoir une stabilité politique seul gage d’une réussite dans l’exercice de leur fonction. et s’il ne respectent pas leurs engagements nous pouvons les sanctionner avec les URNES.
      C’EST CA LA DEMOCRATIE

    • Entièrement d’accord nous ne savons pas ce que nous voulons.

  6. Des succès en succès , le jeudi passé c’est le CAMES qui décerné un prix au Président Issoufou Mahamadou pour son engagement à l’enseignement supérieur et aujourd’hui ces pairs que le nomme champion de la zone libre d’échange. Quel parcours pour ce grand homme ? Il faut aussi le rappeler que part ces distinctions c’est le Niger en entier qui est honoré.

  7. Mahamadou issoufou est vraiment une malediction pr l niger et nous autres qui interviennent pr defendre tel ou tel parti c parceque quelque part nous manquons d objectivité et de credibilité. C pays etai pauvre et corrompu cette mais nous avions notre paid et notre independence.Mais et vs et issoufou vs aller tous voir vos miserables Destin incontestés.

    • TU ME FAIT PITIE, RIEN QUE DE LA HAINE, AUCUN ARGUMENT OBJECTIF, REVIEL TOI LE NIGER N’EST PAS CE QUE TU PENSE.
      TU AS BEAU PARLER DE ISSOUFOU EN PROFERANT DES INSULTES , AUCUN PERSIDENT N’A ENGAGE AUTANT DE PERSONES DAN SLA FONCTION PUBLIQUE ET JE SUIS SUR QUE TU AS DES PARENTS .
      POUR NE CITER QUE CELA……..
      KALA SOUROU ALBORA ,

      • Zakou
        Laisse les verser leur haine sur quelqu’un qui ne les connait même.
        ALLAH fait ce qu’IL veut, quand IL, sur qui IL veut, comme IL veut et où IL veut.

    • …….., la caravane passe.

  8. Ressaisissez vous mes freres, Issoufou n’est bon a rien sinon qu’a courrir apres les reunions, les enterrements et les investitures. L’avez vous deja entendu se prononcer sur un seul et unique probleme des nigeriens ici meme au niger, jamais. Il n’en sait rien car il vit sur la planete mont greboun loin de nos soucis.

  9. Djafarou Maman Matto

    Ce projet de la ZLEC Africaine est un véritable socle du développement global continental. Pour corroborer ma lecture cette initiative, je me base sur les postulats de celle-ci en citant un extrait du rapport de S.E. le Président de la République du Niger Alhaj Issoufou Mahamadou qui énonce:  » grâce à la Zode Libres Échange Continental Africaine, nous créons un marché unique qui stimule l’industrialisation, la diversification économique et le commerce. Ce sera également un instrument qui va nous rassembler et nous permettre d’élaborer un agenda commun pour que *l’Afrique parle d’une seule voix et agisse à l’unisson, tout en misant sur nos points forts dans le cadre de nos engagements commerciaux et diplomatiques avec le reste du monde ».
    Le Président Issoufou affirme aussi que »ce que les Africains n’arrivent pas à obtenir dans le système commercial multilatéral peut l’être grâce à la ZLEC AFRICAINE car c’est une plateforme qui offre d’énorme opportunités ».
    Oui dit mieux? Chers concitoyens, analysons ce rapport en toute objectivité et apportons notre pierre à l’édifice Continentale.
    L’histoire nous jugera tous.

  10. Bonne chance Excellence!

  11. Si reprocher des choses au président de la République parce qu’il travaille dans l’intérêt de son peuple est un défaut ,alors ce défaut est à encourager et je l’encourage et le soutien sans faille.je crois moi ,et plus de la majorité des nigériens aussi, et je crois à la volonté politique inégalable de cet illustre digne fils du pays. n’en déplaise à certains esprits malveillants .dans tout le cas les critiques ne modifient en rien le destin de l’homme.

  12. Que vous le vous ou pas le président de la République à un programme inégalable et qui cadre bien avec les aspirations du peuple qu’il dirige. Il est élu sur la base de ce programme ,ce qui traduit ses actions quotidienne vis à vis de ce même peuple.

  13. Le Président Issoufou Mahamadou est incontestablement l’homme de la situation pour une Afrique libre, unis et prospère. Il est l’un des chefs d’État africains le plus dynamique tant dans son pays que dans notre continent. Issoufou Mahamadou est une chance pour le Niger.

    • Si il etait l’homme de la situation, le projet serait signe a niamey et non a kigali comme l’a annonce kagame.

      • Même si on le signe à Niamey les antinationaux allaient trouver à redire.
        N’a-t-on pas organisé la rencontre du CAMES à Niamey? Et mieux n’a-t-on pas décoré notre PR.?
        Que disent les antinationaux.?

