Home ACTUALITE Les droits des filles en situation de crise : Il est plus que temps d’en parler !
ACTUALITE - CONTRIBUTIONS - 28 juin 2021

Les droits des filles en situation de crise : Il est plus que temps d’en parler !

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

Le bureau régional de Plan International en Afrique de l’Ouest et du Centre, en partenariat avec la
Banque Mondiale et Amnesty International, informe l’opinion publique nationale et internationale de la
tenue prochaine de la 1ère édition de l’initiative « Girls Influencing Response and Leadership Space
(GIRLS) » (Espace d’influence, de réponse et de leadership des filles), prévue pour le mardi 29 juin
2021 dès 10h GMT sur la plateforme Zoom.

En effet, dans sa stratégie globale en cours (2017 – 2022), Plan International s’est fixé pour ambition
de permettre à 100 millions de filles d’Apprendre, Décider, Diriger et s’Epanouir !

Ayant ainsi à cœur de placer de manière systémique les jeunes filles et femmes au centre de ses
stratégies et de ses plans d’action, Plan International initie l’organisation de rencontres périodiques
d’échange, de partage, d’apprentissage et de dialogue afin de promouvoir le leadership des filles dans
la prise de décisions et susciter l’engagement des acteurs et garants de droits eu égard aux défis
auxquelles elles font face.

Pour cette première édition de l’initiative GIRLS, les femmes, jeunes et jeunes filles convié.e.s auront
l’opportunité d’échanger avec des partenaires des institutions internationales et des organisations de la
société civile, sur la question des droits des filles en situation de crise dans le Sahel central
(Burkina Faso, Mali, Niger), pays confrontés à des crises sans précédent.

Quels sont les défis auxquels les filles font face en situation de crise ? De quel accompagnement
bénéficient-elles ? Quel regard portent-elles sur la situation et que faut-il faire pour arriver à des
solutions pérennes ? Telles sont les questions auxquelles les panelistes et intervenants chercheront
à répondre.

Intéressé.e.s ? Connectez-vous via le lien zoom suivant :

Pour toute demande d’interview ou pour plus d’informations, bien vouloir contacter :
Jaire Somo Moutcheu, Responsable de la Communication et des Médias, Plan International, Bureau
régional de l’Afrique de l’Ouest et du Centre.
Courriel : jaire.somo@plan-international.org
Mobile | Whatsapp: +237 677 60 57 93
Ou suivez nous sur :
• Facebook : https://www.facebook.com/PlanWestandCentralAfrica/
• Twitter : https://twitter.com/PlanWACA

A propos de Plan International

Plan International est une organisation humanitaire et de développement indépendante et à but non
lucratif qui fait progresser les droits des enfants et l’égalité pour les filles.
Nous croyons au pouvoir et au potentiel de chaque enfant. Mais ce potentiel est souvent étouffé par la
pauvreté, la violence, l’exclusion et la discrimination. Et ce sont les filles qui en sont les plus touchées.
En collaboration avec les enfants, les jeunes, nos supporters et nos partenaires, nous nous efforçons
de créer un monde juste, en nous attaquant aux causes profondes des problèmes auxquels sont
confrontés les filles et tous les enfants vulnérables.
Nous soutenons les droits des enfants de la naissance à l’âge adulte. Nous permettons aux enfants
de se préparer et de réagir aux crises et à l’adversité. Nous faisons évoluer les pratiques et les
politiques aux niveaux local, national et mondial en utilisant notre portée, notre expérience et nos
connaissances.
Nous construisons des partenariats puissants pour les enfants depuis plus de 80 ans, et nous
sommes maintenant actifs dans plus de 75 pays.
En Afrique de l’Ouest et du Centre, Plan International opère dans 14 pays dont le Bénin, Burkina
Faso, Centrafrique, Cameroun, Ghana, Guinée, Guinée Bissau, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal,
Sierra Leone, et le Togo.
Plan International accorde une place de choix à la réponse à la crise du Sahel central qui traverse une
situation de crise qui s’inscrit dans la durée.
Le Burkina Faso, le Mali et le Niger partagent les mêmes réalités avec une conjugaison de défis liés à
l’insécurité, aux conflits intercommunautaires, à l’insécurité alimentaire, à la crise du COVID-19 et à
l’impact du changement climatique. Les filles en paient le plus lourd tribut. C’est ainsi qu’on observe
une augmentation de tous les types de violences basées sur le genre:
• Déscolarisation des enfants et en particulier des filles
• Risque accru de mariage précoce, de grossesses indésirées
• Violences domestiques
• Appauvrissement des familles et par ricochet travail des enfants
• Faible accès aux services de santé et de planification familiale
Plan International et ses partenaires inscrivent le plein respect des droits et la protection des civils et
en particulier des enfants et des filles au cœur de sa réponse humanitaire, en intervenant entre autres
dans les domaines suivants :
• Protection
• Abris
• Education y compris le développement de la petite enfance
• Eau, hygiène et assainissement
• Nutrition et sécurité alimentaire
• Autonomisation économique des jeunes et des femmes
• Santé sexuelle et reproductive
• Engagement communautaire
• Renforcement de la paix, cohésion sociale et gestion des conflits
• Résilience et adaptation aux changements climatiques

Par Plan International

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

L’HEURE EST A L’UNION SACREE DERRIERE LE MENA NATIONAL ET SES RESPONSABLES

Certes, les deux défaites du Mena national pourraient soulever un tollé et c’est légitime …