Accueil / ACTUALITE / Le secteur privé industriel nigérien doit être protégé…

Le secteur privé industriel nigérien doit être protégé…

Après la Brasserie BRANIGER qui envisage de fermer son usine et d’aller s’installer ailleurs à partir du 12 juin 2019, nous venons d’apprendre que deux autres sociétés envisagent de procéder à une liquidation pour raison économique.


En effet, par note 036-/RH/FT signée du Directeur Général de Unilever , il est envisagé de procéder à un licenciement collectif du personnel pour motif économique.


À cet effet ,une réunion est convoquée le jeudi 13 juin à 9h au siège de la dite société.
En outre , par une autre note du Directeur Général de Orange Niger, signée le 3 juin 2019, qui circule actuellement sur les réseaux sociaux, il est indiqué que la décision finale avant le 12 juin serait de proposer la reprise de Orange Niger à Rimbo.


En effet, malgré l’offre financière plus intéressante de TELECEL, Rimbo a été retenu à cause de son titre d’actionnaire majoritaire local et de la garantie de la pérennité des emplois qu’il présente.


Cette situation appelle de notre part la réflexion suivante :


Pourquoi des sociétés d’origine française qui ont contribué pendant longtemps en tant qu’actrices économiques dans notre pays, envisagent- elles de fermer et nous quitter pour aller ailleurs au moment où notre pays se prépare à rentrer dans la zone de libre-échange dont il est déclaré champion par l’Union Africaine ?


Les raisons économiques et la concurrence déloyale sont évoquées pour justifier ces décisions aux conséquences économiques et sociales très lourdes pour notre économie.

Il ressort des raisons évoquées par les responsables des ces sociétés, que la concurrence déloyale et la pression fiscale dues aux nouvelles mesures contenues dans la loi des finances sont la cause principale.


Mais il n’est pas exclu que ces sociétés souhaiteraient explorer d’autres possibilités en s’installant dans les pays de l’espace UEMOA, CEDEAO ,et la ZLEC, où la pression fiscale serait supportable , et la concurrence déloyale neutralisée.


Il n’est pas exclu également que certains rêveurs pensent en procédant à la liquidation de certaines sociétés , ils pourraient en profiter pour les remplacer. Certains ignorants du monde des affaires pensent que l’espace sera libéré en leur profit. C’est une erreur grossière ! Avec l’entrée en vigueur de la zone de libre-échange, ces entreprises reviendraient pour prendre leur revanche à partir des pays propices à la bonne marche de leurs affaires.


À notre avis ,la solution serait de bien étudier la possibilité d’accorder certaines facilités à travers la fiscalité qui permettrait à ces sociétés de continuer à jouer leur rôle d’agent économique dans notre pays. Celles qui viendraient ne pourront pas faire face à la situation.

Car il risquerait une grande délocalisation des certaines entreprises aux profit de certains pays attractifs.


Le licenciement collectif du personnel envisagé par la société Unilever n’est pas une bonne chose pour notre pays. Beaucoup des pères des familles perdront leurs emplois, sur le plan financier une perte des recettes fiscales et une diminution de la contribution au PIB , de la dite société et des autres en voie de liquidation seraient constatées et risqueraient de nous tirer encore vers le bas dans l’indice du développement humain.


Au niveau de la brasserie BRANIGER, il serait hautement souhaitable que les autorités compétentes en rapport avec les services des ministères des finances, du commerce et de l’économie , se penchent avec beaucoup plus de sérieux sur le cas de cette société victime de la concurrence déloyale, et qui peine à supporter le poids de la fiscalité.


Au Niveau de la société Orange Niger, la problématique semble plus complexe.
Cette société a engrangé beaucoup des bénéfices au Niger et s’est illustrée dans la fraude fiscale.
Nous avons en mémoire son bras de fer avec la Direction Générale des Impôts suite à un redressement fiscal qu’elle a tenté de politiser en vain.


Aujourd’hui, la société Orange Niger, nous propose la liquidation de sa filiale du Niger, avec comme repreneur stratégique Rimbo, qui est actionnaire majoritaire local.


