Home ACTUALITE Les manifestations contre la politique de la France en Afrique prennent forme et se précisent en Afrique…

Les manifestations contre la politique de la France en Afrique prennent forme et se précisent en Afrique…

Le samedi 14 septembre 2019 , une grande manifestation, d’une portée historique, qui a mobilisé des centaines des milliers de panafricanistes, contre la politique de la France en Afrique , a été organisée sur certains territoires des pays de l’Afrique de l’Ouest par la génération montante des jeunes panafricanistes africains qui emboîtent ainsi les pas aux pères fondateurs de l’Union Africaine.

Au Niger ce grand événement a lieu à la place de la concertation , lieu habituel des grands meetings de protestations des forces démocratiques.
Tous les responsables de la société civile nigérienne, responsables syndicaux , leaders des partis politiques et certains panafricanistes africains venus de l’extérieur, étaient au rendez-vous de Niamey.
Le rassemblement de Niamey malgré quelques imperfections a été une grande réussite.

Les ingérences de la France dans les affaires du Niger en particulier et en général dans les affaires africaines ont été dénoncées. Elles seront désormais combattues par ces jeunes panafricanistes.
Le francs CFA, monnaie coloniale, a été largement contes

tée , dénoncée et rejetée.La ZLECAF et la Monnaie Commune Africaine Unique de la CEDEAO ,l’ECO, ont été ardemment soutenues et massivement applaudies par les manifestants.

Ce rassemblement général sur certains territoires des pays de l’Afrique de l’Ouest , prouve s’il en est besoin que la flambeau allumé par les panafricanistes africains, pères fondateurs de l’Union Africaine est bien tenu par la génération montante et rassure à plus d’un titre.

Une prise de conscience collective, qualitative , de notre existence en tant que verso de l’humanité est en train de se dessiner sur le continent.
On peut tuer un homme politique mais on ne peut pas tuer ses idées qui rencontrent l’adhésion du peuple .

Ce rassemblement nous rappelle ces illustres serviteurs de l’Afrique :
Dr Kwame N’krumah, Patrice Lumumba, Thomas Sankara, Ahmed Sekou Touré, Gamel Abdel Nasser, Djibo Bakary, Modibo Keita, Roben UM Yobé, Samir Amin, Cheik Anta Diop, Mamadou Dia , ect ,qui sont aujourd’hui physiquement absents mais présents dans l’esprit de la jeune génération montante du peuple souverain progressiste de l’Afrique , qui prend la relève et continue le combat amorcé il y avait soixante ans.

Nous admirons avec grande fierté la bravoure de cette génération montante !

Au Niger, nous avons aussi nos grands panafricanistes. En effet, nous savons que le Président Diori Hamani à un certain moment avait dit non, courageusement à la politique de la France au Niger.

Il avait exigé la révision du prix de notre uranium à un montant juste et équitable. Il avait laissé après la chute de son régime une soixantaine des entreprises industrielles nationales au pays.

Le néo-imperialiste avait manoeuvré avec ses complices locaux, pour la disparition des dites entreprises. Les néo-impérialistes français avaient prétexté de la situation socio-économique du pays très difficile et de la grève des étudiants et scolaires, pour organiser la destitution de son régime.
Le général Seini Kounché son tombeur, chemin faisant avait  compris le jeu de la France et avait vite opté pour les intérêts généraux du peuple souverain du Niger.

Il avait su imposer à l’organisation de l’unité Africaine, OUA, actuelle Union Africaine, grâce au talent des jeunes diplomates de l’époque, la candidature de notre compatriote le feu Idé Oumarou au poste de secrétaire général de la dite institution, malgré son manque de diplôme universitaire dénoncé par Juluis Nynenere de Tanzanie qui avait un candidat universitaire.

