Home ACTUALITE Les 7 (E)rreurs de Mahamane Ousmane: POURQUOI OUSMANE NE GAGNERA PAS
ACTUALITE - CONTRIBUTIONS - 22 février 2021

Les 7 (E)rreurs de Mahamane Ousmane: POURQUOI OUSMANE NE GAGNERA PAS

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

Qualifié pour le second tour de l’élection présidentielle face à M. Bazoum Mohamed, le Candidat de l’opposition Cap 20-21 M. Mahamane Ousmane(MO) part avec un handicap sérieux, celui d’avoir 22 points de retard à rattraper et surtout de n’avoir pas pu fédérer autour de lui, les candidats non qualifiés pour le 2e tour, ayant obtenu des voix substantielles au premier tour en particulier M. Seyni Oumarou et M. Albadé Abouba classés respectivement 3ème et 4ème.

Si cette situation offre un désavantage sérieux au candidat de l’opposition, elle n’est pas la seule raison qui présagerait de son échec. En effet, MO cumule au moins les 7 (E)rreurs ci-après qui en feraient inéluctablement, un malheureux a la proclamation des resultats.

Son Esotérisme

Apres plus de trente ans de carrière politique, il est très difficile de caractériser l’homme politique qu’est MO. De la CDS au RDR, il a perdu la grande majorité de ses compagnons politiques. C’est, en effet, le leader politique qui a connu la plus grande régularité dans la perte de voix sur les 30 ans d’histoire démocratique au Niger. Cela s’explique, notamment, par le caractère énigmatique et obscur de l’homme. Son comportement sournois et abscons, a favorisé la difficile accommodation de son personnage par tous ceux qui ont vécu près de lui. Il a une doctrine marginale,  malléable et superficielle, mais en même temps, aussi, insaisissable.

Ce caractère complexe devenu permanent au fil des ans fait plutôt ressortir, chez l’homme, une absence totale de doctrine.

Ses Engagements

Dans son programme politique, concocté entre les deux tours, on se rend compte et très vite, que ce document a été élaboré pour faire bonne figure et combler un vide qui serait incompréhensible.  Il est un ensemble de littérature, dépourvu de diagnostic, de défis et de nouvelles actions clairement identifiées. Il est également, dénué d’indications de mobilisation de ressources ainsi que des affectations des dépenses. Il est composé de 7 points dits Engagements. A la lecture de ces points, il parait très vite évident qu’ils n’offrent aucun indicateur de performance, aucun plan de financement ni aucune possibilité de reddition, éléments basiques d’un Engagement politique.  

C’est Donc un candidat de non-Engagements, dépassé, qui se présente aux électeurs le 21 février 2021.

Ses Elus

Au sortir des élections législatives, MO compte 7 Elus nationaux sur 168. Cet état de fait est issu d’une accumulation d’Erreurs résultant de son caractère Esotérique évoqué ci-haut et qui suscite une analyse double.

Premièrement, il présente l’image d’un candidat à faible représentativité, dont le parti ne peut même pas constitué, seul, un groupe parlementaire à l’Assemblée Nationale. Il sera ainsi obligé de s’allier avec d’autres pour exister politiquement dans cette institution.  Aussi, ce nombre marginal (6e en nombre de députés) l’explose aux aléas de ses alliés ainsi qu’à leur diktat, inexorable en politique qui est basé sur le rapport de force.

Deuxièmement, il incarne l’image du Candidat non représentatif de l’ensemble du pays, parce-que n’ayant des élus que dans 2 régions sur 8. Cela l’expose à l’idée du candidat circonscrit, régional, sans envergure nationale.

C’est donc, aussi, un Candidat cantonné, dont le niveau de popularité et la perception du message restent très poinçonnés.

Son Equipe

Son Equipe, issue de ses alliances, est truffée de gens à la moralité douteuse. En effet, MO est entouré, dans sa Coalition, de ceux représentant tout ce qui est contraire à nos valeurs culturelles et sociales. Il a eu l’exploit d’attirer, spectaculairement, l’ensemble de ceux, dont le parcours politique a été jalonné d’immoralité, d’inconstance et d’un opportunisme reconnu. Il a surtout amassé tous les leaders, jeunes ou moins jeunes, qui ont un sentiment de revanche envers le peuple, soit parce-que, au crépuscule de leur carrière, ils lui reprochent de leur avoir pas permis d’assouvir leurs objectifs ultimes, soit parce-que, plus jeunes, ils lui en veulent d’avoir explicité et inhibé, très vite, leurs carrières qu’ils espéraient plutôt prometteuse.