La problématique qui se pose à ce niveau, comment Rimbo, en tant qu’ actionnaire local, n’a pas pu améliorer la situation financière de orange Niger, peut-il le faire en devenant propriétaire ?
Il ya une zone d’ombre dans cette affaire !


La garantie de la pérennité des emplois ne se décrète pas, elle se fait à travers une gestion rigoureuse de l’entreprise en s’acquittant de ses obligations fiscales et engagements sociétaires .
En quoi Rimbo actionnaire de Orange Niger est-il différent de la société Orange Niger ?


Le départ des ses sociétés d’origine française de notre pays après un long séjour de partenariat économique en dit long ! Il y a anguille sous Roche.


Il serait hautement souhaitable de réhabiliter les services de la police économique en vue d’aider les services en charge du secteur industriel privé nigérien de bien faire face à la situation de la menace économique qui plane sur le tissu industriel de notre pays.


Nos entreprises industrielles nationales au formel sont sous haute menace de la concurrence déloyale, entretenues par les narcotrafiquants, c’est pourquoi certaines entreprises industrielles d’origine étrangère, envisagent de nous quitter pour aller s’installer ailleurs.


L’État du Niger se devrait de bien prendre au sérieux cette menace de concurrence déloyale sur le secteur privé formel , faute de quoi notre cher pays risquerait de participer en tant que spectateur et subir la loi des plus forts ,dans la zone de libre-échange.

À notre humble avis, il serait hautement souhaitable de créer un comité de réflexion sur les mesures alternatives concrètes afin de nous éviter des surprises désagréables avec l’avènement de la zone de libre-échange.
Ce comité devrait regrouper les cadres des ministères en charge de l’industrie, du commerce, des finances , de l’économie ,des affaires étrangères de la justice, des mines , énergie et des opérateurs économiques concernés.
Le monde des affaires est sans état d’âme, vaut mieux prévenir que guérir.

À bon entendeur salut !

Par Issoufou Boubacar Kado MAGAGI.

À propos Administrateur

15 plusieurs commentaires

  1. ADILA YAR TASSAOUA & TARANA BAMARADATCHÉ

    ADDITIF POUR COMPLÉMENT D’INFORMATION (au précédent post) :

    Des frères « Les Soldats Libres », ‘les Soldats de la Liberté au service de la Reine Démocratie citoyenne et leurs compagnes nous ont fait la remarque au lapsus lié aux cinq (5) grands continents sur la planète Terre tel dit par la géographie et l’océanographie, au lieu des quatre (4) dont nous avions fait cas dans notre post précédent. Comme notre religion à travers un Hadith du Saint Prophète Mohamed (rasws) Messager Envoyé pour nous guider sur la bonne voie, nous a recommandé de ne pas nous en tenir à nos propres pensées; mais DE CHERCHER LE SAVOIR MÊME EN CHINE; alors, nous nous sommes adressé auprès de la source de notre centre d’information: l’Archive humaine en la personne du grand frère Zakaria Saïdou qui très jeune à l’âge de 24 ans en 1980, était cet ancien Chef du Centre FH/MUX de l’ex-OPT/Niger-Télécoms de MADAOUA => NB: JEUNESSE ET TES JEUNES HAUTEMENT DIPLÔMÉS HÉLAS, EN CHÔMAGE CHRONIQUE; VOIT, VOYEZ COMMENT L’AUTRE JEUNESSE (celui-là sorti de l’École Multinationale des Télécommunications/EMT de Rufisque/Sénégal avec son diplôme des Contrôleur des IEM, bien mérité avec une très bonne moyenne de 15, 75/20 qu’il nus a montré en poche dès l’âge d’un peu moins de 22 ans) LES AUTRES JEUNES DE L’AUTRE JEUNESSE, QUI ONT ÉTUDIÉ HARDIMENT POUR ACQUÉRIR DE CONNAISSANCES ET REVENIR HONNÊTEMENT BIEN SERVIR L’EMPLOYEUR ET PERMETTRE À NOTRE MÈRE PATRIE-NIGER DE SE DÉVELOPPER (NB: loin des père et mère; c’est sans corruption que l’autre jeunesse obtenait ses mérites afin de bien savoir et revenir restituer leur connaissance et bien servir la patrie-Niger pour n’attendre que le seul droit => Chef à l’OPT de surcroit Responsable d’un Centre des Faisceaux Hertziens & Multiplex en plus des liaisons interurbaines aériennes par Courants Porteurs reliant Madaoua-Konni, Madaoua Guidan Roumdji, Madaoua-Bouza et intermédiaire Madaoua Azarori tel qu’au cas du chef lieu d’Arrondissement de Madaoua, pour un modeste salaire de 57.201 FCFA qu’il touchait mensuellement avec fierté). Revenons à la notification additive sur les 4 ou 5 continents de la planète:

