Home ACTUALITE Les Kamé kamé de M. Ya Moussa Issa Secrétaire Général du SNAT

Les Kamé kamé de M. Ya Moussa Issa Secrétaire Général du SNAT

M. Ya Moussa Issa Secrétaire Général du SNAT

Suite à la publication d’un article sur notre site d’information ‘’ Tamtam-info’’ relayant des informations sur le fonctionnement de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique (DGT /CP), le Bureau Exécutif de Syndicat National des Agents du Trésor a rendu public une déclaration de presse, le jeudi 12 avril dernier, afin de nous accuser injustement tout en fustigeant l’actuel Directeur Général du Trésor, dont la gestion est qualifiée de peu orthodoxe.

Dans ce point de presse, le Secrétaire Général du SNAT, M. Ya Moussa Issa joue au zèbre équilibriste.

En effet depuis que des proches à lui ont été éjectés de la Paierie Générale du Trésor, de l’ACCT, etc, il fait de tout bois pour déstabiliser la direction générale actuelle du Trésor et de la Comptabilité Publique. Au lieu de répondre aux  différentes interpellations dont il a fait l’objet dans l’article de Garba Mairigia, sur la mauvaise gestion du fonds social dont il est accusée, il se contente à faire du dilatoire en accusant l’actuel DG du Trésor de tous les péchés.

Au lieu donc de s’occuper de sa vraie mission, celle de défendre les intérêts des agents du Trésor, il passe plus son temps à faire des va et vents entre la Présidence de la République et le ministère des finances pour ragoter.

Dans ce point de presse, le Syndicat National des Agents du Trésor ou du moins son SG a demande le départ immédiat et sans condition de leur Directeur Général pour atteinte porté à leur département ministériel.

Tiens, tiens, on a la même tonalité dans une déclaration similaire rendue public en mars 2016. Alors, camarade SG, qu’en est il du Fonds social ?

Et quelle est votre position par rapport aux réformes entreprises au niveau du Trésor, réformes initiées par l’UEMOA ?

Répondez à ces questions, le reste tout le reste n’est que du dilatoire.

[author ]Garba Mairigia (Web Contributeur) (Tamtam Info News)[/author]

56 Comments

  1. Merci aux différent contributeurs qui nous ont permis de mieux comprendre la mentalité de certains syndicalistes. Le gouvernement doit prendre ses responsabilités en main pour nettoyer le Trésor car l’Etat perd, les honnêtes citoyens perdent aussi.

    1. En tout cas, cette affaire a fait tomber le masque derrière lequel se cachent les syndicalistes du Niger: des escrocs de la pire espèces. Mais ceux du Trésor, eux, ne sont pas des escrocs: ce sont des VOLEURS! Il est donc plus qu’urgent de les mettre hors d’état de nuire à leur base. Du reste, la place des voleurs, est-elle vraiment dans un bureau?

  2. Mais où est passé le DRH, pour que ses lieutenants de la Div. logistique et financière s’adonnent ainsi au racket qui est décrit par les intervenants? Ou bien il est dans le système aussi?

    1. Ah! Parce que dans une boîte, vous pensez que l’on puisse bouffer un tel argent sans le DRH?! Mais vous êtes trop naïfs, quoi! Il est dedans, pian! Il paraît aussi que ses lieutenants et lui-même se livrent à un rançonnage en règle des comptables des Régions (TR et TD). Et sur ce terrain, ils semblent faire concurrence à un certain Idrissa Yayé, Inspecteur Principal de son état, mais qui incarne la honte de la profession. Son cas à lui est inqualifiable, parce que ses pratiques (racket) sont sur l’ensemble du réseau de la DGT/CP où il constitue une véritable terreur pour les comptables. Souffrant d’un déficit chronique de personnalité, ce monsieur n’épargne personne: ni les collègues, ni les fournisseurs, ni les autres usagers du Trésor. Pour avoir vendu son âme au diable, ce triste sire est à la recherche d’argent du 1er au 30 du mois, et ce sous des prétextes qui jurent avec tout sens de dignité: « mon enfant est malade », « mon véhicule est en panne », « on m’a coupé le courant », « je suis en panne sèche », « mon épouse à besoin de ceci », « j’ai mis mon portable en gage contre un billet de 5000f », etc. Dites-moi, c’est cela faire honneur au statut et à la fonction comptables? Respectez-vous un peu, là!

