Accueil / ACTUALITE / LE TRANSPORT DES PÈLERINS AU NIGER : Politique argent et lobbying étranger

LE TRANSPORT DES PÈLERINS AU NIGER : Politique argent et lobbying étranger

Image d'illustration

IMAGE D’ILLUSTRATION

Le Hadj, 5ème pilier de l’Islam hormis le caractère religieux qu’il représente est devenu hélas au Niger à travers son volet transport l’une des activités les plus prisées et les plus mafieuses du secteur. Les acteurs naturels ‘compagnies aériennes et agences de pèlerinage) se livrent une vraie guerre ce qui peut aisément se comprendre dans un environnement concurrentiel.

En outre ce qui se comprend moins bien, c’est l’arrivée de nouveaux vautours qui s’y sont infiltrés pour des intérêts pécuniaires égoïstes au détriment des acteurs naturels que sont les opérateurs privés qui ont fait la fierté de cette activité. Il s’agit là de députés, de membres du gouvernement de lobbies étrangers qui n’hésitent pas à donner des directives aux autorités de tutelles (ANAC, Ministères …) afin de bloquer certaines compagnies au profit de celles choisies par  » le prince », ce prince qui dit à qui veut l’entendre qu’il a été envoyé par  »le roi » avec des instructions fermes.

Dans cette épuration politico-commerciale des compagnies aérienne, personne n’y échappe. Pourtant, on semble oublier que ces compagnies locales ont un personnel nigérien, s’acquittent de leurs impôt au Niger, ce qui, convenezen n’est pas rien ! Selon des sources proches du milieu de l’aviation civile et des agences de pélérinnage, Niger Airline qui fait pourtant des vols domestiques a été écarté à cause de ses plaintes et critiques incessantes à travers les médias des autorités !

Air Niamey, quant à elle, paie les frais de sa conférence de presse d’après Hadj 24 dans laquelle elle a fustigé les ingérences d’un opérateur tranger, son action en justice envers l’Etat du Niger, et son refus  »arroser » la chaîne de décision !Hambali Airways, le dernier-né du milieu, quant à elle est roulée dans la farine !

D’après certaines sources, on lui aurait attribué un quota juste pour donner un semblant d’avoir choisi deux compagnies sachant bel et bien que son quota serait reversé à la compagnie du Prince !

L’initiative privée saine au Niger va-telle vers une extinction finale ? Il faut s’inquiéter !

À propos de l'Auteur

Contribution de Khalid Abdoua (OPINIONS N° 377 )

À propos Administrateur

4 plusieurs commentaires

  1. Ayez le courage de dire de façon claire qui vous accusez, monsieur Khalid!

  2. Ahmadou Sarmadan

    « le prince »,  » le roi »… quand on n’a pas le courage de dire ce qu’on a à dire, mieux vaut se taire.

  3. Dagustagor Fofana

    l’essentiel c’est de voir les pelerins convoye dans des bonnes conditions pour accomplir leur devoir.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*