    Avant que les européens construisent le Canal de Suez entamé par le Prophète Salomon entre l’Égypte et le Désert de Sinaï, le Berceau de l’humanité (continent de Gondwana à partir duquel, la population humaine s’était rependue partout sur le dos de toute la Terre ferme), disons, l’Afrique était reliée à l’Asie par un pont naturel retenu sur Ordre d’Allah (swt) le Seigneur Majestueux qui a retenu ce passage afin de permettre aux hommes de se déplacer pour se retrouver et se connaitre; car, l’Éternel Très Haut Créateur de la création a dit qu’Il n’a séparé les gens que pour se reconnaitre.

    Allah (swt) ne fit éclater le Continent Unique de Gondwana en plusieurs continents à cause des turpitudes des hommes que pour séparer les uns de bonnes graines (ses sincères serviteurs) des autres de l’ivraie (idolâtres et autres Ibliss serviteurs de Satan qui devinrent mécréants très prédateurs); car Allah (swt) de sa Toute-Puissance et Omniscience, les reconnait pour les détruire grâce à la Force et la Puissance de ses Anges / prédiction biblique et coranique récupération et transformée par les marionnettistes de Boko Haram et autres islamistes faux djihadistes qui brûlent, tuent ou égorgent ignoblement leurs semblables parce qu’ils sont Juifs, Chrétiens ou des Musulmans pour leur sincère culte pur à l’adoration d’Allah (swt) Créateur Suprême). Ainsi, supplantant la tromperie et le mensonge sur la vérité référée aux Dires d’Allah (swt) à travers les trois Livres divins (l’originale Thorah, la véridique Évangile/Al Angil/la Bible et le Noble Saint Coran). Les humanoïdes Ibliss créent, installent et entretiennent le doute pour le chaos généralisé partout sur terre tel promis par leur Maitre Satan l’Esprit du Mal qui a dit qu’il circonscrira tous les sincères serviteurs d’Allah (swt) ceux-là mêmes des croyants enfants d’Adam pour les convaincre grâce aux tromperies et mensonges, la peur et la violence jusqu’à contraindre l’humanité entière à s’allier à la pensée du culture du chaos généralisé. Ainsi, Satan l’ennemi déclaré de l’Homme à cause duquel cet ex-Ange rebelle fut banni de la Cour Seigneurial d’Allah (swt) aura réuni des compagnons à lui au séjour dans l’éternel enfer de l’Au-delà. Qu’Allah (swt) nous en garde. Ameen!

    Avant cette déchéance humaine pour le déclin de l’humanité, les hommes courant partout à la recherche d’issues de secours et finiront par avoir d’une voix universelle qui leur proposera une nouvelle religion régulatrice entre les trois nobles Religions (Judaïsme, Christianisme et Islamisme).

    MÉDITEZ-EN PAR RAPPORT AUX SITUATIONS GÉOPOLITIQUES QUI SE DÉGAGENT DANS CE MONDE EN DÉLIRE où SEM le Président Issoufou Mahamadou en fit du Niger, tel qu’autrefois dit « Ilot de Paix – LAND OF PEACE » par Monsieur Ben Omar Mohamed Ministre de l’Emploi. Qu’Allah (swt) protège ce sincère serviteur de la cause nationale, africaine et mondiale en la personne de SEM le Président Issoufou Mahamadou ainsi que tous ses sincères et fidèles collaborateurs avec nous tous les dignes filles et fils du Niger afin que toute l’Afrique et le monde entier se trouvent pacifiés où il fait bon vivre-ensemble partout sur terre, grâce à l’apport participatif de bonnes idées d’instauration et de restauration de la PAIX dont proposera le Niger désormais devenu MEMBRE NON PERMANENT AU CONSEIL DE SÉCURITÉ DES NATIONS UNIES tel dit par le Bagobiri Dan Bagobiri’n isssili, Monsieur Kalla Ankouraou Ministre des Affaires Étrangères de la Coopération et des Nigériens à l’Étranger, au nom de la Sous-Région et de l’Afrique au bonheur de l’Humanité tout entière.