  14. Prions pour lui. Car si il one toucher o interest De’s blanc. Il finira comme khadaffi. UA est une organisation pas totalement solitaire.

  15. Le zlec est un outil indispensable et il faut être ignare pour ne pas s’en apercevoir mes amis.issoufou est un président aguerris et prévoyant.je le dis parce que je suis témoin des réalisations du programme de la renaissance.et la base militaire dont tu fais allusion,il est tout à fait normal car aucun pays à lui seul ne peut éradiquer le terrorisme. Vous nous qualifiez de mendiants mais laissez moi vous dire quil n’y pas de mendiant que celui qui ne veut regarder la réalité en face

  16. Le zlec est un outil indispensable et il faut être ignare pour ne pas s’en apercevoir mes amis.issoufou est un président aguerris et prévoyant.je le dis parce que je suis témoin des réalisations du programme de la renaissance.et la base militaire dont tu fais allusion,il est tout à fait normal car aucun pays à lui seul ne peut éradiquer le terrorisme. Vous nous qualifiez de mendiants mais laissez moi vous dire quil n’y pas de mendiant que celui qui ne veut regarder la réalité en face

  17. Je suis d’accord avec toi char. rien que la récente table ronde de Paris le 13 attention 14 décembre passé ,notre pays a mobilisé plus de 23 milliards au lieu de 17 prévu. Qui a pu faire une telle prouesse depuis les indépendances ? D’ailleurs même les autres pays ont copié cette initiative prometteuse.

  18. Kai tchow ,comme l’indique ton nom tu fais pitié vraiment. pitié parce que tu es noyé dans un naufrage intellectuel indescriptible.sinon comment quelque qui pense être connaisseur de ton espèce peut parler ainsi,de surcroît à l’égard d’un président de la République qui se bat sans relâche pour le bonheur de son peuple ? Nous sommes tous témoins aujourd’hui des avancées qu’à connu notre pendant le règne de cet illustre homme d’État dont les compétences ne sont plus à démontrer.

  19. Je constate que quelque part ça ne va pas. Pendant qu’il promet au investisseur étrangers une cot-part du marché National pas plus d’un mois en France pour défendre le PDES, nous voilà aujourd’hui à Addis Abeba pour une histoire de ZLEC.
    Secondo si il pense que seul les Africains connaissent la valeur de l’Afrique et défendre l’Afrique valablement alors pourquoi la présence de plus de 4 base militaire étrangers dans notre Pays que juste avant hier le Ministre de la défense avait dérobé son indignation par rapport à la coopération.
    Alors Arrêtez et réfléchir objectivement où va allez ce régime dans ces plagiats?

  20. je suis parfaitement d’accord , que l’unité de l’Afrique est un facteur incontestable de développement , mais le passage obligatoire reste d’abord l’unité au sein de chaque pays et la paix.
    il faudrait d’abord que chaque pays soit stable sur le plan sécuritaire, et que son peuple soit uni. prenons l’exemple de la région de diffa , le commerce du poisson qui constitue le poumon de l’économie est stoppé a cause de BOKO HARAM.
    Quand a l’autre facteur a savoir l’union interne, aujourd’hui au Niger quelque soit l’action positive du Gouvernement est mal vue par les opposant.
     » après les élections , le travail main dans la main »
    alors cher frère soyons UNIS ENTRE NIGERIEN. nous sommes des fruits d’un même arbre.
    c’est le cas du mali, de la Libye pour ne citer que cela.

    CHER PRESIDENT APPORTER LA PAIX ET L’UNION DANS VOS PAYS RESPECTIFS ET L’UNION SE FERA TOUTE SEULE.

    • pauvre debile. En quoi l’opposition a constitue un obstacle quelconque a issoufou et a son gouvernement. Uun regime qui s’est dedouane des contraintes lui imposees par la constitution qu’il est sense respecter et faire respecter ne doit invoquer que sa propre incapacite et incompetence de ses animateurs pour justifier son echec.

      • je ne sais pas si c’est a moi que vous répondez , mais si c’est le cas sachez que le mot DEBILE me vas droit au cœur, moi je vais des analyse objective et je ne rabaisse pas a votre niveau.
        quand je dis que l’opposition ne laisse pas le gouvernement travailler , c’est juste parque dans nos pays les opposants ne sont ni pertinent , ni nationalistes, ils ne vise que le pouvoir et non l’intérêt du pays .
        revoyez votre éducation cher Mr.
        si vous avez des argument pertinent on peux poursuivre. mais je ne peux me rabaisser.

  21. Un continent de mendiants. Donald Tromp pourrait avoir raison lorsqu’il faisait allusion à des gouvernements de merde en Afrique.

  22. En effet MI, la ZLEC un outils indispensable pour une maitrise de nos nos économies et notre devellopement.
    En avant MI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.