Accueil / ACTUALITE / Le vice président de la CNPC Niger reçu par le Président de la République

Le vice président de la CNPC Niger reçu par le Président de la République

CNPCetIssoufouPalaisLe Président de la République Chef de l’Etat Issoufou Mahamadou a reçu ce samedi en audience à sa résidence, le vice président de la CHINA NATIONAL PETROLUM COMPANY (CNPC), Liu Yingcoi.

Cette rencontre entre dans le cadre de la visite qu’a effectué le Chef de l’Etat sur le site d’exploitation du pétrole d’Agadem le jeudi dernier.

A leur sortie d’audience, l’ambassadeur de la Chine au Niger, Shi Hu, membre de cette délégation a indiqué que  cette audience est destinée « a recueillir les impressions du Président de la République après sa visite sur le terrain, et il en est très satisfait ».

« Nous avons également abordé la façon de renforcer la coopération bilatérale entre nos deux pays, basée sur un partenariat gagnant – gagnant » a-t-il ajouté.

ANP

À propos de l'Auteur

Source: Presidence de la Republique

À propos Administrateur

4 plusieurs commentaires

  1. Bonsoir, juste apporter une petite contribution par rapport a ce que mon ami vient de dire. C’est vraiment une triste realite car je suis victim aussi bien que j’etais un assistant j’ai vu combien mes frère sont maltraiter par ses chinois. Un autre probleme sur le salaire je peux dire que sa vien des societe de sous-traitance qui diminue de l’argent aux emplyes

  2. s’il te plait le president issoufou ilfo sauver les employers nigeriens du secteur petrolier qui travaillent pour des societes chinoises en general et ceux de la cnpc en particulier,walahi ils deplorent la maltraitance qu’ils suibissent de la part de chinois et les maigres salaires 10 fois moins celles des chinois surtout a la cnpc ou les chinois touchent plus de 5fois a 10fois les salaires nigeriens,les nigeriens travillent bocou surtout s’il s’agit des travaux de force,les plus difficiles et leurs salaires est tres petit par rapport a celle des chinois,c seulement ici au niger que les travailleurs du secteur petrolier soufrent,ils n’ont rien et ils reclament toujours.mr le president aider les.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*