    Donc, s’il n’a été fait cas des quatre (4) grands continents et leurs Iles au lieu des cinq (5): l’Afrique et l’Asie qui en faisaient un comme la mère et le fœtus reliés par le cordon ombilical (Pont naturel d’avant la construction du Canal de Suez), l’Amérique, l’Europe et l’Océanie; c’est parce que Mallam Ad’n/Ladan le lièvre parlait de l’autre Ère, peut-être de la glaciation peu avant le craquement qui fit naitre les différentes terres où chaque groupe d’humains s’y trouvant, s’était fixé pour vivre avant de trouver les voies et moyens d’aller chercher et retrouver les siens et se reconnaitre des frères les uns les autres tel l’affirme et le confirme, on ne peut plus Clairs et Lumineux Versets du Saint Coran par le sens duquel SEM le Champion Issoufou Mahamadou Président de la République du Niger tint à voir se réaliser, se concrétiser et se mettre en action, la ZLECaf au bonheur de l’humanité qui s’en réjouira de retrouvailles et brassages des Hommes à travers le pharaonique projet de « la Ceinture et la Route » tant prônés par les autorités de l’Empire du milieu, cette puissante République Populaire de Chine.

  2. ADILA YAR TASSAOUA & TARANA BAMARADATCHÉ

    Chaque fois que la soif de la vraie information nous taillade l’esprit, c’est en effet, vous grand frère Issoufou Boubacar Kado MAGAGI qui nous apportez la jarre de la matière à nous satisfaire pour le déclic de nos points de vue sur des situations qui appellent la réflexion.
    À propos de la BRANIGER qui envisage de fermer son usine et d’aller s’installer ailleurs à partir du 12 Juin 2019, nous NIGÉRIENS ne disons que ouf! L’essentiel, qu’une pire brasserie pire que la partante, n’y vienne pas s’installer. Pourquoi? À l’État nigérien de savoir prendre les dispositions qui s’imposent pour protéger le peuple nigérien, particulièrement cette frange de notre société qu’est la JEUNESSE. La Jeunesse est tout ce qu’à de richesse à notre pays; il faut donc la protéger comme l’on protège ses magasins, boutiques ou bureaux renfermant de coffre-fort à billets de banque ou à bijoux précieux. L’on ne peut nier l’engagement sage et sans cravache ni bâton de SEM le Président Issoufou Mahamadou qui, à travers les démembrements de l’État (les différents gouverneurs, les patriotes ONG et ces premiers responsables de l’enfant en la femme, toutes les mères réunies pour la famille au sein des groupements féminins dont le patriote groupe médiatique RT/Dounia d’Elhadj Mahamadou Mamane Zarami, se plait d’inviter hebdomadairement sur son plateau de l’émission MUTATTAUNA afin d’imbiber la population de leurs actions en faveur d’une société bien éduquée, saine, épanouie et émancipée. Pour sa part, le Gouvernement du Ninja blanc de l’Aïr qu’Adila Yar Tassaoua surnomma l’Homme Bleu des Oasis du Sahara – SE le PM Brigi Rafini – a su magnifier le bon sens pour faire croitre l’éducation de masse à la base familiale par des interventions, sensibilisation afin d’informer, prévenir et interdire des actes nuisibles à ceux-là LES JEUNES qui sont sensés hériter le bon comportement pour devenir d’aussi bons citoyens autant que leurs pères et mères, sinon meilleurs afin que soit assurée la relève. L’on se rappelle de la manière dont les différents Gouverneurs de la ville de Niamey pour venir à bout des sorties weekendistes à la Pilule, particulièrement l’actuel des Karanta qui n’hésite pas d’agir, quelle que soit la famille de l’individu, en chargeant nos rigoureuses FDS en patrouille dans les quartiers lugubres de notre capitale pour appréhender les délinquants, prostituées et leurs complices (des femmes majoritairement statuées mariées) qui déambulaient nuitamment ou l’usage de la Chicha et tramadol, chaque fois que c’est nécessaire. On sait tout de même que la bière est tout ce qu’il y a de pire pour la destruction