À Abidjan , dans les 1980, le général Seini Kounché avait imposé deux nigériens au président ivoirien Félix -Houphouete Boigny, un au poste de vice-gouverneur de la BCEAO,  un au poste président de la BOAD , en vertus de la position  extérieure la plus excédentaire  en devises de l’UEMOA,  de notre pays, grâce au boom de l’uranium.

Il avait fait les investissements qu’il pouvait :  stade général Seini Kounché,  le palais des congrès,  palais du 29 juillet ,l’immeuble de l’ONAREM,  la cité OCI,  Hôtel Gaweye,  ect ,  malgré les crocs en jambes de la France.

Le général Ali Chaibou avait donné suite à la demande pressante des forces démocratiques, c’est le père du multipartisme intégral au Niger.

C’est aussi l’homme de la décrispation !

La France n’avait jamais pardonné à Ali Chaibou son refus d’organiser un coup d’État contre le général Seini Kounché. Les forces démocratiques favorables au changement, arrivés au pouvoir, en 1993 , par manque d’expérience , n’avaient pas pu ternir aux forces de division, aux pyromanes,  l’alliance des forces démocratiques favorables au changement avait éclaté au grand jour.

Cet  éclatement avait favorisé l’arrivée du Président Ibrahim BARRE MAINASSARA au pouvoir. Il avait fait ce qu’il pouvait malgré les hostilités dont il avait été  farouchement victime.

Les occidentaux n’ont jamais pardonné au Président Ibrahim BARRE MAINASSARA, ses amitiés avec le président Mouamar Khadafi et le président cubain, Fidel Castro.

La chute de son régime avait favorisé le retour de l’ancien parti politique Etat, métamorphosé MNSD/NASSARA.

Pendant les dix ans qu’il avait passé au pouvoir, le président Mamadou Tandja avait résisté aux manoeuvres de la France. En effet, il avait réussi à réviser la fiscalité de l’uranium en faveur du Niger, il avait également réussi entre autres à créer la raffinerie de pétrole de Zinder , au Niger et poser les jalons de la construction de l’hôpital de référence de Niamey.

Il avait construit la cité de la Francophonie et l’académie des arts martiaux du Niger.

La France ne pardonne jamais au président Mamadou Tandja d’avoir négocié en faveur du Niger les prix de vente de notre uranium d’une part et d’autre part d’entreprendre des négociations avec les Présidents, Mouamar Khadafi et Hugo Chavez, pour parvenir à un prix de vente préférentiel du pétrole pour toute l’Afrique.

Après le Président Mamadou Tandja, le président Issoufou Mahamadou est aujourd’hui au pouvoir,  il est aussi en train de poser des actes de patriotisme, il a réussi malgré les peaux de bananes à faire adopter et ratifier la convention de la zone de Libre-Echange Continentale Africaine, la ZLECAF, par les cinquante deux pays du continent,  à Niamey, ce qui lui a valu le titre de champion de Libre-Echange Continental Africain.

Il est actuellement en train de se débattre avec ses homologues du Nigeria,  Muhammad Buhari et du Ghana Nana Akufo Addo,  pour la mise en œuvre de la monnaie commune Africaine de la CEDEAO, l’ECO, la monnaie pilote.
Tout ceci pour dire le Niger a connu aussi des grands panafricanistes à la tête du pays. Ils ont fait ce qu’ils pouvaient malgré les manoeuvres dilatoires et hypocrites de l’ex puissance colonisatrice.

Nous devrions capitaliser les erreurs du passer et tirer les leçons qui s’imposent et soutenir les bonnes actions de nos hommes politiques et dénoncer certaines dérives.

Nous adressons nos très vives félicitations aux organisateurs de cette grande manifestation qui doit se poursuivre jusqu’à la victoire finale .
La jeunesse panafricaniste se devraient de continuer à soutenir sans relâche avec ferveur la mise en œuvre de la Zone Libre-Echange Continentale Africaine , la ZLECAF, d’une part et d’autre part la mise oeuvre de la Monnaie Commune Unique Africaine, de la CEDEAO, l’ECO, monnaie pilote africaine, en vue de tendre vers l’intégration économique africaine globale et la création de la grande monnaie commune unique africaine .

