Home ACTUALITE Les États-Unis envisagent une réduction importante de leurs troupes au Sahel

Les États-Unis envisagent une réduction importante de leurs troupes au Sahel

Selon la presse américaine, les États-Unis envisagent un vaste retrait de leurs forces militaires en Afrique et en particulier au Sahel. Le ministère de la Défense a donné jusqu’à janvier à l’Africa Command pour établir un plan de retrait des troupes qui luttent contre les groupes jihadistes aux côtés des armées locales et des soldats français.

Les États-Unis envisagent une réduction majeure de leurs troupes en Afrique, peut-être même un retrait total. D’après le New York Times, Washington pourrait l’annoncer officiellement dès janvier.

Actuellement, jusqu’à 7 000 soldats américains stationnent sur le continent, la plupart en Afrique subsaharienne et en Somalie. Mais ce sont les troupes au Niger, au Tchad et au Mali qui sont les plus concernées par cette vaste révision. Les États-Unis pourraient même abandonner leur toute nouvelle base de drones construite près d’Agadez au Niger pour un montant de 110 millions de dollars.

Une bien mauvaise nouvelle pour Paris après le retrait américain de Syrie, d’autant que ce désengagement inclus aussi la fin de l’assistance à l’armée française au Sahel. Un soutien qui coute 45 millions de dollars par an au Pentagone.Mais c’est aussi la fin aussi de l’encadrement des armées sahéliennes.

Sortir des « guerres sans fin »

Le ministre de la Défense américain Marc Esper veut tout simplement clore 18 années d’une doctrine contre-terroriste américaine héritée du 11 septembre pour se reconcentrer sur les grandes menaces stratégiques que constituent la Chine et la Russie.

Un départ d’Afrique qui prélude au retrait militaire américain du reste du monde également. Car avant l’élection de 2020, Donald Trump souhaite appliquer sa promesse de campagne de 2016 : sortir les États-Unis de ce qu’il appelle « des guerres sans fin ».

Par RFI avec notre correspondant à San Francisco, Eric de Salve

  1. QUAND UN AVEUGLE N’A PLUS LA CANNE DE SON GUIDE, QUE LUI FALLAIT-IL PUR EMPRUNTER LE CHEMIN DE RETOUR À SA CASE DE DÉPART?

    Nos aveugles Organisations de Sociétés Civiles ont forcés les chaines à se casser. Que peuvent-elles faire quand, demain, on s’enlise dans le merdier? Or, ce ne seraient pas ces populistes membres du Cadre de Concertation de la Société Civile avec un Mahamadou Nouhou Arzika d’MPCR, un Ehadj Idi Abdou, un Siradji, un Moussa Tchangari d’Espace Citoyen (AEC), un Ali Idrissa Nani DG de la RTL Labari et Coordonnateur de ROTAB et de Croisade ou un Ousseini Maïga qui vont endosser de treillis e chaussant des Rangers et prendre des Kalachnikov pour aller au front contre les terroristes que les ennemis du Niger, vont équiper avec des armes très sophistiquées au prix de dominer notre pays et mieux nous assujettir. Ces lâches intellectuellement limités qui ne furent pas capables de comprendre les clauses de contrat quant à l’indépendance de notre pays avant d’accuser les autorités de la 7ème République d’être au service de la France.
    N’eut été l’orientation donnée par Batassayé Jikan Aggo leur signalant de chercher à savoir ce que le premier Président du Niger a traité par rapport aux Conventions signées avec la métropole coloniale, tous les acteurs des Organisations de la Société Civile du Niger étaient restés ignorants du fond de leurs combats relatifs aux Lois des Finances, l’expropriation, exploitation et exportation de nos ressources minières…tout ce qui va à l’encontre des intérêts du peuple qu’ils croient défendre. Heureusement, il existe encore de méticuleux soldats de médias sérieusement armés de plumes et de micros pour chercher la vérité et la dire au public. AUJOURD’HUI ET DEMAIN, NOS SC COMPRENDRONT LEURS GRAVES ERREURS quant à décision des États-Unis qui envisagent une réduction importante de leurs troupes au Sahel. Déroulons sincèrement nos tapis de prières et engageons fidèlement à demander l’Assistance et la Protection d’Allah (swt) contre la malveillance de Satan et ses serviteurs qui n’hésiteront pas de transformer notre espace sahélien en un Somalie Land II pour leurs intérêts. SEM le sage humaniste et très sociable Eric P Whetaker Ambassadeur des États-Unis d’Amérique au Niger ne manquera sûrement pas de nous accompagner dans nos prières pour la Paix et la quiétude sociale au Niger comme dans tout le Sahel. Aux bons entendeurs, salut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

CORONAVIRUS : 74 CAS DÉCLARÉS POSITIFS DONT 2 CAS A MARADI ET 5 DÉCÈS À LA DATE DU 1ER AVRIL 2020 AU NIGER…

Un communiqué du ministère de la santé publique vient d’indiquer 40 nouveaux cas de …