Home ACTUALITE Les actes de violence, de vandalisme, nées du fait de la mauvaise manière de faire de la politique est une honte nationale
ACTUALITE - CONTRIBUTIONS - 24 février 2021

Les actes de violence, de vandalisme, nées du fait de la mauvaise manière de faire de la politique est une honte nationale

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

Nous sommes affligés par ces actes de violence dans la ville de Niamey suite à la publication des résultats provisoires des élections présidentielles du deuxième tour, du 21 février 2021.

Des rues barricadées par des pneus enflammés dans tous les quartiers de la ville de Niamey.
Des nuages noirs de fumée dans le ciel  au-dessus de la capitale, c’est pitoyable et revoltant .

Des invectives violentes contraires à nos valeurs socioculturelles.
Des appels à l’affrontement, à la haine éthennique,  à l’intérieur du pays, tout cela à cause des élections générales qui  sont sensées être libres, démocratiques, transparentes, crédibles, honnêtes, sincères, apaisées et incontestables.

Nous ne devrons jamais oublié que notre pays traverse une crise socio-économique, une crise  sanitaire, une crise sécuritaire , sans précédent ,   les moyens financiers et matériels sont  très  limités pour  pouvoir y faire face avec efficacité . D’où notre dépendance honteuse de l’extérieur pour assurer la sécurité de nos concitoyens et pouvoir survivre . Tout cela par la faute de gestion de nos hommes politiques.

Nous sommes aujourd’hui incapables de financer nos élections générales constitutionnelles, causes de cette déchirure sociale, nous continuions à tendre  la main pour nourrir le peuple souverain auquel nous prétendons assurer le bonheur, nous tendons aussi la main pour financer nos élections, nous devrions avoir honte de cette manière de gérer nos ressources publiques, nos  ressources humaines,  nos ressources minières, ect.

La démocratie telle qu’elle est  conçue et pratiquée, par nos hommes politiques, n’est pas conforme à nos valeurs socio-culturelles.
Nous devrions repenser notre manière de pratiquer la démocratie , notre manière de faire de la politique. Un changement de mentalité s’impose à tous les niveaux.

La démocratie c’est le pouvoir du peuple par le peuple, pour le peuple.
Faire de la politique, c’est être un grand rassembleur, un grand éducateur, un grand homme de dialogue,  un homme tolérant, serviable.
Faire de la politique, c’est servir le peuple et non se servir.

La politique c’est l’art de gérer la cité dans la cohésion sociale,  dans l’unité nationale et non de semer la discorde entre les citoyens.
Aujourd’hui, notre cher pays , le Niger  se trouve divisé par le fait de la politique politicienne, de la politique des intérêts sordides personnels .

Cette fracture sociale, prouve si il en est besion que les hommes politiques nigériens ont échoué dans leurs missions,  de formation politique, de formation civique , des citoyens.

L’ impression malheureuse que notre pays donne à l’extérieur:  un pays divisé sur la base de la recherche des intérêts matériels personnels, un pays où la corruption a atteint un niveau jamais égalé, un pays où des narcotrafiquants  tiennent tête aux pouvoirs publics,  ect.

Ces dernières élections ont mis à nu l’incapacité de nos hommes politiques à rassembler les nigériens autour d’ une seule cause , d’un idéal, l’intérêt supérieur du Niger.

L ‘ unité nationale se trouve en rude épreuve !

Ce qui se passe actuellement sur l’étendue du territoire national , ces messages audios , odieux, qui circulent sur les réseaux sociaux devront nous interpeller à tous les échelons , c’est un échec de la classe politique nigérienne et des élites nigériennes .

Nous devrions avoir honte tous sans exception de cette situation lamentable créée par l’incohérence ,  la turpitude des hommes politiques nigériens .

 Notre génération a échoué dans la gestion des affaires politiques, des affaires de la cité.

La politique est un terrain de fair-play, de solidarité nationale, de respect de son prochain, de respect de son adversaire et non un terrain de la haine, un terrain de fakes news, un terrain des mensonges.

Nigériens, nigériennes,  nos chers compatriotes,  Ressaisissons-nous, soyons tolérants, solidaires , notre cher pays a besoin de sa sérénité, de son unité nationale,  pour bien amorcer son développement économique et social.

Arrêtons ces mensonges, arrêtons cette haine, regardons tous vers la même direction , celle du progrès économique et social de notre  cher pays.

  Le Niger restera un et indivisible incha Allah ! N’en déplaisent aux pyromanes et leurs complices locaux et extérieurs.

La patrie ou la mort le peuple souverain du Niger, restera toujours débout et uni .
Le peuple vaincra incha Allah  !

Par Issoufou BOUBACAR KADO MAGAGI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

L’HEURE EST A L’UNION SACREE DERRIERE LE MENA NATIONAL ET SES RESPONSABLES

Certes, les deux défaites du Mena national pourraient soulever un tollé et c’est légitime …