de la jeunesse. A l’autre temps de vrais journalistes tel le défunt Mallam Yaro ou l’expert Abba Seidik (actuellement consultant en France) qui accompagnaient l’intrépide soldat armé de sa seule plume pour étaler sa conviction dans les colonnes du tout premier Journal Indépendant « HASKÉ » d’Ibrahim Diop dit Ibricheick; il y avait un ami intime de votre défunt frère Abdoulaye, qui tous militaient tous les deux dans le Parti Vert aux cotés des STJ. Cet ami avait écrit ceci dans la rubrique « Courriers des lecteurs »: POUR DÉTRUIRE UNE FORÊT, UNE SOCIÉTÉ, UN PEUPLE OU UNE NATION; IL SUFFIT DE DÉTRUIRE SA PÉPINIÈRE DE LA VIE ; LA JEUNESSE. C’était une manière de dire aux dirigeants des pays africains, particulièrement les nouveaux maitres de notre pays qui commence à marcher à quatre pattes dans l’arène démocratique, de PRENDRE CONSCIENCE DE NE POINT FORCER LA JEUNESSE D’ACCEPTER UN P.A.S DANS L’ISSUE SANS P.A.S-SAGE, au risque de produire une bombe sociale à retardement qui détruirait tout ce qui fut réalisé par les pionniers de nos indépendances. A méditer toute société, les enfants mal élevés sont ceux-là qui vilipendent tout biens hérités des parents inconscients et insouciants de l’avenir de leurs progénitures car, « UNE JEUNESSE BIEN CONSTRUITE EST LA RICHESSE DE TOUTE NATION ». C’est pour allier les causes, conséquences en y apportant de remède que nous (femmes, mères soucieuses de nos enfants/notre famille) qu’il nous plût de développer le sujet du jour quant à la protection du secteur industriel privé nigérien à protéger et au mieux, créer en sauvegardant beaucoup d’autres sociétés pour résorber la quantité des jeunes en chômage à eux, chroniquement imposé à cette jeunesse tenue en respect par nos mœurs sociaux face à l’ampleur de la situation où les pères frappés d’âge de la retraite, refusent de quitter les bureaux pour céder les chaises à la génération montante.
    Demande-t-on qui est plus dangereux entre un alcoolique et un criminel? On dira que le criminel est parti de l’alcoolique qui soit capable de s’accoupler inconsciemment avec des brebis ou d’ânesse attachée à un pieu comme avec sa sœur ou sa mère qu’il trouva endormie, les jambes écartées.
    Au but de nous prévenir des risques et danger liés à la consommation de la bière, en 1996, le Maitre Zakskab nous racontant une histoire passée dans une ville d’un pays européen, disait:
    Un jeune homme étudiait à la fac d’université dans une autre ville, ne venait en famille que les weekends. Avec ses amis (es), ils buvaient et fumaient n’importe quoi pour du Saturday Night Fever dans les bistrots. Il avait sa chambre à l’écart dans leur maison quand chaque Dimanche matin, sa maman vint lui mettre de l’ordre en ramassant les boites vides de bière qui y trainaient. Un jour, moisissant dans son alcool et enfoui dans son drap au bonheur de la grâce-matinée; alors qu’elle vint en légère tenue de ménage et s’étant accroupie pour retirer de vieux journaux et romans bandes dessinées sous le buffet; ce jeune souleva un pan de son couverture pour remarquer que sa propre mère a une belle croupe bien toisée sous le caleçon. Alors, il commença à bander pour finir par sauter et la prendre de derrière jusqu’à satisfaction. C’en est un des effets nuisibles de la bière. C’est à comprendre que de son pied maladroit, un alcoolique peut écraser un bébé au sein, acalifourchonner la mère, femme d’autrui soit-elle en étant inconscient des regrettables actes posés.
