Accueil / ACTUALITE / Le prix de l’excellence et du mérite du Niger est une haute distinction que chaque année, la Fondation ‘’Guri Vie Meilleure’’ et tous les Ministères en charge de l’Education et de la Formation au Niger décernent à des élèves étudiants les plus méritants et leurs enseignants.

Le prix de l’excellence et du mérite du Niger est une haute distinction que chaque année, la Fondation ‘’Guri Vie Meilleure’’ et tous les Ministères en charge de l’Education et de la Formation au Niger décernent à des élèves étudiants les plus méritants et leurs enseignants.

« Promouvoir une culture d’excellence et du mérite au Niger ».  Fidèle à son habitude  d’accompagner les autorités de notre pays dans le domaine de l’éducation, la Fondation ‘’Guri Vie Meilleurs’’ de la première Dame, hadjia  aissata issoufou en collaboration avec les ministères en charge de l’éducation et de la formation a procédé la semaine dernière  au palais de congrès de Niamey à la traditionnelle remise de prix de l’excellence et du mérite. Cette année ce prix est placé sous le thème : l’éducation de la jeune fille, pour l’autonomisation de la femme au Niger.


Près de 259  élèves et étudiants de tous les niveaux à savoir, le CM2, le niveau 3eme, BEP, Terminale, BTS, etc. de toutes les régions du Niger ont été  sélectionnés .

Le prix de l’excellence et du mérite du Niger est une haute distinction que chaque année, la Fondation ‘’Guri Vie Meilleure’’ et tous les Ministères en charge de l’Education et de la Formation au Niger  décernent à des élèves étudiants les plus méritants et leurs enseignants.
Peu avant la remise des prix aux lauréats,  la présidente de la Fondation Guri Vie Meilleure Hajia Aissata Issoufou a rappelé que de 2011 à ce jour, bien plus qu’une initiative, le Prix de l’Excellence et du Mérite du Niger est une tradition qui a récompensé, au niveau national, plus de 2200 élèves, étudiants et enseignants qui se sont distingués par leur professionnalisme et leurs efforts tout au long des années.

Ce prix promeut également auprès des participants, la culture de l’excellence et du leadership, comme la toujours préconisé le Président de la République, Chef de l’Etat Issoufou Mahamadou. «Cela fait déjà huit ans, que la Fondation Guri Vie Meilleure en partenariat avec les six Ministères en charge de l’Education et de la Formation célèbrent non sans émotion, ce Prix de l’Excellence et du Mérite » a-t-elle rappelé.
L’Ecole Nigérienne est en train de connaître un véritable tournant dans son histoire. La culture de l’excellence est une notion qui est aujourd’hui au bout des lèvres. Les écoles ont le souci d’offrir aux nigériens un enseignement de qualité, de les outiller afin qu’ils soient plus tard des plus compétitifs sur le marché de l’emploi. Cette démarche sensibilise par la même occasion les élèves à améliorer leurs notes en classe.

Lors de la remise des distinctions,  la marraine de la 8eme édition du prix d’excellence et du mérite du Niger, Hajia Aissata Issoufou n’a pas manqué de féliciter et d’encourager les enseignants et encadrées.

Aux enseignants et encadreurs, je  reste toujours admirative devant la passion qui vous anime de transmettre votre savoir et je tiens à vous féliciter pour l’excellent encadrement que vous avez offert à nos jeunes lauréats.

En tant que parents, nous faisons en sorte de préparer nos enfants autant que nous le pouvons mais c’est bien grâce à vos compétences d’enseignants, aux conseils que vous leur prodiguez et à votre patience, qu’ils réussissent à franchir les obstacles et réaliser des prouesses telles que celles-ci. « Considérez les distinctions qui vous seront décernées aujourd’hui comme gage de notre profonde gratitude. Je vous invite à poursuivre vos efforts pour le rayonnement de l’éducation au Niger » a souhaité la première Dame.

Le gouvernement du Niger a fait de l’éducation et de la formation sa priorité absolue. C’est pourquoi, les six (6) ministères en charge de l’éducation et de la formation n’ont pas hésité un seul instant à accompagner l’initiative de la Fondation Guri Vie Meilleure de la première Dame Hijia Aissata Issoufou.

Réjouissant de la fête de l’excellence et du mérite, le ministre de l’enseignement primaire, de l’alphabétisation, de la promotion des langues nationales et de l’éducation civique M. Daouda Mallam Marthé a au nom de tous les ministères en charge de l’éducation félicité la première Dame « en mettant l’accent sur les valeurs du travail, le mérite le dépassement de soi, on contribue largement à  l’émergence d’une nouvelle élite nigérienne formée, capable de construire le Niger du demain.

Le développement socio-économique de notre pays passe inévitablement par un meilleur accès et un maintien des jeunes à l’école et une autonomisation pleine et entière de la femme nigérienne » a affirmé Daouda Mallam Marthé.

Pour Mme Elback Zeinabou Tari Bako, ministre de la promotion de la femme et de la protection de l’enfant le choix du thème de la 8eme édition vient à point nommé bien que beaucoup reste à faire pour la scolarisation de la jeune fille. Au Niger, selon le PDES 2017-2021, le taux brut de la scolarisation en 2017 est de 82,1% pour les garçons et 70,2% pour les filles et sur 100 filles, environ 30 quittent l’école avant d’arriver à la fin du CM2 et 20% des femmes seulement son alphabétisées.

« A ce titre l’éducation doit être renforcée, notamment celle des filles » précise la ministre de la promotion de la femme et de la protection de l’enfant avant de décliner les objectifs de son département ministériel. Mme Elback Zeinabou Tari Bako a en effet, rappelé que son     département ministériel qui œuvre pour le renforcement de l’autonomisation des femmes et des filles se doit d’accompagner l’initiative, de la Première Dame,   pour que l’Excellence soit promue et ce, à tous les niveaux « nous devons faire plus, différemment et mieux pour garantir à chaque fille et à chaque femme une éducation, mais aussi et surtout une éducation de qualité, en adoptant de nouvelles stratégies et en mettant en place des nouveaux partenariats innovants ».

C’est à ce titre, que la ministre de la promotion de la femme et de la protection de l’enfant a pris l’engagement d’appuyer quatre (4) filles méritantes en leur octroyant des bourses pour leur permettre de bien poursuivre leur cursus scolaire dans des meilleures conditions, à travers le programme de la CEDEAO pour l’octroi des bourses d’Excellence aux filles méritantes issues des familles vulnérables et évoluant dans les filières scientifiques.

Notons que les lauréats qui ont été primés sont les élèves qui ont obtenu les meilleures notes à l’issue des différents examens au titre de l’année académique 2017-2018.

Les prix des lauréats sont composés, des bourses d’étude, des ordinateurs, des tablettes, des téléphones portables, des sacs étudiants, des calculatrices scientifiques, des dictionnaires, des clés modem, des clés USB, des machines à coudre, des fournitures scolaires, etc.
Cette initiative de la première Dame Hajia Aissata Issoufou qui a donné ses fruits va sans nul doute inciter plusieurs élèves, étudiants ainsi que leurs enseignants et encadreurs à plus de travail pour être parmi les excellents de l’année prochaine.

À propos de l'Auteur

I.S.A. (TAMTAMINFO NEWS)

À propos Administrateur

2 plusieurs commentaires

  1. Pourquoi toutes ces filles sont voilees ?

  2. Comment des nuls, des zeros qui ont relegue le pays au rang de dernier au monde peuvent celebrer l´excellence ?

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.