      1. Tiens, tiens! Je crois que c’est ce monsieur-là à qui ils ont donné les surnoms de « coxer » et « commandant » (en référence à l’officier de douane connu pour le racket). Il paraît qu’il n’est pas loin de la retraite. C’est en tout cas ce qu’espèrent les comptables des Régions qui souffrent trop des agissements de ce monsieur. Mais en attendant qu’il aille à la retraite, des mesures doivent être prises pour arrêter sa spirale de nuisance qui n’a que trop duré. Avis!

      2. Quoi?! C’est donc comme ça qu’ils sont, nos comptables publics? Nous, nous les apercevons de loin et les assimilons aux banquiers qui sont bien payés. Ashé, ashé!

        1. Laisse, mon frère. Regarde-les seulement se pavaner à bord de gros bolides qu’ils s’en vont garer dans des maisons cossues, mais ne cherche pas à savoir comment ils les ont acquis. Sache juste que ce n’est pas leurs revenus d’agents de l’Etat qui leur ont permis cette « spectaculaire réussite ». Tiens, il y en a par exemple un qui était dans ma Région (Tahoua), mais qui a été relevé de ses fonctions depuis 2 ou 3 ans, mais dont la simple évocation du nom fait encore, à ce jour, trembler les populations de l’Ader, du fait de son affairisme intolérant. Son racket s’étendait jusqu’aux pauvres contractuels. C’est vous dire….

          1. Le gars décrit ici me fait penser à un Trésorier Régional de Tahoua qui a été débarqué par le Président de la République le jour (ou le lendemain) de son arrivée pour ses vacances à Dan dadji. Si c’est lui, il est très riche dèh! Ses « réalisations » à Niamey et même ailleurs sont immenses, et il fait désormais la « fierté » de sa famille qui, il y a peu encore, tirait dangereusement le diable par la queue. Malheureusement, tout est bâti sur de l’illicite. Un haram tellement révoltant qu’il a écoeuré le Chef de l’Etat.

          2. Les comptables qui font carrière en Régions sont terribles! Un autre qui est resté à Zinder a fait pire. Il est ensuite revenu au siège pour poursuivre son oeuvre prédatrice pendant encore des années, avant d’être récemment dégagé. Il occupe aujourd’hui un poste de Directeur au Trésor, dans une de ces Directions qui « battent de l’aile », comme l’a estimé le petit con de SG du SNAT. Totalement surréaliste!

    2. Je suis Trésorier Départemental, et je confirme que ce monsieur constitue une vraie hantise pour mes collègues et moi-même. Vers fin mars passé, une mission qu’il devait effectuer sur l’axe Maradi-Zinder-Diffa a été annoncée, et elle avait tout de suite créé un vent de panique parmi les TD qui redoutent son passage dévastateur. Lorsque l’information avait été annoncée, l’onde de choc s’était fait ressentir jusque dans les Régions qui n’étaient pas concernées par la mission du sieur Yayé. Il faut dire qu’il te « rende visite » ou pas, tu n’es jamais à l’abri de ses assauts, puisqu’il t’appelle pour t’extorquer des sous. Nous TD, nous en avons plus que marre de l' »ouragan Idrissa Yayé ».

      1. Messieurs les comptables, vous-mêmes vous n’êtes pas clairs dans ce que vous faites (votre façon de gérer). Sinon, si vous n’avez rien à cacher, comment cet soi-disant Inspecteur va oser vous faire chanter? Parce que moi je comprends que ce n’est rien d’autre que du chantage, ce que ce monsieur vous fait. Sans ça, je ne vois rien qui puisse vous obliger à donner de l’argent à un monsieur qui, de part sa position, est censé gagner mieux que vous en termes de salaires et autres avantages. A mon avis, c’est votre cas même qui est à revoir, messieurs les TD.