 » L ‘Afrique doit S’Unir ou Périr  » comme l’avait si bien dit le grand panafricaniste Dr Kwame N’krumah. La jeunesse doit continuer la lutte pour l’avènement d’une Afrique Unie et prospère débarrassée des complices locaux du néo-imperialisme et du néo-colonialisme , les bourgeois compradores , narcotrafiquants.

Nous sommes de coeur avec la génération montante, nous lui souhaitons du courage et succès continus. La patrie ou la mort, l’Afrique des panafricanistes africains triomphera incha Allah !

À bon entendeur salut !

Par Issoufou Boubacar Kado MAGAGI. (Contribution Web)

4 Comments

  1. Abdoulaye S, il faut reconnaitre qu’il est plus difficile de changer la mentalité des hommes que de les former dans le bon sens. Sache qu’il est difficile et durable de construire un bâtiment, de bons citoyens conscients de la civilité nécessaire pour avancer vers le développement car il suffit de mettre une niveleuse en service pour aplanir tous les kiosques et les constructions sur les voies publiques. Donc,

    « NE T’ÉTONNES PAS DE VOIR CERTAINS COMPATRIOTES NIGÉRIENS ET AFRICAINS TOUJOURS « COLLABOS » QUI PERSISTENT ET SIGNENT DANS LEURS COMPORTEMENTS À SERVIR L’EMPIRE COLONIAL AU DÉTRIMENT DE LEUR PEUPLE ET LEUR NATION ».

    Ceux-là sont les pires concitoyens qui ne pensent qu’à eux et leurs seuls familles. Si tu as une lutte patente, mieux maintenir ton déterminisme quel que ce soit le prix et le résultat quand l’essentiel reste « LA PATRIE ET LE PEUPLE D’ABORD » tel l’attitude adoptée par SEM le Président Issoufou Mahamadou lorsqu’il comprit qu’avec certains nigériens apatrides, le peuple ne peut qu’en pâtir éternellement. Ainsi, face à cette catégorie d »inconscients individus aveugles qui ne voient que le bout de leur nez, Na Hadjia Aïssata et Dr Lalla Malika cessa de considérer leurs dires pour n’avancer droit au but du développement du Niger et l’épanouissement de la population. Dans nos précédents posts sur ActuNiger, Tamtaminfo, Alterinfo, R-sistors et partout sur les grandes plages internationales du net, nous n’avions cessé de lui dire de ne point les regarder dans le rétroviseur du Bus-Niger qu’il conduit avec expertise et expérience pour emmener le peuple nigérien au bon port.
    Abdoulaye S, reste serviteur de ta patrie pour l’amour de ta patrie car c’est Allah (swt) Seul qui saura te récompenser. Cette année 2019, c’est une volonté inconnue qui a pris en charge, les près de quarante-trois (43) Soldats Libres, Soldats de la Liberté et leurs intrépides Compagnes qui n’ont cessé de se battre pour la foi à l’Éternel Très Haut Absolu Dieu et l’amour de son Prophète Mohamed (rsaws) sans chercher à se faire connaitre par le OGA des Ogas au Niger ni nos très respectables 1ères Dames Hadjia Aïssata et Dr Lalla Malika encore moins un quelconque Ministre ou DG qui puisse dire leur avoir offert un moindre litre en bon de carburant ou de commande. Par et pour l’amour de leur patrie, ices patriotes combattants pour la liberté se disent « A GYARA, A GYARA! GYARA KAYANKA BAYA ZAMA TAHO MURABA ». Répartis partout dans tous les 5 continents au dos de la planète Terre et s’auto-financèrent leurs abonnements aux nets pour rester permanamment bouclés en ligne sous le commandement d’un des leurs qu’ils changent chaque trimestre. Cela leur permet tout de même de savoir les conditions d’existence de chacun et d’eux tous en tout lieu et à tout temps pour s’auto-informer et se porter secours. Donc, « QUAND TU FAIS TOUT POUR L’AMOUR DE DIEU, C’EST DIEU LUI MÊME QUI TE RÉCOMPENSE SELON LA MESURE DE L’AMOUR QUE TU LUI MANIFESTES ».