    FERMER TOUTE LES BRASSERIE ET INTERDIRE L’IMPORTATION DE TOUTE FORME D’ALCOOL, EST MEILLEUR quand on sait l’effet dévastateur qu’a causé une firme européenne de fabrique de bière en boite implantée au Rwanda. On doutait qu’une molécule se fit introduire dans la bière de cette firme incriminée à quelque chose près dans le détournement de la conscience des gens à la faveur du génocide à la manière de celle administrée dans la boisson des éléments de Boko Haram avant de les envoyer aux ignobles missions de suicide. UNE OREILLE PRÉVENUE, EN VAUT DEUX. L’on doit donc continuer la gigantesque œuvre de moralisation sociale (les parents, responsables traditionnels, administratifs et politiques y sont concernés) dans l’engagement du très soucieux de son peuple, SEM le Président Issoufou Mahamadou qui tient à voir de futures générations plus saines et conscientes afin de relever le défi quant aux gigantesques infrastructures modernes installées et en cours d’installation ainsi que les équipements modernes de hautes technologies. Quand on sait qu’aux moments de prières, plusieurs administrations et Ministères sont sous restreintes de service ou les agents et mêmes les premiers responsables se mettent à la disposition du Seigneur Majestueux à qui ils vouent du culte sain; il est possible que la valorisation de la foi et la sensibilisation des citoyens à travers les émissions religieuses radiotélévisées tant islamiques que chrétiennes, ait déclenché l’effet de sous consommation de la bière pour la fermeture de la BRASSERIE du NIGER qui ne voudra continuer de tourner à perte.
    Quant à l’une des deux autres sociétés qui envisage de procéder à sa liquidation par la note 036-/RH/FT signée par son DG envisageant de procéder à un licenciement collectif du personnel pour motif économique; à connaitre foncièrement le grand frère dans le syndicalisme fondamental, Issoufou Kado Magagi n’était pas différent d’un Journaliste d’Investigation pour chercher à voir claire dans Unilever et connaitre l’originalité de ses actionnaires qui pourrait se linker aux réseaux des deux champions de la fuite au Niger et au pays des Hommes intègres. Aux vues de la situation géopolitique dans la sous-région, rien n’en est surprenant.
    Quant au cas d’Orange-Niger dont le DG signa la note du 3 Juin 2019 qui circule sur les réseaux sociaux, indiquant la décision finale de reprise d’Orange Niger par un repreneur que nous souhaitons être l’anthologique Société –mère des télécommunications au Niger, celle-là même dénommée Niger-Télécoms que dirigeait vaillamment, l’Honorable Abdou Harouna Sarkin Yaki de Son Altesse Ali Zaki de Maradi.
    Quoique que soit l’offre financière plus intéressante tablée sur TELECEL, si Rimbo a été retenu à cause de son titre d’actionnaire majoritaire local et de la garantie de la pérennité des emplois qu’il présente; ce, avant le 12 juin, il est un atout pour le Niger et les nigériens du fait qu’il n’y a pas de Groupe national assez connu pour son patriotisme et sa foi aux Nigériens de Servir du travail aux Nigériens par parallélisme des 3N qui font leur preuve (sacs de denrées alimentaires en stocks invendus aux magasins des malveillants qui veulent thésauriser de l’argent en vendant très cher pendant la période de soudure) quand l’idée tant prônée par SEM le Président Issoufou Mahamadou, vint les contraindre de vendre moins cher pour aider les nigériens de les aider en achetant et consommant nigérien pour ne pas perdre davantage). Donc de Télécel aux mains de RIMBO, c’est au moins, ce qui ne sera pas le cas de nos nombreuses sociétés vendues au franc symbolique sous prétexte de la privatisation imposée par les Institutions Financière de Breton-Wood et rachetées par l’arnaqueur ex-PM de la 3ème et 5ème république, l’acoquinant H+ypocrite ex-PAN de la 7ème République qui les fait tourner par des individus fictifs prête-noms qui le vénèrent à perdre leur vie pour lui pendant qu’il souhaite que malheurs à notre patrie et ses enfants parce qu’il a perdu tout contrôle sur ce pays qui lui a tout donné. Allah (swt) est avec le Niger et son peuple quand nos ennemis internes et externes seront confondus.

