Accueil / ACTUALITE / INTERNATIONAL / Le rassemblement de l’opposition à Dakar dispersé par la police

Le rassemblement de l’opposition à Dakar dispersé par la police

Au Sénégal, l’opposition s’était donnée rendez-vous dans le centre de la ville, place de l’Obélisque, pour protester contre la décision du chef de l’Etat sortant Abdoulaye Wade de se présenter pour un troisième mandat.

Après l’avoir interdit dans un premier temps, les autorités avaient finalement laissé se tenir ce rassemblement, selon ses organisateurs. Mais la police anti-émeutes a dispersé le rassemblement à coups de gaz lacrymogènes.

La foule s’est rassemblée au début de l’après-midi petit à petit place de l’Obélisque pour manifester contre la validation de la candidature du président Wade qui brigue un troisième mandat. Les leaders n’étaient pas encore arrivés sur place mais les jeunes laissent éclater leur colère entre deux concerts de sifflets.

Sur une pancarte on pouvait lire : « Trois mandats, trois morts, Wade stop ! », en référence aux trois personnes tuées depuis le début des manifestations vendredi 27 janvier. Le rassemblement s’est déroulé sans incident jusqu’à environ 19h10, où la situation a dégénéré et la police anti-émeutes a dispersé les milliers d’opposants à coups de gaz lacrymogènes. A la fin de la soirée le calme est revenu dans la ville.

En province, plusieurs dizaines de personnes ont marché sans incident à Ziguinchor, selon l’Agence France Presse. Une dizaine de policiers anti-émeutes déployés sur place ne sont pas intervenus.

La candidature d’Abdoulaye Wade avait été confirmée dimanche par le Conseil constitutionnel. Cette décision a déjà provoqué des violences le même jour dans la ville de Podor (nord) où deux personnes ont été tuées.

À propos Super User

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.