    Ce qui est convainquant est qu’Allah (swt) a dit avoir affecté un peu de son pouvoir mortel au serpent comme Il a dit avoir doté l’homme d’un esprit équipé de capacité pour réfléchir afin de savoir choisir la meilleure entre deux bonnes choses ou d’opter pour la moins pire de deux mauvaises. Donc, à l’homme raisonnable de ne pas abimer sa raison en buvant l’alcool ou en consommant tout produit altérant son cerveau d’où, Il ne tient pas compte des actes posés par un enfant imberbe (nourrisson capable de se jouer du jardin d’Éden d’entre les jambes de sa mère dormante, tout comme un fou naturel, un vieillard sénile ou un malade dans le coma). Mais se sachant raisonnable, il est défendu à l’homme de jouer avec la queue d’un cobra qui mordra dont le venin tue, te coucher perpendiculairement sur une voie express à grande circulation ou ferrée en se disant fortement croyant pour ne mourir qu’à l’instant fixé par le destin divin. NON! Tu te tueras pour paraitre mécréant à la face d’Allah (swt) qui t’a conseillé de te servir de ta conscience partout en tout lieu et à tout temps pour te défendre face au mal.

    Donc, quand on sait qu’un tel ou tel individu est malveillant et dangereux, il ne faut point l’admettre dans tes bonnes actions et combats-le quand il te forces à ne pas écouter la voix de ta raison raisonnable. Reconnais qu’un aveugle ne peut conduire un aveugle.

    Ces gens qui perturbent la bonne marche des choses en Afrique malgré tous ces grands africanistes au point de te demander pourquoi tout va si mal avec tous ces extraordinaires dirigeants; en rappel, nous balançons ce papyrus établi par un Maitre de science ésotérique qui nous encadraient lorsqu’il nous (Amadou Saïdou Noura/l’homme de Pub y compris) était nécessaire de connaitre le sens à notre vie :