  3. Issoufou Boubacar Kado MAGAGI

    La problématique qui se pose ici ,comment préparer nos entreprises privées nationales en vue d’une rentrée bien organisée et compétitive dans la zone libre-échange Continental Africaine ?
    Devrions-nous aller avec des entreprises industrielles nationales non compétitives à cause du poids de la fiscalité et de la concurrence déloyale, face aux autres bien préparées , plus compétitives ?
    N’oublions pas que dans le monde des affaires, il n’y a pas d’état d’âme. Les affaires sont des affaires !
    Ne devient pas homme d’affaires qui le veut ! Il y a des critères et des prédispositions.
    Le secteur privé est la locomotive développement économique social .
    Nous avons grand intérêt à l’organiser , et l’assenir, si nous voudrions bien marquer notre présence dans la zone de libre-échange Continental Africaine. Faute de quoi nous serons que des simples consommateurs dans la zone de libre-échange.
    À bon entendeur salut !

  4. Salam tous!

    Le seul souci au Niger ce sont les droits et taxes multiples et qui sont exorbitants!
    La concurrence dite déloyale ne l’est pas en réalité du moins dans les secteurs dont il est question car pour les mêmes produits proposés par ces sociétés , il vaut mieux acheter ce qui vient de l’étranger ( moins chers malgré les droits de douane) . Exemple: le ciment.

  5. Arbi Habou Beni

    Ce qui nous inquiète dans cette affaire de zone libre-échange, si nous prenons garde nous risquerions d’être rouler dans la farine par certains de nos compatriotes qui donnent l’impression de s’investir pour bien préparer la rentrée de la zone libre-échange.
    À notre avis les ministères techniques concernés doivent se réveiller pour prendre en main cette affaire. Le ministre conseiller à la présidence qui donne l’impression de bien travailler à cet effet, ne nous inspire pas confiance de part ses démarches.

  6. C’est un débat très intéressant malheureusement certains de nos compatriotes ne comprennent le véritable enjeu !

  7. C’est une menace sérieuse !
    Effet, avec les accords de la CEDEAO, de l’UEMOA, et bientôt la ZLEC, n’inporte quel ressortissant d’un pays membre de l’une de l’union communautaire qui rempli les conditions peut délocaliser son entreprise ou créer son entreprise dans n’importe quel pays de l’Union,, et en vertu du libre libre-échange, il pourrait vendre et acheter sans être astreint au paiement des droits de douanes. Le libre libre-échange suppose suppression des droits des douanes sur certaines marchandises, et la liberté des vas et vients dans la zone.
    Par conséquent l’enjeu est de taille, il faudrait préparer nos entreprises industrielles nationales à y entrer.
    Un cadre de réflexion doit être créé à cet effet. Nous devrions écouter nos élites.

    • Pour pouvoir tirer profit de la zone libre-échange, nos entreprises industrielles nationales devraient être compétitives, si nous affaiblissons nos entreprises à travets la pression fiscale , il y a grand risque de délocalisation avec toutes ces conséquences sociales et économiques néfastes.

  8. Le compte à rebours a commencé
    J – 25

  9. À l’attention du Webmestre :

    Je vous prie de bien vouloir bloquer les postings de Karim Yaou et Toto a dit.

    Leurs contributions sont contreproductives et empêchent un débat sain et serein.

    Pire encore, ils polluent des contributions intéressantes comme celles de IKM.

    Je vous prie d’arrêter ces deux trolls

    • 😙😙 D’où sort ce WOODPECKER DE SPEEDY GONZALES ????😁😁😂😝

      Crois tu que la plateforme du virtuel se circonscrit a Tamtaminfo, constipé !! ????

      Du net et a propos du Web , le courage de ta plume n’est elle pas ta limite ???

      Qu’est ce que TOTO A DIT vient faire ou a faire de cette contribution de Issoufou Boubacar Kado MAGAGI??

      Hein??

      Est ce ton seul input et préoccupation sur la contribution de Issoufou Boubacar Kado MAGAGI???

      Espèce de couillon de connard si tu n’as d’intéressant a dire va ruminer au zoo….et que t’a fait TOTO A DIT personnellement, per se, pour le traiter de trolls….???

