Home ACTUALITE Le sens de sagesse du président Seini Oumarou à nouveau loué pour le rayonnement du parti et l’intérêt national !

Le sens de sagesse du président Seini Oumarou à nouveau loué pour le rayonnement du parti et l’intérêt national !

Les observateurs de la scène politique nigérienne reconnaissent bien en Seini Oumarou, président du MNSD Nassara, un homme politique pondéré et surtout très conscient de l’intérêt national, soit deux raisons fondamentales qu’il privilégie dans ses choix et gestes politiques courants. Cette attitude, disons cette constance, apparait aux yeux de tous les observateurs comme un des traits de caractère de la personnalité même du président du MNSD.

En 2007 déjà, c’était le même Seini qui pour juguler une crise latente de la gestion du pouvoir par le MNSD, décidait de se mettre…au charbon.
Ainsi avait-il accepté  » le sacrifice  » de remplacer Hama Amadou à la primature le temps de remettre les pendules à l’heure dans la grande maison MNSD. Même proche de Hama Amadou, (son ami d’enfance !), Seini avait refusé de suivre et cautionner l’élan de division que certains entretenaient dans les rangs du MNSD.

Entre ses sentiments et sa raison, Seini aura finalement opéré le bon choix avec la deuxième option. La suite, tout le monde la connait bien. Hama et ses  » obligés  » ont poussé et quitté le navire MNSD en créant le Moden Lumana Africa, mais le MNSD est quant à lui resté le grand  » baobab  » qu’il a toujours incarné.

Avec sa grande patience et surtout son élevé de patriotisme, Seini peut s’enorgueillir de toujours diriger une grande formation politique, le MNSD Nassara. Aussi, après les dernières élections générales, c’est toute l’opposition politique y compris le MNSD qui n’a pas eu de bons résultats.
Du moins, lesdits résultats ne rendent pas comptent de l’envergure réelle des différents partis de l’opposition dans notre pays. A l’effet de pratiquer une gouvernance apaisée et susceptible de pouvoir répondre à l’aspiration de notre pays au progrès et au développement et surtout à la lutte
contre la pauvreté, la contribution de tous fut sollicitée.

C’était du moins le vœu du président de la République Issoufou Mahamadou, aux lendemains de la cérémonie de sa prestation de serment pour un deuxième mandat à la tête de notre pays. Le président Issoufou a consécutivement tendu sa main à l’opposition afin que celle-ci à travers ses membres participe à la construction nationale.

Même si pendant de longs mois, cet appel est resté sans suites, cette fois-ci que le MNSD-Nassara et le PNDSTarayya se sont compris et retrouvés comme en 1993 pendant la cohabitation pour travailler ensemble. Il s’agit là, vous l’admettrez bien, d’un objectif assez noble pour toute formation politique qui se respecte. Mais, est-ce alors pour cette raison que les dirigeants actuels du MNSD acceptent et vivent courageusement toutes les critiques contre eux depuis qu’ils font mine de négocier avec le PNDS Tarayya. Mais, ceux qui versent dans la critique stérile doivent
s’approprier une des dispositions essentielles de la loi fondamentale du Niger.

Elle stipule en effet que :  » les partis politiques concourent à l’expression du suffrage et aspirent à direction du pouvoir d’Etat… « . N’est-ce pas là, la mission de tout bon parti politique ?

En un mot que cherchent tous ceux-làqui ne cessent de commenter cette histoirede rapprochement entre le MNSDet le PNDS ? Eh bien, qu’ils se disentune seule chose : le bureau politique national du MNSD a décidé de conclure un accord avec le PNDS, et il l’a fait librement et sans la moindre pression. Aujourd’hui, la participation du MNSD-Nassara dans la gestion de l’Etat a permis une certaine stabilité politique et tous les ministres du grand baobab sont irréprochables.

Le Ministre de la Santé Publique, Dr. Illiassou Idi Mainassara, actuel Président de la Coordination départementale de Madaoua, est félicité de tous. Le Président de la République, a plusieurs occasions a mentionné son nom comme exemple de bonne gouvernance dans son département ministériel et ne laissant aucun problème dormir, toujours à l’écoute des cris de cœur de la population. La participation du MNSD-Nassara au sein du gouvernement de la 7ème République a été un plus dans la gestion et l’exécution du programme de la Renaissance acte II du Président de la
République au grand bonheur de la population Nigérienne.

Dès lors, le président du MNSD Nassara n’a pas à notre sens le moindre souci à se faire. Le pari est gagné. Il s’agit du terrain politique et surtout d’un engagement à travailler pour son pays. Que faudra-t-il alors y voir que le rôle ou même la mission dévolue à toute formation politique ?

Autant le dire tout de suite, les militants et militantes convaincus du MNSD Nassara continuent d’avoir une grande confiance en Seini Oumarou, puis sont même déterminés à l’accompagner dans toutes les œuvres d’intérêt
national auquel il voudra bien les inviter. Qu’importe alors les mauvaises langues et autres marchands d’illusions.

