Home ACTUALITE Le SAMAN demande au Ministre Massaoudou de se mettre ou d’être mis à la disposition de la justice

Le SAMAN demande au Ministre Massaoudou de se mettre ou d’être mis à la disposition de la justice

Piqués dans leur amour propre par les propos du Ministre Hassoumi Massaoudou lors de son point de presse ou il accusait certains magistrats qui ont traité l’affaire de Africard contre l’état du Niger d’avoir été achetés, les magistrats regroupés au sein du SAMAN ont mis au défi le Ministre Massaoudou de porter à la connaissance du public les noms des juges corrompus et les montants par eux perçus pour que des poursuites judiciaires soient engagées à leur encontre. Les magistrats ont également demandé au Ministre Massaoudou de se mettre ou d’être mis à la disposition de la justice pour faire la lumière sur l’affaire de 200 milliards FCFA transférés à Dubai.

DECLARATION DE PRESSE DU SYNDICAT AUTONOME DES MAGISTRATS DU NIGER

Cité dans une affaire de virement de 200 milliards de francs CFA à l’étranger qui défraie la chronique, le Ministre Hassoumi MASSAADOU, au lieu de se justifier au cours d’un point de presse animé sur la question, a essayé de noyer le poisson ou contourner le sujet, en jetant comme à ses habitudes, l’anathème sur les juges nigériens. En effet, il s’est permis d’affirmer clairement que relativement à l’affaire opposant l’Etat du Niger à Africard au sujet de la confection de passeports biométriques, les juges nigériens ayant connu du dossier “ont été achetés“ et qu’il en détenait les preuves.

Face à une telle accusation gravissime émanant d’un Ministre de la République et qui ternit l’image de notre justice et par ricochet de notre pays, le Syndicat Autonome des Magistrats du Niger(SAMAN) ne saurait rester indifférent. Et sans vouloir faire du corporatisme, le BEN/SAMAN informe le Ministre Hassoumi MASSAOUDOU, que le SAMAN a toujours été à l’avant-garde du combat pour un assainissement véritable du milieu judiciaire parce qu’il croit en la démocratie et à la justice.

Pour cette raison, il reste une tradition qu’il n’a jamais couvert et ne couvrira aucune forfaiture de ses militants. Par conséquent, le BEN/SAMAN met au défi le “véridique“ Hassoumi MASSAOUDOU de porter à la connaissance du public, les noms des juges corrompus et les montants par eux perçus pour que des poursuites judiciaires soient engagées à leur encontre. Aussi, sans se substituer à l’Etat du Niger dans cette affaire de 200 milliards de francs CFA, le BEN/SAMAN ;

– Demande au Ministre Hassoumi MASSAOUDOU de faire preuve de patriotisme et de bravoure à l’image des grands hommes d’Etat, en démissionnant de ses fonctions pour se mettre à la disposition de la justice, seule institution capable de l’innocenter, s’il ya lieu ;

– A défaut, demande au Président de la République, en vertu de l’égalité des citoyens devant la loi, principe consacré par la Constitution N igérienne dont il est le garant de l’application, de mettre fin aux fonctions du Ministre Hassoumi MASSAOUDOU pour permettre aux autorités judiciaires de faire toute la lumière sur cette affaire de virement de fonds à l’étranger au préjudice de l’Etat du Niger ; D’ores et déjà, le SAMAN sollicite du Procureur de la République du Pôle Economique et financier du Niger, compétent pour la répression des infractions économiques et financières, l’ouverture d’une information judiciaire sur cette affaire.

Le SAMAN reste convaincu que dans un Etat de Droit, la Justice est un bien commun que tout citoyen, quelque soit son rang ou sa position sociale, se doit de défendre, supporter et préserver contre vents et marées et non à jeter aux gémonies. Le BEN/SAMAN adresse ses condoléances les plus émues à l’ensemble des Nigériens et en particulier aux familles de nos vaillantes Forces de Défense et de Sécurité tombées sur le champ d’honneur dans le département de Ouallam suite aux récentes attaques terroristes;

Enfin, il prie Dieu, le Tout Puissant, de les protéger et de leur assurer la victoire dans leur noble mission de défense de notre intégrité territoriale, de nos populations et de leurs biens. ​

Vive le Niger ! ​

Vive le SAMAN !