      Et penses tu que même si le Webmaster zippé TOTO A DIT …. TOTO A DIT ne peut continuer a dire ici ou ailleurs ????

      D »ailleurs ,tu es chanceuse chanceux , TOTO A DIT est de très bonne humeur aujourd’hui sinon il allait te dire ….avec ton pseudo de débat serein , a défaut de toi , d’aller demander a Ton PAPA DE TROLLS d’arrêter TOTO A DIT,😀😁😋😝

      Et

      Et

      Et ……

      TOTO A DIT se dit honoré de constater cette PROXIMITÉ dans cette brique de mouton a toi ……

      Seulement un conseil ….. TOTO A DIT va pousser sur ta têteTE…..

      Et TOTO A DIT s’excuse pour ce bump….. Il a été interpellé…… OOOOOhhhhOOOOOO

      Ou bien????? C’est mensongement ?????😊😀

  10. cas des entreprises en difficultés à suivre …seul le protectionnismes Etatique direct des PMI + PME pourrait juguler leurs motifs de licenciement pour cause économique à travers une simple approche considérable au BFR naturelle + FR humain =

    NB1 : Une entreprise de type leader n’a pas le temps d’ écouter les préjugés sur sa situation financière voir social comme le suggère Rimbo , Unilever car l’essentiel pour elle c’est ce que Dieu sait et non les autres = % indifférence .

    NB 2: résoudre les difficultés + traiter les buz des entreprises au niveau des père de famille revient à payer un produit industriel sans être désintéresser au final car , les jeunes entrepreneur conscients du temps modernes qui fournissent leurs labeur sociaux politiques sont les seules à détenir le pouvoir décisif total de liquidation ou non des entreprises en faillite = la mafias du buz game on en a assez vu …le concret + réciprocité stratégique c’est ce qui nous aspire .

    NB3 : vie des jeunes entrepreneur sans emplois domestiqués par l’injustice sociales voir économiques = les gens les humilient sans qu’ils ne disent un seul mot car conscient du fait que si la justice sociale existait vraiment , leur place de mérite n’est pas ou ils sont actuellement car la vrai valeur humaine est dans la tête green + non les poches .

    Mr le Ministre de la santé selon l’étude comportemental les pensées passé de l’ Homme expliquent ses actions + silence du présent = certains choses ne se disent pas mais plutôt à surmonté du moment que la vie : c’est une épreuve continu

  11. ça craint pour ce pays…et dire que certains « intelligents » de la société civile comme nouhou arzika défendent haut et fort que ces entreprises font uniquement du chantage, qu’elles partiront jamais du Niger, comme ci le Niger est le meilleur espace d’affaire de ce monde pfff….

    quand ce nouhou arzika avec son air de monsieur je connais tout prend le plaisir d’expliquer des choses dont il n’en a aucune compétence, c’ est à la limite insultant, il prend le plaisir d’induire les gens qui l’écoutent en erreur, c’est très grave pour quelqu’un qui prétend défendre la cause sociale…il défend sa cause sociale OUI….

    tantôt il parle de compagnie de telephonie mobile, souvent des bases militaires au Niger ou des multinationales au Niger, bref, lui, il connait tout…
    nouhou arzika va dire aux employés de Braniger, Unilever, Orange etc, qui seront certainement en chômage bientôt que ces entreprises font encore du chantage…..tu verras s’ils ne vont pas te bruler vif….

  12. NOUHOU G.Abdourahamane

    Oh quelle super proposition de la part d’ Issoufou Boubacar Kado MAGAGI.En lisant ce texte on sens en vous le paroxysme de voir toute ces sociétés en quête de départ. Et cela est un geste inquantifiable de votre part.De part les conséquences économiques,ces départs auront des impacts directs sur des foyers qui alourdiront sans nul doute de pire le chômage qu’est plus que jamais ostentatoire.Nous prions aux autorités en place d’user de tout les moyens légaux pour maintenir ces multinationales dans une mutualité juste favorable.Ces accords au cas échéants nous seront propice économiquement,juste moralement et favorable à la promotion et à la consolidation de l’emploi.

Répondre à Issoufou Boubacar Kado MAGAGI Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.