    LES 30 RÉGLÉS PRINCEPS DE LA VIE EN SOCIÉTÉ HUMAINE (par l’ami de la sœur en Islam, HMD dite Tal)
    01 – Adore l’Unique Absolu et Tout Puissant Créateur des deux Mondes, d’un culte pur ;
    02 – Aime ton prochain ;
    03 – Ne fais point le mal ;
    04 – Fais le bien ;
    05 – Laisse parler les hommes ;
    06 – Le vrai culte de l’Éternel Très-Haut consiste dans les bonnes mœurs ;
    07 – Fais donc le bien pour l’amour du Bien lui-même ;
    08 – Tiens toujours ton âme dans un état pur pour paraître respectable devant Allah (swt) le Seigneur Majestueux ;
    09 – Estime les bonnes personnes, plains les faibles, fuis les méchants mais ne hais personne ;
    10 – Parle sobrement avec les grands, prudemment avec tes égaux, sincèrement avec tes amis, doucement avec les petits, tendrement avec les pauvres ;
    11 – Ne flatte point ton frère, c’est l’une des attitudes d’Ibliss, la trahison. Crains celui qui te flatte, il ne manquera pas de te corrompre ;
    12 – Écoute toujours la voix de ta conscience et ta raison ;
    13 – Sois l’ami des forts et le père des pauvres ; car, chaque soupir que ta dureté leur arrachera, augmentera le nombre des malédictions sur ta tête ;
    14 – Respecte l’étranger-voyageur; aide-le, sa personne est sacrée pour toi ;
    15 – Évite les querelles; préviens les insultes, mets toujours la raison de ton côté ;
    16 – Respecte les femmes; n’abuse jamais de leur faiblesse ; car, plutôt mourir que de les déshonorer ;
    17 – Si le Grand Donateur t’accorde un enfant, remercie-Le ;
    18 – Sois pour cet enfant l’image de la Divinité ; et, tremble sur le dépôt à toi, confié ;
    19 – Fais en sorte, qu’il te craigne jusqu’à ses dix ans; il t’aime jusqu’à ses vingt ans et il te respecte jusqu’à la mort;
    20 – Étant élève de sa mère jusqu’à ses six ans, sois son maître jusqu’à ses dix ans, son père jusqu’à ses vingt ans et son ami jusqu’à la mort ;
    21 – Apprends-lui plutôt de bons principes au lieu de belles manières ; qu’il te doive la droiture éclairée ; mais, non pas une frivole élégance ;
    22 – Fais de lui l’honnête homme plutôt que l’habile malin ;
    23 – Si tu rougis de ton état, c’est l’orgueil ;
    24 – Sache que ce n’est pas ta place qui t’honore, t’élève ou te rabaisse ; mais, la façon dont tu l’exerces ;
    25 – Lis et profite des idées des autres; vois et imite les bons comportements; réfléchis et travaille, rapporte tout à l’utilité de tes frères et ta communauté, c’est travailler pour toi-même ; car, le travail libère l’homme ;
    26 – Sois satisfait du peu gagné à la sueur de ton front, content de tout, partout et avec tout ;
    27 – Réjouis-toi de la justice, courrouce-toi contre l’iniquité, souffre sans te plaindre ;
    28 – Pèse-toi toi-même sur la balance de ta conscience avant de peser les autres ;
    29 – Ne juge pas légèrement les actions des hommes, ne blâme pas et loue moins ;
    30 – C’est à Allah (swt) Seul que revient de sonder les cœurs et les poitrines des autres.

    En lisant ça au coucher et au réveil matinal, tu sentiras un véritable changement positif s’opérer en toi.
    Alhamdu Lillah, Wassalam!

    1. Merci pour cette magnifique réponse. Vraiment elle me touche.
      Si seulement une partie significative d’entre nous pouvait appliquer, ne serait ce qu’un peu les recommandations que vous citez !!
      Malheureusement je crois que nous sommes en train de prendre le chemin de la facilité : celui du bouc émissaire.
      Je suis frappé du parallélisme dans les discours entre les partis extrême droite européens et nos discours anti neocolonialistes ».
      Chacun rejette toute la faute sur l’autre.
      Si tout va mal en Europe c’est à cause de l’Afrique, ses immigrants qui ruinent l’Europe.
      Si tout va mal en Afrique c’est à cause des « blancs » qui ruinent l’Afrique.
      Et dans un camp comme ds l’autre personne ne fait son auto critique.
      Ainsi la stigmatisation de l’autre, la mise en avant de complots systématiques, permettent à des dirigeant incompétents et corrompus de reporter leurs échecs sur l’autre, sur l’étranger..
      Et ce tour de passe passe fonctionne, hélas, très bien,. Je pense que nous nous enfoncons ds cette facilité. C’est le ton de cet article.
      Mais merci encore d’avoir relevé le niveau dans votre commentaire.
      Qu’Allah nous guide sur le chemin de la sincérité et de la fraternité.

  2. On se demande pourquoi tout va si mal avec tous ces extraordinaires dirigeants.
    Tous anti français… Et qui ont tant donné pour le panafricanisme et le Niger.