  3. Les membres du bureau du SNAT (notamment un monsieur à la moustache bien fournie) racontent partout que leur mentor Zourkaleïni menace de porter plainte contre ses détracteurs. Alors que toute cette association de malfaiteurs sache que cette plainte est vivement attendue. Ce sera ainsi l’occasion de faire un déballage exhaustif de 6 ans de carnage et de prédation de ressources publics. En ce moment-là, tout le monde aura l’occasion de découvrir le Cosa Nostra local à travers tous ses tentacules, et aussi toute sa « splendeur ». Il paraît aussi que le sieur Zourkaleïni a commencé à lâcher du lest, en se plaignant d’être victime d’un acharnement, alors même qu’il n’est pas le seul Trésorier à s’être enrichi au Trésor. Ça commence à venir. Mais qu’il réserve cet argumentaire pour ses prochains juges. Tiens! C’est plutôt curieux, d’ailleurs, que son factotum Boulama ne lui ait pas déconseillé une telle aventure.

  4. Kectho ! voilà ce que ça donne quand on confie les responsabilités syndicales à un jeune opportuniste sans formation syndicale, il est imbu de sa personnalité, très orrogant, il provoque un volcan en éruption qui risquerait d’emporter tous ceux empruntent son chemin.

    Je profite pour rendre un vibrant hommage à l’équipe du camarade Issoufou BOUBACAR KADO pour tout ce qu’ils ont pour les travailleurs du Trésor et des impôts . (SNIT )
    Au lieu de suivre les pas de leurs aînés pour donner au syndicalisme sa lettre de noblesse, le petit Yamoussa Issa fait trainer tout un corps dans la boue. Resaississez vous camarades, c’est honteux ça !

    1. Lire : tous ceux qui empruntent son chemin.
      lire également : pour tout ce qu’ils ont fait aux travailleurs.

  5. Le mensonge a beau courir, la vérité finit toujours par le rattraper. Le clan Ya Moussa pensait peut-être l’emporter au paradis. Que nenni! Un jour, le SG Ya Moussa, son « tonton flingueur de fournisseurs » ex-PGT (Abdoulaye 10%), ainsi que sa « Ma-Dalton » de tantine (ex-fondée ACCT) vont devoir recracher tout ce qu’ils ont volé aux citoyens. Leurs marabout et autres « bokayé » (zimas) ne pourront pas leur sauver la mise, cette fois-ci. Parce Dieu est justice, et Dieu est avec les justes. Et eux en sont l’antithèse.

    1. Bon Dieu, mais vous du Trésor, qu’attendez-vous donc pour vous débarrasser de cette sale vermine? Mais ce n’est pas un syndicaliste que vous avez, là. C’est plutôt un SCANDALISTE!

    2. Abdoulaye Issoufou Yamoussa, alias Abdoulaye 10% et son épouse formaient un couple maléfique, quand ils étaient respectivement Payeur Général et Fondée à l’ACCT. Ils avaient étendu le réseau des bons de caisse jusqu’à leur domicile, où un parent au mari recueillait des bons de caisse contre de forts pourcentages. Tous les créanciers de l’Etat qui avaient eu vent de ce « tuyau » s’y précipitaient, parce que c’était le raccourcit par excellence pour se faire payer rapidement. La dame, quant à elle, avait totalement fagocité l’ACCT et le 1er fondé (bien que ce soit aussi un redoutable loup), pour s’accaparer tous les pouvoirs de paiement au niveau de la structure ACCT. Mais à la fin, et parce qu’il a une rapacité à nulle autre pareille, le DG Zourkaleïni a balayé le couple démoniaque pour installer ses gars à lui sur leurs poste, et ainsi mettre la main sur les juteuses affaires de la bande à Yamoussa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Commission Climat pour la Région du Sahel M. Issifi Boureima nommé Coordonnateur du Cadre Transitoire Opérationnel…

Par Décret du Président de la République, M. Boureima Issifi a été nommé Coordonnateur du …