​Vive l’Etat de Droit ! ​

La lutte continue !

Fait à Niamey le 25/02/2017

[author ]Pour le BEN/SAMAN ​Le Secrétaire Général ​​AYOUBA Hassane[/author]

68 Comments

  1. c’est vraiment bizarre que nous constations avec amertume que ça soit des syndicats des magistrats qui osent demander à un ministre de démissionner.qui sont ils pour faire une telle déclaration? le président à t il demandé leur avis avant de nommer un ministre ? sont ils dignes d’une telle déclaration ? en tout cas le SAMAN selon l’opinion générale a perdu sa crédibilité car le peuple nigérien constate un acharnement contre le ministre MASSAOUDOU juste parce qu’il fait bien son travail et assainit toujours là ou il est passé.en réalité beaucoup de gens ont peur de ses prouesses .le peuple nigérien lui a compris vos mauvaises intentions…

  2. cette haine contre le ministre massaoudou et tout ce complot mis sur pied par certains ennemis de la nation et des bandes de voyous pour ternir l’image et la réputation d’un grand homme aussi brave et décisif vont s’effondrer comme un iceberg au contact de la chaleur incha Allah.

  3. Certains sont étonnés de voir qu’on s’acharne sur Massaoudou et non son mentor. Jusqu’à preuve du contraire, c’est la signature de ce Massoud qu’on retrouve, sa responsabilité est engagée directement. Si par la suite il est prouvé qu’il a agit sur ordre, on pourrait alors attaquer le Président mais pour le moment c’est pas le cas. C’est dommage que ce Monsieur si compétent, qui a commencé à donné une vie à « la renaissance Guri », au Ministère des finances, soit impliquée dans cette affaire tordue. Mais il doit répondre à la justice une fois démis de ses fonctions, malheureusement. Cette affaire est normalement une affaire d’Etat mais du moment où elle est tombée par terre, la justice et le pouvoir sont tenu d’apporter une clarification. Je suis persuadée que le niger n’a mansé que les 800 millions comme l’a dit le ministre. C’est toute la transaction qui concerne les 200 milliards mais cet argent appartient à AREVA qui vend l’uranium du Niger. Le Niger à travers les différentes signatures du Dircab n’ont servi qu’à couvrir, c’est une sorte d’intermédiation et les 800 millions, c’est la commission. Pas plus. Seulement, si la justice est saisie de l’affaire, on peut trouver des anomalies à savoir (i) faux et usage de faux en écriture publique, ii) l’utilisation des 800 millions na pas suivies des procédures légales, iii) la qualité de la signature de Massaoud peut être remise en cause dans ces transactions etc etc. Beaucoup de choses à dire. Plusieurs difficulté réelle se posent: « quelle est l’instance juridictionnelle qui pourrait se saisir de ce dossier? Selon quel procédure? C’est une affaire d’Etat et de relations internationales. Mais les Nigériens ont besoins de savoir et la crédibilité du régime est en jeu.

  4. Je ne comprends toujours pas pourquoi cet homme est pris à partie dans cette affaire. Une affaire dans laquelle il n’est qu’un faire valoir. L’acteur principal est le PR. Peut-on raisonnablement imaginer quelqu’un, quelque soit son rang monter une telle affaire sans l’aval du chef de l’Etat? On lui a dit de faire, il a fait, il a rendu compte. Il peut inspirer ou conseiller le PR pour emprunter cette voie mais le dernier mot revient dans tous les cas à son Excellence. Que Massaoudou soit démis ou qu’il se démette ne change rien à la situation. Sachons frapper à la bonne porte. Et c’est justement ça que nous ne savons pas faire. Au lieu de chercher le vrai responsable dans une affaire on s’acharne sur les seconds couteaux. Pour moi Massaoudou n’est responsable que si on parvient à me démontrer qu’il a agi à sa guise du début à la fin, à l’insu de son patron. C’est-à dire qu’il est parti à Paris, rencontrer les partenaires, signer des papiers, rentrer au pays tranquillement sans rien signaler à quiconque et sans que quiconque lui demande des comptes. Finalement c’est quoi la responsabilité???????