  3. Autrefois, l’Afrique en général et le Niger en particulier n’a droit d’acquérir des produits d’importation que ce qui est « Made in colonial Franc… ».
    – Les membres du Premier Gouvernement difficilement constitué par Feu Diori Hamani avec à l’appui, des cadres et ouvriers qualifiés offerts par ses amis panafricanistes de la sous-région (certains membres du gouvernement affectés par l’ivoirien Houphouët Bogny => les Ly, les Koné, les Sangaré…, le malien Modibo Keïta => les Konaté, les Coulibaly…, le guinéen Ahmed Sékou Touré pour des professeurs d’enseignement général, des dahoméens et togolais dans la construction des batiments administratifs et mécanique d’automobiles GMC, Chevrolet, Jeep…que nous ont offerts les États-Unis d’Amérique…Kaytcho! malheur à l’ignorant car il ne peut savoir d’où il est venu, là où il se trouve et dans dans quelle direction se diriger pour arriver à la bonne destination. L’ignorant est comparable à l’astre errant qui se fait happer et avaler par tout corps céleste plus fort dans ce firmament cosmique.
    C’en est une grande fierté d’avoir des grands hommes comme nos pères des indépendances africaines qui ont su insufflé le vaccin immunisant ayant permis aux générations conscientes montantes de résister aux attaques parasitaires et virales des anciennes puissances coloniales.
    Hey! tel le dit le grand frère Issoufou Boubacar Kado MAGAGI – Contribution Web – de ce post parlant des Dr Kwame N’krumah, Patrice Lumumba, Thomas Sankara, Ahmed Sekou Touré, Gamel Abdel Nasser, Djibo Bakary, Modibo Keita, Roben UM Yobé, Samir Amin, Cheik Anta Diop, Mamadou Dia avec leurs suivants Abdou Moumouni Dioffo (financier de l’Association des Étudiants africains en France et autre dan Dicko Dan Clodo); n’irons donc pas loin dans les narrations sans penser au Jeune Président français Emmanuel Macron qui aujourd’hui, se trouve malmené par les néo-impérialistes et autres néocolonialistes qui sont contre sa politique en faveur du leste immatériel fait aux afriains afin qu’ils saisissent l’occasion pour se libérer du joug d’asservissement tel le disait un chroniquer de la RFI « UN ESCLAVE QUI NE CHERCHE PAS À SE LIBÉRER, NE MÉRITE PAS QU’ON S’APITOIE SUR SON SORT » lorsque CLAUDICIA ne cesse de nous sensibiliser à prendre conscience de notre avenir dans sa cuisante émission « COULEURS TROPICALES ». Il y a encore de grande Sociétés françaises opérant en Afrique tel la mère génitrice de Sogea-Satom qui se joue et malmène l’esprit des nôtres qui y travaillent au point de leur provoquer des stress irréversibles. « C’EST TRÈS MÉCHANT, ÇA » quand la Jeunesse africaine désormais consciente, ne croient plus à la facilité en reconnaissance de ce que SEUL LE TRAVAIL PAIE ET LIBÈRE! Nos dirigeants doivent les assister près de ceux-là qui les malmènent après avoir exproprié, exploité et exporté nos richesses du sol, du sous-sol et humaines en nos bras valides forcés à aller sous leurs horizons pour les servir dans cette forme d’hypocrisie. Si les africains de la diaspora ont des difficultés à s’y installer aisément chez nos anciens colons, c’est en fait dû à la négligence de certains gouvernants africains qui ne se soucient pas des leurs forcés à l’exode par leurs prédécesseurs.

    En effet, selon mes pensées personnelles qu’aucun ne croira logiques; le soucieux jeune Président Emmanuel Macron né après nos indépendance (misérablement conçues sous un esclavagisme maquillé) voulut nous sous-entendre et faire comprendre qu’il compatit à la triste situation de l’Afrique et des africains pour tout ce qu’il a sûrement connu de nous lors de son stage de fin de cycle chez l’économiquement géant Nigeria de SEM le Président Muhamadu Buhari. L’Afrique doit soutenir cet intrépide jeune dirigeant en « SOLDAT INCONNU AU SERVICE DE L’AFRIQUE CONTEMPORAINE » face aux AZ-ZALUMÈYES voraces rapaces qui se vampirisent en se nourrissant de la chaire des africains et étanchent leur soif avec le sang des africains. LA FINALITÉ DE TOUT « AZ-ZALUMI » EST LE MALHEUR!