Le MNSD, le grand  » baobab  » ne se laissera orienter dans ses choix par quiconque. De même qu’il n’a besoin de qui que ce soit pour choisir la direction dans laquelle il partira.

Par conséquent, d’ici le prochain congrès, les observateurs seront témoins de ce que sera les nouvelles orientations du Président Seini Oumarou et du MNSD Nassara, pour le rayonnement des idéaux du parti en vue des
victoires éclatantes pour les futures échéances électorales.

Pour ceux qui veulent saboter les préparatifs du prochain congrès ou voir le parti se diviser doivent se désillusionner, le parti ne se laissera pas faire. Ils ont du pain sur la planche ! Toutes les dispositions sont prises pour
le respect des textes du parti dans les renouvellements des structures du parti. Il ne sert donc à rien de mettre la charrue avant les bœufs !

Les rumeurs répandues autour de supposées candidatures contre Seini Oumarou ne relèvent ni plus ni moins que d’une manœuvre sournoise de certains responsables politiques tapis dans  »le marché d’illusion ». Ces
mensonges et délations ne surprend plus aucun Nigérien de bon sens.

Le Bureau Politique National tient à rassurer ses militantes, militants et sympathisants que le MNSD-NASSARA reste un et indivisible autour de son Président, Elh Seïni Oumarou et qu’il ne se laissera pas divertir par les manœuvres désespérées et de bas étages des pyromanes qui cherchent à mettre du feu partout. Ces manœuvres visent à semer la discorde dans ses rangs, le MNSD NASSARA reste et demeure constante à soutenir toute initiative qui prenne en compte les intérêts du Niger et de son peuple.

Par Zabeirou Souley ( LE TEMPS N° 149 )

4 Comments

  1. Si nous voulons faire une vraie démocratie, il faut toujours une majorité et une opposition, donc le sacrifice, c’est accepter de rester à l’opposition et de jouer son rôle dans la construction du pays en tant qu’opposant. Si on veut faire la démocratie à la pensée unique chinoise, ce n’est pas mal aussi, mais il faut dissoudre tous les partis politiques et faire un seul.

  2. Mr Seini Oumarou Président d partie MNSD Nassara malgré les hauts et bas lesquels sont si naturelles dans l’aventure politique de toute sociétés , votre camp a beaucoup militer pour l’intérêt général de ce pays et comme nous nous battons chaque instant de notre souffle pour rester au bon milieu de notre terrain Nigérien comme des Hommes loyales , nous rendons à césar ce qui appartient à césar = vous êtes un passager du camp opposé qui ne perturbe pas le trajet du fameux bus rose de la 7eme République du Niger = nos carton rouge + jaune ne sont destiné que pour des hors lois = puisque tout le monde est fort et informer la seule option restante c’est de se tenir main dans main et soutenir le plan de renaissance ISSOUFFOU MAHAMADOU qui sauvera les différents acteurs politiques mais surtout le peuple Nigérien pour lequel ils sont en exercice de leur fonction Étatique .
    Hama Amadou même ce n’est pas un ignorant politique ou intellectuel , sont seul défaut en est qu’il fut l’œuvre d’innombrables accidents administratifs entre haoussa + djerma et c’est ce qui a fragmenter notre couche sociales + culturelles qui a fait atteinte à nos personnalités donc , nous ne tolérent pas des caprices dans le game du moment que nous savons tout.
    Chers politiciens du Niger vous êtes tous nos ainés et nous aimons vous voir coopérer ensemble dans la fraternité au moins pour conserver + accroitre l’intérêt national de notre pays qui pleurait d’injustice ( révolution industrielle ) autrefois avant l’initiative 3N .Ne voyez vous pas que les jeunes si indexés par le chômage + abandonnés contre eux mêmes qu’ils soient ,sont toujours solidaires entre eux et chacun prend la défense de l’autre avec relève ?
    NB : nous la jeunesse consciente du Niger nous n’avons le choix que d’être vos arbitres politiques en temps réel lorsque nous constatons trop de dégâts sur notre teritoire car nous sommes suffisamment unie + aguerri + déterminé pour dissoudre complètement toute les politiques fœtus ou malicieuses au Niger et rien ne nous arrêtera du moment que nous sommes mêmes parmis vos militants chacuns ( free drone + talke action ,anytime,anywere , Freedom ,peace & love ) : ISSOUFFOU MAHAMADOU qui respect notre dignité humaine c’est sa politique que nous avons juger utile pour le Niger car , « Démocratie + communisme  » c’est sa notre devise .

  3. Quand tu vois Tamtaminfo pour ne pas dire les bGuristes flatter un leader politique qui n´est pas des leurs, c´est qu´ils ont besoin de lui pour leur agenda. Seyni s´etant totalement discredite aupres de la base du MNSD, il ne lui reste plus qu´a se livrer pieds et poings a la bande a bazoum sinon ce sont les affaires qui vont le cerner car apres tout, il n´a plus nulle part ou aller.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Les hommes politiques nigériens doivent avoir pitié des citoyens nigériens lambdas et de notre cher pays qui nous a tout donné.

Les défis, securitaires , alimentaires, et les inondations, nous imposent un minimum de re…