    1. Tres juste. Il est une victime consentente mais tout aussi coup able que son mentor. Issoufou est le principal sinon le seul problème de ce pays et il faut qu’on s’en occupe. Il est au Centre de tous ces trafic et malversations qui ont cours dans ce pays depuis l’avenement de soin systeme guri. Issoufou est le mal du niger et le mal du niger est issoufou. Tout le reste n’est que accessoir.

  5. Les juges au Niger doivent definivement admettre qu’ils ne sont pas un pouvoir au dessus du pouvoir. la justice est une autorite, pas un pas un pouvoir au dessus du pouvoir. Y a des corrompus parmi les juges, c’est claires tout comme les douanier, sinon faisont les calcules de leur salaires et avantages legaux et comparons au leur richesses et patrimoines. Vous verrerz que meme s’il travail cent ans en toute honnetete ils ne serai pas en mesure d’accumuler de tells richesses. Ils se moquet des Nigeriens ces juges. Combien de fois un pauvre mem s’il a raison a gagner un process contre un riche??

  6. Le bon sens consiste à accepter ses tords ou ses raisons, jusqu’ici nous croyons à votre confession de foi .nous nous permettons de vos rappeler que tout votre acquis ne vous rejoindra pas dans votre hôtel éternel .alors s’est grandir d’honneur en remettant à césar ce qui lui appartient. Et écrire son nom en lettre d’or sur le journal de l’histoire. Personne ne peut défier DIEU swt et sortir vainqueur, le salut est a celui qui se confesse!

  7. J’aurai compris les magistrats s’ils avaient demandé à Massaoudou de se mettre à la disposition de la justice pour que la lumière soit faite sur les 200milliards avant qu’il ne dise qu’ils sont corrompus, là c’est de bonne guerre puisque nous sommes corrompus toi aussi tu l’es

  8. Il n’est un secret pour personne que Massaoudou dérange beaucoup pour son franc parler, son style combattif et sa ferme volonté de servir le pays. Ce n’est pas pour rien que l’opposition ne l’aime pas. Les douaniers , le syndicat des impots et certains magistrats… lui en veulent. On a l’impression, a tort ou a raison, que MI ne le soutient pas dans son noble combat. Dommage pour Le Niger. Puisse Allah swt aider Massaoudou et lui permettre de sortir victorieux. Amine

    1. Massaoudou dérangé peut être c’est un fait? Mais la question à laquelle il faut répondre: cette transaction de 200 milliards a t elle eu lieu ou pas?
      Si c’est une affaire montée pour nuire à Massaoudou, là il faut le soutenir, et si par contre les faits sont réels, même si c’est un bosseur il n’est pas au dessus de la loi.
      Et pour clarifier tout cela il n’ y a que la justice qui peut le faire.

  9. que le tout puissant aide le Niger!!!!on ne sait plus ou concentrer les efforts ;ces individus qui nous attaquent et qui disparaissent comme par enchantement, cette somme colossale qui est passée on ne sait ou et maintenant le Saman qui se sent frustrer.est il sciemment distiller cet enchevêtrement. et il faut à chaque foi qu’on soit de nouveau aider. quand est ce que nous on sera capable? quand est ce qu’une autorité viendra devant la justice répondre ces actes .quand est ce que……quand est ce que….nous on sera enfin responsable????

  10. Une question : Quel lien avec le coup porté par Massoudou à la « caverne d’ali baba » que constitue la Douane et ses récentes frasques ? Un règlement de compte interne entre guristes ? Dans presque tous les secteurs, il y a deux syndicats au moins : un supposé pour l’opposition un supposé pour le pouvoir ! Tout est divisé dans ce pays ! Où va-t-on ? La situation est grave car même un simple bonjour peut être interprété « politiquement » ! Des juges corrompus, il y en a probablement mais en toute objectivité, il faut faire la lumière sur ces affaires, pour que le peuple comprenne ce qui se passe, laver les innocents et inculper les coupables éventuels. Nous sommes entrain de perdre tous les bons repères : la solidarité, le sens du bien public, le patriotisme, le vivre ensemble, la compétence, le succès et la notoriété internationale ! La preuve, aucune action positive n’est conduite à son terme ou finit par échouer lamentablement ! Prenons garde wallay car nous sommes pauvres, mais riches car en paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT…

Le mardi, 10 décembre 2019, des groupes terroristes lourdement armés ont attaqué le Poste …