C’est donc, notamment, un Candidat mal entouré, pris au piège par un clan qui veut en découdre avec le peuple nigérien et toutes ses valeurs. 

Son Esquive

En Esquivant le face-à face avec son challenger, MO a révélé une faiblesse notoire. Il a surtout donné raison à ceux qui pensent que sa présence au second tout est sujette au hasard, dont la conséquence est l’impréparation et l’improvisation. Il a surtout évité le ridicule et la punition à laquelle il s’exposerait, face à un candidat prêt, préparé et possédant un programme de gouvernance. Il a, enfin, fait rater au peuple un exercice inédit qui allait sans doute faire date.

C’est donc, surtout, un Candidat de circonstance pour ne pas dire de procuration, qui semble perdu, dépaysé et totalement détaché du minimum basique attendu d’un candidat à l’élection présidentielle. 

Ses Errances

En coupant sa campagne pendant 5 jours pour Errerdans la sous-région, MO a donné l’image d’un Candidat insoucieux. En effet, pendant que son challenger soulevait les foules partout au Niger, lui soutirait des fonds à on ne sait qui et sous quelle conditions, laissant ces supporteurs orphelins et perdus.

C’est donc, singulièrement, un candidat indifférant, capable de s’exposer, de heurter les sensibilités des nigériens et d’exposer le pays à des dérives comme à ses habitudes.

Son Excès

Depuis le début de la campagne du 2e tour, les meetings de MO ressemblent plus à une grosse Comédie qu’a des rassemblements politiques. Cela se caractérise, notamment, par le comportement indécent de celui qui veut porter l’étoffe du commandant en chef au Niger. En effet,  ces interventions très théâtrales, jonchées de chants laconiques et ironiques, d’intonations subites et inaudibles, de propos incohérents et incompréhensibles, révèlent un comportement à la limite bipolaire et excessif.

C’est donc, foncièrement, un Candidat qui amuse et dont les interventions sont dénuées de sens et d’essence.

Par KABZAK (Contribution Web)

12 Comments

  1. Quel qu’en soit la personne qui arrive nous la souhaitons courage, engagement, compétence… pour relever notre pays les situations chaotiques qu’il se trouve ! Niger vive

    1. Tout à fait, je parle de Bazoum comme vous l’avez si bien dit !
      Cet article bidon dans lequel on ose comparer l’Economiste, Statisticien au parcours sans faute à un petit enseignant de philo du lycée. On marche vraiment sur la tête…
      Quelqu’un qui a du mal même avec une simple arithmétique, va t-il pouvoir comprendre les grands défis économiques, financiers et autres questions sociétales?
      Tellement pathétique comme article !

  2. Votre analyse n’a aucun sens. C’est vraiment un débat au ras des pâquerettes que vous engagez.

    Entre Mahamane Ousmane l’Economiste de formation et de carrière contre Bazoum l’enseignant de philosophie, un domaine tellement abstrait, le choix en terme de compétences est vite fait.
    Hélas on n’a pas voté le candidat disposant les meilleures compétences, et capable de défendre les intérêts du Niger, mais celui imposé par le système Guri qui est là que pour leurs intérêts exclusifs.
    Celui qui comprend mieux les questions socio-économiques, de bonne gouvernance, de stratégie est inéluctablement Mahamane Ousmane. Quel programme dispose donc Bazoum hormis qu’il soit le toutou de Mahamadou Issoufou? Bazoum un personnage aussi complexe et flip-flop.
    Il faut vraiment toucher un petit billet pour dresser le faux portrait de Mahamane Ousmane.

    Pour prononcer 2 phrases de sa déclaration suite à la proclamation à demi-teinte des résultats de la CENI, il lui a fallu lire le bout de papier. Son discours devrait être naturel, fluide, rassembleur et d’espoir. Rien !

    Que du folklore!

  3. Dieu seule Inchallah peux arranger la situation dans laquelle nous sommes. qu’Allah protèger Mon Niger contre les infidèles que la protection d’Allah soit avec ma population amione

  4. Publications de merde. Vous êtes vraiment un journaliste ? Sérieux arrêtez votre propagande a la con. C’est trop bête. C’est vous les médias qui propagent des informations de merde. Des menteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

Le Président Mohamed Bazoum veut faire du secteur des télécommunications, l’un des moteurs essentiels de notre développement

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Mohamed Bazoum a rencontré les responsables…