    LE HADITH DU SAINT PROPHÈTE MOHAMED (rsaws) RECOMMANDANT DE CHERCHER LE SAVOIR / LA SCIENCE, MÊME EN CHINE, S’EST AFFIRMÉ ET CONFIRMÉ CHEZ NOUS AUTRES NIGÉRIENS quand, aux aurores de notre indépendance; nous étions presque totalement dépendant sur tous les plans.

    Tout celui qui avait servi dans les pharmacies populaires du Niger peut affirmer et confirmer que tous les produits pharmaceutiques étaient de fabrication des laboratoires de la métropole coloniale. Ne savions pas que la Quinine était découverte par les maliens à partir du QUINQUÉLIBA?
    Même les anglaises voitures officielles « LAND ROVER » dont se servaient nos premiers gouvernants, ne nous parvenaient que sous la commande de la métropole coloniale quand les produits agricoles et phytosanitaires que l’on nous offraient sous forme de dons, ne renfermaient que des molécules acidulées dont le sel absorbées sous forme de sève par nos arbres grands producteurs d’oxygène pour de bonnes pluviométries saisonnières; ces arbres pour la plupart, disparaissent en déclenchant la désertification laissant place à la sécheresse d’où la dépendance alimentaire car l’empire coloniale connait cette anecdote chez l’africain quand il sait que « VENTRE PLEIN, NÈGRE CONTENT; donc, l’africain se sent libre comme l’oiseau dans les airs ». Il a fallu donc nous assujettir par l’alimentation pour laquelle SEM le Président ISSOUFOU MAHAMADOU n’a à cœur que « LA CULTURE DE L’EXCELLENCE À L’ÉCOLE COMME DANS LA GOUVERNANCE ET LE DÉVELOPPEMENT DES 3 N => LES NIGÉRIENS NOURRISSENT LES NIGÉRIENS tel prôné par les défunts Ahmed Sékou Touré de Guinée Conakry et Thomas Sankara du pays des hommes intègres pour VIVRE DIGNE AFRICAIN ET RESTER AFRICAIN LIBRE.

    Soyons prudents quant au choix de nos futurs dirigeants lors des prochains scrutins électoraux où Na Hadjia Aïssata et Dr Lalla Malika, probe fils de Dandadji SEM le Président Issoufou Mahamadou les voudra libres, transparents et crédibles; car, ZAKHSKAB dit: « TOUT ROYAUME OU EMPIRE GOUVERNÉ PAR DES IGNORANTS, EST VOUÉ À LA DÉCADENCE ». Or, le dominateur ne voudra jamais d’un peuple conscient quand seuls des ignorants peuvent l’aider à perpétuer durablement sa dominance. Reconnaissons les premières erreurs excusables de nos Organisations de la Société Civile qui ignoraient l’origine de l’argent occulte qu’elles recevaient, non pas pour aider nos dirigeants à nous aider; mais, plutôt pour rester éblouis par la facilité du cadeau empoisonné les poussant à s’opposer à tout développement de notre continent BERCEAU DE L’HUMANITÉ. Nos SC avait quelque peu négligé de chercher à connaitre et comprendre pour bien savoir le fond caché des clauses de nos indépendances signées par les premiers dirigeants africains quand le fameux « Non » de l’implacable guerrier Sékou Touré de la Guinée, s’oppose au Général De Gaule; le refus catégorique de reconnaitre certains points dégradant son peuple chez le congolais PATRICE LUMEMBA, l’intransigeante position libérale du Dr Kwamé N’Kurma à la Côte d’Or/le Ghana, rejet systématique de la forme d’indépendance chez les algériens… Alhamdu lillah, was Salam!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Commission Climat pour la Région du Sahel M. Issifi Boureima nommé Coordonnateur du Cadre Transitoire Opérationnel…

Par Décret du Président de la République, M. Boureima Issifi a été nommé Coordonnateur du …